• [Blu-ray] 12 Years a Slave♦ Année : 2013[Blu-ray] 12 Years a Slave
    ♦ Durée : 134 min
    ♦ Réalisateur : Steve McQueen
    ♦ Acteurs : Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Lupita Nyong'o, Brad Pitt

    Le synopsis :

    Les États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession. Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave. Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon va devoir se battre pour rester en vie et garder sa dignité...

    Le film : ♥♥♥♥♥

    En adaptant l'autobiographie de Solomon Northup sans aucune concession, Steve McQueen signe un très grand film sur l'esclavage à la fois subtil, réaliste, rude et bouleversant qui sonne comme un indispensable rappel de mémoire en évitant le piège du mélodrame. La mise en scène est magistrale, le récit est d'une ampleur rare, les personnages sont complexes et la composition des interprètes est exceptionnelle. Un chef-d’œuvre qui laisse des traces !

    Le Blu-ray Disc : [Blu-ray] 12 Years a Slave

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (AVC) / [2.40] - Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    Français imposés sur la VO
    Français pour malentendants

    • Image : Un transfert HD d'une perfection inouïe avec une clarté à toute épreuve, une précision incroyable, des détails ébouriffants (même lors des séquences sombres), une profondeur de champ insondable, des couleurs chamarrées, des contrastes denses et un grain argentique splendide.
    • Audio : Des pistes sonores d'un naturel confondant qui parviennent à nous plonger dans l'atmosphère du film sans difficulté. Les voix sont bien ciselées, toutes les enceintes sont stimulées, les ambiances comme la partition d'Hans Zimmer sont expressives, la scène arrière n'est jamais oubliée et le caisson de basses répand de bonnes vibrations.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) France Télévisions Distribution 28 mai 2014

    [Blu-ray] 12 Years a Slave


  • Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde génération

    --- Spécificités techniques ---

    Technologie : LCD EDGE LED
    Diagonale de l'image : 138 cm
    Standard : Ultra HD et 3D Ready (technologie active)
    Résolution native : 3840 x 2160 pixels
    Processeur : Quad Core
    Fréquence d'affichage : 100 Hz (1200 Hz avec traitement Clear Motion Rate)
    Traitement Vidéo : Micro Dimming UHD Pro / Upscaling Ultra HD / CMR 1200Hz / Digital Clean View / Precision Black / Color Brillance / Auto Depth Enhancer
    Contraste : 16 000 : 1 (3500 : 1 en contraste ANSI)
    Tuner : TNT HD (DVB-T / MPEG-4 & MPEG-2) x 2, Satellite (DVB-S + DVB-S2) x 2, Câble (DVB-C) x 2
    HDMI : 4 (HDMI 2.0 CEC dont 1 ARC, 1 MHL, et 1 DVI)
    Composante YUV : 1 RCA
    Péritel : 1 RVB
    USB : 3 (1 port 3.0, deux ports Host 2.0 dont 1 REC-USB)
    Sortie audio analogique : 1 jack 3,5 mm
    Sortie audio numérique : 1 optique
    Son : 60 Watts RMS (2x15W + Sub 2x15W)
    Dimensions (H x L x P) : 767,6 x 1 232,6 x 307,9 mm
    Poids : 23,8 kg
    Accessoires : 2 paires de lunettes 3D Actives, Télécommande standard, Télécommande Smart Touch, Piles, Câble IR, Mode d'emploi, Câble secteur.

    -----------------------------------------------------------
    -----------------------------------------------------------


    --- Description ---

    Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde génération"TV Ultra HD inCURVE avec Micro Dimming UHD Pro et CMR 1200Hz"
    Le Smart TV Ultra HD Samsung UE-55HU8500 repousse les limites de la prestigieuse série HU7500, en prenant soin d'ajouter un design incurvé inCURVE (meilleure immersion), des traitements plus performants (CMR 1200, PurColor...), et d'autres raffinements comme une Webcam intégrée !  Véritable concentré de technologies, il adopte une dalle LED Edge avec contrôle du rétroéclairage Micro Dimming UHD Pro, capable d’afficher de somptueuses images en 3840 x 2160 pixels. Avec cela, le Smart TV UHD Samsung UE-55HU8500 ajoute un traitement PurColor, permettant d’offrir des nuances plus riches, et surtout plus réalistes.  Pour la fluidité, Samsung introduit un traitement Clear Motion Rate 1200 Hz, contrôlé par un processeur Quad Core de dernière génération. Bien entendu, le TV Samsung UE-55HU8500 propose un upscaling  Ultra HD de tous vos contenus, pour redécouvrir vos films et émissions préférés en très haute définition ! Copyright © cobrason

    Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde génération"Dalle incurvée, compatibilité 3D active et Double Tuner intégré"
    Ce magnifique écran plat Samsung UE-55HU8500 est également particulièrement soigné sur le plan du design et de la finition. Le nouveau pied en T Incurvé s’accorde ainsi parfaitement au cadre métal extrêmement fin, auquel s’ajoute un logo Samsung lumineux très élégant. Compatible 3D (Active), il est livré avec 2 paires de lunettes SSG-5100GB, et peut convertir tous vos contenus 2D en 3D. Parfaitement équipé, le Samsung UE-55HU8500 possède un double tuner TNT HD, permettant simultanément d’enregistrer un programme et d’en regarder un autre. Le constructeur n’a pas non plus négligé le système sonore, avec pas moins de 60 Watts de puissance totale, dont 2 subwoofers de 15 Watts chacun, et une prise en charge Dolby MS11 et DTS Studio Sound. Copyright © cobrason

    Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde génération"Une connectique HDMI 2.0 et un accès réseau hyper débridé"
    Cette nouvelle série Ultra HD Samsung HU8500 dispose de 4 vraies prises HDMI 2.0 (dont 1 port MHL…), à même d’accepter les flux 4K en 60 images par seconde ! C’est aussi au niveau des fonctionnalités réseau/multimédia que le Samsung UE-55HU8500 impressionne.  Authentique TV connectée 2.0, il peut accéder en Wi-Fi au portail web Samsung, pour profiter de nombreux contenus en ligne, comme des applications (Youtube, Facebook, Skype via caméra en option…), des services de streaming (VOD, Musique…), ou encore un navigateur pour surfer sur internet ! En plus de cela, il pourra accéder à distance aux fichiers stockés sur un Mac/PC, un NAS, ou un appareil Android compatible DLNA, et effectuer une recopie vidéo de votre smartphone/tablette sur grand écran  (Screen mirroring). Avec Samsung Allshare, la convergence avec vos autres éléments connectés n'a jamais été aussi intuitive ! Copyright © cobrason

    Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde génération"Un TV intelligent, évolutif et pilotable à la voix"
    Intelligent à souhait, on retrouve au cœur de ce Smart TV Samsung UE-55HU8500 une infinité de possibilités.  Les Smart Interactions vous permettent de piloter votre TV avec des commandes vocales et gestuelles, mais vous pourrez également choisir l’une des télécommandes fournies (dont une Smart Touch), ou encore l’application de contrôle iOS/Android. Toujours plus convivial, le Samsung UE-55HU8500 est équipé du procédé S-Recommandations, qui vous conseillent des programmes susceptibles de vous intéresser, en fonction de vos goûts et de vos habitudes.  A noter également la présence de ports USB multimédia,  compatibles avec les fichiers HD les plus prisés du moment. Et enfin, vous apprendrez avec plaisir que ce Samsung UE-55HU8500 est certifié « Future proof » : en effet, ses possibilités d’évolution via le Smart Evolution Kit en font un TV à l’épreuve du temps ! Copyright © cobrason

    -----------------------------------------------------------
    -----------------------------------------------------------


    --- Test ---

    Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde générationLe Samsung UE55HU8500 est le successeur du Samsung UE55F9000. Comme nouveauté, l'écran est courbe (le design est splendide et la qualité de construction évidente), il intègre des prises HDMI 2.0 (level A), la compatibilité HEVC et permet, comme le Sony KD-55X9005A de l'année dernière, d'afficher un gamut (espace couleur) étendu afin d'approcher le standard DCI 4K sur les Blu-ray Mastered in 4K de Sony, sur les prochains Blu-ray 4K et les contenus Ultra HD.

    Il dispose d'une dalle 100Hz combinée au Clear Motion Rate 1200 (réglable sur Precis, Standard, Fluide ou Personnalisé), possède un rétroéclairage LED Edge à quatre rangées de diodes avec Local Dimming (le Micro Dimming UHD Ultimate couplé au procédé Précision Black) et une fonction qui permet d'optimiser les bandes noires des films (le Detec. LetterBox), et est enfin compatible 3D Ready (technologie active) avec une conversion 2D/3D. Il y a également la technologie Auto Depth Enhancer qui accentue la profondeur des images et donc la sensation de relief.

    Une caméra rétractable, parfaite pour les appels Skype et pour se prendre en photo, avec micro est intégrée au sommet du cadre ce qui permet de contrôler l'écran par les gestes et la voix. Un micro plus efficace est aussi incorporé sur la petite télécommande tactile (la Touchpad) qui est une merveille dans son genre.

    Il intègre la compatibilité Blutooth, Wi-Fi et HBBTV. D'ailleurs, le nouveau portail internet Samsung (le Smart Hub 2014) est de loin le plus complet que j'ai pu connaître à ce jour avec une bonne centaine d'applications comprenant entre autres des services de VOD, des réseaux sociaux, des jeux, des informations et j'en passe. L'application Media Remote est toujours là et permet de contrôler le téléviseur avec un téléphone portable ou une tablette en plus de supporter l'accès à la fonction AllShare.
    Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde génération
    Comme son prédécesseur, toute la connectique, le CPU Quad Core qui permet d'afficher quatre flux vidéo simultanément à l'écran  ainsi que le GPU, sont dans le boîtier déporté One Connect, ce qui permet d'améliorer les performances de la TV en changeant le boîtier au fil des années. Il propose quatre entrées HDMI 2.0 (level A -cf tableau ci-dessous- qui gère le Deep Color, le xvYCC, le 1080p24, la 3D et le 2160p24/25/30/50 et 60), dont une compatible ARC, une MHL et une autre DVI, deux ports USB 2.0 et un port USB 3.0 pour l'enregistrement, un port CI+, un port pour adaptateur péritel, composite et YUV, deux entrées antenne (il intègre un double tuner et donc la fonction PIP), une sortie casque mini-Jack 3,5mm, une entrée audio stéréo, une sortie optique en un port Ethernet.

    Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde génération


    Il embarque un système audio 2.0 (2x15 W RMS et un caisson de basse de 30 W) de qualité, même si inférieur à celui du Sony KD-55X9005A, dont le rendu est vraiment agréable grâce à la clarté des voix (bonne reproduction de ces dernières), à la précision des aiguës, à la présence de graves et à la bonne dynamique de l'ensemble. Les fréquences graves sont néanmoins en retraits. Parmi les réglages proposés (audio 3D pour les contenus en relief, Virtual Surround, modes prédéfinis -Standard, Voix Claire, Cinéma, Musique- etc), le Virtual Surround s'avère étonnant et délivre un effet surround virtuel assez enveloppant.

    Du côté des réglages vidéo, le Samsung UE55HU8500 est très complet même s'il lui manque un traitement pour doser précisément les détails et les contours comme sur le Sony KD-55X9005A. À côté de cela, on trouve divers modes (Standard, Cinéma, Jeu...), plusieurs températures de couleur (Froide, Normal, Chaud 1 et Chaud 2), les réglages habituels de rétroéclairage, contraste, luminosité, netteté et saturation de couleurs; mais aussi l'intensité du contraste dynamique et du Micro Dimming, les nuances des noirs et l'amélioration du blanc, des réducteurs de bruit, le Color Management System, la balance des blancs et le gamma. Le Motion Plus est totalement paramétrable (réduction du flou et des vibrations). Côté nouveautés, il y a le Detec. LetterBox (noirs plus profonds sur les bandes noires) et l'UHD Color pour la gestion du gamut étendu. Pour la 3D, la gestion des parallaxes et de la profondeur est proposée.

    Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde générationEn sortie de carton mais surtout une fois bien calibrée (cf mes réglages ci-dessous), les images offertes par ce téléviseur sont incroyables avec une précision inédite, une dynamique avantageuse et une profondeur hallucinante (c'est saisissant lors de la scène d'ouverture sur "The Dark Knight") qui se rapproche parfois de la 3D mais sans lunettes. Si la technologie Auto Depth Enhancer est donc une merveille en 2D il faut savoir qu'elle l'est aussi avec la 3D en intensifiant sensiblement la fenêtre de profondeur (c'est incroyable lors de la scène finale sur "Avengers"). Les images sont ainsi supérieures sur presque tous les points au Sony KD-55X9005A que j'avais testé l'année dernière, l'amélioration entre la première et la seconde génération de TV 4K me semble ainsi évidente; que ce soit pour la finesse de l'upscaling (sur la TNT SD/HD, sur les Blu-ray Disc ou sur les jeux-vidéo), pour le taux de contraste, pour la rémanence tout simplement invisible ici, pour la richesse des couleurs et pour la 3D active (mise à l'échelle Ultra HD, relief très puissant et débordements/jaillissements spectaculaires) peu ghostée. De plus, la courbure de l'écran m'a semblé accentuer l'immersivité. Seul la fluidité est un peu en deçà par rapport à la Sony, avec de petites saccades (24p natif et réglage manuel) et/ou la présence d'artefacts (Standard et Fluide) même si Samsung a fait de gros progrès dans ce domaine. Le mode Précis qui ne souffre ni de saccade ni d'artefact lors des mouvements rapides est à privilégier pour un rendu agréable et plutôt fluide sans l'effet de type caméscope.

    Quant à l’homogénéité de la dalle, si elle n'est pas parfaite sans l'activation du Smart LED (léger clouding et petites fuites de lumières sur les coins inférieurs/supérieurs), elle le devient une fois ce dernier activé (même sur Bas) car totalement dépourvue de Clouding, DSE, Banding et autres fuites de lumières. C'est juste parfait !Samsung UE55HU8500 : l'Ultra HD seconde génération

    Pour conclure, le Samsung UE55HU8500 s'impose comme un modèle Ultra HD de compétition dont la courbure n'est pas qu’esthétique mais bien utile. La construction comme la finition sont de très bonne qualité, la prise en main est intuitive (télécommande et contrôle vocal ou gestuel), le boîtier One Connect est un plus-value loin d'être négligeable pour faire évoluer son écran, les images en 2D comme en 3D sont sublimes (l'upscaling, l'Auto Depth Enhancer, l'UHD Color et le Micro Dimming UHD Ultimate n'y sont pas étrangers), la fluidité est efficace, les réglages proposés sont très nombreux et permettent de s'approcher d'un écran certifié ISF, le son est très convenable et les fonctionnalités sont légions. Et oui, j'ai été complètement conquis !

    Verdict : ☺☺☺☺☺

    -----------------------------------------------------------
    -----------------------------------------------------------

    --- Réglages ---

    Blu-ray Disc

    Mode Image : Standard
    • Rétroéclairage : 7
    • Contraste : 90
    • Luminosité : 44
    • Netteté : 20
    • Couleur : 54
    • Teinte : V/R 50
    • Format de l'image : Adapter à l'écran

    Paramètres Avancés :
    • Contraste Dyn. : Arrêt
    • Nuance de noir : Sombre
    • Carnation : 0
    • RVB uniquement : Arrêt
    • Espace Couleur : Personnalisé (Rouge : R 58 - V 0 - B 6 // Vert : R 10 - V 54 - B 5 // Bleu : R 0 - V 8 - B 58 // Jaune : R 52 - V 49 - B 5 // Cyan : R 0 - V 51 - B 48 // Magenta : R 47 - V 2 - B 52 )
    • Balance des Blancs : 2 points (AJ. Rouge : -1 // AJ. Vert : +2 // AJ. Bleu : -6 // Reg. Rouge : +6 // Reg. Vert : -5 // Reg. Bleu : -12)
    • Gamma : -1
    • Lumin. / Mouvement : Arrêt

    Option Image :
    • Nuance Coul. : Chaud 2
    • Digital Clean View : Arrêt
    • Filtre Bruit MPEG : Arrêt
    • HDMI UHD Color : Activé (pour gérer le gamut étendu Rec.2020)
    • Motion Plus : Précis
    • Smart LED : Bas
    • Détec. LetterBox : Activé

    - Avec le lecteur Oppo BDP-103D (région B) je sors en 1080p (l'upscaling de la TV est meilleur), et en mode HDMI je suis en YCbCr 4:4:4, Deep Color 30 bits (anticont.), avec l'accentuation de contraste à +1, l'amélioration des détails du processing VRS Clear View à +2 et le Darbee Virtual Presence en mode Haute Définition à 40%.
    - Avec le lecteur Oppo BDP-93EU (multi-régions) je sors en 1080p, et en mode HDMI je suis en YCbCr 4:4:4, Deep Color 30 bits (anticont.), avec la netteté à +1 et l'accentuation de contraste à +1.


    Blu-ray Disc 3D

    Mode Image : Standard
    • Rétroéclairage : 12
    • Contraste : 90
    • Luminosité : 45
    • Netteté : 20
    • Couleur : 54
    • Teinte : V/R 50
    • Format de l'image : Adapter à l'écran

    Paramètres Avancés :
    • Contraste Dyn. : Bas
    • Nuance de noir : Sombre
    • Carnation : 0
    • RVB uniquement : Arrêt
    • Espace Couleur : Personnalisé (Rouge : R 58 - V 0 - B 6 // Vert : R 10 - V 54 - B 5 // Bleu : R 0 - V 8 - B 58 // Jaune : R 52 - V 49 - B 5 // Cyan : R 0 - V 51 - B 48 // Magenta : R 47 - V 2 - B 52 )
    • Balance des Blancs : 2 points (AJ. Rouge : -1 // AJ. Vert : +2 // AJ. Bleu : -6 // Reg. Rouge : +6 // Reg. Vert : -5 // Reg. Bleu : -12)
    • Gamma : -1

    Option Image :
    • Nuance Coul. : Chaud 2
    • Digital Clean View : Arrêt
    • Filtre Bruit MPEG : Arrêt
    • HDMI UHD Color : Activé (pour gérer le gamut étendu Rec.2020)
    • Motion Plus : Personnalisé (Réduction de flou : 10 // Réduc. vibrations : 0 // LED Clear Motion : Arrêt)
    • Smart LED : Bas
    • Détec. LetterBox : Activé


    - Avec le lecteur Oppo BDP-103D (région B) je sors en 1080p (l'upscaling de la TV est meilleur), et en mode HDMI je suis en YCbCr 4:4:4, Deep Color 30 bits (anticont.), avec l'accentuation de contraste à +1, l'amélioration des détails du processing VRS Clear View à +2 et le Darbee Virtual Presence en mode Haute Définition à 40%.
    - Avec le lecteur Oppo BDP-93EU (multi-régions) je sors en 1080p, et en mode HDMI je suis en YCbCr 4:4:4, Deep Color 30 bits (anticont.), avec la netteté à +1 et l'accentuation de contraste à +1.


    TV/TNT/Décodeur

    Mode Image : Standard
    • Rétroéclairage : 12
    • Contraste : 95
    • Luminosité : 44
    • Netteté : 35
    • Couleur : 54
    • Teinte : V/R 50
    • Format de l'image : Adapter à l'écran

    Paramètres Avancés :
    • Contraste Dyn. : Bas
    • Nuance de noir : Sombre
    • Carnation : 0
    • RVB uniquement : Arrêt
    • Espace Couleur : Personnalisé (Rouge : R 58 - V 0 - B 6 // Vert: R 10 - V 54 - B 5 // Bleu: R 0 - V 8 - B 58 // Jaune : R 52 - V 49 - B 5 // Cyan : R 0 - V 51 - B : 48 // Magenta : R 47 - V 2 - B 52)
    • Balance blancs : 2 points (tout laisser sur 0)
    • Gamma : 0
    • Lumin. / Mouvement : Arrêt

    Option Image :
    • Nuance Coul. : Standard
    • Digital Clean View : Arrêt
    • Filtre Bruit MPEG : Arrêt
    • Niv. noir HDMI : Auto.
    • HDMI UHD Color : Arrêt
    • Mode Film : Auto. 2
    • Motion Plus : Précis (sur Arrêt lors des retranscriptions sportives)
    • Smart LED : Élevé
    • Détéc. LetterBox : Activé

    Jeu vidéo

    Mode Image : Standard (Mode jeu activé)
    • Rétroéclairage : 12
    • Contraste : 90
    • Luminosité : 45
    • Netteté : 30
    • Couleur : 50
    • Teinte : V/R 50
    • Format de l'image : Adapter à l'écran

    Paramètres Avancés :
    • Contraste Dyn. : Arrêt
    • Nuance de noir : Sombre
    • Carnation : 0
    • RVB uniquement : Arrêt
    • Espace Couleur : Auto.
    • Balance blancs : 2 points (tout laisser sur 0)
    • Gamma : -1

    Option Image :
    • Nuance Coul. : Standard
    • Niv. noir HDMI : Auto.
    • HDMI UHD Color : Arrêt
    • Smart LED : Standard
    • Détéc. LetterBox : A
    rrêt


  • [Blu-ray] Mud - Sur les rives du Mississippi♦ Année : 2012[Blu-ray] Mud - Sur les rives du Mississippi
    ♦ Durée : 125 min
    ♦ Réalisateur : Jeff Nichols
    ♦ Acteurs : Matthew McConaughey, Tye Sheridan, Jacob Lofland, Reese Witherspoon, Sam Shepard

    Le synopsis :

    Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent lors d’une de leurs escapades quotidiennes, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississippi. C’est Mud : un serpent tatoué sur le bras, un flingue et une chemise porte-bonheur...

    Le film : ♥♥♥♥

    Ce film d'aventures à hauteur d'enfants habité par un Matthew McConaughey incroyable, est une fable mélancolique sur l'enfance, l'amour et la nature où le récit aux nombreux affluents se déroule au bord du fleuve Mississippi et avance à son rythme, au gré du courant. Laissez-vous donc chambouler sans appréhension ni hésitation par l’étrange embarcation de Jeff Nichols !

    Le Blu-ray Disc : [Blu-ray] Mud - Sur les rives du Mississippi

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080i25 (AVC) / [2.35] - Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    Français

    • Image : Un transfert HD dénué de défaut où la définition, les détails, les couleurs, les contrastes et les noirs sont resplendissants.
    • Audio : Des pistes sonores frontales et peu enclines à solliciter les surrounds, si ce n'est lors de la diffusion du score de David Perkins, dont la présence des voix, la richesse des ambiances naturelles et l'utilisation parcimonieuse des basses font voyager au cœur des bayous.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) France Télévisions Distribution 04 septembre 2013

    [Blu-ray] Mud - Sur les rives du Mississippi


  • [Blu-ray] Jurassic Attack♦ Année : 2013
    ♦ Durée : 80 min
    ♦ Réalisateur : Anthony Fankhauser
    ♦ Acteurs : Gary Stretch, Michael Worth, Natascha Berg, Corin Nemec, Vernon Wells

    Le synopsis :

    Quelque part en Amérique du Sud, un hélicoptère de l’armée s’écrase dans un coin totalement coupé du monde. Les rescapés découvrent que l’endroit abrite les derniers dinosaures vivants sur la Terre : ils n’ont aucun moyen de s’enfuir et deviennent des proies faciles...

    Le film : ♥♥♥♥

    Cette petite production fauchée est un navet préhistorique où le scénario (bâclé), les dialogues (ridicules), les acteurs (pitoyables), la mise en scène (inexistante) et les effets spéciaux (affreux) sont restés bloqués au Jurassic. Fuyez pauvres spectateurs !

    Le Blu-ray Disc : [Blu-ray] Jurassic Attack

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (AVC) / [1.78] - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 2.0
    Aucun

    • Image : Nette, définie et colorée mais moyennement contrastée et parfois bruitée.
    • Audio : La piste sonore 5.1 distribue la quasi-totalité de ses effets à l'avant, en dehors de rares ambiances et du score qui se retrouvent parfois aérés à l’arrière, pour un rendu peu enveloppant mais clair qui s'approche finalement de sa petite sœur mixée en 2.0

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) Filmedia 02 mai 2013

    [Blu-ray] Jurassic Attack


  • Cannes 2014LE PALMARES COMPLET du 67ème festival international du film de Cannes :

    • Palme d'Or : "Winter Sleep" de Nuri Bilge Ceylan
    • Grand Prix : "Les  Merveilles" d'Alice Rohrwacher
    • Prix d'interprétation féminine : Julianne Moore dans "Maps to the Stars"
    • Prix d'interprétation masculine : Timothy Spall dans "Mr. Turner"
    • Prix de la mise en scène : "Foxcatcher" de Bennet Miller
    • Prix du jury : "Mommy" de Xavier Dolan et "Adieu au Langage" de Jean-Luc Godard
    • Caméra d'Or : "Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
    • Prix du scénario : "Leviathan" d'Andrey Zvyagintsev
    • Prix du court-métrage : "Lady" de Simón Mesa Soto

    Cannes 2014






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires