• [Test 4K Ultra HD] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

    [Test 4K Ultra HD] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2Titre originalGuardians of the Galaxy Vol. 2
    Nationalité
     : Américain

    Genre : Science-fiction, Aventure, Action, Comédie
    Année : 2017
    Durée : 136 min
    Réalisateur : James Gunn
    Acteurs : Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Michael Rooker, Kurt Russell

    Doubleurs : Bradley Cooper, Vin Diesel (VO)

    Provenance : France
    Éditeur : Walt Disney France
    Date de sortie : 06 septembre 2017
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Anglais Dolby Digital Plus 7.1, Français Dolby Digital Plus 7.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    Musicalement accompagné de la "Awesome Mixtape n°2", nos Gardiens de la Galaxie poursuivent leurs aventures aux confins du cosmos et découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill...




    [Test 4K Ultra HD] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2Avis du loup celeste
    Nos attachants bras cassés de la Galaxie aux répliques bien senties sont de retour, dans cet exaltant space opera pop qui est encore plus barré, drôle, spectaculaire et émouvant (parfois même mélancolique) que son grand frère.

    [Test 4K Ultra HD] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2Avis de WolfWife
    Des Gardiens toujours aussi cools, drôles et attachants, qui nous embarquent dans leur univers et leurs aventures spectaculaires pour un vrai kif de cinéma.



    [Test 4K Ultra HD] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2Une démo technique de tous les instants (ou presque car j'aurai préféré avoir des noirs un peu plus soutenus dans la forêt de la planète Berhert) pour épater la galerie. C'est bien simple, à côté de ce 4K Ultra HD le « petit » Blu-ray paraît un peu mou et terne. Entre une définition en béton armé, des milliers de détails qui s'affichent jusque dans les recoins les plus sombres, une palette de couleurs étendue superbement retranscrite (un véritable arc-en-ciel !), une dynamique d'image sensationnelle avec des sources lumineuses vives à souhait (cf les rayons lumineux ou les nébuleuses), et des contrastes splendides (le noir absolu de l'espace et les blancs qui sont étincelants), c'est bien à une démo 4K que nous avons affaire.



    [Test 4K Ultra HD] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2Immersion totale, précision d'enfer, ouverture sonore maximale et densité du sound design, sont la substance première de ce mix Dolby Atmos qui ne manque pas de morceaux de bravoure acoustiques (la traversée du champ d'astéroïdes quantiques, l'évasion du vaisseau des Ravageurs, le combat final) et ne cesse de faire « pleuvoir » nombres d'effets verticaux. C'est un peu la même chose en VF (si ce n'est pour l'absence des enceintes de hauteur et une scène arrière un peu moins riche) avec en sus une énergie qui a plus de fougue (la dynamique de la VO étant légèrement contenue).

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


  • [Test Blu-ray] Alien 3

    [Test Blu-ray] Alien 3Acteurs : Sigourney Weaver, Lance Henriksen, Charles Dance, Charles S. Dutton, Tom Woodruff Jr., Pete Postlethwaite
    Réalisateur : David Fincher
    Durée : 110 minutes 
    Public : 12 ans et plus

    Date de sortie : 05/10/2011
    Format image
     :
     2.35:1
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1



    Après s'être échappés de la planète abritant les Aliens, Ripley, Newt et Bishop s'écrasent sur une planète. Mais cette fois, Ripley n'est pas seule survivante de ce voyage : un Alien était à bord de la capsule de sauvetage. La planète en question est Fiorina 161, une planète prison qui n'abrite aucune arme pour se défendre contre la nouvelle créature...



    [Test Blu-ray] Alien 3David Fincher prend la relève pour les troisièmes aventures de Ripley qui cette fois-ci doit combattre un Alien d'un nouveau genre, plus rapide et plus intelligent, dans une prison spatiale où les pires criminels de la Terre ont été enfermés. Il nous propose un huis clos oppressant où la tension est à son comble dans un dédale de décors incroyables où le monstre peut se cacher à chaque instant. Les scènes gores sont bien présentes et l'action omniprésente. Dommage que certains effets spéciaux viennent gâcher le plaisir de visionnage.



    [Test Blu-ray] Alien 3Le transfert du Blu-ray est inégal et surtout manque cruellement de piqué. L'image proposée est relativement terne et lisse, la colorimétrie est respectée suivant les choix du réalisateur, les détails sont pas assez poussés et le contraste manque de punch. Heureusement, le transfert reste globalement propre et dénué de détritus de pellicule comme du fourmillement. Gros point négatif, certains effets spéciaux ont vraiment mal vieillis et s'intègrent très mal dans l'image où on voit sensiblement leurs incrustations.



    [Test Blu-ray] Alien 3La VF est dotée d'une piste en simple DTS qui comparée au deuxième épisode s'avère plus expressive même si son manque de spatialisation se fait sentir. L'ensemble des effets est joué principalement par la scène frontale au détriment des canaux surround et surtout du canal de basse trop souvent oublié.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo :
     Samsung UE55D8000 Source : Panasonic DMP-BDT310

    Amplification : Onkyo TX-RZ800 Enceintes : DALI Zensor Vokal, Zensor 7, Zensor 1; Energy S-10.3 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] La Planète des Singes : Suprématie

    neo4


  • [Test 4K Ultra HD] Dark Crystal

    [Test 4K Ultra HD] Dark CrystalTitre original : The Dark Crystal
    Nationalité
     : Américain, Britannique

    Genre : Aventure, Fantastique
    Année : 1982
    Durée : 93 min
    Réalisateurs : Jim Henson, Frank Oz
    Doubleurs : Stephen Garlick, Lisa Maxwell, Billie Whitelaw, Barry Dennen, Michael Kilgarriff (VO)

    Provenance : France
    Éditeur : Sony Pictures
    Date de sortie : 09 mars 2018 (exclue enseigne)
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    Dans l’ancien temps, le Cristal Noir, source d’équilibre et de vérité dans l’univers fut brisé, divisant le monde en deux factions : les vils Skeksès et les paisibles Mystiques. À présent, à l’approche de la convergence des trois soleils, le cristal doit être réparé, ou les ténèbres règneront pour toujours. C’est à Jen, le dernier de sa race, de réaliser la prophétie selon laquelle un Gelfling rapportera l’éclat manquant au cristal et détruira l’empire diabolique des Skeksès. Mais le courage du jeune Jen sera-t-il à la hauteur des dangers inconnus qui l’attendent ?




    [Test 4K Ultra HD] Dark CrystalCe « spectacle » de marionnettes qui a marqué l'histoire du 7e art il y a maintenant 35 ans, est une aventure fantastique intemporelle qui foisonne de créatures merveilleusement étranges, de décors baroques virtuoses et de costumes incroyablement délirants. Toujours aussi enchanteur pour qui sait garder son âme d'enfant, ce film « d'animation » artisanal est un classique. Espérons maintenant que la série The Dark Crystal : Age of Resistance, le préquel à venir sur Netflix, sera du même acabit.



    [Test 4K Ultra HD] Dark CrystalEncore plus féeriques en Ultra HD Blu-ray (merci au tout nouveau master 4K et à la restauration qui a été faite derrière), les images en très grande partie nettoyées de l'œuvre (de rares saletés restantes) sont globalement très belles. Le bruit vidéo n'est plus, à l'inverse du grain argentique pleinement conservé dans les plans où il officie (pas tant que ça finalement), le surplus de définition se fait voir à plusieurs reprises (la finesse accrue des fibres de vêtements, des cheveux et des éléments de décors), l'apport du WCG est évident lorsque les couleurs terreuses et verdoyantes gagnent en richesse, et le HDR permet à la luminosité d'obtenir une intensité inédite (les rayons et la brillance du Cristal Noir) et aux noirs de mieux se tapir dans l'ombre. Ce n'est certes pas un rendu moderne ultra-clinquant, mais jamais, ô combien jamais, Dark Crystal n'aura paru aussi vivant !



    [Test 4K Ultra HD] Dark CrystalLa VO Atmos, à l'ouverture et à l'ampleur décuplées, permet d'entendre ce qui entoure et surplombe notre petit couple de Gelflings comme jamais auparavant. Les effets déferlent de toutes parts (les rotations de la machine des planètes, les murs du château qui s'effondrent), les ambiances vivent aux quatre coins de la zone d'écoute (la faune et la flore de la forêt, l'orage qui menace au-dessus de nos têtes) et les basses descendent avec conviction. Et même si ce mixage est parfois vieillissant (certaines sonorités sont « datées »), le résultat n'en reste pas moins fort convaincant. La VF, aussi charmante soit-elle, est complètement écrasée en comparaison.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


  • [Test 4K Ultra HD] Coco

    [Test 4K Ultra HD] CocoNationalité : Américain
    Genre : Animation, Fantastique, Aventure
    Année : 2017
    Durée : 105 min
    Réalisateurs : Lee Unkrich, Adrian Molina
    Doubleurs : Anthony Gonzalez, Gael García Bernal, Benjamin Bratt, Alanna Ubach (VO)

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Walt Disney US
    Date de sortie : 27 février 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Anglais Dolby Digital Plus 7.1, Anglais Dolby Digital 5.1, Anglais Dolby Digital 2.0, Français (VFQ) Dolby Digital Plus 7.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel...




    [Test 4K Ultra HD] CocoAvis du loup celeste
    Ce film d'animation au pari audacieux (parler de la mort aux enfants) et à la beauté visuelle stupéfiante, est un voyage initiatique au cœur de la « Día de los Muertos » porté par l'élan de son jeune héros épris de musique. Et avec ce qu'il faut d'humour, de tendresse et de mélancolie, cette aventure pixarienne haute en couleur, qui célèbre la famille et développe les thèmes de la mémoire et de l'oubli, ravira petits et grands.

    [Test 4K Ultra HD] CocoAvis de WolfWife
    Ce Coco s'amuse avec la mort et met la famille à l'honneur avec force et sagesse, dans ce feu d'artifice de couleurs, de musiques, d'aventures et de tendresse, si bien qu'on ne l'oubliera pas.



    [Test 4K Ultra HD] Coco

    D'une splendeur permanente, ce transfert UHD un peu plus sombre transporte les images déjà magnifiques du Blu-ray dans un autre monde. La stabilité et la clarté sont améliorées, les détails sont encore plus précis (les fibres des vêtements, les maisons en bois du Pays des Morts, les routes pavées), la palette colorimétrique est plus équilibrée et inonde l'écran de teintes toutes plus somptueuses les unes que les autres (les primaires sont plus riches et certaines couleurs inédites -les os des morts ne sont plus blancs mais bien légèrement jaunâtres-), les contrastes ne se veulent pas plus brillants mais bien plus réalistes avec des blancs tout aussi éclatants mais des noirs largement plus luxueux qui n’anéantissent aucun élément du cadre, et la moindre petite source de lumière se voie élever (les flammes des bougies et des lanternes, les reflets sur la guitare d'Ernesto de la Cruz, l'incandescence des guides spirituels).



    [Test 4K Ultra HD] CocoNi très puissante ni très dynamique, la piste Dolby Atmos se rattrape par l'activité incessante qui anime la scène sonore horizontale. Entre des dialogues toujours intelligibles, des effets/ambiances immersifs (les applaudissements de la foule) et une sélection musicale engageante qui profite de basses chaleureuses, difficile de ne pas être immergé dans l'action festive qui se joue. Côté verticalité, si ce n'est la descente d'une cage d'escalier métallique, quelques réverbérations de voix, les survols ou les rugissements de Pepita, la pluie et la chute d'une cloche, les canaux aériens restent discrets. Quant à la VF (sans intonation québécoise ou américanisation de mots/noms), en plus d'être aussi gâtée en bruitages et en qualité de spatialisation (surtout que les effets aériens sont presque tout aussi bien reproduits avec le DSP Dolby Surround des amplis compatibles Atmos), elle peut se targuer d'être plus pêchue.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


  • [Test 4K Ultra HD] Barry Seal : American Traffic

    [Test 4K Ultra HD] Barry Seal : American TrafficTitre original : American Made
    Nationalité
     : Américain

    Genre : Biopic, Thriller, Comédie dramatique
    Année : 2017
    Durée : 115 min
    Réalisateur : Doug Liman
    Acteurs : Tom Cruise, Sarah Wright, Domhnall Gleeson, Alejandro Edda

    Provenance : France
    Éditeur : Universal Pictures
    Date de sortie : 16 janvier 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.85 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais DTS:X (DTS-HD MA 7.1), Anglais DTS Headphone:X, Français DTS 5.1
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    L’histoire vraie de Barry Seal, un ancien pilote de la TWA, arnaqueur dans l’âme, recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l’une des plus grosses opérations secrètes de l’histoire des États-Unis. Il profitera de l’occasion pour diversifier ses activités en tant que passeur de drogue pour le cartel de Medellín et servira en même temps les intérêts de la DEA...




    [Test 4K Ultra HD] Barry Seal : American TrafficAvis du loup celeste
    Ce biopic tragi-comique basé sur le destin ahurissant d'un homme audacieux et tête brûlée, est une comédie dramatique cocasse, licencieuse, cadencée et pleine d'allant, dont la coolitude pétulante de la mise en scène et l'insolence attachante de Tom Cruise emportent le morceau. Et pour ne rien gâcher, elle éclaire en filigrane les dérives et les failles du système reaganien. Ludique et pas con !

    [Test 4K Ultra HD] Barry Seal : American TrafficAvis de WolfWife
    Sacrément divertissante et audacieuse, cette comédie dramatique en mode 80's inspirée de faits réels, est portée par un Tom Cruise qui régale dans ce rôle sur-mesure.



    [Test 4K Ultra HD] Barry Seal : American TrafficBeaucoup plus attractif que son homologue HD (l'apport du WCG et du HDR est énorme), ce transfert UHD rend pleinement justice à la photographie vintage 100% 70's/80's de l'œuvre tout en s'avérant plus précis en termes de définition. Volontairement un peu douces, très colorées (les teintes sont hyper-saturées), peu contrastées (des noirs débouchés) et légèrement granuleuses (le rendu n'a donc rien de « moderne »), ces images « typées » sont parfaitement reproduites ici. Et comme je l'ai mentionné plus haut, c'est bien du côté de la palette colorimétrique (cf la végétation verdoyante d'Amérique Centrale) et de la luminosité (Barry Seal a bien raison de porter des lunettes de soleil à l'extérieur), que ce 4K Ultra HD éclipse totalement le Blu-ray simple.



    [Test 4K Ultra HD] Barry Seal : American TrafficAffaiblie en dynamique et diminuée en ambiances, la bonne VF DTS 5.1 (le doublage est excellent) ne peut pas rivaliser avec la densité sonore et l'authenticité de la VO DTS:X. Car cette dernière, non contente d'ajouter de la verticalité à son mixage (les virées dans les airs n'en sont que plus planantes), s'illustre par un enveloppement acoustique maximal (il y a beaucoup de vie à l'arrière et les effets sont bien répartis) et une BO 80's puissante qui passent par toutes les enceintes.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife