• Universal Soldier - Regeneration Universal Soldier: Regeneration de John Hyams:

    Dans un futur proche, le militant islamiste tchétchène Basayev enlève les enfants du Président des États-Unis et prend le contrôle de la centrale de Tchernobyl, menaçant de déclencher un nuage radioactif si ses demandes ne sont pas exaucées. Après des années d'hibernation, l'Universal Soldier Luc Deveraux est réveillé afin de déjouer les plans du terroriste...

    "Universal Soldier: Regeneration" est une série B particulièrement bien filmée (John Hyams, le fils de Peter Hyams, est un réalisateur à suivre de très près) et bourrée d'actions (l'incroyable séquence finale de plus de 20 minutes) qui met en scène un JCVD qui n'avait plus été en aussi grande forme physique depuis plusieurs années.

    Le scénario sans être novateur (une prise d'otages) fonctionne bien, l'atmosphère est pesante, la photographie est soignée (Peter Hyams quand même !), les combats sont brutaux et parfaitement chorégraphiés (dommage pour les doublures parfois visibles), les gunfights sont efficaces (un plan séquence mémorable), la Bande Originale n'est pas sans nous rappeler les films de John Carpenter et c'est avec un plaisir non dissimulé que l'on retrouve les deux stars du premier film (Jean Claude Van Damme et Dolph Lundgren).

    Voilà donc une suite DTV qui se paye le luxe d'être bien supérieure à ses deux aînés sortis dans les salles obscures. Une excellente surprise.

    *****
    Disponible en DVD Zone 1 et Blu-ray Disc Zone A canadien (non zoné).

    Pistes sonores: ENGLISH & FRENCH (VFF) DTS-HD MA 5.1.


    Critique support
    :

    Un Blu-ray Disc solide pour le meilleur opus de la série.
    -La palette colorimétrique (des tons gris, bleu et noir) est précise, le grain est aux abonnés absents et la très bonne définition permet aux arrières plans d'être particulièrement détaillés mais l'on peut regretter quelques effets de flous lorsque la caméra s'excite.
    -Des pistes sonores explosives et très dynamiques. Les effets d'ambiances sont réalistes, les balles fusent sur les canaux arrières et le caisson de basse vrombit avec délectation.

  • Valentine-s-Day.jpg Valentine's Day de Garry Marshall:

    Saint Valentin... fête des amoureux... Ce jour-là, les coeurs battent la chamade de Tokyo à Ouagadougou, de Moscou à Tananarive et de Londres à Sydney, tandis que s'échangent sous toutes les latitudes promesses, fleurs et messages, cadeaux et câlins qui font rimer tendresse avec promesse, amour avec toujours...


    Cette comédie romantique à la facture très classique est un film choral au casting glamour très impressionnant qui n'évite pas l'avalanche de bons sentiments, mais l'humour, le rythme, le talent de ses interprètes et la petite touche d'émotion en font un divertissement plaisant et agréable à suivre. Une petite sucrerie à déguster en couple.

    *****
    Visible au cinéma depuis le 17 février 2010.

  • Un Prophète Un Prophète de Jacques Audiard:

    Condamné à six ans de prison, Malik El Djebena ne sait ni lire, ni écrire. D'emblée, il tombe sous la coupe d'un groupe de prisonniers corses qui fait régner sa loi dans la prison. Au fil des "missions", il s'endurcit et gagne la confiance des Corses. Mais, très vite, Malik utilise toute son intelligence pour développer discrètement son propre réseau...


    Nouvel opus du grand Jacques Audiard, "Un Prophète" est un drame carcéral âpre et noir à l'ambiance suffocante porté par des acteurs stupéfiants (l'époustouflante prestation du jeune Tahar Rahim et l'impressionnant Niels Arestrup) et par une mise en scène magistrale qui raconte l'ascension criminelle d'un jeune homme au visage angélique. Voilà donc un film passionnant loin des clichés du genre. Une grande réussite du cinéma français.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Piste sonore: Français DTS-HD Master Audio 5.1.


    Critique support
    :

    Le meilleur support pour profiter de ce film magistral.
    -Le grain cinéma originel et la palette colorimétrique respectent l'aspect rugueux du milieu carcéral voulu par Jacques Audiard, les noirs sont très denses, le piqué est inattaquable et la profondeur de champ est impeccable.

    -La piste DTS-HD Master Audio 5.1 est d'une grande subtilité avec une  bonne dynamique, des dialogues ciselés et des effets d'ambiances reproduits à merveille par les voies surrounds
    .

  • Pirates de Langkasuka Pirates de Langkasuka ("Queens of Langkasuka") de Nonzee Nimibutr:

    1542 : Black Raven, un infâme pirate, convoite de précieux canons qui ont coulé au fond de la mer de Thaïlande afin de renverser le royaume des trois reines de Langkasuka qui décident de s’unir pour défendre leurs terres et leurs peuples…

    Cette production Thaïlandaise ambitieuse à l'histoire très prenante est un film d'aventure (une petite touche de fantastique) assez original et très dépaysant aux décors/costumes magnifiques, aux effets spéciaux pas toujours invisibles mais convaincants, aux nombreux personnages développés et aux scènes d'actions spectaculaires et inédites. Un divertissement onirique et épique qui vous fera voyager à travers la culture Thaïlandaise.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Thaïlandais DTS-HD High Resolution Audio 5.1; Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.

    Critique support:
    Bravo au petit éditeur Emilya, pour cette édition Blu-ray Disc soignée aux menus originaux.
    -Des couleurs resplendissantes, une très belle définition et des contrastes appuyés mais quelques défauts de compression en basse lumière et un peu de fourmillement lors des plans à effets spéciaux.

    -Des pistes sonores riches en effets et dépaysantes (la VF est à éviter car le doublage est plat et manque de naturel).

  • Paintball Paintball de Daniel Benmayor:

    Les meilleurs joueurs de PAINTBALL au monde réunis sur un terrain clandestin. Divisés en deux équipes, ils doivent rejoindre au plus vite un point bien précis. Mais la partie dérape lorsque l'un des participants reçoit une vraie balle et meurt. Commence alors un jeu d'un genre nouveau et dont le but est simple : survivre !


    Malgré son concept alléchant, son ambiance immersive et ses meurtres  graphiques filmés avec une caméra thermique (l'effet est néanmoins trop souvent utilisé), "Paintball" souffre d'un scénario archi-prévisible, de personnages inintéressants et stéréotypés et d'une réalisation "caméra à l'épaule" trop freestyle. Un survival décevant.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.


    Critique support
    :

    Encore une édition Blu-ray Disc particulièrement soignée que l'on doit à Wild Side.
    -Le film a été tourné avec une caméra portée à l'épaule, mais les images accusent une belle définition, la fluidité est exemplaire, la palette colorimétrique est respectée , l'aspect tridimensionnel est visible et seul des noirs pas assez profonds
    déçoivent.
    -Des pistes sonores dynamiques et précises avec des effets d'ambiances parfaitement réparties.