• [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours

    [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : Les Deux ToursActeurs : Elijah Wood, Ian McKellen, Viggo Mortensen, Orlando Bloom, Hugo Weaving
    Réalisateur : Peter Jackson
    Durée : 179 minutes
    Public : Tous publics

    Date de sortie : 11/04/2014 (le coffret)
    Format image
     : 2.35:1 

    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 6.1, Français DTS-HD MA 5.1



    La communauté est dissoute, mais la quête pour détruire l'Anneau Unique se poursuit. Accompagné par son fidèle Sam et guidé par l'étrange Gollum, Frodon cherche un moyen d'entrer en Mordor. Alors que l'armée de Saroumane se met en marche, les autres compagnons de la communauté se préparent à la bataille. La guerre de l'Anneau a commencé !



    [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : Les Deux ToursDeuxième opus de cette magistrale trilogie, Les Deux Tours s'avère plus sombre et intense que le premier épisode. On suit toujours avec autant d'enthousiasme l'incroyable aventure de Frodon et de ses comparses à travers des décors grandioses et de toute beauté. L'action se fait plus présente, et il y a moins de temps mort comparé au premier film. Dans cet épisode, on fait la connaissance de Gollum, être ambigu qui n'a qu'une idée en tête, récupérer son précieux. Une suite dès plus réussie en attendant le troisième épisode.



    [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : Les Deux ToursLe transfert du Blu-ray est cette fois-ci à la hauteur du film et nous en met plein la vue. La définition est au cordeau, le piqué et la netteté sont magistraux, la colorimétrie éclatante mettant en valeur les grands espaces traversés durant tout le film, le contraste est en béton proposant des noirs intenses, les détails sont en nombre et chirurgicaux, et la fluidité jamais mise à mal même sur les travellings rapides des montagnes enneigées au début du film.



    [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : Les Deux ToursLa VF est dotée d'une incroyable piste en HD. Celle-ci est à la fois dynamique dans les scènes d'action et subtile dans les moments plus calme. Les effets nous englobent littéralement passant de la scène frontale aux canaux surrounds avec brio et d'un canal de basse des plus expressif et immersif. La spatialisation de l'ensemble est grandiose et nous emporte au cœur de cette épique aventure.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo :
     Samsung UE55D8000 Source : Panasonic DMP-BDT310
    Amplification : Onkyo TX-RZ800 Enceintes : DALI Zensor Vokal, Zensor 7, Zensor 1; Energy S-10.3 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] La Planète des Singes : Suprématie

    neo4


  • [Test Blu-ray] Arès

    [Test Blu-ray] ArèsGenre : Drame fantastique
    Année
     : 2016
    Réalisateur : Jean-Patrick Benes
    Acteurs : Ola Rapace, Micha Lescot, Thierry Hancisse, Hélène Fillières
    Compositeur : Alex Cortes

    Éditeur : Gaumont
    Format image
     : 2.39 Cinémascope
    Bande-son : Français DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 2.0



    Dans un Paris du futur ravagé par le chômage et la précarité, les gens tentent de survivre avec les moyens du bord, et surtout la vente de leur corps pour des expériences scientifiques ou pour des jeux télévisés sportifs, où le dopage institutionnalisé sert à toutes sortes d'expériences pour des sociétés multinationales devenues les vraies maîtres du pays, la France, à coup de milliards de bénéfices...



    [Test Blu-ray] ArèsDans une France du futur glaçante et déprimante, ce film d'anticipation court mais bien fait, fait froid dans le dos. Car le futur décrit parait si proche et réaliste, qu'on s'interroge déjà pour savoir si nous ne sommes pas déjà dans une phase décadente qui nous conduira inexorablement à la situation du film. Un scénario catastrophe pas du tout envisageable ? Pas si sûr. Quoiqu'il en soit, ce Paris du futur envahi de bidonvilles au pied de tours futuristes ne donne pas envie d'y vivre pour quelques raisons que ce soient. Un film coup de poing rapide, sec, poisseux et peu reluisant. Le casting de « tronches » du film, dont un excellent Ola Rapace, ajoute au malaise qui nous gagne au fur et à mesure du film, où parfois la nausée n'est pas loin.



    [Test Blu-ray] Arès(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Une image très froide et désaturée, mais l'ambiance du film s'y prête bien. Ne vous attendez pas à un festival de couleurs, le propos ne s'y prête guère. Master nickel et très stable, un peu de grain sans doute volontaire.



    [Test Blu-ray] Arès(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    Bande-son ample sans plus, mais suffisamment percutante à certains moments (les combats). Dialogues clairs et précis.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


  • [Test Blu-ray] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne

    [Test Blu-ray] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la LicorneGenre : Aventure
    Année : 2011
    Réalisateur : Steven Spielberg
    Acteurs : Jamie Bell, Andy Serkis, Daniel Craig
    Compositeur : John Williams

    Éditeur : Sony Pictures
    Format image
     : 2.35 Cinémascope
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 7.1, Français DTS-HD MA 5.1



    Tintin, le célèbre reporter, s'engage dans la recherche d'un trésor suite à l'acquisition d'une maquette de bateau qui renferme un secret bien caché. Mais ce trésor est convoité par un énigmatique personnage aussi ambigu que dangereux. S'engage alors une course-poursuite à travers le monde pour retrouver ce trésor, Tintin étant accompagné pour ses aventures, du Capitaine Haddock, descendant direct du protecteur du trésor convoité par le descendant d'un célèbre pirate aussi vil que dangereux, ennemi juré de l'ancêtre du Capitaine Haddock...



    [Test Blu-ray] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la LicorneCe film voulu et coproduit par Steven Spielberg et Peter Jackson, deux monstres sacrés du cinéma, excusez du peu, est une franche réussite. Je l'ai déjà vu plusieurs fois, mais ce film d'aventure divertissant permet aux personnages de Tintin et de tous les protagonistes de ces aventures en bandes dessinés, de prendre vie grâce à la motion capture qui atteint ici des sommets de réalisme. Adaptation de plusieurs aventures, on se délecte de ces images fantastiques, ponctuées par beaucoup de péripéties et d'humour bon enfant. Il n'était pas facile de donner ses lettres de noblesse cinématographique à Tintin, pari entièrement réussi par Spielberg qui a bien saisi toute la quintessence de ce personnage emblématique de notre enfance. Aventures dépaysantes, paysages somptueux, effets spéciaux magnifiques, tout est réuni pour se faire plaisir devant ce film. Je ne suis pas contre une nouvelle aventure où la motion capture pourrait encore être améliorée et portée au sommet, et en 4K bien sûr.



    [Test Blu-ray] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Un film d'un réalisme saisissant avec des personnages plus vrais que nature. On peut encore améliorer sans doute la fluidité des personnages, mais par rapport à d'autres films en motion capture, on est au top de ce qui a pu se faire. Définition et netteté fantastiques sur tous les plans, couleurs magnifiques et luminosité au top du support. Un Blu-ray de démo.



    [Test Blu-ray] Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    Une piste son réactive et réjouissante, qui reste modérée dans les graves, mais qui a suffisamment d'impact pour profiter de ces aventures mouvementées.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


  • [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau

    [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneauActeurs : Elijah Wood, Ian McKellen, Hugo Weaving, Sean Bean, Viggo Mortensen
    Réalisateur
     : Peter Jackson
    Durée : 178 minutes
    Public : Tous publics

    Date de sortie : 11/04/2014 (le coffret)
    Format image
     : 2.35:1 

    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 6.1, Français DTS-HD MA 5.1



    Le jeune hobbit Frodon Saquet hérite d'un anneau. Il s'agit de l'Anneau Unique, instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron, Seigneur des Ténèbres, de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage ses peuples. À moins que Frodon et ses fidèles compagnons ne parviennent à emporter l'Anneau jusqu'en Mordor, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours...



    [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneauPeter Jackson nous livre une fantastique histoire avec le premier volet de sa trilogie qui met en place les différents personnages et nous entraîne dans des contrées à la fois merveilleuses et inquiétantes. Les effets spéciaux sont grandioses, la narration se suit sans ennui et on est pressé de voir la suite pour continuer de vibrer avec tous les héros de cette fabuleuse aventure.



    [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneauLe transfert du Blu-ray est bien encodé mais pas sans défaut. La netteté est bien présente, le colorimétrie éclatante et d'un naturel époustouflant, les contrastes équilibrés avec des noirs relativement profonds, des détails remarquables et une profondeur de champ énorme proposant un bon découpage de chaque plan. Petit bémol, le piqué aurait pu être plus incisif ce qui en aurait fait un transfert de haute volée.



    [Test Blu-ray] Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneauLa VF est dotée d'une incroyable piste en HD. Celle-ci est à la fois dynamique dans les scènes d'action et subtile dans les moments plus calme. Les effets nous englobent littéralement passant de la scène frontale aux canaux surrounds avec brio et d'un canal de basse des plus expressif et immersif. La spatialisation de l'ensemble est grandiose et nous emporte au cœur de cette épique aventure.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo :
     Samsung UE55D8000 Source : Panasonic DMP-BDT310
    Amplification : Onkyo TX-RZ800 Enceintes : DALI Zensor Vokal, Zensor 7, Zensor 1; Energy S-10.3 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] La Planète des Singes : Suprématie

    neo4


  • [Test 4K Ultra HD] Atomic Blonde

    [Test 4K Ultra HD] Atomic BlondeGenre : Espionnage
    Année : 2017
    Réalisateur : David Leitch
    Acteurs : Charlize Theron, James McAvoy, John Goodman, Til Schweiger, Sofia Boutella
    Compositeur : Tyler Bates

    Éditeur : Universal Pictures
    Format image : 2.40 Cinémascope
    Bande-son : Anglais DTS:X (DTS-HD MA 7.1), Français DTS 5.1



    En cette fin des années 80, le mur de Berlin est en train de s'effondrer. Les enjeux et les perspectives pour l'avenir du monde vont changer. Seuls les restes des combats clandestins et secrets entre les nations majeures continuent à susciter la convoitise des gouvernements qui veulent sortir vainqueurs de cette guerre "froide" qui touche à sa fin et en tirer les bénéfices. Faux-semblants, jeux de dupes, mensonges, duperies, espionnage permanent, sont les moteurs de ce vieux monde de l'ombre, un monde sans morale et d'une violence sans limite. Une espionne des services secrets britanniques est envoyée en mission à Berlin-Est et doit récupérer une liste de noms compromettants qui pourrait permettre à l'Occident de prendre un avantage décisif, mais ça ne sera pas de tout repos...



    Si le film Alliés vu juste avant ce film était un film d'espionnage « gentillet », cet Atomic Blonde porte bien son nom. Car voilà un film d'espionnage explosif dans tous les sens du terme. Explosif dans ses enjeux, explosif dans ses scènes d'action, explosif dans ses partis pris narratifs, et explosif dans l'implication d'une Charlize Theron impressionnante dans son rôle. Le côté trash et décomplexé ici enterre une saga James Bond qui pourra paraître monolithique et figée à côté. Pour tous films d'espionnage qui se respectent, évidemment tous les personnages doivent être ambiguës, versatiles, changeants, ambivalents. Et pour ça on est servi par une galerie de personnages tout sauf sympathiques, plutôt glauques que propres sur eux (y compris les espions en costumes), sans filtre et totalement immoraux dans leurs comportements. Bravo au casting excellent sur tout le film avec des tronches en rapport avec le film, mais qui ne vous donne pas envie de faire de l'espionnage. Mention spéciale à un James McAvoy excellent en agent qui a pété les plombs. Mais une mention toute particulière à une fascinante et atomique Charlize Theron qui ravale tout sur son passage, prend des risques monumentaux sur son image (voir la scène très hot avec Sofia Boutella qui prend des risques elle aussi) et se joue de tout le monde pour nous emmener là où on ne l'attend pas. Une héroïne féminine si je puis me permettre qui a des « cojones » et qui rend les coups qu'on lui assène de façon viscérale et de façon physiquement impressionnante. Un film presque subversif, transgressif et qui vous scotchera à vos sièges à de nombreuses reprises. Un film qui a du punch et qui vous met un uppercut là où ça fait mal.



    (Test réalisé sur un écran 2160p non compatible HDR)
    Une image très typée mais fantastique dans son ensemble. Entre des tons froids bleutés correspondant à la fin de la Guerre Froide, des tons chauds et fluo des endroits glauques ou underground de Berlin, et des blancs hyper-lumineux, on est constamment électrisé par cette image d'une grande cohérence avec l'action. Définition splendide, et lisibilité de tous les instants que ce soit dans les scènes sombres ou éclairées.



    (Test effectué en VO 5.1 DTS-HD Master Audio sous-titrée français)
    Une piste son judicieusement positionnée quand il le faut, avec des impacts probants dans les scènes d'action débridées, avec une partition musicale musclée, et une playlist musicale d'enfer des années 80 réjouissante au possible (ah New Order, Depeche Mode, David Bowie, miam miam !).

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou