• Monsters vs Aliens Monsters vs. Aliens de Rob Letterman et Conrad Vernon:

    Un groupe de monstres est enrôlé par l'armée pour contrer des envahisseurs venus d'une lointaine galaxie et sauver le monde civilisé d'une destruction imminente...

    Cet hommage animé au cinéma hollywoodien de science-fiction des années 50, fait s'affronter trois mythes cinématographiques (les monstres, les aliens et les robots) dans un combat où les références cinématographiques (La Mouche noire, Danger Planétaire et les Kaiju Eiga pour les plus évidentes), les scènes d'actions monstrueuses et l'humour parfois politiquement incorrect frappent à force égale, mais le film ne met pas KO, la faute à une fin qui tire en longueur, à des personnages peu creusés et à l'absence dommageable d'émotion. Une production animée sympathique et divertissante à défaut d'être totalement réussie.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2, Blu-ray Disc 2D Zone B et Blu-ray Disc 3D non zoné (Exclusivité Samsung).

    Pistes sonores: ENGLISH, FRENCH (VFF), SPANISH, GERMAN, ITALIAN, KOREAN, CHINESE, PORTUGUESE Dolby Digital 5.1.


    Critique support
    :
    BBBBB
    Ce Blu-ray Disc 3D active de très grande qualité, permet de profiter du spectacle comme un gosse. N'oubliez pas de visionner le court métrage BOB Big Break, proposé en bonus, qui est énorme en 3D.
    -Un transfert HD immaculé avec des couleurs qui explosent de mille feux, des contrastes poussés et une précision à toute épreuve.

    -En simple DD 5.1, voilà pourtant des pistes sonores spatialisées avec précision et qui jouent de nombreux effets sonores pour une immersion complète et amusante.

    Qualité de la 3D: [Blu-ray 3D] Monsters vs. Aliens (Exclusivité Samsung)
    En 3D, en dehors d'un ghosting très peu présent, l'effet de profondeur est sidérant, les passages filmés à hauteur de Génormica donnent le vertige et quelques effets de jaillissement font leur petit effet.


  • Dark Country 3D Dark Country de Thomas Jane:

    Deux jeunes mariés en route pour Las Vegas se portent au secours d'un conducteur horriblement défiguré suite à un grave accident de la route. Ils vont cependant rapidement le regretter lorsque celui-ci va les attaquer, les forçant à commettre l’impensable...

    Deuxième film réalisé par Thomas Jane, "Dark Country" est un road-movie fantastique étrange et personnel, qui nous replonge dans les films noirs des années 50 avec sa photographie délicieusement rétro, ses décors qui défilent à travers les vitres du véhicule et sa musique de jazz-bar.

    La réalisation est d'une admirable justesse (cadrages surprenants et très inventifs), le scénario mystérieux (trop !) tient en haleine jusqu'au surprenant twist final, le suspense est intelligemment dosé et quelques scènes sont surprenantes (moment très érotique avec le glaçon), mais le film n'est pas facile à appréhender et laissera sur le bas-côté bon nombre de spectateurs.

    En conclusion, "Dark Country" est un serial très appréciable qui rend un bel hommage au cinéma des années 50, mais dont seul les plus courageux se délecteront.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.

    Critique support: BBBBB
    Une édition exclusive à notre pays qui propose le film en Blu-Ray Disc 3D Active, 2D et en DVD. Incontournable pour les fans.
    -
    Des noirs abyssaux, des contrastes très appuyés, des (rares) couleurs maîtrisées et une compression invisible.
    -Des pistes sonores plutôt calmes mais qui donnent froid dans le dos grâce à un mixage bien pensé et qui restituent avec finesse et précision la superbe BO jazzy du film.

    Qualité de la 3D
    : [Blu-ray 3D] Dark Country
    Les choix artistiques (le film se déroule de nuit et en grande partie dans un véhicule, donc pour la profondeur de champ on repassera) n'aident pas vraiment pour profiter dans des conditions optimales de la 3D (le film a été pensé pour la 3D avec des cadrages étonnants), pourtant en dehors d'un ghosting bien (trop) présent, le rendu s'avère payant.


  • Bodyguards - Assassins Bodyguards and Assassins de Teddy Chen Culver:

    En 1905, le révolutionnaire Sun Wen se prépare à aller à Hong Kong pour planifier sa révolution avec ses compagnons, les membres du Tongmenghui. Leur but ultime est de renverser la dynastie corrompue des Qing. Mais un groupe d'assasins a été envoyé pour tuer Sun...


    Film choral historique qui a fait l'objet d'un engouement inédit à Hong-Kong (
    meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure direction artistique, meilleures chorégraphies et plusieurs prix d'interprétation), "Bodyguards and Assassins" est un monument du cinéma Chinois, qui joue sur plusieurs tableaux et est composé de deux parties complémentaires et de durée égale.

    La première partie est consacrée à l'exposition de la situation et au développement des personnages, alors que la seconde partie est une scène d'action quasi-ininterrompue tout simplement dantesque. La mise en scène est d'une grande fluidité,
    le scénario ménage un suspense, une tension et une implication émotionnelle palpable, le casting est d'anthologie (Donnie Yen, Leon Lai, Tony Leung Ka Fai, Eric Tsang, Wang Xueqi, Nicholas Tse, Jacky Cheung ...), la reconstitution historique est d'une précision chirurgicale (les décors et costumes sont sublimes) et les scènes d'actions sont de véritable moments de bravoure (cascades de folie, chorégraphies brutales).

    "Bodyguards and Assassins" est donc un énorme blockbuster Chinois au contexte historique passionnant et aux scènes d'actions phénoménales. Un must !

    *****
    Disponible en DVD Zone 2, Blu-ray Disc Zone A hongkongais (zoné) et B.


    Pistes sonores: CANTONESE DTS-HD Master Audio 7.1, Dolby TrueHD 7.1 & Dolby Digital 5.1; MANDARIN Dolby Digital 5.1.

    Critique support
    :

    Le format idéal pour profiter au mieux de ce magnifique film choral historique.
    -Malgré la présence plus ou moins importante de petits points blancs, voilà un transfert HD lumineux aux couleurs soutenues, à la définition sidérante, aux contrastes poussés et à la compression qui se montre à toute épreuve.

    -Des pistes sonores aussi délicates que violentes, aux dialogues naturels et limpides, aux effets surrounds bien balancés et à la spatialisation d'une belle fluidité.


  • Monsters Monsters de Gareth Edwards:

    Une sonde de la NASA s'écrase dans la jungle mexicaine, libérant sur terre des particules d'une forme de vie extra-terrestre. Six ans plus tard, le Mexique et le Costa-Rica sont devenus des zones de guerre désertées et peuplées de créatures monstrueuses. Un photographe est chargé d'escorter une jeune femme à travers cette zone dévastée...


    Tourné sans véritable moyens matériels, ce film atypique qui allie road-movie, science-fiction et romance est un petit exploit, qui séduit par son ambiance hypnotique, par ses images d'une poésie foudroyante (l'émouvant final), par ses décors magnifiques et par ses effets spéciaux convaincants. Un petit bijou de la Science-Fiction moderne à savourer de toute urgence.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.

    Critique support:
    Un Blu-ray digne d'éloges.
    -Le film a été tourné entièrement en numérique, de ce fait l'encodage AVC n'a aucun mal à reproduire cette sensation de "vrai" qui émane de cette petite production. Les détails sont nombreux, la profondeur de champ est admirable, les couleurs sont très naturelles, les noirs sont profonds et un joli grain texture les images d'un beau rendu cinéma.

    -Des pistes sonores très travaillées qui témoignent d'un professionnalisme certain. L'ensemble des canaux sont sollicitées à bon escient, la gestion des basses est expressive et le sentiment de relief est évident.


  • Comment ça marche ?

    L'affichage des images en 3D repose sur le principe de la stéréoscopie. Au lieu d'afficher une seule image pour les 2 yeux, on projette une image séparée pour chaque œil du spectateur. La technologie employée pour séparer les images et les projeter aux yeux détermine la qualité d'image et le rendu de la 3D. Les fabricants de téléviseurs proposent désormais des écrans plats capables d'afficher des images (Blu-ray, programme télé, jeu vidéo, etc.) avec un effet de profondeur appelé communément 3D.

    Quel équipement?

    Pour profiter des programmes en 3D, c'est chaque élément séparé de l'équipement TV qui doit être compatible 3D. Tout d'abord, le téléviseur doit être compatible 3D. La mention 3D Ready s'applique aux écrans capables d'afficher des images en 3D. Il doit être complété par une paire de lunettes actives par spectateur, synchronisée à l'écran. Enfin, le téléviseur doit être relié à une ou plusieurs sources 3D pour afficher des images avec un effet de profondeur : lecteur Blu-ray 3D, console de jeu ou PC 3D.

    Samsung BD-C5900

    Quelle connectique ?

    Pour bénéficier des divertissements en 3D, une connectique adaptée est nécessaire. La norme HDMI 1.4 est compatible avec les flux 3D. Les câbles HDMI de versions inférieures (1.1, 1.2, 1.3) ne peuvent donc pas être utilisés pour relier un écran plat 3D et un lecteur Blu-ray 3D. Cette évolution de la norme Haute Définition permet de véhiculer des images en Full HD avec suffisamment de bande passante pour gérer l'affichage stéréoscopique. En effet, une image HD en 3D représente un volume de données presque deux fois plus important qu'une image HD classique.

    HDMI-1.4-3D.jpg

    Quelle technologie 3D sur écran ?

    > LCD:

    La technologie d'affichage 3D est présente sur un certain nombre de modèles de téléviseurs LCD et plasma. Sur LCD, Samsung a été un des pionniers à proposer des écrans (généralement LED) compatibles avec la 3D. Il a mis au point le processeur de traitement vidéo Hyper Real Engine, qui optimise le contraste, les couleurs et le rétroéclairage pour les programmes en 3D. En effet, pour afficher les images 3D de façon fluide, les écrans doivent bénéficier des meilleures technologies actuelles de traitement de l'image : taux de rafraîchissement élevé, amélioration de la fluidité des mouvements, diminution de la rémanence. Les écrans capables d'afficher des images en 3D bénéficient de caractéristiques (100 Hz et plus, rétroéclairage LED, traitement vidéo…) qui en font des écrans LCD 2D haut de gamme.

    TV-3D-Samsung.jpg
    > Plasma:

    Les écrans à technologie plasma fonctionnent selon un principe différent des écrans LCD : dépourvus de rétroéclairage, ils sont par ailleurs très peu sujets au phénomène de rémanence. Cette réactivité permet une netteté adaptée à l'affichage d'images 3D en mouvement. La diffusion en 3D nécessite des images lumineuses, nettes sans effet terne risquant de fatiguer les yeux. Certains fabricants comme Panasonic affirment parvenir à éliminer le phénomène d'écho magnétique. Celui-ci se produit lorsque l'image perçue par l'œil gauche et celle perçue par l'œil droit ne sont pas parfaitement séparées et se chevauchent. La technologie utilisée, Crosstalk Reduction, utilise des composants optimisés pour la 3D, des phosphores à effet de rémanence réduit qui bénéficient d'un meilleur contrôle de la luminance.

    Quelles lunettes 3D ?

    > Passives:

    Plus récentes que les lunettes anaglyphes, les lunettes passives permettent un meilleur rendu 3D. Elles sont utilisées dans de nombreuses salles de cinéma projetant des films en 3D. Elles ne nécessitent pas de piles. On les appelle aussi lunettes polarisantes. L'image affichée sur l'écran est en fait constituée de deux images tramées. Une ligne sur deux est donc destinée à un oeil pendant que l'autre ligne est destinée à l'autre oeil. Pour chaque ligne de l'écran, la lumière émise est polarisée de manière inverse à la ligne précédente. Ainsi, les lunettes ne laissent passer sur chaque oeil qu'une ligne sur deux. Avec les lunettes passives, chaque image affichée à l'écran est constituée à la fois de l'image destinée à l'oeil droit et de l'image destinée à l'oeil gauche. Contrairement aux lunettes actives, les lunettes passives sont incapables d'afficher de la "3D FULLD HD" puisque les 1080 lignes sont divisées entre chaque œil (540), mais elles sont moins fatigantes pour les yeux. Ce système a été retenu pour la norme Blu-ray 3D.

    Lunettes-3D-Samsung.jpg

    > Actives:

    Les lunettes actives aussi appelées lunettes à obturateur (shutter), embarquant des piles sont utilisées par certaines salles de cinéma 3D et par les téléviseurs 3D de salon. Les lunettes sont synchronisées avec le téléviseur ou l'écran de projection, et chaque verre se ferme et s'ouvre alternativement, jusqu'à plusieurs centaines de fois par seconde (100 fois par seconde sur un téléviseur 100Hz). Le cerveau n'a plus qu'à associer les deux images capturées sur des points de vue différents pour recréer l'effet 3D. Les verres sont plus sombres que les lunettes passives et anaglyphes, mais elles permettent un meilleur rendu des images 3D. Ce système a été retenu pour la norme Blu-ray 3D.

    Quels sources, contenus et programmes en 3D ?

    > Blu-ray Disc
    :
    La norme Blu-ray 3D est actuellement la meilleure source disponible pour regarder des films en Haute Définition et en 3D, à domicile. Concrètement, un film Blu-ray nécessite un espace de stockage environ 1,5 plus grand qu'un film en HD 1080p classique. Le procédé utilisé pour compresser les 2 flux vidéo 1080p nécessaires à la stéréoscopie sur disque Blu-ray est le MVC  (Multiview Video Coding). MVC est une extension du codec AVC (H264).

    logobluray3D

    > Programmes TV:

    Certains bouquets du satellite ou du câble proposent des chaînes de télévision dédiées à la 3D : Canal+ 3D, Orange 3D, TF1 3D… Le nombre de programmes en 3D native (tournés avec des caméras numériques 3D) est pour l'instant limité aux grands évènements sportifs (Roland Garros, Coupe du monde du Rugby ou de Football…) et à quelques long-métrages à grand spectacle.

    > Jeux Vidéo:

    Le jeu vidéo PC ou sur console de salon constitue une excellent source d'image pour les téléviseurs 3D. En reliant un PC portable ou fixe labellisé 3D (doté d'une carte graphique compatible 3D Vision) à un téléviseur 3D, on peut jouer avec un effet de profondeur sur la plupart des jeux vidéo PC récents. Du côté des consoles de jeux, seule la PS3 de Sony est compatible avec la 3D. Cette console est capable, grâce à une mise à jour de son firmware, de lire des films Blu-ray 3D et d'afficher certains jeux de son catalogue en 3D, connectée à un téléviseur 3D.