• Divergence(DVD Zone 2 français)

    "Divergence" de Benny Chan ("Heroic Duo", "New Police Story"...):

    Synopsis:   L’inspecteur Suen Siu Yan est chargé de la protection d’un témoin dans une affaire de blanchiment d’argent impliquant Yiu, un businessman milliardaire.Mais il assiste, impuissant, au meurtre de ce témoin à la sortie de l’aéroport sans avoir le moindre indice sur l’identité de l’assassin.Rongé depuis dix ans par la disparition de sa petite amie, Suen croit rêver lorsqu’il aperçoit une jeune femme qui lui ressemble à s’y méprendre mais il ne tarde pas à s’apercevoir que la mystérieuse inconnue n’est autre que la femme de l’avocat de Yiu, un certain To Hou Sang…

    Critique:   Après l'excellent  "New Police Story", voici que Benny Chan nous revient avec "Divergence", un polar mêlant habilement drame et action, s’inscrivant dans la même veine que le film précédent.

    Sur un scénario envoutant, prenant et trépidant de Ivy Ho, "Divergence" suit les parcours de trois protagonistes que rien ne semble a priori devoir réunir et pourtant.L’inspecteur Suen (Aaron Kwok) qui ne s’est jamais remis de la disparition de sa petite amie Fong.To Hou Sang (Ekin Cheng) qui est un avocat désabusé marié avec une femme ressemblant bizarement à Fong, et enfin Coke (Daniel Wu) qui est un tueur professionnel dont la vie bascule le jour où il réalise qu’il connaît Suen.Ce très bon scénario est dû à la très belle galerie de personnages.

    En effet, le film possède une galerie de personnages non manichéens fortement crédibles, dont la psychologie n’est pas unidimensionnelle.Le réalisateur met ainsi l'accent sur le drame au détriment de l’action, ce qui permet un plus grand attachement à ces personnages tous plus torturés les uns que les autres.Ce choix est ainsi fortement judicieux, surtout que les acteurs (on se surprend à le dire pour certains) nous proposent des interprétations d'un bon niveau.

    Aaron Kwok dans un rôle tout particulièrement torturé, où il n'est pas rare de le voir éclater en sanglots arrive enfin à prouver qu’il vaut mieux que les rôles monolithiques auxquels il nous avait habitués ("The Stormriders" par exemple).Ekin Cheng, connu purtant pour son inexpréssivité, donne une véritable épaisseur à son personnage d’avocat aussi idéaliste qu’ambigu.Il est de ce fait regrettable que son personnage soit le plus survolé de tous.Pour vous mesdames, l'irrésisitible Daniel Wu jous une petite frappe très intriguant et charmeur.Un casting finalement trois étoiles, alors que rien ne nous laissait le présager.

    N'oublions pas que "Divergence" est un film de Benny Chan, nous avons donc droit à notre quota de scènes d’action spectaculaires, comme la course poursuite entre Daniel Wu et Aaron Kwok qui s’achève au milieu d’un marché couvert, ou une fusillade de nuit sous la pluie.Pourtant, le réalisateur surprend par sa relative retenue, mais qui sied totalement au sujet plus psychologique du métrage.Il ne change par contre pas sa façon de réaliser, ses plans sont ainsi très recherchés (la très belle photographie aux teintes bleutées les magnifient encore plus) et surtout possèdent beaucoup de profondeurs de champs.

    Le film possède tout de même un véritable point faible qui est son rythme assez lent, ce qui peut parfois occasionner l'ennui, malgrès son scénario très prenant.

    Au final, "Divergence" est un divertissement soigné et visuellement superbe, bien plus fouillé que la moyenne et à la galerie de personnages réalistes.A voir et à connaitre.

    (4G)(3C-une composition de moyenne facture, qui alterne rythme trépidant et musique sirupeuse au piano qui se déclenche automatiquement à chaque évocation de Fong-)(4T-un peu de grain-)

    Hong Kong/Couleurs/2005/101'/Pathé-FPE/DVD-9/VF et VO D.D 5.1/Disponible depuis le 19 juillet 2006.

    « Monkey King(DVD Zone 2 français)USS Poseidon: Phantom Below(Import DVD Zone 1) »