• Confucius Confucius de Hu Mei:

    Confucius était certes un homme de lettres, mais il vivait sous une époque (les Printemps et Automnes) très violente, où les différents royaumes ne cessaient de se faire la guerre...


    Cette adaptation romancée de la vie de Confucius, depuis ses années de conseiller militaire jusqu'à sa mort, est un somptueux biopic qui revient sur le destin exceptionnel de Maître Kong (Confucius) interprété avec aisance par le charismatique Chow Yun-Fat.

    Alors qu'il grandit en temps de troubles politiques incessants, au VI siècle avant Jésus Christ, Maître Kong développa une philosophie basée sur l'humanisme, la morale et la politique qui donna naissance à ce courant de pensée qu'est le confucianisme. Aujourd'hui encore, Confucius reste une figure majeure dans l'histoire de la philosophie en Orient, pas étonnant donc que le cinéma chinois se soit intéressé au destin de ce grand personnage historique. Pour ce faire, la réalisatrice Hu Mei a sorti la grosse artillerie. Décors immenses, paysages splendides, costumes élégants, figurants par milliers, photographie chaleureuse et beauté de la mise en scène font de "Confucius" un spectacle fort agréable à l'oeil mais les nombreux personnages ne sont qu'esquissés et la seconde partie du film (lorsque Maître Kong est forcé à l'exil et va prêcher la bonne parole sur les routes) est malheureusement assez ennuyeuse, alors que la première partie avec ses batailles et ses complots est beaucoup plus prenante.

    Même s'il n'évite pas quelques longueurs, "Confucius" est un luxueux biopic qui s'intéresse à une figure majeure de la philosophie en Orient.

    *****
    Disponible en DVD Zone 3 et Blu-ray Disc Zone A hongkongais (non zoné).

    Pistes sonores: MANDARIN LPCM 7.1, DTS-HD Master Audio 7.1 & Dolby TrueHD 7.1.


    Critique support
    :
    Le Blu-ray Disc intensifie avec bonheur le spectacle.
    -Un tranfert HD de toute beauté sans traces de compression avec un piqué tranchant, une définition appuyée, une palette colorimétrique riche et chaleureuse et des contrastes profonds.
    -Des pistes sonores qui frappent l'ouïe. Les ambiances sont surprenantes, la musique est bien spatialisée, les effets sont parfaitement localisés (les flèches) et les dialogues sont nets.


  • Black Dynamite Black Dynamite de Scott Sanders:

    Black Dynamite est le type le plus redoutable et le plus cool de toute la ville. Cet ancien commando de la CIA règne sur les rues, un 44 Magnum dans une main et un nunchaku dans l'autre. Lorsque Jimmy, son frère, est mystérieusement assassiné, la CIA demande à Black Dynamite de reprendre du service...


    "Black Dynamite" est à la fois une déclaration d'amour et une parodie hilarante, insolente, rythmée et emplie d'actions des films de la blaxploitation des années 1970 qui respecte les codes du genre et met en scène un héros noir comme l'As de pique, macho et invulnérable dans une histoire déjantée à prendre au 10ème degré. Blaxpoitation for ever...

    *****
    Disponible en DVD Zone 1 et Blu-ray Disc Zone A (zoné).

    Piste sonore: ENGLISH DTS-HD Master Audio 5.1 (Sous-titrages français disponibles).


    Critique support
    :
    Le support idéal pour replonger dans les années 70's.
    -Ce transfert HD à l'admirable piqué respecte rigoureusement l'esthétique rétro du film avec des images granuleuses, des couleurs délavées et des noirs sans profondeur.

    -Une piste sonore succulente qui met sur le devant de la scène l'ébouriffante Bande Originale composée par le talentueux Adrian Lounge qui a trouvé son inspiration dans le son blaxploitation des seventies.


  • Le Livre d'Eli Le Livre d'Eli de Albert et Allen Hughes:

    Trente ans après l'ultime guerre, l'Amérique n'est plus qu'une terre désolée dont les villes sont des ruines et les routes autant de pièges infestés de bandes criminelles. Plus de civilisation, plus de lois. Depuis des années, Eli voyage, seul. Guidé par sa foi, il lutte pour survivre, mais surtout pour protéger la lueur d'espoir qu'il transporte avec lui...


    La dernière réalisation des frères Hughes est un film post-apocalyptique à l'univers soigné et aux images magnifiquement iconiques qui nous conte le périple entrepris par Eli pour protéger le livre qu'il transporte et nous délivre en supplément un beau message universel.

    La réalisation des frères Hughes est  joliment stylisée (remarquable affrontement filmé en contre-jour, une palpitante fusillade en plan-séquence...) et mise en valeur par une photographie sépia magnifique, l'excellent univers post-apo n'est pas sans nous rappeler "Mad Max" (le côté barbare des survivants) pour les films et "Fallout" (les décors et l'ambiance) pour les jeux vidéo, la partition de Atticus Ross est envoûtante,  Denzel Washinton est tout à fait crédible lorsqu'il manie avec agilité son sabre, mais le plus surprenant reste l'intelligence de son scénario qui n'est rien de moins qu'un récit allégorique sur la puissance de la foi et le pouvoir qui en découle.

    Au final, avec son univers travaillé et son scénario plus intelligent qu'il n'y parait, "Le Livre d'Eli" est une fable post-apocalyptique fascinante qui pourrait en surprendre plus d'un.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.


    Critique support:
    Un Blu-ray Disc tellement bon qu'il en devient envoûtant.
    -Un piqué prodigieux, un niveau de détails impressionnant, un aspect tridimensionnel permanent, des noirs très denses, des contrastes gérés à la perfection et
    une palette colorimétrique qui respecte scrupuleusement l'esthétique apocalyptique du film.
    -Des pistes sonores dynamiques, naturelles et immersives où chaque canal est utilisé avec une précision chirurgicale.


  • Rec 2 [°REC] 2 de Jaume Balaguero et Paco Plaza:

    Après le dénouement du premier film, les autorités viennent de perdre le contact avec les occupants de l'immeuble mis en quarantaine. Personne ne sait vraiment ce qui se passe à l'intérieur. La brigade d'intervention spéciale, équipée de plusieurs caméras et envoyée sur place pour analyser la situation...


    Cette suite direct de "[°REC]" à l'esthétique plus proche des jeux vidéo (la multitude des points de vue) que du reportage (même si le côté pris sur le vif est toujours parfaitement capté), gagne en intensité ce qu'elle perd en surprise et en frisson, mais l'ambiance est toujours aussi angoissante, le scénario est  moins linéaire et le rythme est endiablé. Une bonne suite que les fans du genre savoureront.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Espagnol DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 7.1.


    Critique support
    :
    Un très bon Blu-ray Disc qui sied idéalement à la mise en scène de [°REC] 2.
    -Un transfert HD de qualité avec un piqué pointu, une palette colorimétrique très réaliste, une compression invisible et des contrastes appuyés.

    -Des pistes sonores fortes en sensation avec des basses omniprésentes, une spatialisation d'enfer et une dynamique exemplaire.


  • Retrograde Retrograde de Christopher Kulikowski:

    21ème siècle. La planète terre est menacée par un terrible désastre biologique. Pensant renverser la situation, une mission scientifique menée par le commandant John Foster décide de remonter le temps avec à son bord un antidote. Mais alors que la bactérie fait ses premières victimes, l'équipe réalise que son voyage dans le passé a bouleversé le cours des choses et est peut-être à l'origine du désastre...


    Ce film de science-fiction sans-le-sou et sans scènes d'actions (!!!) est une série Z ennuyeuse au possible avec une mise en scène lamentable, des acteurs mauvais (mais que fait l'imposant Dolph Lundgren dans cette galère ?), des effets spéciaux abominables, une musique insupportable et un scénario inconsistant. Un navet à fuir comme la peste.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B allemand.

    Pistes sonores: DEUTSCH Dolby Digital 5.1 & ENGLISH Dolby Digital 2.0.

    Critique support:
    Un Blu-ray Disc indigne du support.
    -Prenez un simple DVD et rajoutez-y l'utilisation permanente d'edge enhancement pour gonfler artificiellement la définition et vous aurez une idée de la qualité d'image du Blu-ray Disc de "Retrograde".
    -Des pistes sonores aussi agaçantes l'une que l'autre. Le mixage DD 2.0 anglais, en plus d'être étouffé, est victime d'un très désagréable "cliquetis" intempestif et la piste DD 5.1 allemande, plus aérée, se retrouve avec les voix des acteurs mixées sur tous les canaux pour un résultat atroce.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires