• In the Name of the Tiger(DVD Zone All thaïlandais)

    "In the Name of the Tiger" de Theerathorn Siriphunvaraporn:

    Synopsis
    :   Dans une ville située sur une haute montagne, se trouve une sculpture en forme de tête de tigre située dans un lieu saint. Les habitants de la ville vénère cette tête de tigre. Le centre de la ville est dirigé par Jayae et Laikhan, les deux chefs de deux tribus locales. Alors que les deux tribus se battent pour diriger la ville, la montagne s'effondre. Dans la panique, apparait un homme mystérieux. Le gardien du lieu saint ment aux habitants en disant que cet homme est un envoyé du dieu tigre. L'homme en question Loatong, est couvert d'or et vénéré par les chefs de la ville. Jusqu'au jour où il décide d'aider une fille venant d'une autre tribu, et devient alors la cible de tous...

    Critique:   La thaïlande, en dehors de ses films d'arts martiaux extrèmement brutaux et réalistes ("Ong Bak", "Born to Fight"...), et de ses grosses fresques épiques ("The legend of Suriyothai", "Bang Rajan", "The King Maker"...), possède surtout des métrages totalement barges aux budgets minuscules, aux scénarios qui partent dans tous les sens et à l'humour très lourd, malheureusement ce "In the Name of the Tiger" fait partie de cette catégorie très difficile d'accés pour nous occidentaux.

    Tout d'abord, le budget est minuscule et croyez-moi, on s'en aperçoit bien vite, entre des armes blanches en plastiques, des rochers en polyester, des effets digitaux qui font mal aux yeux de par leurs médiocrités (un dragon à pisser de rire), des hommes, qui pour faire semblant d'être des nains marchent accroupi dès qu'ils sont filmés en gros plan, j'en passe et des pires.

    Difficile donc de croire ce que l'on voit à l'écran, quand on arrive à percevoir quelque chose, car la réalisation est dans l'ensemble (quelques transitions sympathiques et une photographie pas trop mal) très mauvaise.En effet, la caméra bouge dans tous les sens de façon totalement chaotique, et le montage en rajoute dans l'illisibilité dès qu'il le peut.C'est dommage, car les courtes scènes d'actions auraient vraiment pû être sympa (quelques ralentis sont pas mal), si elle n'étaient pas sabotées par cette réalisation trop "folle".Seul une, la dernière, sort du lot, car la caméra semble enfin s'intérésser à ce qui se passe à l'écran, heureusement car ce combat à trois, très inspiré par le cinéma de Hong Kong, où les personnages voltigent de tous les côtés et où tous les objets servent de projectiles est le seul véritable moment fort du film (le seul intérêt???).

    Comme je vous l'ai signalé dans mon intro, le métrage est chargé à bloc d'un humour très lourd (la jaquette tendance épique, ne le laisse pourtant pas présager), qui saoule très vite, ce dernier pourrait passer si le scénario l'utilisait à bon escient, mais ce n'est absolument pas le cas.Au contraire, ce scénario très incompréhensible (il part dans tous les sens sans aucun point d'accroche) semble n'être présent que pour en rajouter dans la surenchère grasse.

    Production thaï oblige, les acteurs, dans l'ensemble amateurs, ne savent absolument pas jouer (soit ils surjouent et cabotinent à mort, soit ils semblent endormi) et seul le charisme du pseudo héros et la beauté des actrices sortent du lot.

    Vous devez donc vous demander ce que le film a pour lui (???) et je vous répondrez pas grand chose, si ce n'est les quelques scènes d'actions (mal filmées en dehors de la dernière) qui rythment un peu le métrage, l'univers (costumes, décors...) même si peu dégrossi et sans argents qui, pour les fans d'Héroïc Fantasy est intéréssant et une photographie qui sans être très bonne, tient la route sans problème.

    Au final, difficile pour nous, habitué à un autre standard, de regarder ce film Z bis, où tout semble approximatif, de la réalisation à l'interprétation, en passant par le scénario.Les thaïlandais doivent par contre aimer, car ce genre de production où l'humour gras prédomine abonde dans le pays.A éviter donc, sauf pour les fans hardcores habitués aux productions locales.

    (1G si c'est votre première expérience dans le Z thaï, sinon 2G pour les fans hardcores habitués aux productions locales )(3C-une composition largement supérieure au film, qui mélange de la techno, des morceaux d'ambiances et quelques thèmes épiques-)(2T-Un DVD thaï dans la moyenne de qualité locale, avec un encodage vidéo très moyen, une image peu définie, des couleurs qui bavent quelque peu malgrès un contraste bien présent et une piste D.D 5.1 largement inférieure à la piste D.D 2.0, à cause d'un son particulièrement étouffé-)

    Thaïlande/Couleurs/2005/107'/Premium Digital Ent./VO D.D 5.1 et 2.0/Sous-titres anglais dispo/Très bon niveau d'anglais recommandé/Import DVD Zone All thaïlandais.

    In the Name of the Tiger official webpage

    « La légende des 8 samouraïs(DVD Zone 2 français)Le Monde de Narnia chapitre 1(DVD Zone 2 français) »