• [Test Bluray] 47 Meters Down

    [Test Bluray] 47 Meters DownNationalité : Britannique, Dominicain, Américain
    Genre : Drame, Horreur
    Année : 2017
    Durée : 88 min
    Réalisateur : Johannes Roberts
    Acteurs : Mandy Moore, Claire Holt, Matthew Modine


    Provenance : France
    Éditeur : Wild Side Vidéo
    Date de sortie : 08 novembre 2017

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
    Sous-titres : Français imposés sur la VO



    Après la rupture de Lisa, sa sœur Kate décide de l’emmener en vacances au Mexique pour lui changer les idées. Avides d’aventures, elles décident de se mettre au défi de plonger avec les requins blancs, protégées par une cage. Une fois dans l’eau, le spectacle est incroyable. Mais tout à coup, la corde qui retient la cage au bateau cède, et les deux sœurs se retrouvent plongées à 47 mètres de profondeur. Il ne leur reste qu’une heure d’oxygène et les grands blancs rôdent…...



    [Test Blu-ray] 47 Meters DownEntre la claustrophobie et la squalophobie, c'est à nos peurs les plus profondes que ce drame horrifique s'attaque. Angoissant et non dénué de surprises scénaristiques (malgré un schéma très classique), ce shark movie sérieux à l'ambiance pesante et aux attaques de requins glaçantes fait sensation. Ce survival animalier est donc ce qui est arrivé de mieux au genre depuis Les Dents de la Mer.



    [Test Bluray] 47 Meters DownLa précision est au rendez-vous, les fonds marins sont limpides, les couleurs sont luxuriantes, les contrastes s'affirment sans mal et les noirs sont profonds. Malheureusement, la compression n'est pas vraiment discrète. Entre de la solarisation dans les grands fonds, de légers fourmillements dans les arrière-plans et surtout un gros problème de restitution chromatique (le bleu d'un casque de plongée et d'une bouteille d'oxygène qui scintille affreusement) une fois sous la surface, la déception se fait sentir.



    [Test Bluray] 47 Meters DownImmersives en toutes circonstances, ces pistes sonores qui usent efficacement de la dynamique lors des « jump-scares » délivrent des voix claires (même lors des nombreuses transmissions radio), des ambiances enveloppantes (le clapotement des vagues puis la pression sous-marine se font entendre sur l'ensemble des canaux) et des basses qui tapent dur.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Philips 55POS9002 Source : Samsung UBD-K8500 Barre de son : Philips Fidelio B8 (5.1.2)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


  • [Test Blu-ray] Overdrive

    [Test Blu-ray] OverdriveNationalité : Français, Belge, Américain
    Genre : Action, Thriller
    Année : 2017
    Durée : 93 min
    Réalisateur : Antonio Negret
    Acteurs : Scott Eastwood, Freddie Thorp, Ana de Armas, Gaia Weiss, Simon Abkarian, Clemens Schick


    Provenance : France
    Éditeur : TF1 Vidéo
    Date de sortie : 26 décembre 2017

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1, Français Audiodescription
    Sous-titres : Français imposés sur la VO, Français pour malentendants



    Les frères Andrew et Garrett Foster sont des pilotes d’exception, mais aussi des voleurs d’exception. Leur spécialité : voler les voitures les plus chères au monde. À Marseille, ils parviennent à dérober une sublime Bugatti 1937, joyau de l’exceptionnelle collection de Jacomo Morier, parrain de la Mafia locale. Ce dernier décide alors d’utiliser leur talent à son profit contre son ennemi juré, Max Klemp. Mais s’ils acceptent de rentrer dans ce jeu, c’est qu’ils ont en réalité conçu un coup d’une audace inégalée...



    [Test Blu-ray] OverdriveAvis du loup celeste
    Produit par Pierre Morel, le réalisateur de Taken, et écrit par les scénaristes de 2 Fast 2 Furious (le pire de la saga), ce croisement en sous-régime entre le 1er Fast & Furious et le 60 secondes chrono des années 2000 est un divertissement d'action routinier (scénario classique, personnages clichés et situations maintes fois vues), où les amateurs de belles mécaniques seront néanmoins ravis de retrouver autant de cylindrées légendaires dans des courses-poursuites à l'ancienne qui font fumer le bitume.

    [Test Blu-ray] OverdriveAvis de WolfWife
    Un divertissement à la Fast & Furious version low cost dans un Marseille de carte postale, aux scènes d'action qui tiennent la route mais au scénario et acteurs bien trop fadasses.



    [Test Blu-ray] OverdriveRichement détaillées, chaleureusement colorées, fortement contrastées et lumineusement étalonnées, ces images gorgées de soleil font briller les carrosseries fort bien lustrées de ces voitures de luxe.



    [Test Blu-ray] OverdriveAu sein de ce mixage fougueux la dynamique a de la reprise, les ambiances se répandent largement (les surrounds sont très sollicités), les effets sont fracassants (la tôle froissée, les coups de feu), la musique fait du rentre-dedans et les (infra-)basses rugissent à la moindre occasion (un peu trop même). La VO est à privilégier pour ne pas « subir » l'intégration perfectible des voix (trop lointaines et détachées du reste) sur la VF.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


  • [Test 4K Ultra HD] Batman : Gotham by Gaslight

    [Test 4K Ultra HD] Batman : Gotham by GaslightNationalité : Américain
    Genre : Animation, Polar, Action
    Année : 2018
    Durée : 78 min
    Réalisateur : Sam Liu
    Doubleurs : Bruce Greenwood, Jennifer Carpenter, Scott Patterson, Anthony Head, Yuri Lowenthal (VO)


    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Warner Bros.
    Date de sortie : 06 février 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.78 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Dans une version alternative et victorienne de Gotham City, Batman initie sa guerre contre le crime alors qu’il enquête sur une nouvelle série de meurtres commis par Jack l’Éventreur.




    [Test 4K Ultra HD] Batman : Gotham by GaslightC'est au XIXe siècle, dans une Gotham City d'inspiration victorienne, que cette nouvelle aventure animée de Batman nous plonge, afin de suivre l'enquête menée par son justicier masqué pour démasquer Jack l’Éventreur. Des personnages ré-imaginés à l'intrigue bien menée, en passant par un ton adulte et un sous-texte politico-social pertinent, il n'y a finalement que la technique (dessins peu détaillés et animation figée) qui fait de l'ombre à ce polar palpitant issu du DC Universe Animated Original Movies.



    [Test 4K Ultra HD] Batman : Gotham by GaslightMême si la résolution est accrue il n'y a pas plus de détails qu'en HD, il faut dire aussi que le style minimaliste de l'animation ne s'y prête guère, mais les couleurs sont un peu plus vives (notamment les teintes jaunes-oranges), les contrastes un peu plus prononcés, les ombres nocturnes plus marquées, la luminosité un tout petit peu plus ardente (les lampadaires dans les rues, les flammes lors de la conclusion) et la compression libre de tout artefacts (le colour banding restant faisant malheureusement partie de la source).



    [Test 4K Ultra HD] Batman : Gotham by GaslightSi les canaux arrières sont régulièrement exploités (les clients du cabaret, le pas des chevaux, le fouet de Selina Kyle, la présence policière) et que les voix sont bien priorisées, l'absence des éléments technologiques propres à la série se fait ressentir par un manque certain « d'effets ». Ce n'est pas pénalisant en soi, surtout que l'univers mis en place fonctionne mieux sans, mais il manque tout de même à ce mixage un brin de folie et une once supplémentaire d'ampleur.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


  • [Test Blu-ray] November Criminals

    [Test Blu-ray] November CriminalsNationalité : Américain
    Genre : Drame, Polar, Romance
    Année : 2017
    Durée : 86 min
    Réalisateur : Sacha Gervasi
    Acteurs : Ansel Elgort, Chloë Grace Moretz, David Strathairn, Catherine Keener, Cory Hardrict


    Provenance : France
    Éditeur : Sony Pictures
    Date de sortie : 17 janvier 2018

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 1.78
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    Deux amis bientôt étudiants universitaires tombent amoureux l’un de l’autre. Mais après le meurtre mystérieux de leur camarade de classe, ils défient les autorités de découvrir la vérité...



    [Test Blu-ray] November CriminalsAvis du loup celeste
    Faux thriller mais vraie chronique adolescente, ce drame adapté du roman du même nom souffre d'un scénario banal (assez mal conduit qui plus est) et d'une mise en scène plan-plan qui n'empêchent heureusement pas ses personnages d’exister et ses acteurs de briller.

    [Test Blu-ray] November CriminalsAvis de WolfWife
    Porté par un bon duo d'acteurs, November Criminals est bon petit film dramatique plaisant à suivre malgré une histoire bancale qui se cherche et se perd entre une enquête bâclée et une romance ado.



    [Test Blu-ray] November CriminalsQuasi-parfaites (des traces de fourmillements en basse lumière et de légères saccades), ces images au rendu numérique affichent une définition solide, des détails au top, des couleurs naturelles charmantes, des contrastes appropriés et des noirs sans faille.



    [Test Blu-ray] November CriminalsPeu d'effets ici mais les dialogues sont clairs, les ambiances enveloppantes (les couloirs du lycée) et la musique bien ventilée à l'avant comme sur les côtés. Si la VO est supérieure, ce n'est en aucun cas dû à un mixage plus impactant, mais bel et bien au fait que le doublage de la VF n'est pas franchement une réussite (des voix sorties d'un téléfilm !).

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


  • [Test 4K Ultra HD] Divergente 3 : Au-delà du mur

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 3 : Au-delà du murTitre original : Allegiant
    Nationalité : Américain

    Genre : Science-fiction, Action
    Année : 2016
    Durée : 120 min
    Réalisateur : Robert Schwentke
    Acteurs : Shailene Woodley, Theo James, Jeff Daniels, Milles Teller, Ansel Elgort, Naomi Watts

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Lionsgate Films
    Date de sortie : 12 juillet 2016
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1)
    Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants



    Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu’ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu’ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d’éclater...

      

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 3 : Au-delà du murAvis du loup celeste
    Ce troisième opus sous l'influence visuelle de Tron et Oblivion tient ses promesses, et s'avère être un film d'anticipation mieux construit et plus dynamique que le précédent qui s'enrichit d'un nouveau terrain de jeu.

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 3 : Au-delà du murAvis de WolfWife
    Avec son univers futuriste démentiel, ses enjeux et personnages riches en intérêt, et ses rebondissements effrénés, ce troisième volet continue de nous offrir du divertissement de science-fiction de grande qualité.


     

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 3 : Au-delà du murD'une redoutable précision et d'une lumineuse clarté, ce transfert UHD juste sublime (dommage pour les deux plans souffrant de colour banding) délivre qui plus est des couleurs étonnantes, des contrastes impressionnants et des noirs fabuleux. Vis-à-vis du Blu-ray, ce disque 4K Ultra HD est mieux définie (c'est très visible lors des plans aériens du désert aride ou de Chicago), laisse « vivre » de plus nombreux détails (les informations sur les écrans holographiques), privilégie des tons plus chauds et ambrés (les teintes rosées se font plus discrètes et les rouges sont plus « rouillées ») tout en boostant les primaires (les verts de la végétation, le bleu du ciel, les jaunes informatiques), fait briller l'éclat et/ou les reflets des sources lumineuses (les couchers de soleil, les éclairages du Bureau), et s'appuie sur des noirs plus riches pour des scènes sombres qui gagnent en volume.

     

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 3 : Au-delà du murUn mixage Atmos ultra-immersif et méchamment dynamique où les voix ne sont pas cantonnées à la seule scène avant, où les ambiances sont diffusées à 360°, où les effets fusent de toutes parts et où les (infra-)basses sont d'une profonde fermeté. Et comme il est peuplé de divers « objets volants » qui viennent régulièrement taquiner nos héros, la scène aérienne n'hésite pas à en faire bon usage (en plus de répandre la pluie, de faire tomber des débris, d'ouvrir/fermer les portes et d'élever la musique en mode électro Tron-esque).


    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife