• Killing Fields Killing Fields de Ami Canaan Mann:

    Lors d'une enquête de routine sur la disparition d'une adolescente, deux flics découvrent les méfaits d'un tueur en série...

    Inspiré de faits réels, Killing Fields est un polar atmosphérique et contemplatif à l'ambiance poisseuse, glauque et quelque peu onirique, dont les personnages désenchantés incarnés par un casting solide, les situations sordides et la réussite plastique indéniable (la photographie est juste sublime) sont un vrai plus, à l'inverse de son intrigue aussi banale que prévisible qui brouille inutilement les pistes et qui n'arrive jamais à créer de l'empathie chez le spectateur. D'ailleurs, si le scénario avait été plus travaillé, nous aurions certainement eu une pépite du genre, mais en l'état Killing Fields reste un thriller noir atmosphérique pas dénué d'intérêt malgré une intrigue peu palpitante.

    *****
    Blu-ray Disc Région B Français.
    Éditeur: Metropolitan Vidéo.

    - Pistes sonores: Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
    - Sous-titres: Français.

    Critique support: BBBBB
    -Image: Un transfert HD qui respecte les volontés artistiques du chef opérateur Stuart Dryburgh avec son grain cinéma appréciable, sa palette colorimétrique sombre et froide, ses contrastes d'une grande densité, ses noirs goudronneux et sa définition en acier trempé même si les séquences tournées dans les bayous proposent moins de détails.
    -Audio: Des pistes sonores qui nous immergent sans difficulté dans l'ambiance moite et poisseuse du film. Les voix sont cristallines sur la centrale, les enceintes latérales distillent une activité surround riche et dense (les ambiances naturelles des bayous avec le bruit des insectes et la composition magistrale de Dickon Hinchliffe), et le caisson de basse se fait bien présent lors des scènes pêchues ou lors des grondements du tonnerre.


  • ChronicleChronicle de Josh Trank:

    A la suite d’une mystérieuse découverte, trois ados se mettent à développer des superpouvoirs, mais dépassés par la puissance de leurs dons ils décident alors de se fixer des règles, ce qui n'est pas du goût de l'un d'eux...

    Cette production à petit budget de type "found footage" est une relecture pessimiste et dénuée du moindre lyrisme du film de super-héros en même temps qu'une chronique intimiste sur l'amitié qui n'oublie pas quelques métaphores sur les tourments de l'adolescence.

    Les trois jeunes acteurs sont talentueux et incarnent des personnages bien écrits, la mise en scène qui n'utilise pas le concept de "found footage" comme un simple gadget est efficace (montage très dynamique) et en met plein la vue côté effets spéciaux, le scénario qui passe du "teen movie" léger au "destruction movie" apocalyptique est haletant et de plus en plus angoissant, et l'hallucinante scène d'action finale est digne des plus gros blockbusters.

    Un premier film fascinant, dérangeant, viscéral et ultra réaliste qui ne laissera personne de marbre. Culte! Tout simplement.

    *****
    Blu-ray Disc Région B Français.
    Éditeur: 20th Century Fox.

    - Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 et Français (VFF) DTS 5.1.
    - Sous-titres: Anglais et Français.

    Critique support: BBBBB
    Le Blu-ray Disc propose la version cinéma (84') et une version longue inédite (90').
    -Image:
    Un transfert HD qui retranscrit à merveille la thématique du film avec l'utilisation de différentes sources (caméscopes divers, téléphones portables, caméras de surveillances...) plus ou moins définies, lumineuses, colorées et contrastées pour un aspect faussement amateur, mais surtout souvent somptueux.
    -Audio: Des pistes sonores qui restituent sans faillir la finesse des moments intimistes, la présence réaliste des voix, la précision des effets surround (bruits de manipulation des caméscopes, vents dans les oreilles, effets insensés de destruction lors du final), le dynamique du mixage (la voiture poussée hors de la route) et le grave dévastateur du canal LFE (la scène de l'orage).