• Megamind 3D

    Megamind de Tom McGrath:

    Megamind est le superméchant le plus génial de toute l’histoire de l’humanité, mais aussi le pire loser...


    Avec ce « Megamind », DreamWorks renoue avec l'humour référencé qui lui est familier et nous propose un long métrage drôle, inventif, rythmé et insolent, qui revisite avec bonheur les films de super-héros et plus particulièrement la mythologie de « Superman ».

    Il lui manque néanmoins une once d'originalité et une pincée plus importante d'émotion pour rivaliser avec les productions Pixar, mais le méchant Megamind, qui crève l'écran dans tous les sens du terme, est un personnage vraiment atypique qui plaira aux petits comme aux grands.

    Une bonne surprise dans le domaine de l'animation.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2, Blu-ray Disc 2D Zone B et Blu-ray Disc 3D non zoné (Exclusivité Samsung).

    Pistes sonores: ENGLISH Dolby TrueHD 7.1; FRENCH (VFF), SPANISH, GERMAN, ITALIAN, KOREAN, CHINESE, PORTUGUESE, ARABIC, DUTCH & TURKISH Dolby Digital 5.1.


    Critique support
    :
    BBBBB
    Ce Blu-ray Disc 3D active, qui est une exclusivité Samsung, est à posséder de toute urgence pour tous ceux qui souhaitent découvrir ce film d'animation tranquillement dans leur salon et en 3D.
    -Un Blu-ray Disc de référence qui nous offre un niveau de détails , une profondeur de champs, une palette colorimétrique et des contrastes éblouissants.
    -De nombreux effets sonores, des dialogues toujours clairs et une bonne dynamique, pour des pistes sonores immersives qui nous délivrent un spectacle acoustique de qualité.

    Qualité de la 3D: [Blu-ray 3D] Megamind (Exclusivité Samsung)
    La 3D n'est pas en reste avec un relief poussé (les sublimes plans urbains de Metro City), des effets de jaillissements bien sentis (le super héros qui lance des gâteaux en l'air et une pointe qui fonce vers nous) et un ghosting aux abonnés absents.


  • Skyline Skyline de Colin et Greg Strause:

    Après une soirée bien arrosée, un groupe d'amis est réveillé par d'étranges lumières dans le ciel. Ils découvrent avec horreur de gigantesques vaisseaux extra-terrestres qui semblent aspirer les hommes par milliers...


    Avec ses effets spéciaux réussis et impressionnants, avec l'étonnant design biomécanique de ses envahisseurs et avec ses nombreuses scènes d'actions (surtout lors du dernier acte), ce film de Science-Fiction tourné en huit-clos aurait dû être passionnant, mais en fin de compte, le scénario qui ne mène nulle part et les acteurs transparents ne font naître aucune implication émotionnelle chez le spectateur. "Skyline" est donc une démo technique qui se suit sans déplaisir mais sans aucune passion.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.

    Critique support
    :

    Soyez prêt à subir l'invasion extraterrestre avec cette édition Blu-ray Disc démonstrative.
    -Des couleurs éclatantes surtout lors des passages avec les lumières bleues, une définition d'une redoutable précision et des contrastes solides, pourtant les scènes en basse lumière présentent des traces de solarisation, un léger grain et surtout de la rémanence.

    -Là c'est parfait et digne de figurer dans les plus grands Top Démo, car les pistes sonores sont d'une redoutable efficacité acoustique avec une dynamique de folie, une immersion d'anthologie et des effets aussi généreux qu'explosifs (rugissements des Aliens, explosions divers et variées)
    qui mettront à rude épreuve votre installation (le canal LFE en tête).


  • Sniper Reloaded Sniper Reloaded de Claudio Faeh:

    Le fils d'un sniper d'exception entreprend de retrouver le tireur d'élite qui a éliminé toute son unité lors d'une mission d'évacuation au Congo...

    Cette nouvelle séquelle de la série "Sniper" est un Direct-to-Vidéo très divertissant et rythmé, qui mise efficacement sur un nombre conséquent de fusillades pour assurer le spectacle. De plus, les acteurs s'en tirent bien, les paysages Africains sont resplendissants et le scénario n'est pas aussi mauvais qu'attendu. Une série B tout à fait fréquentable.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone A (non zoné).

    Pistes sonores: ENGLISH & FRENCH (VFF) DTS-HD MA 5.1.

    Critique support:
    Un Blu-ray Disc un peu décevant pour un titre aussi récent, mais le spectacle est tout de même assuré.
    -Globalement une belle image lumineuse, riche en détails (les visages, les plans rapprochés sur les uniformes militaires) et soutenue par une palette colorimétrique ferme essentiellement composée de verts et de jaunes, mais l'image présente une assez lourde couche de grain, des petits points blancs baladeurs et des noirs un peu bouchés.

    -Des pistes sonores explosives avec des balles qui claquent et fusent sur l'ensemble des enceintes, et des ambiances de jungle bien retranscrites.


  • Scar 3D Scar 3D de Jed Weintrob:

    De
    retour dans la ville de son enfance où elle a été torturée adolescente par un serial killer avant de le tuer, Joan Burrows se retrouve confrontée à une vague de meurtres sauvages qui lui rappel les actes commis par son ancien bourreau...

    Entre slasher et torture porn, cette petite production indépendante avec la trop rare Angela Bettis (la grande révélation de "May") n'est pourtant ni angoissante ni même choquante malgré l'aspect craspec de quelques scènes de torture gores à souhait, la faute à un scénario particulièrement creux abusant de flash-backs qui ralentissent le rythme déjà pas palpitant du récit, et la faute aux séquences de torture qui sentent le réchauffé. Un film sans intérêt.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B allemand.

    Pistes sonores: ENGLISH & DEUTSCH Dolby Digital 5.1.

    Critique support
    :
    BBBBB
    Un Blu-ray 3D active de l'éditeur Sony qui permet de visionner le film comme il a été tourné à l'origine, mais attention, il s'agit d'un montage censuré (8 minutes en moins) qui retire le peu d'attrait que le film pouvait procurer, à savoir les gros plans sanglants lors des scènes de torture. A éviter donc.
    -Si la définition est généralement convaincante, les couleurs délavées bien rendues et les contrastes profonds comme il se doit, ce transfert HD souffre d'une luminosité qui vacille en permanence et d'un grain parfois très envahissant.
    -Quelques effets subtils, un canal LFE bien exploité et des dialogues limpides, mais rien de très efficace non plus et des pistes sonores non HD.

    Qualité de la 3D: [Blu-ray 3D] Scar 3D (Import DE)
    Plutôt discrète, elle ne propose aucun effet de jaillissement et souffre de ghosting plus ou moins présent. De plus, un grain envahissant est omniprésent au premier plan et vient gâcher la profondeur qui est plutôt correct.


  • Twelve Twelve de Joel Schumacher:

    Des adolescents riches et désabusés, des fêtes sans joie, des parents absents, un peu de dope pour le grand frisson et parmi eux, White Mike, jeune dealer qui ne fume pas, ne boit pas et ne va pas dans les fêtes, sauf pour vendre de la drogue...


    Malgré l'utilisation assez redondante d'une voix off, ce film choral un peu trop moralisateur qui suit la descente aux enfers d'un groupe de jeunes bourgeois new-yorkais, est une chronique sociale enivrante à la réalisation nerveuse et esthétisante, au casting glamour tendance (bonne interprétation sobre de Chace Crawford et très attachante Emma Roberts) et au final riche en émotion, qui montre à quel point la jeunesse bourgeoise actuelle est littéralement à côté de la plaque (ils ont tout mais ils en veulent plus !). Plutôt intéressant.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1 et 2.0.

    Critique support
    :

    Comme toujours, l'éditeur Gaumont nous propose un Blu-ray Disc très convaincant.
    -Un transfert HD immaculé et proche de la perfection (léger fourmillement
    occasionnel), qui délivre une précision chirurgicale, une palette colorimétrique "automnale" impeccable, des noirs profonds et des contrastes appuyés.
    -Des pistes sonores plutôt dialoguées, qui nous immergent néanmoins dans l'environnement urbain de Manhattan avec précision.