• [Test 4K Ultra HD] The Ryan Initiative

    [Test 4K Ultra HD] The Ryan Initiative[Test 4K Ultra HD] The Ryan InitiativeTitre original : Jack Ryan : Shadow Recruit
    Nationalité
     : Américain

    Genre : Espionnage, Thriller, Action
    Année : 2014
    Durée : 105 min
    Réalisateur : Kenneth Branagh
    Acteurs : Chris Pine, Keira Knightley, Kevin Costner, Kenneth Branagh, Alec Utgoff
    Compositeur : Patrick Doyle


    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Paramount Pictures
    Date de sortie : 21 août 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
    Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 7.1, Français Dolby Digital 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    Ancien Marine, Jack Ryan est un brillant analyste financier. Thomas Harper le recrute au sein de la CIA pour enquêter sur une organisation financière terroriste. Cachant la nature de cette première mission à sa fiancée, Jack Ryan part à Moscou pour rencontrer l’homme d’affaires qu’il soupçonne d’être à la tête du complot. Sur place, trahi et livré à lui-même, Ryan réalise qu’il ne peut plus faire confiance à personne...




    [Test 4K Ultra HD] The Ryan InitiativeMalgré les maladresses d'écriture et facilités scénaristiques d'une intrigue de bonne tenue qui mêle assez adroitement modernisme et archaïsme, ce cinquième volet des aventures de Jack Ryan, inspiré des personnages créés par Tom Clancy et remis au goût du jour par Kenneth Branagh, est un thriller d'espionnage bien calibré qui se laisse regarder sans déplaisir grâce à une mise en scène parfaitement huilée, des scènes d'action nerveuses et un casting trois étoiles.



    [Test 4K Ultra HD] The Ryan Initiative(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image Dolby Vision Accueil cinéma)
    En dehors de certains plans qui continuent d'accuser la présence de flous dans le cadre (un tournage 35mm avec des objectifs anamorphiques), ce transfert UHD est encore plus accompli que son homologue HD. Le grain argentique est plus homogène, la définition est toujours aussi superbe, le piqué est un peu plus ciselé, le niveau de détails ne perd plus de sa densité lors des scènes en basses lumière, la palette colorimétrique est plus équilibrée (les teintes de la peau sont moins jaunes) et plus richement saturée (les yeux bleus de Chris Pine), les contrastes sont rehaussés de plusieurs crans (la clarté des blancs), les sources lumineuses sont beaucoup plus brillantes (la lumière du jour, les éclairages d'intérieur et/ou nocturnes, les moniteurs informatiques) et les noirs sont plus denses.



    [Test 4K Ultra HD] The Ryan Initiative(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et Dolby Surround pour la VF)
    Si la VO reste plus touffue et précise que la VF, voilà tout de même deux pistes sonores robustes avec une dynamique écrasante, des voix d'une belle clarté, des effets variés ventilés sur toute la scène sonore grâce à une utilisation maximale des canaux, une scène arrière riche et des basses solides.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


  • [Test 4K Ultra HD] Christine

    [Test 4K Ultra HD] ChristineNationalité : Américain
    Genre : Fantastique, Horreur
    Année : 1983
    Durée : 110 min
    Réalisateur : John Carpenter
    Acteurs : Keith Gordon, Alexandra Paul, John Stockwell, Robert Prosky, Harry Dean
    Compositeur : Darryl Levine

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Sony Pictures
    Date de sortie : 11 septembre 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Anglais DTS-HD MA 5.1 (et 2.0), Français DTS-HD MA 2.0
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    La première fois qu’Arnie vit Christine, il tomba en extase devant cette beauté aux formes éblouissantes. C’était dit, ils allaient lier leurs destins pour le meilleur et pour le pire. Mais Christine, la belle Plymouth, modèle 57, n’aime pas trop les rivales...




    [Test 4K Ultra HD] ChristineAvec sa mise en scène au sommet, son scénario simple mais accrocheur, sa voiture maléfique mythique, ses personnages attachants, son casting convaincant, ses attaques mémorables,
    son ambiance angoissante et sa musique inoubliable, cet incontournable de l'horreur des 80's est aujourd'hui absolument culte. Pour les fans du grand cinéaste John Carpenter, Christine est à ne rater sous aucun prétexte.

     

    [Test 4K Ultra HD] Christine(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image HDR10 technicolor Expert avec activation du Mappage ton dynamique)
    Pour un film de 35 ans, les images impressionnent durablement. Entièrement restauré à partir d’un scan du négatif 35mm original, ce master UHD jouit d'une définition augmentée, de détails révélés (cf. l'état de délabrement de la Plymouth Belvedère 57 lorsque Arnie l'achète), d'une profondeur de champ plus évidente, d'une structure granuleuse ultra-fine et très filmique, de couleurs mieux saturées à la vitalité accrue (la peinture rouge de Christine, les verts de la végétation), de contrastes un peu rééquilibrés (c'est un poil plus sombre), d'éclairages incroyablement plus lumineux (la lumière du jour, les phares, les flammes) et de noirs plus intenses qui ne dévorent heureusement pas les éléments du cadre dans la pénombre. Des images belles comme au premier jour !

     

    [Test 4K Ultra HD] Christine(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 en mode d'écoute Dolby Atmos pour la VO et avec post-traitement DTS Neural:X pour la VF)
    Une spatialisation renforcée, des effets/ambiances plus appuyés, des basses plus profondes et une scène aérienne inédite (des réverbérations multiples et une partie du score), sont les ajouts de cette piste Atmos enveloppante qui ne dénature en rien le mixage de l’œuvre. La seule différence qui marque le passage des années est à trouver du côté de la clarté (très bonne cependant), moins évidente que dans les bandes-son modernes. Quant à la VF, plus datée et « victime » de son mixage stéréo, elle ne peut que s'incliner devant la supériorité de la VO.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


  • [Test 4K Ultra HD] La Somme de toutes les peurs

    [Test 4K Ultra HD] La Somme de toutes les peurs[Test 4K Ultra HD] La Somme de toutes les peursTitre original : The Sum of All Fears
    Nationalité
     : Américain

    Genre : Espionnage, Thriller, Catastrophe
    Année : 2002
    Durée : 124 min
    Réalisateur : Phil Alden Robinson
    Acteurs : Ben Affleck, Morgan Freeman, James Cromwell, Liev Schreiber, Alan Bates
    Compositeur : Jerry Goldsmith


    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Paramount Pictures
    Date de sortie : 21 août 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.35 - 4K DI
    Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
    Bande-son : Anglais Dolby TrueHD 5.1, Français Dolby Digital 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    La Guerre Froide est sur le point d’être relancée lorsque le président de la Russie meurt et qu’il est remplacé par un homme au passé douteux. Les relations Est-Ouest se dégradent encore plus quand la CIA suspecte les chercheurs russes de développer des armes nucléaires. Jack Ryan est chargé d’enquêter. Il suit une piste extrêmement périlleuse, qui l’amène à découvrir que des terroristes ont pour dessein de provoquer une guerre entre les États-Unis et la Russie - en faisant exploser une bombe nucléaire en plein match de football américain !




    [Test 4K Ultra HD] La Somme de toutes les peursCaptivant malgré quelques clichés, La Somme de toutes les peurs est un thriller géopolitique au scénario haletant, à la tension constante, aux seconds rôles impliqués et à la réalisation carrée. Mais voilà, Ben Affleck n'est pas particulièrement charismatique en Jack Ryan. Il n'empêche que l’œuvre reste palpitante.



    [Test 4K Ultra HD] La Somme de toutes les peurs(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image Dolby Vision Accueil cinéma)
    Légèrement muselées par une photographie très sombre par nature (encore plus ici avec des ombres plus marquées), les images de ce transfert 4K HDR profite cependant d'un master parfaitement nettoyé (les petites tâches du Blu-ray ont disparu), d'une compression plus solide, d'une définition plus nette (les arrière-plans sont plus visibles, même ceux qui sont mal éclairés), de détails plus distincts (les visages, les coutures des vêtements), d'un grain argentique agréable, de couleurs plus riches (les rouges sont plus profonds) et nuancées (les teintes jaunes/brunes après l'explosion nucléaire), de contrastes plus percutants (les blancs sont comme souvent plus éclatants) et de sources lumineuses plus intenses (cf. la brillance des reflets sur les objets en métal).



    [Test 4K Ultra HD] La Somme de toutes les peurs(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement Dolby Surround pour la VO et la VF)
    Des pistes sonores très efficaces (même la petite VF) qui laissent cohabiter effets dévastateurs (l'explosion nucléaire) et clarté des dialogues, en passant du calme à la fougue avec une dynamique adéquate. La spatialisation est fluide, les ambiances immersives, le score fidèle et les basses robustes. C'est efficace.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


  • [Test 4K Ultra HD] La Mort de Superman

    [Test 4K Ultra HD] La Mort de SupermanTitre original : The Death of Superman
    Nationalité
     : Américain

    Genre : Animation, Action, Science-fiction
    Année : 2016
    Durée : 80 min
    Réalisateurs : Sam Liu, Jake Castorena
    Doubleurs : Jerry O'Connell, Rebecca Romijn, Rainn Wilson, Rosario Dawson, Nathan Fillion (VO)
    Compositeur : Frederik Wiedmann


    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Warner Bros.
    Date de sortie : 07 août 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.78 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Un astéroïde s’écrase dans l’océan, avec lui déferle une force invincible connue sous le nom de Doomsday. Batman, Wonder Woman et le reste de la Justice League se rassemblent pour combattre cette menace extraterrestre. Mais seule une confrontation entre Superman et Doomsday pourra déterminer le destin de la Terre.




    [Test 4K Ultra HD] La Mort de SupermanMême si la technique est imparfaite (cf. l'animation) et le scénario un peu facile (la mise en valeur trop appuyée d'un Superman humanisé), ce film d'animation à la profondeur inattendue et aux scènes d'action intenses (le combat final), relate rien de moins que l'un des événements majeurs de l'univers DC Comics, à savoir la mort de l'homme d'acier face à Doomsday, son plus redoutable adversaire. Vite, la suite !



    [Test 4K Ultra HD] La Mort de Superman(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image HDR10 technicolor Expert avec activation du Mappage ton dynamique)
    Il est vrai que les tests des DC Universe Animated Original Movies se ressemblent, mais que voulez-vous, ce n'est pas de ma faute si les rendus sont aussi proches d'un film à l'autre. Donc rebelote, les différences avec le transfert HD sont minimes même si elles existent du côté des couleurs (un poil plus riches), des contrastes (des blancs un peu plus éclatants et des noirs à peine plus profonds), des sources lumineuses (les éclairages sont amplifiés) et de la compression (le colour banding se faisant rare). Par contre, il est difficile d'apercevoir une quelconque amélioration concernant les détails et les textures. Mais comme les images sont déjà très nettes sur le Blu-ray, ce n'est finalement pas bien grave.



    [Test 4K Ultra HD] La Mort de Superman(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et Dolby Surround pour la VF)
    Ça sonne bien (les dialogues sont clairs, la dynamique adaptée, la directionnalité plutôt bonne et les effets/ambiances bien présents) même si classique et faisant la part belle à la scène avant. Heureusement, les surrounds se réveillent lors des confrontations musclées ou lorsque la foule s'invite à l'écran.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


  • [Test 4K Ultra HD] Batman : The Killing Joke

    [Test 4K Ultra HD] Batman : The Killing JokeNationalité : Américain
    Genre : Animation, Polar, Action, Drame
    Année : 2016
    Durée : 76 min
    Réalisateur : Sam Liu
    Doubleurs : Kevin Conroy, Mark Hamill, Ray Wise, Tara Strong (VO)
    Compositeurs : Michael McCuistion, Kristopher, Carter Lolita Ritmanis


    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Warner Bros.
    Date de sortie : 11 septembre 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.78 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Après s’être échappé de l’Asile d’Arkham, Le Joker cherche à prouver qu’une mauvaise journée peut rendre n’importe quelle personne aussi folle que lui. Avec le Commissaire Gordon dans le viseur du Joker, Batman pourra-t-il arrêter son plan fou à temps ?




    [Test 4K Ultra HD] Batman : The Killing JokeTrop calibrée pour le grand public (mais où est passé le fond psychologique ?) et souffrant d'une première partie sympathique mais clairement pas à sa place dans The Killing Joke, cette adaptation du mythique comics éponyme d'Alan Moore n'en reste pas moins un bon moyen de connaître la meilleure confrontation, car la plus mature, entre Batman et le Joker. Et pour une fois, même si ce n'est toujours pas de la grande animation à la Disney/Pixar (il faut bien donner un exemple), la charte graphique et la technique sont correctes.



    [Test 4K Ultra HD] Batman : The Killing Joke(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image HDR10 technicolor Expert avec activation du Mappage ton dynamique)
    Plus marquante que sur les précédentes sorties du DC Universe Animated Original Movies, l'augmentation de la plage dynamique permet aux éclairages urbains et aux gyrophares de la Police de briller d'une intensité absente du Blu-ray. Mais comme d'habitude par contre, si ce n'est la compression qui se fait oublier (le transfert HD est bardé de colour banding), les couleurs ne sont pas beaucoup plus subtiles, les contrastes sont à peine plus prononcés et les détails pas plus visibles. Mais d'un autre côté, comment blâmer ce transfert UHD qui ne fait que retranscrire les limitations visuelles inhérentes à la source ? Bonne question n'est-ce pas ?



    [Test 4K Ultra HD] Batman : The Killing Joke(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et Dolby Surround pour la VF)
    Efficace (voix bien priorisées, spatialisation efficiente et dynamique honnête) mais en rien créatif, ce mixage trop fonctionnel ne fait pas ressentir la folie du Joker. Ce n'est pas mauvais, loin de là même, mais de l'extravagance acoustique aurait été souhaitable. D'un autre côté, le budget l'aurait-il permis ? Là encore, c'est une bonne question non ?

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique