• The Great Raid (Le Grand Raid) de John Dahl:

    En janvier 1945, dans les Philippines occupées par l'armée japonaise, plus de 500 soldats et officiers américains sont retenus prisonniers dans le camp de Cabanatuan. Pendant ce temps, à la tête d'un bataillon de rangers, le colonel de l'armée américaine Henry Mucci s'apprête à lancer une audacieuse opération pour libérer les prisonniers...

    Basé sur une période peu connue de la seconde guerre mondiale, ce film tiré d'une histoire vraie est un beau drame de guerre qui mise plus sur la psychologie des personnages que sur les assauts guerriers.

    Débutant sur une série d’images d’archives nous mettant dans le contexte, le film s'axe sur la préparation du raid, sur les conditions de détention plus que déplorable des prisonniers américains et sur l'importance de la résistance philippine. Les acteurs sont la clé de la réussite du métrage, la réalisation est ainsi sobre sans effets spéciaux, ni mouvements de caméras spectaculaire (les couleurs sont fades pour donner un cachet d'images d'archives). Le metteur en scène préfère cadrer avec justesse tous ces hommes, que ce soit les rangers, les résistants ou plus encore les prisonniers physiquements diminués d'une ténacité incroyable. L'histoire très réaliste est de la sorte prenante (poignante par moment) même si quelques longueurs se font parfois sentir, jusqu'à l'assaut final, moment épique du récit d'une trentaine de minutes.

    Un film de guerre d'excellente facture, porté par des acteurs concernés, qui centre son récit sur la psychologie plus que sur l'action. Un très beau drame de guerre.

    *****
    Disponible en DVD Zone 1 (américain sans VF ni sous-titres ou québécois avec VF et sous-titres dans la même langue) et Blu-ray Disc Zone A (zoné).

    Critique support:
    Un DVD collector québécois soigné, techniquement irréprochable et bardé de bonus.
    -Un encodage qui rend à merveille la photographie délavée du métrage.
    -Des bruits de fonds rendus avec précision, aux séquences musclées, les pistes sonores sont irréprochables.


  • Stark-Raving-Mad.jpg Stark Raving Mad (Flagrant Délire) de Drew Daywalt et David Schneider:

    De jeunes gangsters décident d'organiser une gigantesque rave party pour masquer le casse qu'ils comptent effectuer dans la banque qui se trouve à proximité...

    Film de braquage mélangeant avec beaucoup de punch action et comédie, "Stark Raving Mad" est une excellente surprise. Seann William Scott y est excellent et cachetonne avec un plaisir communicatif, la réalisation sous acide des réalisateurs est euphorisante, les péripéthies s'enchainent à un rythme fou et le ton décalé de l'ensemble fini de mettre définitivement le spectateur dans sa poche. Un film qui met de bonne humeur.

    *****
    Disponible en DVD Zone 1.

    Critique support:
    Un DVD de bonne facture aux menus sous acides (à l'image du film).
    -Malgrès quelques taches l'image est concluante.
    -Des pistes sonores puissantes et dynamiques.


  • Atonement (Reviens-Moi) de Joe Wright:

    Août 1935. Malgré la canicule qui frappe l'Angleterre, la famille Tallis mène une vie insouciante à l'abri dans sa gigantesque demeure victorienne. La jeune Briony a trouvé sa vocation, elle sera romancière. Mais quand du haut de ses 13 ans, elle surprend sa soeur aînée Cecilia dans les bras de Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve face aux désirs des adultes va provoquer une tragédie et marquer à jamais le destin du jeune homme...

    Adapté d'un roman de Ian McEwan, "Atonement" est un film romantique rétro, esthétiquement sophistiqué qui nous conte avec passion une histoire d'amour contrariée.

    Multipliant les flash back et la narration perçue de différents points de vue, le style particulier du film en déconcertera certains dans sa première partie (avant guerre) car l'on ne voit pas vraiment où le récit nous mène. La deuxième partie (celle de la guerre) bien plus passionnante développe la vie de nos amants après le drame qui les a séparés dans le passé (première partie), mais c'est bien dans la troisième et dernière partie que le film prend tout son sens, car elle éclaire la manière dont les pièces du puzzle s’imbriquent pour faire rennaître le récit sous un angle nouveau et très émouvant. Le tout est mis en scène avec beaucoup de sophistication (chaque plan est digne d'une peinture de maître) qui trouve son apogée dans un incroyable plan séquence de plus de 5 minutes qui grouille de vie. Notons également des acteurs impliqués qui donnent véritablement vie à ce mélo atypique et une BO en tout point remarquable.

    Un mélo réussi et atypique (la narration particulière) porté par de belles images et des acteurs touchants.

    *****
    Disponible en DVD Zone 1 et HDDVD américain.

    Critique support:
    Voila l'un des tous derniers titres HD DVD paru outre-atlantique et que dire si ce n'est que le format s'éclipse avec un titre magnifique.
    -Une image parfaite où les contrastes et la définition sont aux diapasons.
    -Des pistes sonores concluantes avec des envolées guerrières dynamiques et des ambiances parcimonieuses.


  • Black-Book.jpg Black Book de Paul Verhoeven:

    Pendant l'occupation nazie à La Haye, une jeune chanteuse juive orpheline s'engage dans la résistance et infiltre le service de renseignements allemands...

    Voici un film historique dur et poignant où Paul Verhoeven (de retour en Hollande) nous propose une belle réflexion sur l'engagement, en même temps qu'une oeuvre marquante esthétiquement soignée.

    Comme toujours chez le talentueux cinéaste, "Black Book" met en avant ses personnages ainsi que l'ambiguïté de la nature humaine. L'on suit de la sorte avec beaucoup d'intérêt l'histoire de cette jeune et belle résistante prête à tous les sacrifices pour son pays. Pour ce faire le réalisateur à fait confiance à Carice van Houten, actrice méconnue chez nous d'un rare talent (un personnage à la fois fort et fragile), tout comme le reste du casting fort bien dirigé. Le tout est cadré avec goût et est parsemé de rares instants de violences (graphiques et mentales) qui permettent de s'identifier avec force aux protagonistes.

    Film très riche, peuplé de personnages loin de tout manichéisme, "Black Book" est une oeuvre brillante et émouvante. Attention Paul Verhoeven is back et l'on ne peut que s'incliner devant son immense talent.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone A en Vost (non zoné).

    Critique support
    :
    Un Blu-ray Disc de toute beauté. Un sans faute pour Sony.
    -Des noirs denses, une définition pointue et des contrastes appuyés pour un résultat épatant.
    -Des pistes sonores allemandes aux mixages travaillés et dynamiques.


  • undefined Sunshine de Danny Boyle:

    2057. Le Soleil est en train de mourir peu à peu, condamnant à plus ou moins long terme l'existence des êtres humains. Afin de relancer l'activité de l'astre moribond, le vaisseau Icarus II est chargé de s'y rendre et d'y faire exploser une gigantesque bombe nucléaire. Mais, tandis que le vaisseau se rapproche du Soleil, la communication radio avec la Terre s'interrompt et l'équipage capte un message de détresse d'Icarus I, le vaisseau qui les a précédés sept ans auparavant et qui avait disparu sans laisser de traces...

    Film de SF réflexif dans la droite lignée de "2001", Danny Boyle nous compte avec un vrai sens du spectacle, un suspense haletant visuellement splendide (SFX magnifiques, cadrages recherchés, photographie envoutante...) porté par un casting quatres étoiles avec en tête "l'angélique" Cillian Murphy et plus étonnant Chris Evans dans son meilleur rôle. 

    Les scènes intimistes sont prenantes grâce à un impressionnant travail d'ambiance et les séquences spectaculaires s'enchainent à bonnes cadences pour un résultat prenant et jamais ennuyeux. Le tout nous propose une réflexion sur la vie et notre position dans l'univers surtout lors de la dernière partie osée (plus violente et métaphysique) qui ne contentera pas tous les spectateurs. Mais il serait dommage de ne pas se laisser embarquer dans cette grande aventure spatiale où les personnages humains et les émotions ont les premiers rôles. 

    Rien de moins qu'un des meilleurs films de SF de ces 10 dernières années. Beau à en pleurer, émouvant en diable et qui prend aux tripes "Sunshine" est un must.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Critique support
    :
    Un Top Démo à posséder dans sa collection Blu-ray Disc.
    -Des contrastes profonds, des noirs à toute épreuve et un piqué d'une précision ahurissante.
    -Une expérience auditive d'un dynamisme à couper le souffle. Les basses sont monstrueuses.