• [Test Blu-ray] Les Oubliés

    [Test Blu-ray] Les OubliésGenre : Guerre
    Année
     : 2015
    Réalisateur : Martin Zandvliet
    Acteurs : Roland Møller, Louis Hofmann, Mikkel Boe Følsgaard, Joel Basman

    Compositeur : Sune Martin

    Éditeur : ESC Editions

    Format image : 2.35 Cinémascope
    Bande-son : Danois/Allemand DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1



    A la fin de la seconde guerre mondiale en 1945, le Danemark envoie des prisonniers allemands sur ses côtes pour déminer 2 millions de mines laissées par les envahisseurs. Un petit groupe de jeunes soldats allemands dirigés par un sergent danois aux méthodes dures, est envoyé le long d'une parcelle de côte pour enlever des milliers de mines au péril de leur vie
    ...



    [Test Blu-ray] Les OubliésJe dois dire qu'avoir vu ce film a été assez éprouvant, et qu'à de nombreuses reprises j'ai eu la nausée et l'envie de détourner plusieurs fois le regard, car ce film m'a mis mal à l'aise, ce qui prouve qu'il a touché son but. Car cet épisode méconnu de la Seconde Guerre Mondiale, où de jeunes prisonniers de guerre allemands à peine sortis de l'adolescence, étaient envoyés à une mort quasi-certaine pour déminer les côtes danoises, est un exemple édifiant des horreurs que peuvent produire une guerre, quel que soit le camp dans lequel on se trouve. Ce film décrit de façon viscérale et instantanée ce quotidien de jeunes soldats déboussolés par leur condition de prisonniers, aspirant à une seule chose, rentrer en vie dans leur pays. La cruauté de leur condition, même dans cette période de paix, le fait d'en faire de la chair à canon au sens propre du terme, rend cette situation très humaine et poignante dans ce film, suscitant une émotion rare. Les Danois avaient certes une énorme rancœur, voire de la haine vis-à-vis des Allemands et de leurs exactions, tout comme nous Français finalement, mais se comporter comme les conquérants du début de la guerre et les appliquer à ses ennemis ne nous grandit pas, telle est la leçon de ce film. Le casting danois et allemand est excellent et magnifique de justesse tout au long du film, suscitant à de nombreuses reprises une émotion rare et sincère sur les rapports humains qui pouvaient naître malgré l'antagonisme de leur situation. La mise en image est superbe, avec des plages danoises filmées de façon idylliques mais terriblement mortelles où la boucherie est horrible. Un grand film que je vous engage à voir mais qui remue les tripes, c'est le cas de le dire, vous êtes prévenus, même s'il ne faut pas mettre ce film entre tous les yeux.



    [Test Blu-ray] Les Oubliés(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Ce master seulement 1080i/50hz est pourtant splendide, rendant hommage à la qualité du film malgré la dureté des images. Netteté de tous les instants, luminosité remarquable, une image de référence.



    [Test Blu-ray] Les Oubliés(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    Une belle piste parfaitement claire, aux impacts francs lors des explosions de mines qui font froid dans le dos.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


  • [Test Blu-ray] Osiris, la 9ème planète

    [Test Blu-ray] Osiris, la 9ème planèteGenre : Science-fiction
    Année
     : 2016
    Réalisateur : Shane Abbess
    Acteurs : Kellan Lutz, Daniel MacPherson, Isabel Lucas, Luke Ford, Temuera Morrison

    Compositeur : Brian Cachia

    Éditeur : Wild Side Vidéo

    Format image : 2.40 Cinémascope
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1



    Dans un futur très lointain, l'humanité a conquis de nombreuses planètes à travers la galaxie. Une multinationale de la conquête de l'espace, Exor, chargée de conquérir ces planètes au nom de l'humanité, est cependant contrainte d'utiliser des méthodes prohibées et radicales pour déloger les autochtones et faire place aux humains. Sur la planète Osiris, Exor mène des expériences interdites pour créer de monstrueuses créatures chargées d’éradiquer les populations des planètes conquises. Mais leur création leur échappe, et quelques survivants sont contraints alors d'essayer par tous les moyens de fuir cette menace
    ...



    [Test Blu-ray] Osiris, la 9ème planèteJe n'attendais pas grand-chose de ce direct-to-video, et en effet ce film est vraiment très moyen, d'où ma note quand même très indulgente. Si on en croit la jaquette du Blu-ray, ce film est un mix de Star Wars, Fortress, Elysium, Star Trek et Mad Max : Fury Road, rien que ça. Bon, faut quand même pas pousser Mamie dans les orties, cette série B de S.F. n'est quand même pas un chef-d'œuvre, et a plutôt picoré par-ci par-là quelques scènes effectivement dans chacun des films cités sans en atteindre bien sûr le niveau. La faute sans doute à des moyens plus que limités, avec un minimalisme des décors qui traduit ce manque de moyens évident. Le mélange de S.F., de film de contamination, n'est pas quand même du meilleur goût avec des créatures mutantes qui ressemblent à des mini-Godzilla en guenilles. Une série B malheureusement pas toujours très bien jouée avec des acteurs quasi-inconnus qui font ce qu'ils peuvent. Paradoxalement, je retiendrai quand même une image soignée et des effets spéciaux pas trop mauvais, mais le scénario est quand même trop faiblard, c'est un euphémisme, pour qu'il reste quelque chose de cette histoire. Un petit divertissement vite vu, vite oublié.



    [Test Blu-ray] Osiris, la 9ème planète(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Une qualité très probante durant tout le film, avec une très belle définition, de belles couleurs et une luminosité convaincante.



    [Test Blu-ray] Osiris, la 9ème planète(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    Bonne activité lors des quelques scènes d'action, avec une bande-son qui lorgne du côté de Star Wars sans en avoir les moyens.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


  • [Test Blu-ray] Assassin's Creed

    [Test Blu-ray] Assassin's CreedGenre : Fantastique
    Année
     : 2016
    Réalisateur : Justin Kurzel
    Acteurs : Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons

    Compositeur : Jed Kurzel

    Éditeur : 20th Century Fox

    Format image : 2.40 Cinémascope
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 7.1, Français DTS 5.1



    Une confrérie d'"Assassins" est censé protéger depuis 500 ans un artefact très puissant garantissant le libre-arbitre à l'Humanité (sic !) contre une autre confrérie, "Les Templiers", cherchant à contrôler ce pouvoir pour asservir l'Humanité et lui ôter toute velléité de se révolter ou de chercher la liberté
    ...



    [Test Blu-ray] Assassin's CreedPar quoi commencer pour décrire ce film ? Déjà par l'indulgence de la note que je mets à ce film, et je suis vraiment conciliant. Une adaptation d'un jeu vidéo est toujours risquée, car cela peut accoucher de navets intersidéraux comme de très bonnes adaptations qui respectent l'univers du jeu même si on n'y a jamais joué. Connaissant le jeu vidéo de réputation, mais n'y jouant pas moi-même, l'adaptation de ce jeu protéiforme aurait pu s'avérer prometteuse. Malheureusement, cette adaptation est un ratage complet au niveau cinématographique, et je dirai même plus, que ce film ne mène à rien, si ce n'est à l'ennui qui m'a gagné à le regarder. Cette lutte entre le Bien et le Mal (mais qui fait le Bien, qui fait le Mal dans ce film ?) accouche d'un film prétentieux aux enjeux obscurs. Michael Fassbender se débat en vain dans des combats pas toujours bien chorégraphiés, on se demande ce qu'il fait là, Marion Cotillard nous fait le coup de l'actrice concernée par son rôle alors qu'elle ne transmet aucune émotion (une constante chez elle ?). Quant au casting en général, il est totalement inexpressif, ne dégageant aucune empathie. Au final, un film bancal, pas passionnant pour un sou et totalement inutile. La fin du film n'augure rien de bon, car j'ai bien l'impression qu'on va avoir droit à une suite. Très mauvaise idée. Autre chose, je n'ai pas apprécié non plus qu'on nous annonce sur la jaquette un film de 1 h 55, alors que le film s'arrête pile-poil à 1 h 40, pour nous mettre un générique interminable de 15 mm. S'agit-il de la preuve que ce film était vide de tout sens et qu'il n'y avait rien à y mettre dedans ?



    [Test Blu-ray] Assassin's Creed(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Belle dans l'ensemble avec des tons monochromes assez froids mais correspondant à l'ambiance du film. La lisibilité dans les noirs n'est cependant pas sensationnelle, et le flou artistique maintenu lors des scènes d'action avec beaucoup de fumée et de brouillard n'arrange pas les choses. Une image dans le ton du film, froide, sans vie et un peu veine.



    [Test Blu-ray] Assassin's Creed(Test effectué en VF 5.1 DTS)
    Bande son très dynamique, de nombreux effets puissants et variés, dialogues parfaitement clairs.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


  • [Test Blu-ray] The Best Offer

    [Test Blu-ray] The Best OfferGenre : Thriller
    Année
     : 2013
    Réalisateur : Giuseppe Tornatore
    Acteurs : Geoffrey Rush, Jim Sturgess, Sylvia Hoeks, Donald Sutherland

    Compositeur : Ennio Morricone

    Éditeur : Marco Polo Production

    Format image : 2.40 Cinémascope
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1



    Virgil Oldman est un commissaire-priseur connu dans le monde entier, narcissique, renfermé sur lui-même et collectionneur d'art compulsif et d’œuvres qu'il accumule dans le secret suite à des combines qu'il orchestre depuis des années. Il est contacté par une mystérieuse jeune fille, qui lui demande d'évaluer les biens de la maison de ses parents décédés récemment. Commence alors une relation ambiguë avec cette jeune fille agoraphobe qui refuse de sortir de chez elle, et bientôt notre commissaire-priseur tombe sous le charme, et est fascinée par cette jeune femme. Mais qui est-elle vraiment et que cherche-t-elle vraiment ?



    [Test Blu-ray] The Best OfferIl y a des fois où on tombe sur des films un peu par hasard. Prenez ce film que j'ai acheté 1,99 euros dans mon Noz du coin, et bien il aurait été dommage que je passe à côté. Car ce thriller ambiguë, virtuose et élégant, vous propose une histoire alambiquée, énigmatique, mais tellement bien orchestrée et mise en image que ça a été un plaisir du début à la fin. En quelques mots, un thriller envoûtant où se mêlent histoire d'amour contrariée, amour de l'art, élégance surannée, combines dans le milieu de l'art qui confinent au génie, et film de casse de grande classe. Tout est réuni pour que ce film fascine, le tout sans aucune violence et scènes d'action débridées, mais avec une roublardise gourmande. Le casting 5 étoiles, Geoffrey Rush en tête (Pirates des Caraïbes, Le discours d'un roi, etc.), ainsi que les autres acteurs vous baladent jusqu'à la toute fin du film que je ne vous dévoilerai pas, mais qui résume à elle seule cette alchimie de ce thriller magistral. À ne pas louper.



    [Test Blu-ray] The Best Offer(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Que dire de cette image si ce n'est qu'elle est somptueuse avec une photographie à tomber, des décors d'un luxe inouï, des contrastes et scènes en haute luminosité magnifiques. Une profondeur de champ et une netteté parfaite achèvent de me convaincre qu'on est en présence d'une image au top du support. À noter encore une fois les performances incroyables du Sony X800 en upscalling 4K sur ce film.



    [Test Blu-ray] The Best Offer(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    Peu d'activités multicanale mais une belle ampleur générale, des dialogues parfaitement clairs, et une partition musicale somptueuse de Ennio Morricone.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


  • [Test Blu-ray] Diamants sur canapé

    [Test Blu-ray] Diamants sur canapéGenre : Comédie romantique
    Année
     : 1961
    Réalisateur : Blake Edwards
    Acteurs : Audrey Hepburn, George Peppard, Patricia Neal, Martin Balsam, Mickey Rooney

    Compositeur : Henry Mancini

    Éditeur : Paramount Pictures

    Format image : 1.78
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français Dolby Digital Mono 2.0



    Holly Golightly, jeune provinciale américaine débarquée très jeune à New York, mène une existence dilettante et désenchantée, où dans des soirées chez elle ou des lieux branchés de New York, elle cherche à alpaguer un riche héritier afin de se marier pour mener une existence libre de toute contrainte. L'arrivée d'un nouveau locataire dans son immeuble, un jeune et séduisant écrivain un peu fauché, va un peu perturber ses plans et ses certitudes sur la vie, et surtout raviver des blessures de sa vie passée qui refont surface...



    [Test Blu-ray] Diamants sur canapéSous couvert d'une comédie romantique drôle et légère, Blake Edward le réalisateur, est un fin observateur des travers humains, de leurs certitudes sur la vie et de leurs insouciances sur l’existence. L'humour pince sans-rire et décalé ne cache pas les fêlures qui peuvent apparaître à travers les personnages, mais Blake Edward, en maître de la comédie intelligente et ciselée, donne l'occasion à une magnifique Audrey Hepburn au visage d'ange de montrer tous ses talents. Mais ne vous méprenez pas, ce film est tout sauf triste, et Diamants sur canapé est bien une comédie, mais une comédie un peu nostalgique, désenchantée et élégante. Du cinéma à l'ancienne, mais du grand cinéma. À noter le casting sympa, dont George Peppard (le colonel Hannibal Smith de l'Agence tous risques, c'est lui) très séduisant en amoureux transi, et un Mickey Rooney grimé qui joue un photographe japonais déjanté assez drôle. Et puis, n'oublions pas la musique superbe de ce film, Oscar de la meilleure musique pour Henry Mancini, dont le fameux et entêtant Moon River chanté par une Audrey Hepburn mélancolique. On a tous envie de tomber amoureux d'une femme pareille à l'écouter chanter.



    [Test Blu-ray] Diamants sur canapé(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Une restauration de toute première catégorie malgré un générique de début très bruité, mais cette image veloutée aux superbes couleurs est superbe du début à la fin. Très belle définition.



    [Test Blu-ray] Diamants sur canapé(Test effectué en VF Mono 2.0 Dolby Digital convertie par mon ampli en Dolby Pro Logic II 5.1)
    La piste son est essentiellement centrée sur les dialogues et la musique, aucun effet, le film ne s'y prête pas, mais les dialogues sont très clairs à écouter.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou