• Takers Takers de John Lussenhop:

    Un groupe de braqueurs de banque décident de dépenser leur argent vite gagné en produits de luxe en tous genres et de mener la grande vie. Lorsqu'un de leur ancien complice sort de prison et leur propose de dévaliser un fourgon blindé rempli de 20 millions de dollars, ils reprennent leur vie de gangster. Mais l'officier de police Jack Welles veille...

    Malgré des personnages artificiellement développés, « Takers » est un thriller bien calibré et tape-à-l'oeil, riche en rebondissement, soutenu par un rythme fougueux, gonflé à bloc de scènes d'actions musclées et porté par un casting impressionnant (Matt Dillon, Paul Walker, Idris Elba, Hayden Christensen, Jay Hernandes, Chris Brown...), qui plaira aux amateurs de films de braquage.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais et Français DTS-HD Master Audio 5.1.

    Critique support
    :

    Comme à l'accoutumé, Sony nous propose un Blu-ray Disc qui vaut le détour.
    -Un piqué d'une grande finesse qui met en relief nombre de détails, une profondeur de champ exemplaire, des couleurs riches, des contrastes appuyés et des noirs d'une belle profondeur.
    -Des pistes sonores HD d'une grande ampleur et d'une grande clarté, aux effets multidirectionnels nombreux et aux basses profondes.


  • Never Let Me Go Never Let Me Go de Mark Romanek:

    Depuis l'enfance, Kathy, Ruth et Tommy sont les pensionnaires d'une école en apparence idyllique, une institution coupée du monde où seuls comptent leur éducation et leur bien-être. Devenus jeunes adultes, ils découvrent un inquiétant secret qui va bouleverser jusqu'à leurs amours, leur amitié, leur perception de tout ce qu'ils ont vécu jusqu'à présent...


    Cette adaptation du roman éponyme de Kazuo Ishiguro, est un film profondément humain et étonnamment sombre, qui nous plonge avec raffinement dans un univers alternatif pas si éloigné du nôtre.

    Le scénario, qui propose une réflexion sur la valeur de chaque vie humaine, laisse naître les émotions avec délicatesse, la mise en scène est élégante, les personnages sont ciselés avec soin et les acteurs sont éblouissants (Carey Mulligan et Andrew Garfiel en tête).

    En plus d'être une oeuvre intelligente particulièrement raffinée, « Never Let Me go » réussie à émouvoir profondément et ne laissera aucun spectateur indifférent.

    *****
    Disponible en DVD Zone 1 et Blu-ray Disc Zone A (non zoné).

    Pistes sonores: ENGLISH DTS-HD MA 5.1; SPANISH, FRENCH (VFF) & PORTUGUESE Dolby Digital 5.1.

    Critique support
    :

    Un Blu-ray Disc aussi précieux que le diamant qu'il accompagne.

    -Un transfert HD de toute beauté. La définition est précise, le piqué est raffiné, la gestion des contrastes est impeccable et l'étalonnage des couleurs, totalement à la hauteur, permet d'apprécier au mieux la magnifique photographie automnale de l'oeuvre.

    -Des pistes sonores subtiles, aux dialogues qui se détachent parfaitement et aux belle ambiances calmes et sereines, pour un résultat planant.


  • The Ghost Writer The Ghost Writer de Roman Polanski:

    Un célèbre "nègre" littéraire anglais accepte d'achever les mémoires de l'ancien premier ministre Adam Lang, suite à la mort mystérieuse de son prédécesseur...


    Entre fiction et réalité, ce thriller politique inquiétant et manipulateur, est un redoutable suspense sobre et élégant porté par un script paranoïaque bien ficelé à multiples niveaux de lecture (un véritable travail d'orfèvre) et par l'impeccable jeu des acteurs. Le meilleur Polanski depuis de nombreuses années.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.


    Critique support
    :

    Un Blu-ray Disc qui nous immerge littéralement dans l'ambiance paranoïaque de ce thriller.

    -De très bonne qualité, malgré
    un transfert 1080i, 25 images par seconde, avec une palette colorimétrique aux teintes froides bien reproduite, une gestion des contrastes parfaite, une définition formidable, une belle profondeur de champ et un subtil grain argentique.

    -Des pistes sonores d'une puissance d'immersion redoutable avec un rendu prodigieux de la pluie et du vent
    .


  • Sexy Dance 3D Sexy Dance 3D de Jon Chu:

    Alors qu'il est à l'Université de New York, Moose fait équipe avec une bande de loyaux street dancers et, parmi eux, Luke et Natalie. Ensemble ils vont se mesurer aux meilleurs break dancers du monde au cours d'un affrontement dont l'issue changera leur destin à tout jamais...


    Cette déclaration d'amour sincère à la danse urbaine, est un divertissement dynamique, qui procure un plaisir fulgurant lors des incroyables numéros de danse superbement filmées, avec des chorégraphies spectaculaires (anthologique séquence sur la piste de danse détrempée) et de très beau jeu de lumières.

    Les jeunes acteurs sont charismatiques, les prouesses physiques sont nombreuses (l'étonnant danseur-automate), le scénario n'est plus aussi niais que par le passé, la bande son est un condensé d'énormes tubes particulièrement entraînants et judicieusement mixés (David Guetta, Laza Morgan, Trey Song, Flo Rida...), et l'utilisation de la 3D est stupéfiante.

    Un film à recommander à tous les passionnés de danse.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 7.1 et Français DTS 5.1.

    Critique support
    :
    BBBBB
    Un Blu-ray 3D active ahurissant en tous points, qui donne envie d'entrer dans la danse.
    -Une précision renversante, une impression de relief totale, des couleurs vives et chaleureuses, des contrastes appuyés et une merveilleuse fluidité.

    -Des pistes sonores dynamiques, virevoltantes et d'une redoutable précision, avec des basses retentissantes, des surrounds puissants et
    une frontale généreuse.

    Qualité de la 3D:
    [Blu-ray 3D] Sexy Dance 3D
    La 3D est globalement mémorable (les scènes de danse) avec
    des effets de jaillissements étonnants (bulles de savon, ballons, gouttes d'eau, laser).


  • Faster Faster de George Tillman Jr:

    A sa sortie de prison, Driver, un colosse taciturne, entreprend de se venger de ses anciens complices qui, dix ans plus tôt, ont tué son frère et l'ont lui-même laissé pour mort afin de s'emparer du butin de leur vol de banque...


    Entre western et vigilante movie, « Faster » est une série B bien menée qui n'a pas la prétention de révolutionner le genre, mais le scénario supérieur à la moyenne en fait un film d'action très convaincant.

    Ce divertissement musclé surprend donc par la substance qu'il offre à ses personnages et n'encourage étonnement pas l'auto-justice, au contraire, il met l'accent sur le poids des péchés occasionné par toute forme de règlement de comptes et cherche à comprendre les motivations qui poussent les hommes à tout sacrifier pour faire justice eux-même. Les personnages sont judicieusement exploités, les comédiens sont dans le ton (l'imposant charisme de Dwayne Johnson), les séquences d'actions sont sèches et puissantes (une remarquable course poursuite en marche arrière) et la mise en scène de George Tillman Jr. fonctionne à plein régime.

    De ce fait, ce vigilante movie musclé plus approfondi qu'à l'accoutumé, est une très bonne surprise.

    *****
    Disponible en DVD Zone 1 et Blu-ray Disc Zone A canadien (zoné).

    Pistes sonores: ENGLISH DTS-HD Master Audio 5.1 & FRENCH (VFQ) Dolby Digital 5.1.


    Critique support
    :

    Aucune envie de se venger de l'éditeur, devant cet impeccable Blu-ray Disc.
    -Un transfert HD extrêmement détaillé et net, à la texture légèrement granuleuse agréable et aux couleurs magnifiques.
    -Des pistes sonores rugissantes et d'une puissance considérable, où les basses sont superbes et les effets directionnels sont habilement séparés dans l'espace sonore pour un sentiment d'immersion prononcé.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires