• [Test Blu-ray] The Twins Effect 2

    [Test Blu-ray] The Twins Effect 2Titre original : Chin gei bin 2 : Fa tou tai kam
    Nationalité : Hongkongais, Chinois
    Genre : Aventure, Fantastique, Action, Comédie
    Année : 2004
    Durée : 106 min
    Réalisateurs : Corey Yuen, Patrick Leung
    Acteurs : Charlene Choi, Gillian Chung, Jaycee Chan, Donnie Yen, Daniel Wu, Tony Leung Ka-fai, Jackie Chan


    Provenance :
    États-Unis
    Éditeur : Well Go USA
    Date de sortie : 06 mars 2012

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 1.78
    Bande-son : Cantonais DTS-HD MA 5.1, Cantonais Dolby Digital 2.0, Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais Dolby Digital 2.0
    Sous-titres : Anglais



    Au royaume de Huadu, gouverné par une reine cruelle, les hommes sont réduits en esclavage. Mais une prophétie affirme qu’un jour, un jeune garçon, né pour devenir roi, rendra aux hommes leur liberté après s’être emparé de la mythique épée de feu. En quête de gloire et de fortune, deux jeunes artistes se produisant dans un cirque itinérant se retrouvent en possession d’une mystérieuse carte au trésor. Afin de les protéger dans leur quête, Helen et Gipsy, deux redoutables guerrières que tout oppose, se joignent à eux. C’est le début d’une fabuleuse odyssée...

     

    [Test Blu-ray] The Twins Effect 2L'humour très enfantin, les acteurs qui ne sont pas des bêtes de scènes (ce n'est pas le métier premier des « Twins ») et les idées nanardesques qui jonchent une histoire somme toute assez simplette, risquent de refroidir de nombreux spectateurs non habitués aux comédies d'aventures hongkongaises. Mais pour ceux qui rentreront dans le délire, ce wu xia pian comico-fantastique qui ne se prend jamais au sérieux fait rire bêtement et divertit convenablement. Il faut dire aussi que l'univers « flashy » est très atypique et que la plupart des combats sont sympathiques, surtout celui où s'affrontent Donnie Yen et Jackie Chan (LA scène du film). Voilà donc du divertissement commercial bien gras dont la bêtise ambiante est plutôt communicative. Un nanar friqué de temps en temps, ça ne fait pas de mal !



    [Test Blu-ray] The Twins Effect 2Cette présentation HD aux détails attrayants et aux couleurs vivantes joliment saturées, reste claire et propre malgré de petites taches sur le master et un grain plus ou moins visible. Cependant, les contrastes peu tranchants délavent les noirs et rendent les scènes les plus lumineuses laiteuses.



    [Test Blu-ray] The Twins Effect 2
    La piste sonore cantonaise proposée en DTS-HD MA 5.1 (les autres n'ont pas été testées) est aussi puissante qu'immersive, et distribue des ambiances environnementales enveloppantes et des effets inventifs spatialisés avec soin. De plus, l'utilisation du canal LFE est toujours cohérente.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


  • [Test 4K Ultra HD] Blade Runner 2049

    [Test 4K Ultra HD] Blade Runner 2049Nationalité : Américain
    Genre : Polar, Science-fiction
    Année : 2017
    Durée : 163 min
    Réalisateur : Denis Villeneuve
    Acteurs : Ryan Gosling, Harrison Ford, Ana de Armas, Robin Wright, Jared Leto


    Provenance : France
    Éditeur : Sony Pictures
    Date de sortie : 14 février 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français DTS-HD MA 5.1
    Sous-titres : Français, Anglais



    En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bio-ingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...



    [Test 4K Ultra HD] Blade Runner 2049Avis du loup celeste
    Miraculeusement fidèle sur le fond comme sur la forme au Blade Runner de Ridley Scott, cette suite tardive (35 ans après quand même !) est une dystopie mature, mélancolique et racée plus contemplative que portée sur l'action, dont la lente immersion au sein de lieux sépulcraux (à la beauté sidérante) et la méditation réflexive sur les fondements de la condition humaine (poussée plus loin que dans le premier volet), hantent durablement l'esprit. Meilleure que son aîné (si si je vous jure), cette immense odyssée existentielle est un cadeau de valeur fait au 7e art. Un chef-d’œuvre !

    [Test 4K Ultra HD] Blade Runner 2049Avis de WolfWife
    Entre hommage et modernisme, cette suite à Blade Runner qui prend son temps assure avec brio la continuité avec son aîné grâce à un visuel virtuel fascinant et à une histoire humaine profonde.



    [Test 4K Ultra HD] Blade Runner 2049Si la perfection n'est pas de ce monde, elle irradie pourtant chaque plan de cet Ultra HD Blu-ray. Et c'est tant mieux car la magnifique photographie concoctée par Roger Deakins mérite d'être
    contemplé dans toute sa magnificence. La définition ne souffre d'aucune baisse de régime et délivre des images à la précision phénoménale, les détails sont encore plus francs qu'en HD grâce à un voile de netteté supplétif (la pilosité faciale de Ryan Gosling et Harrison Ford, les grains de sables, le ruissellement de l'eau de pluie, le manteau neigeux), la profondeur de champ fait aussi un bond en avant, la sublime palette colorimétrique s'exprime avec plus de subtilité (les gris du Los Angeles pollué, les jaunes du QG de Wallace Corporation, les oranges de la zone interdite), les contrastes impressionnent continuellement, les sources lumineuses sont plus rayonnantes (les annonces urbaines et autres hologrammes publicitaires, les néons) et les scènes sombres, grâce à de nouvelles nuances de noirs, respirent mieux. Une claque visuelle de premier ordre !



    [Test 4K Ultra HD] Blade Runner 2049Que vous optiez pour la VO (Dolby Atmos) ou la VF (DTS-HD MA 5.1), il s'agit de deux pistes sonores d'anthologie. Bien évidemment, la première profite d'une meilleure ouverture arrière (ajout des surround back oblige) et d'une scène verticale loin d'être anodine (la pluie torrentielle, la neige, le vent, les ambiances de la ville, le vol des Spinners, etc.), mais la seconde est aussi bonne sur les autres composantes de ce mixage magistral au style épuré. Nous avons donc des voix claires, une dynamique à la puissance sans équivoque, une répartition des effets optimale (le bourdonnement des abeilles, la trajectoire des engins volants), un score électro-expérimental aux sonorités sourdes et aux envolées planantes (Hans Zimmer et Benjamin Wallfisch sont parvenus à respecter l'esprit de la partition originale de Vangelis) particulièrement ample, et des basses surpuissantes qui mettent régulièrement le canal LFE à rude épreuve. Un régal auditif de tous les instants !

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


  • [Test Blu-ray] Loving

    [Test Blu-ray] LovingNationalité : Britannique, Américain
    Genre : Drame, Romance, Biographie
    Année : 2016
    Durée : 123 min
    Réalisateur : Jeff Nichols
    Acteurs : Ruth Negga, Joel Edgerton, Marton Csokas, Nick Kroll
    , Michael Shannon

    Provenance : France
    Éditeur : Studiocanal
    Date de sortie : 20 juin 2016

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1 (et 2.0), Français DTS-HD MA 5.1 (et 2.0), Français Audiodescription
    Sous-titres : Français imposés sur la VO, Français pour malentendants



    Mildred Jeter, une femme noire, et Richard Perry Loving, un homme blanc, résidents en Virginie. P
    our échapper à une loi interdisant les mariages « interraciaux », ils se marient en juin 1958 dans le District voisin de Columbia. À leur retour en Virginie, ils sont arrêtés et accusés de violation de l’interdiction...



    [Test Blu-ray] LovingAvis du loup celeste
    Loin du pathos larmoyant ou de la lourdeur morale attendus, ce beau mélodrame qui préfère les non-dits à la démonstration choisit donc la sobriété pour nous conter sa sidérante histoire. À savoir, la lutte d'un couple mixte amoureux et discret contre une loi raciste de l’État de Virginie. L'amour plus fort que la haine en somme !

    [Test Blu-ray] LovingAvis de WolfWife
    Cette histoire d'amour vraie et de combat pour l'égalité est subtilement transposée à l'écran dans ce brillant et édifiant mélodrame.



    [Test Blu-ray] LovingLégèrement patinées (un petit voile orangé), les images de ce transfert HD sont élégantes mais pas dénuées de défauts. Car si la définition, les couleurs (naturelles) et les contrastes sont solides, la compression vient parfois perturber les scènes peu éclairées (la présence de bruit vidéo).



    [Test Blu-ray] LovingUn mixage doucereux et riche en silences, où l'apport des canaux arrières (de légères ambiances rurales et citadines) et du canal LFE (le vrombissement des moteurs) n'est pas primordial au sein du récit. Malgré un bon doublage français, la VO est à privilégier pour la justesse d'interprétation des acteurs.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


  • [Test Blu-ray] La Belle et la Bête

    [Test Blu-ray] La Belle et la BêteGenre : Fantastique, Comédie musicale
    Année
     : 2017
    Réalisateur : Bill Condon
    Acteurs : Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans, Josh Gad, Kevin Kline, Ewan McGregor, Stanley Tucci, Guggu Mbatha-Raw, Emma Thompson
    Compositeur : Alan Menken

    Éditeur : Walt Disney France

    Format image : 2.40 Cinémascope
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 7.1, Français DTS-HD HR 5.1



    Un prince un peu coupé des relations humaines, ayant eu un comportement méprisant, méchant, imbu de lui-même envers une mendiante qui lui demandait de l'aide, est victime d'une malédiction par cette même mendiante qui n'est autre qu'une enchanteresse, qui le condamne à devenir une bête prisonnière en son château jusqu'à ce que celui-ci trouve l'amour d'une femme qui le libérera de cette malédiction...




    [Test Blu-ray] La Belle et la BêteDisney a pris l'habitude ces dernières années d'adapter tous ses dessins animés historiques ayant eu un succès mondial en films live tirés de ces mêmes dessins animés. Le pari est assez réussi depuis ses adaptations de Cendrillon, Le Livre de la jungle (magnifique), et donc le présent La Belle et la Bête. Et attention, Disney prévoit encore 14 adaptations (voire plus) de ses chefs-d’œuvre et classiques dans les prochaines années. Cela pourrait suggérer que Disney manque d'imagination pour renouveler son univers, mais cela signifie aussi qu'il s'adapte à son époque, et que les demandes en spectacles visuels ont évolué ces dernières années, nouvelle génération de spectateurs oblige. En tout cas, ce spectacle déjà bien connu dans son intrigue en prises de vues réelles est un joli film qui plaira à toutes les générations, avec un luxe dans les décors faramineux, une interprétation assez sympa de tous les acteurs, dont une Emma Watson assez touchante et juste en Belle, un Luke Evans cabotineur, joueur et inquiétant en Gaston, et une flopée de stars tour à tour dissimulées derrière des effets spéciaux bluffants. Le film est aussi une comédie musicale, et là on reste bien dans l'univers Disney avec ses chansons romantiques mais pas trop mielleuses, et de jolis morceaux où les comédiens et les effets spéciaux s'en donnent à cœur joie. Je préfère donc cette version par rapport au dessin animé qui a presque un côté vintage et désuet à côté. Une belle adaptation donc, qui ravira petits et grands dans un très beau cinémascope.



    [Test Blu-ray] La Belle et la Bête(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Comme tout Disney qui se respecte, l'image est de haute volée avec une très belle luminosité, des contrastes en béton et des couleurs féeriques. J'ai réactivé ma PS3 Slim un peu endormie pour l'occasion, et ma foi cette console délivre encore une très belle image sur un Blu-ray.



    [Test Blu-ray] La Belle et la Bête(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD High Resolution Audio)

    La piste française est agréable aussi bien dans l'ampleur que dans la spatialisation très bonne, mais sans une puissance débordante cependant. Seuls les doublages ne m'ont pas toujours paru raccords avec la qualité du film. La musique fidèle au dessin animé reste dans le même esprit que l'original, agréable et enjouée. Même si j'ai bien aimé cette VF, je pense qu'il faut voir ce film en VO sans doute plus costaude, ne serait-ce que pour avoir les interprétations en « direct live » des acteurs du film.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony PS3 Slim 250 Go
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


  • [Test Blu-ray 3D] Sword Master

    [Test Blu-ray 3D] Sword MasterTitre original : San shao ye de jian
    Nationalité
     : Chinois, Hongkongais
    Genre : Aventure, Fantastique, Action, Drame
    Année : 2016
    Durée : 108 min
    Réalisateur : Derek Yee
    Acteurs :
    Lin Gengxin, Peter Ho, Jiang Yiyan, Jiang Mengjie, Norman Chiu

    Provenance :
    Hong Kong (région A)
    Éditeur : Panorama
    Date de sortie : 26 janvier 2017

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage MVC - Format 1.85
    Nature de la 3D : Native

    Bande-son : Mandarin Dolby TrueHD 5.1 Advanced 96K Upsampling, Mandarin Dolby Digital 5.1 EX
    Sous-titres : Chinois traditionnel, Chinois simplifié, Anglais



    L'histoire a pour héros l'un des plus grands maîtres d'armes de son pays. Il doit en permanence se battre avec ceux qui viennent le défier, mais un jour, fatigué, il décide de raccrocher en se faisant passer pour mort. Mais une femme est bien décidée à se venger de lui...

     

    [Test Blu-ray 3D] Sword MasterCe remake du Death Duel produit par la mythique société Shaw Brothers, est un wu xia pian visuellement ravissant (malgré l'usage de CGI pour certains décors
    « fantasmés ») et scénaristiquement prenant (malgré des déficits dans la narration). Peuplée de formidables personnages qui ont du cœur et truffée de superbes affrontements aux chorégraphies étonnantes, l'histoire qui se joue est très divertissante à suivre. Néanmoins, la collision des styles (drame ancré dans la réalité, conte onirique et comédie chinoise) n'est pas toujours heureuse.



    [Test Blu-ray 3D] Sword MasterUne image limpide qui délivre une quantité impressionnante de détails (les tatouages faciaux de Peter Ho), des couleurs ravissantes aux primaires brillantes, des noirs d'encre et une 3D démonstrative pensée comme telle dès le tournage. La fenêtre de profondeur est donc toujours impressionnante avec des arrière-plans nets, les détachements comme les volumes sont très réalistes, les débordements (des têtes, des bustes, des décors, des armes, la pluie, la neige) sont quasi-constants en plus d'être de forte intensité, et les jaillissements (un serpent, des épées, des grappins, des débris, etc.) sont légions lors des scènes d'action. Les amateurs de 3D « spectacle » seront comblés.



    [Test Blu-ray 3D] Sword MasterPassons sur l'absence de piste Dolby Atmos (alors que le film a été mixé dans ce format sonore) pour se concentrer sur l'excellent mixage Dolby TrueHD 5.1 Advanced 96K Upsampling proposé (je n'ai pas testé celui en Dolby Digital 5.1 EX). Les dialogues et le score sont d'une grande clarté, la dynamique veut en découdre, les ambiances qui sont toujours actives (la vie au marché ou au bordel, les frémissements de la forêt) sont diffusées sur l'ensemble des enceintes avec beaucoup de précision, le fracas des épées ou des coups sont libérés dans de lourds impacts et se fendent d'effets panoramiques étourdissants, et les basses ont de l'assise.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste