• [Blu-ray 3D] Le Chat Potté

    Le Chat Potté 3DLe Chat Potté de Chris Miller:

    Amant, combattant et hors la loi, le Chat Potté nous embarque dans le plus grand périple de ses neuf vies. Accompagné de ses acolytes Kitty Pattes de Velours et Humpty Alexandre Dumpty, il va devoir se mesurer aux célèbres et terribles Jack et Jill. Voici la véritable histoire du Chat, du Mythe, de la Légende et… des Bottes !

    Ce spin-off de Shrek s'éloigne sensiblement de son modèle pour se muer en film de cape et d'épée énergique, espiègle et rythmé où notre félin aventurier et charmeur à l'accent latino rappel aussi bien Zorro que James Bond. Et s'il manque la profondeur du récit et les enjeux dramatiques des films d'animation estampillés Pixar, Le Chat Potté se rattrape par les nombreuses facéties de ses héros (ou pas) attachants et par la virtuosité de ses scènes d'action parfaitement chorégraphiées. Il est donc difficile de ne pas ronronner de plaisir devant ce film d'animation très divertissant.

    *****
    Blu-ray Disc Région B Français.
    Éditeur: DreamWorks Animation SKG.

    - Pistes sonores: Anglais Dolby TrueHD 7.1; Français (VFF), Italien, Allemand, Néerlandais, Flamand et Turc Dolby Digital 5.1.
    - Sous-titres: Français, Anglais, Allemand, Italien, Néerlandais, Flamand, Turc.

    Bonus à ne surtout pas manquer:
    Le Blu-ray Disc offre une aventure supplémentaire (plus drôle que le film) avec le court métrage Les 3 Diablos (13:05) où notre héros s’associe à trois chatons diaboliques afin de retrouver les joyaux de la reine. L'image (2D ou 3D en plein écran) et le son sont de la même qualité que le programme principal.


    Critique support
    :
    BBBBB
    -Image: Un transfert HD spectaculaire (
    présenté au format 2.35) d'une netteté redoutable avec un niveau de détail ahurissant (la fourrure des chats, la texture du chapeau en cuir du héros et le bois usé des villes visitées en sont quelques exemples), une palette colorimétrique délicieuse aux couleurs chaleureuses et brillantes, des noirs denses qui ne masquent jamais les détails en basse lumière et des contrastes percutants. Un top démo.
    -Audio: Des pistes sonores absolument immersives (les nombreuses ambiances naturelles sont diffusées sur l'ensemble des canaux avec une grande précision) et impressionnantes (les coups de canon et autres rochers qui s'écroulent utilisent toute la scène sonore avec beaucoup de puissance même si les basses ne sont pas très violentes) qui peuvent également compter sur des dialogues clairs et précis dans toutes les situations. L
    es petites pistes en Dolby Digital 5.1 (dont la VF d'où la perte d'un point à la notation) n'arrivent bien évidemment pas à la cheville de la VO Dolby TrueHD 7.1 qui est largement plus puissante, enveloppante et précise.

    Qualité de la 3D
    :
    Le Chat Potté
    Une 3D juste splendide (aucune perte de couleur ou de luminosité) avec une profondeur de champ incroyable de jour comme de nuit, des débordements permanents (il n'y a pas une seule seconde sans qu'un élément de l'image ne déborde du cadre de l'écran !!!) franchement jouissifs (au début du film lorsque le Chat Potté parle face caméra son visage sort complètement de l'écran), des jaillissements bien sentis (projection de lait à la figure suite à la chute d'un bol de lait au ralenti, la pointe de quelques épées...) et un détachement des éléments au volume conséquent qui laisse rêveur. Alors pourquoi ne pas mettre la note maximale, parce qu'il s'agit d'une 3D qui va faire souffrir certains équipements en laissant apparaître des dédoublements constants (gérer une profondeur de champ gigantesque et des éléments qui sortent du cadre en permanence n'est pas une chose aisée pour les écrans) mais rien de vraiment intrusif non plus (avec mon équipement la diaphonie était tellement infime que je l'ai à peine remarqué en la cherchant).

    « Or NoirLes Lyonnais »