• King Rising

    King Rising ("In the Name of the King - A Dungeon Siege Tale") de Uwe Boll:

    Dans un univers médiéval fantastique, un homme issu d'une famille modeste deviendra un prince héroïque sur fond de guerre au sein du royaume d'Ehb entre le diabolique Gallian et le Roi au pouvoir, Konreid. Par ailleurs, notre héros partira à la cherche de sa femme kidnappée, Solana, et essaiera de se venger de la mort de son fils tué par des animaux guerriers, les Krugs...

    Epopée d'héroïc-fantasy dans la veine du "Seigneur des Anneaux" et autre "Eragon", "In the Name of the King" n'en a pourtant pas la même saveur, la faute à son réalisateur. Le syndrome Uwe Boll a encore frappé.

    Pour dire vrai, j'aime bien Uwe Boll, réalisateur qui fait des films comme il l'entend ("House of the Dead", "Bloodrayne"...) avec une envie certaine de bien faire, c'est souvent foireux mais c'est très fun. L'on retrouve de la sorte dans "In the Name of the King" les défauts propre au cinéma de Dr Boll, mais en beaucoup moins prononcés (une certaine forme de maturité?), avec un montage pas toujours cohérent, des acteurs en roue libre (dans le cas présent le trop théâtral Ray Liotta et le très médiocre Matthew Lillard), des plans clipés hors de propos et un scénario linéaire prétexte. Le rythme est par contre soutenu (les évènements s'enchainent trop vite même), les nombreuses scènes d'actions sont généreuses et spectaculaires (les chorégraphies de Tony Ching Siu-Tung n'y sont pas étrangères), les paysages de la Colombie-Britannique sont magnifiques (souvent filmés avec de beaux plans aériens), les SFX ne sont pas trop mal (certaines incrustations sont limites, alors que les effets magiques sont excellents) et la présence du charismatique Jason Statham, qui porte le film sur ses épaules est une valeure ajoutée non négligeable. Les costumes et maquillages sont néanmoins assez médiocres (les Krugs ne sont pas toujours très réussis) et la Bande Originale assez moyenne.

    Vous l'aurez compris je pense, le meilleur film de Uwe Boll (certains diront le moins mauvais) alterne défauts (montage chaotique, réalisation aléatoire...) et qualités (paysages magnifiques, scènes d'actions nombreuses...), mais le visionnage est plaisant. Pas un grand film épique donc, mais un divertissement de série B très généreux. Un plaisir coupable pleinement assumé.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone B.

    Pistes sonores: Anglais DTS HD Master Audio 5.1; Français (VFF) DTS 5.1.

    Critique support
    :
    Un Blu-ray qui embellit et qui sied parfaitement le métrage.
    -Du grain occasionnel et quelques taches sur le master, mais les noirs sont profonds, les couleurs vives, la définition poussée et la fluidité exemplaire.
    -Des pistes sonores aux surrounds très actifs, spatialisées avec puissance.

    « The Mummy: Tomb of the Dragon Emperor (Import US)The Duchess (Import US) »