• [Ciné] Nos étoiles contraires (The Fault in Our Stars)

    ♦ Nationalité : Américain
    ♦ Genre : Romance, Drame
    ♦ Année : 2014
    ♦ Durée : 125 min
    ♦ Réalisateur : Josh Boone
    ♦ Acteurs : Shailene Woodley, Ansel Elgort, Nat Wolff, Willem Dafoe, Laura Dern
    ♦ Date de sortie : 20 août 2014
    [Ciné] Nos étoiles contraires
    Note artistique [Ciné] Nos étoiles contraires (The Fault in Our Stars)

    ► Le synopsis :

    Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d'un groupe de soutien pour les malades du cancer...

    ► Le film :

    Cette love story dramatique bien ficelée et portée par un duo d'acteurs (deux étoiles montantes de Hollywood) dont la justesse et la spontanéité sont épatantes, évite de tomber dans le pathos facile grâce à un humour doux-amer toujours juste, se drape d'une large palette d’émotions (la mélancolie, la joie et la tristesse) pour aborder de front la question de la mort, et délivre un message d'espoir sincère selon lequel il faut vivre, envers et contre tout . Voilà donc une œuvre profondément touchante devant laquelle il est difficile (impossible ?) de rester de marbre.

    [Ciné] Nos étoiles contraires (The Fault in Our Stars)


  • ♦ Nationalité : Américain
    ♦ Genre : Drame, Polar
    ♦ Année : 1976
    ♦ Durée : 114 min
    ♦ Réalisateur : Martin Scorsese
    ♦ Acteurs : Robert De Niro, Jodie Foster, Cybill Shepherd, Peter Boyle, Harvey Keitel
    Note artistique [Blu-ray] Taxi Driver
    Qualité vidéo [Blu-ray] Taxi Driver Qualité audio [Blu-ray] Taxi Driver

    ► Le synopsis :

    Vétéran de la guerre du Vietnam, Travis Bickle est chauffeur de taxi dans la ville de New York. Ses rencontres nocturnes et la violence quotidienne dont il est témoin lui font peu à peu perdre la tête, il se sent inutile. Il devient obsédé par l’idée de sauver une prostituée mineure, malgré le total désintérêt de la jeune fille...

    ► Le film :

    Ce drame psychologique écrit par Paul Schrader et réalisé par Martin Scorsese, qui a remporté la Palme d'or du Festival de Cannes 1976, est un voyage urbain violent (son dernier acte), âpre et pessimiste sur le trauma post-vietnamien, qui dépeint par son atmosphère crépusculaire l'aliénation par la solitude d'un chauffeur de taxi se prenant pour un justicier de la ville (De Niro est époustouflant, surtout lorsqu'il scande son légendaire « You talkin' to me ? ») et qui dresse un portrait glaçant de l'Amérique des années 70. Le chef-d’œuvre de Martin Scorsese !

    ► Le Blu-ray Disc :

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (AVC) / [1.85] - Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    Anglais et Français

    • Image : Cette nouvelle édition optimisée pour les TV UHD est toujours tirée du master 4K restauré par Scorsese en 2011 (comme la dernière édition collector), mais délivre une palette de couleur élargie. Sur le terrain, et une fois passé le générique d'ouverture peu stable, il faut se rendre à l'évidence : la restauration est stupéfiante et permet à l'image de tutoyer la perfection. Le master ne souffre d'aucune pétouille, la compression est excellente et laisse le grain argentique s'exprimer librement sans atténuer le très beau piqué, la définition est tranchante, les couleurs sont parfaitement saturées (cf les néons), les contrastes sont appuyés (les scènes de nuit sont admirablement gérées) et les noirs sont d'une profondeur abyssale. Il reste peut-être encore quelques plans un peu en-dessous qui manquent de précision et souffrent de fourmillements, mais ce n'est rien comparé à la beauté du reste.
    • Son : Des pistes sonores à l'ouverture frontale ample et aux surrounds peu développés (le mixage d'origine n'a donc pas été modifié et c'est tant mieux), qui confèrent une présence remarquable à la musique jazzy de Bernard Herrmann et délivrent des voix d'une belle limpidité même si celles de la VF sont parfois un peu étouffées.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) Sony Pictures Entertainment 05 octobre 2013

    [Blu-ray] Taxi Driver


  • [Blu-ray] Happiness Therapy (Silver Linings Playbook)

    ♦ Nationalité : Américain
    ♦ Genre : Comédie dramatique, Romance
    ♦ Année : 2012
    ♦ Durée : 122 min
    ♦ Réalisateur : David O. Russell
    ♦ Acteurs : Bradley Cooper, Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Jacki Weaver, Chris Tucker
    [Blu-ray] Happiness Therapy (Silver Linings Playbook)
    Note artistique [Blu-ray] Happiness Therapy (Silver Linings Playbook)
    Qualité vidéo [Blu-ray] Happiness Therapy (Silver Linings Playbook) Qualité audio [Blu-ray] Happiness Therapy (Silver Linings Playbook)

     ► Le synopsis :

    Ayant perdu sa maison, son travail et sa femme, Pat Solatano se retrouve obligé d’emménager chez ses parents après avoir passé huit mois dans un institut psychiatrique. Il affiche pourtant un optimisme à toute épreuve et est déterminé à se reconstruire et à renouer avec son ex-femme. Rapidement, il rencontre Tiffany, une jolie jeune femme ayant elle-même eu un parcours mouvementé...

    ► Le film :

    Cette comédie romantico-dramatique qui regorge de réflexions pertinentes sur nos maux modernes et qui adore les dialogues caustiques est à l'image de ses irrésistibles héros (le séduisant Bradley Cooper et la craquante Jennifer Lawrence); juste, sincère, tendre et délicieusement azimutée. Un magnifique rayon de soleil qu'une très grande partie du public devrait adorer.

    ► Le Blu-ray Disc :

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (AVC) / [2.40] - Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (Audio Description) DTS-HD MA 2.0
    Français
    Français pour malentendants

    • Image : Un transfert HD au rendu très naturel qui propose un grain ambiant agréable, une définition affirmée, un piqué assez fin et des contrastes plutôt chics.
    • Son : Des pistes sonores essentiellement frontales (superbe rendu des voix) et discrètes à l'arrière, si ce n'est lors de la diffusion de la bande originale ou des acclamations du public lors du concours de danse.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) Studiocanal 04 juin 2013

    [Blu-ray] Happiness Therapy (Silver Linings Playbook)


  • [Blu-ray 3D] Need for Speed♦ Année : 2014[Blu-ray 3D] Need for Speed
    ♦ Durée : 131 min
    ♦ Réalisateur : Scott Waugh
    ♦ Acteurs : Aaron Paul, Dominic Cooper, Imogen Poots, Ramon Rodríguez, Michael Keaton

    Le synopsis :

    Tobey Marshall et Dino Brewster partagent la passion des bolides et des courses. Après un run clandestin qui tourne mal à cause de Dino, Tobey se retrouve derrière les barreaux. Lorsqu’il sort enfin, sa participation à la course des courses, la De Leon, va lui donner l’occasion de se venger...

    Le film : ♥♥♥♥♥

    Adaptée fidèlement de la licence vidéoludique éponyme d'Electronic Arts, "Need for Speed" est une série B d'action old school qui assure très efficacement le spectacle. Le scénario, certes classique, ne tombe jamais en rade de carburant, le rythme démarre pied au plancher et ne prend pas le temps de freiner, la mise en scène est testostéronée, le casting a de la gueule, les runs sont survitaminés, les moteurs vrombissent à tout-va et les cascades sont spectaculaires. De l'action motorisée qui réjouira les amateurs de belles cylindrées et de courses endiablées !

    Le Blu-ray Disc : [Blu-ray 3D] Need for Speed  ///  [Blu-ray 3D] Need for Speed

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (MVC) / [2.40] - Anglais DTS-HD Master Audio 7.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 7.1
    - Français (Audio Description) DTS-HD MA 2.0
    Français
    Français pour malentendants

    • Image : Un transfert HD parfaitement carrossé et qui en met plein la vue grâce à une luminosité pétulante, à une définition accrocheuse, à un piqué sculpté, à des couleurs vives et à des contrastes dynamiques. Un petit bémol néanmoins, le générique de fin souffre de colour banding gris.
    • Audio : Des pistes sonores démentielles et qui ont en grave sous le capot grâce à une spatialisation étourdissante mais parfaitement équilibrée, à une frontale qui claque, à des surrounds incisifs et à des basses hyper-rigoureuses (le hurlement des moteurs V8 !).
    • La 3D : Une post-conversion de qualité (malgré trois plans où le relief est inversé !) qui permet au spectacle de gagner en intensité grâce à une immersivité accrue. Pour commencer, la fenêtre de profondeur est bonne dans l'ensemble (peu de flous sur les arrière-plans), très bonne sur les plans larges (les paysages) et hallucinante lors des vues à la première personne (celles de l'intérieur du cockpit avec à la clé un effet de hauteur vertigineux lors d'une séquence saisissante). Ensuite, les détachements sont remarquables et permettent d'appréhender au mieux les courses-poursuites. Enfin, les débordements plus ou moins prononcés des carrosseries, des décors et des volants, ainsi que les projections bien senties de nombreux bris de verre (et de poubelles sur une scène) finissent de convaincre.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) Metropolitan Vidéo 27 août 2014

    [Blu-ray 3D] Need for Speed


  • [Blu-ray] The Machine♦ Année : 2013[Blu-ray] The Machine
    ♦ Durée : 91 min
    ♦ Réalisateur : Caradog W. James
    ♦ Acteurs : Caity Lotz, Toby Stephens, Sam Hazeldine, Pooneh Hajimohammadi, Denis Lawson

    Le synopsis :

    Dans un monde plongé dans la guerre, un chercheur travaille sur la création d'un androïde puissant, autonome et conscient...

    Le film : ♥♥♥♥♥

    S'il lui manque juste un soupçon d'âme et de personnalité, ce film d'anticipation influencé par les œuvres cultes de la science-fiction que sont "Blade Runner", "Terminator" ou encore "A.I. Intelligence artificielle" vaut très clairement le détour, car ses qualités scénaristiques, visuelles et sonores (une BO à la John Carpenter !), le talent des comédiens, l'émotion éprouvée sur plusieurs séquences (la chorégraphie de la machine) et l'explosion de violence lors du dernier acte n'ont vraiment rien d'anodin.

    Le Blu-ray Disc : [Blu-ray] The Machine

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (AVC) / [1.77] - Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    Français imposés sur la VO

    • Image : Alors qu'il a été tourné en scope 2.39 avec des lentilles anamorphiques (la présence importante de lens flares en atteste), le film a été honteusement recadré au format 1.77 pour sa parution vidéo (j'en suis sûr car je l'ai vu au Festival de Gérardmer en scope 2.39), et il ne s'agit pas d'un démâtage (vu qu'il n'y a aucune information disponible derrière les bandes noires) mais bien d'un zoom qui a été pratiqué. Du coup, la définition comme le piqué en pâtissent, même si l'image est à la base volontairement assez douce du fait d'éclairages souvent indirects. Heureusement, il reste encore pas mal de détails, la palette colorimétrique aux teintes froides (prédominance de bleus, de gris et de blancs) est bien saturée, les contrastes sont intenses et les noirs particulièrement abyssaux.
    • Audio : Des pistes sonores atmosphériques aux voix toujours audibles (même celles robotisées), à la spatialisation précise, aux ambiances environnementales subtiles (les échos et les bruits sourds dans les laboratoires clos), au score planant plus qu'approprié (réalisé au synthétiseur) et aux basses qui soutiennent quand il le faut les scènes d'action.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) Aventi 17 juin 2014

    [Blu-ray] The Machine