• The Man from Nowhere The Man from Nowhere de Lee Jeong-beom:

    Lorsqu'une petite fille qui habite à côté de chez lui est kidnappée par une organisation criminelle, un ancien agent spécial devenu prêteur sur gage décide de la retrouver et de s'occuper personnellement de ces ravisseurs…


    Dans la droite lignée des polars noirs coréens de ces dernières années et porté par une mise en scène qui a de la gueule, "The Man from Nowhere" est un thriller pessimiste ultra-violent (un dernier acte d'anthologie digne des meilleurs heroic bloodshed) maîtrisé de bout en bout, qui repose sur un scénario vengeur solide (attention la justice personnelle y est valoriser) et sur l'interprétation imposante de ses acteurs (Won Bin incarne un ange noir convaincant et impitoyable). Il s'impose donc sans difficultés comme le fier descendant des puissants "The Chaser" pour la Corée du Sud et "Man on Fire" pour les États-Unis.

    *****
    Blu-ray Disc Région B Français.
    Éditeur: TF1 Vidéo.

    - Pistes sonores: Coréen et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF) Audio-3D.
    - Sous-titres: Français.


    Critique support: BBBBB
    -Image: Comme d'habitude, TF1 Vidéo nous propose un transfert 1080i/25fps et non 1080p/24fps, de plus, le master présente de nombreuses taches et la compression n'est pas toujours maîtrisée (bruit vidéo important lors des scènes en basse lumière), le résultat est pourtant loin d'être mauvais avec un piqué très aiguisé, une définition poussée, des noirs abyssaux, des contrastes riches et des couleurs respectueuses de la magnifique photographie crépusculaire du film. Dommage !
    -Audio: Rien à dire du côté des deux très impressionnantes pistes sonores. La dynamique est scotchante, l'ouverture frontale est importante, les dialogues sont percutants, la spatialisation est réaliste, les subtils effets surrounds sont nombreux et les basses puissantes.


  • Blood Island Blood Island ("Bedevilled") de Jang Cheol-soo:

    Hae-won est une jolie trentenaire célibataire. Contrainte à partir en congés, elle se rend à Moodo, une petite île sur laquelle elle passait ses vacances étant plus jeune. Elle y retrouve Bok-nam, son amie d’enfance, soumise à la volonté tyrannique de ses habitants et à des humiliations quotidiennes
    ...

    Reparti grand gagnant du dernier festival de Gerardmer, "Blood Island" est un thriller horrifique psychologique à l'atmosphère intrigante (une ambiance à la fois poétique et lugubre), qui débute comme un drame social avant de glisser peu à peu vers un slasher particulièrement sanglant et d'une noirceur absolue.

    La mise en scène est brillante, la narration est d'une intelligence rare (incroyable potentiel dramatique), le jeu des acteurs est sensationnel, la violence
    est à la limite du soutenable et le réalisateur glisse une critique corrosive de la Corée du Sud décrite comme une société patriarcale méprisant les femmes.

    "Blood Island" est de la sorte un film choc et immanquable qui a amplement mérité son prix au dernier festival de Gerardmer.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.


    Pistes sonores: Coréen et Français (VFF) DTS-HD 5.1 et 2.0.

    Critique support:
    Le Blu-ray Disc est incontournable pour vivre cette belle expérience lugubre.
    -Toujours détaillé, contrasté, parfaitement piqué et très chaleureusement coloré, voilà un transfert HD resplendissant en dehors de quelques plans bruités en basse lumière.

    -Des pistes sonores d'une précision chirurgicale, tant dans la restitution des dialogues que dans celle des effets d'ambiance. Pour information, le doublage Français est très bon.


  • Woochi - Le magicien des temps modernes Woochi: Le Magicien des Temps Modernes de Choi Dong-hun:

    En 1509, le Dieu Arc emprisonna les diaboliques Gobelins dans une prison grâce à une flûte magique, néanmoins suite à une erreur, la prison fut ouverte libérant ainsi les dangereuses créatures. Le Dieu Arc mourut et sa flûte tomba alors dans les mains du jeune sorcier prodige, Woochi, qui suite à un maléfice, est projeté dans le temps et arrive en 2009 en plein Séoul...


    Ce blockbuster sud-coréen qui a attiré près de 7 millions de spectateurs lors de sa sortie nationale, est un divertissement familial fantastique aussi spectaculaire que drôle.

    Le scénario qui s'intéresse au folklore du pays est dépaysant, le casting est solide, les personnages sont développés et attachants, les situations comiques sont nombreuses, les magnifiques combats chorégraphiés entre magicien et gobelins font preuve d'une belle maîtrise du cadre et croulent sous un déluge d'effets visuels réussis, et les décors et costumes sont superbes, mais le film souffre de quelques temps morts dans sa narration.

    Techniquement abouti, ce divertissement fantastique drôle et jamais avare en scènes d'actions, comblera sans peine les amateurs de cinéma Asiatique ou de spectacle familial.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Coréen et Français (VFF) DTS-HD High Resolution Audio 5.1.

    Critique support
    :

    Un Blu-ray Disc enchanteur.

    -Malgré la présence d'un léger grain dans les arrières-plans, voilà un Master HD de qualité, avec des couleurs éclatantes, des contrastes soutenus, des noirs abyssaux et une définition tout simplement excellente, qui permet de profiter au mieux de nombreux détails.
    -Des pistes sonores particulièrement immersives où l'ensemble des enceintes sont sollicitées avec autant de finesse que de puissance. Une fois n'est pas coutume, le doublage Français est de très bonne facture.


  • Running Wild BD Running Wild de Kim Sung-so:

    Un jeune procureur idéaliste fait équipe avec un agent de la police criminelle aux méthodes expéditives pour faire tomber un parrain de la drogue...

    Entre polar Hardboiled et tragédie, "Running Wild" est un film particulièrement stylisé accompagné d'une Bande Originale héroïque que l'on doit à Kenji Kawai, qui met en scène un duo de choc improbable (deux opposés de la justice avec le Procureur et le Policier) qui va tenter de coincer un parrain de la drogue.

    Même si le scénario peut sentir le déjà vu, le traitement sans concession des nombreuses scènes d'actions (course poursuite percutante et combats de rue violents),le pessimisme ambiant et la rage intérieure de l'incroyable dernière demi-heure font toute la différence, à cela s'ajoute une mise en scène inspirée, un montage dynamique et de bons acteurs très charismatiques.

    "Running Wild" est donc un remarquable polar violent et sans concession qui prend aux tripes.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Coréen et Français (VFF) DTS 5.1 et Doby Digital 2.0.

    Critique support
    :

    Un Blu-ray Disc aussi percutant que cet excellent polar Hardboiled.

    -
    Une définition foudroyante, des couleurs magnifiques, des noirs abyssaux et une fluidité redoutable, mais un peu de fourmillement en basse lumière et un peu trop de points blancs sur le Master.

    -
    Des pistes sonores aussi puissantes que précises à l'activité surround d'une belle richesse.


  • Bloody Tie BD Bloody Tie de Ho Choi:

    Après avoir été réintégré, un flic ripou s'associe avec son ancien indic pour faire tomber un parrain de la drogue...


    "Bloody Tie" est un polar coréen viril et réaliste qui traite du trafic de drogue à Pusan. Le scénario ne fait pas dans l'originalité mais s'avère suffisamment palpitant et crédible pour éviter de piquer de l'oeil, la mise en scène typée 80's est énergique et met en valeur les décors sales et malsains de l'intrigue,et l'interprétation des personnages est convaincante, mais le rythme s'essouffle au milieu du film avant de monter crescendo jusqu'à l'épatant final. Un bon polar sur le milieu de la mafia.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Coréen et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1 et Dolby Digital 2.0.


    Critique support
    :

    Un Blu-ray Disc globalement satisfaisant.
    -La définition est généralement bonne, la palette colorimétrique est maîtrisée et les contrastes sont poussés, mais du fourmillement lors des scènes sous-éclairées et de petites micro salissures.
    -Des pistes sonores efficaces, qui font preuve d'une belle finesse dans la restitution des voix et des effets.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique