• Glory Road(Import DVD Zone 1)

    "Glory Road" de James Gartner:

    Synopsis:   Après avoir entraîné une équipe entièrement féminine, Don Haskins se retrouve au Texas et forme une équipe en majeure partie noire. Il sera le premier coach à mettre sur le terrain une équipe formée uniquement de noirs.Basé sur l’histoire vraie de l’équipe qui changea tout...

    Critique:   Produit par Jerry Bruckeimer ("Pearl Harbor", "La Chute du Faucon Noir"...) à qui l’on doit déjà dans le même style, "Remember the Titans" ("Le plus beau des combats"), "Glory Road" se base également sur des faits réels et, comme sont prédécesseur le faisait sur le football américain, mise tout sur la gloire du second sport national américain, le basketball, dans un film sportif d'un très bon cru.

    Premier film de James Gartner, "Glory Road" ne révolutionne pas le genre il est vrai, avec sa part de bons sentiments (juste ce qu'il faut en fait) et sa fin prévisible avant même le visionnage (c'est toujours le cas dans les films sportifs tirés d'une histoire vraie), mais la mayonnaise prend très habilement (pour peu que vous soyez sensible à ce genre de film bien évidemment), surtout lorsque la réalisation qui ne fait jamais dans l'esbrouffe facile est un modèle du genre, avec un traitement des couleurs chaleureux et vivifiant..

    Tout d'abord parce que l'on voit chaque évènement arriver avec l’innocence d’un enfant de douze ans, preuve que l'on se laisse transporter par ce film très prenant et touchant.L'histoire est en effet bien construite et est parsemée de mésaventures envers ces pauvres noirs qui ne demandaient qu'à jouer au basketball.L'on est ainsi énérvé devant son écran de ne pouvoir les aider.

    Ensuite, parce que l’interprétation et la justesse des comédiens fait que l’on adhère immédiatement aux personnages, quelque soit leurs caractères.Josh Lucas ("Furtif", "L'aventure du Poseïdon") en entraineur trouve pour le moment le meilleur rôle de sa carrière et l'ensemble du casting noir est tout simplement remarquable.Un grand bravo à eux.

    Ajoutez à cela quelques très beaux matches de baskets, jamais répétitifs et à la réalisation dynamique (le dernier matche d'une durée de 15 minutes environ est directement anthologique, grâce au jeu très développé, mais aussi grâce à la réalisation stylisée -essentiellement sur cette dernière- dans les moments cruciaux).

    Au final, "Glory Road" peut se targuer d'être l'un des meilleurs films sur ce magnifique sport qu'est le basketball, tout simplement parce que la description de ce monde y est toujours juste et sans sentiments abusifs et que les comédiens sont très touchants, ce qui permet sans peine, d'adhérer à cette histoire vraie.Une bonne surprise.

    (4G)(5C-la partition, mélange de la composition orchestral/synthétiseur très héroïque de Trevor Rabin et de morceaux très entrainants de gospels triés sur le volet est magnifique de bout en bout.Une très belle réussite-)(4T-le transferts est quasi irréprochable sauf lorsque ce dernier se montre légèrement granuleux selon les séquences-)

    USA/Couleurs/2005/118'/Disney-Buena Vista/DVD-9/VF, VO et espagnole D.D 5.1/Disponible depuis le 06 juin 2006 en import DVD Zone 1 (la sortie française est pour le moment indeterminée).

    « The Constant Gardener(DVD Zone 2 français)Monkey King(DVD Zone 2 français) »