• Barbarians Barbarians ("Taras Bulba") de Vladimir Bortko:

    Grandes plaines de l’Est, 1554. Les forces impériales polonaises viennent d’enfoncer les frontières du royaume. Pour contrer l’invasion, les Cosaques, une armée de guerriers rebelles redoutés de tous, est mobilisée...


    Cette adaptation du roman "Tarass Boulba" de Nicolas Gogol est une superproduction historique russe à la reconstitution réaliste (décors, costumes, coutumes), aux scènes de batailles âpres et intenses judicieusement dépourvues de CGI (des milliers de figurants en chair et en os), au scénario tragique et aux acteurs convaincants (Stupka Bogdan), qui souffre pourtant de personnages unidimensionnels, d'un patriotisme russe exacerbé qui exalte en permanence les valeurs guerrières et religieuses (christianisme orthodoxe) de la Russie, et du coup d'une xénophobie puante envers les autres religions. "Barbarians" est donc une épopée sanglante et tragique gâchée par une propagande russe malvenue.

    *****
    Blu-ray Disc Région B Français.
    Éditeur: Condor Entertainment.

    - Pistes sonores: Russe et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
    - Sous-titres: Français.

    Critique support: BBBBB
    -Image: Le piqué, la définition, la profondeur de champ et les couleurs sont probants, mais les noirs, les contrastes et la compression (quelques scènes éclairées à la bougie font apparaître du fourmillement ou des pixels) un peu moins.
    -Audio: Des pistes sonores qui allient puissance (BO, fracas des armes blanches) et précision (effets multiples) pour un résultat immersif en toute circonstance (batailles et moments calmes) malgré un mixage original loin des grosses productions américaines (le bruit des armes à feu).


  • The Interceptor The Interceptor de Konstantin Maksimov:

    2013. La Terre est le jouet de forces occultes qui s'affrontent en prenant possession des humains. L'un d'eux, le tout puissant sénateur Kurylo, brigue la présidence sur fond d'attentats sanglants. Un seul homme peut l'arrêter : Matvey, un agent d'élite aux capacités de combat et d'infiltration hors du commun...


    Ce film russe de Science-Fiction visuellement réussi, qui s'inspire autant de "Transporteur" que de "Matrix", est un énorme ratage. L'univers est hermétique, le scénario est totalement incompréhensible (pourtant il ne se passe pas grand chose), les dialogues sont absurdes, les acteurs sont mauvais et la séquence finale est ridicule, heureusement que les quelques scènes d'actions tiennent à peu près la route. Un navet à gros budget.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Russe et Français (VFF) DTS HD Master Audio 5.1.

    Critique support
    :

    Un Blu-ray Disc techniquement épatant pour le jeune éditeur Condor.
    -Une image de très bonne facture avec un piqué redoutable, des couleurs éclatantes et des contrastes poussés.
    -Des pistes sonores puissantes, précises et riches en effets surrounds.


  • Attack on Leningrad Attack on Leningrad de Aleksandr Buravsky:

    Quand en 1941 l'Allemagne nazie envahit l'Union Soviétique, leurs troupes assiègent rapidement Leningrad. Les journalistes étrangers sont évacués, mais l'un d'eux, Kate Davis, est présumée morte et manquent l'avion. Seul dans la ville, elle est aidée par Nina Tsvetnova, une jeune policière idéaliste et ensemble, elles vont se battre pour leur propre survie et celle de la population de Leningrad.


    Loin du film guerrier que le laisse sous-entendre la racoleuse jaquette du Blu-ray Disc (même si les attaques aériennes et les batailles de tranchées sont bien présentes), "Attack on Leningrad" est un film qui dépeint avec justesse la vie de la population de Leningrad lors du siège survenu pendant la 2ème guerre mondiale.

    Le scénario est convaincant (les horreurs de la guerre ne nous sont pas épargnées), les scènes émouvantes ne manquent pas, les personnages sont touchants (grande subtilité des interprétations), l'ambiance oppressante est bien retranscrite grâce à des décors étonnants et la reconstitution est minutieuse (des costumes jusqu'aux différentes langues utilisées -Russe, Allemand, Anglais-) mais la mise en scène et le montage manquent parfois de cohérence.

    Au final, "Attack on Leningrad" est un beau film de guerre qui raconte à hauteur d'hommes l'une des plus grandes tragédies du 20ème siècle.


    *****
    Disponible en DVD Zone 2 anglais et Blu-ray Disc Zone B anglais.

    Piste sonore: RUSSIAN/ENGLISH DTS-HD Master Audio 5.1.


    Critique support
    :
    Un Blu-ray Disc plutôt respectueux de l'oeuvre qu'il accompagne.
    -La superbe photographie délavée du film est reproduite avec grande fidélité par la palette colorimétrique, les contrastes sont profonds et la définition est concluante mais quelques défauts de compression en basse lumière et un grain permanent qui tapisse l'ensemble de la copie.
    -Une piste sonore dynamique, équilibrée (bonne distinction de tous les bruits d'ambiance) et très démonstrative lors des scènes de guerre où ça explose dans tous les sens.


  • Day Watch de Timur Bekmanbetov:

    Anton continue de combattre les forces du mal. Alors qu'il tente de retrouver son fils, une nouvelle menace, plus terrifiante encore que ses combats passés, se fait jour...

    Suite direct de "Night Watch", ce blockbuster russe possède les mêmes défauts et qualités que son grand frère. En d'autres termes, les très nombreux SFX sont à la pointe, l'univers créé foisonne d'idées intéressantes et les scènes d'actions sont spectaculaires, malheureusement les acteurs n'ont presque aucun charisme et l'intrigue est d'une grande confusion. C'est dommage mais le film se laisse regarder avec plaisir, surtout que la fin, qui boucle la saga est émouvante et très juste.

    *****
    Disponible en DVD Zone 1 en VOST.

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique