• [Test Blu-ray] Steve Jobs

    [Test Blu-ray] Steve JobsGenre : Drame
    Année
     : 2015
    Réalisateur : Danny Boyle
    Acteurs : Michael Fassbender, Kate Winslet, Seth Rogen, Jeff Daniels
    Compositeur : Daniel Pemberton

    Éditeur : Universal Pictures
    Format image
     : 2.40 Cinémascope
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1



    Ce film est un biopic qui se concentre sur quelques périodes marquantes de l'avènement et l’ascension d'un homme, Steve Jobs, créateur d'Apple, visionnaire parfois controversé dans de nombreux domaines du numérique et de ses implications dans de nombreux domaines de nos vies encore aujourd'hui...



    [Test Blu-ray] Steve JobsCe biopic décortique à travers 3 événements marquants de la carrière de Steve Jobs, la vie complexe d'un homme parfois torturé, en perpétuelle recherche d'avancées technologiques pour faire faire des bonds technologiques à l'humanité. Vaste ambition d'un homme parfois tyrannique, mégalomane, presque schizophrène, qui s'appropriait parfois les inventions des autres, mais savait d'une façon presque viscérale comment les vendre et les imposer au monde entier. Se prenant pour l'égal de génies ou grands hommes ayant parsemés l'histoire de l'Homme, tel un Napoléon conquérant, un Einstein découvreur pionnier et génie de la science, on est partagé entre admiration et détestation d'un homme plein de contradictions. Excellent Michael Fassbender dans le rôle de Steve Jobs, le rendant très inquiétant et antipathique. Surprenant rôle à contre-emploi de Seth Rogen qui joue le rôle de Steve Wozniak, l'un des co-fondateur d'Apple.



    [Test Blu-ray] Steve Jobs(Test réalisé sur un écran 2160p)
    La première partie du film m'a fait craindre le pire, avec beaucoup de fourmillements, du grain permanent, et des points blancs (sic), mais il s'agit d'un parti pris volontaire du réalisateur sans doute pour donner un côté presque reportage au film. Par la suite, au fur et à mesure de l'avancée du film, l'image devient plus lisse. Très belles couleurs et belle définition dans l'ensemble.



    [Test Blu-ray] Steve Jobs(Test effectué en
    VF 5.1 DTS)
    Peu d'activités sur tous les canaux, le film étant plutôt centré sur les dialogues (très bavard d'ailleurs) et la musique.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Monster Cars

    [Test Blu-ray] Monster CarsGenre : Aventure fantastique
    Année
     : 2016
    Réalisateur : Chris Wedge
    Acteurs : Lucas Till, Jane Levy, Rob Lowe, Barry Pepper, Danny Glover
    Compositeur : David Sardy

    Éditeur : Paramount Pictures
    Format image
     : 2.40 Cinémascope
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1



    Tripp est un lycéen tranquille, passionné de voiture, mais qui s'ennuie ferme dans sa petite ville, jusqu'au jour où sa vie est bouleversée par l'arrivée de créatures marines échappées des profondeurs de la Terre suite à un forage pétrolier catastrophique. La compagnie pétrolière sans scrupule veut éliminer ces créatures uniques pour terminer son forage coûte que coûte, mais Tripp, aidé de quelques amis et par l'amitié qui finit par le lier à ces créatures, fera tout pour les sauver et les rendre à leur milieu naturel...



    [Test Blu-ray] Monster CarsChris Wedge, réalisateur et créateur de L'Âge de glace, se lance dans la réalisation d'un film live, et ma foi le résultat est très divertissant, sans prétention, mais très efficace. L'histoire de cette rencontre improbable entre un monstre des profondeurs et un adolescent à un petit parfum de revival des années 80, et ça, ça me plaît. Une belle mise en image, une jolie histoire, parfois drôle et attendrissante, un certaine idée d'une jeunesse insouciante, tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Casting sympa et très bien impliqué dans le film. Un film auprès duquel vous pourriez passer à côté sans vous en rendre compte, ce serait dommage pour ce film qui peut plaire aussi bien aux grands enfants (ou ados qu'on reste parfois dans un coin de notre tête) qu'aux petits enfants.



    [Test Blu-ray] Monster Cars(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Superbe du début à la fin, image très soignée, beaux paysages panoramiques et excellents effets spéciaux.



    [Test Blu-ray] Monster Cars(Test effectué en
    VO 5.1 Dolby TrueHD sous-titrée français)
    Une piste Dolby Atmos (TrueHD pour moi) maousse qui envoie du lourd à l'image des Monster Cars, très réjouissant et jubilatoire.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


    votre commentaire
  • [Critique film] Raid dingue

    [Critique film] Raid dingueNationalité : Français, Belge
    Genre : Comédie, Action
    Année : 2016
    Durée : 105 min
    Réalisateur :
    Dany Boon
    Acteurs :
    Alice Pol, Dany Boon, Yvan Attal, Michel Blanc, François Levantal, François Peyre

    Diffusion : France
    Chaîne : Canal+
    Date de sortie : À la demande



    Johanna Pasquali est une jeune femme qui n'a qu'un seul rêve dans la vie, intégrer le RAID, au grand désespoir de sa famille. Jusqu'à présent policière dans un commissariat, elle tente une nouvelle inscription au RAID, mais échoue, à la grande satisfaction de son fiancé un peu falot, de sa future belle-mère épouse du leader européen du pneumatique, et de son propre père Jacques Pasquali, ministre de l'Intérieur. Il faut dire que malgré son côté courageuse et sans peur, elle est très gênante et maladroite. Jacques Pasquali décide de la faire entrer malgré tout au RAID en tant que stagiaire pour les futures recrues, mais il y met une condition qui doit rester secrète : sa fille doit être dégoûtée et ne plus avoir envie d'intégrer le RAID...



    [Critique film] Raid dingueAvis du loup celeste
    Entre le sérieux poilant de Dany Boon et l’hystérie irrésistible d'Alice Pol, ce duo de choc anime comme il faut cette sympathique comédie policière au scénario amusant (qui use néanmoins de grosses ficelles), aux personnages secondaires cocasses et
    au comique de situation réjouissant. 

    [Critique film] Raid dingueAvis de WolfWife
    Une comédie sympathique portée par un scénario amusant, des dialogues efficaces, des gags cocasses et un duo déjanté.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy
    [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste
    & WolfWife


    votre commentaire
  • [Test 4K Ultra HD] Léon

    [Test 4K Ultra HD] LéonTitre américain : Léon: The Professional
    Nationalité : Français

    Genre : Polar, Drame
    Année : 1994 (Theatrical Version) / 1996 (Extended Version)
    Durée : 109 min (Theatrical Version) / 133 min (Extended Version)
    Réalisateur : Luc Besson
    Acteurs : Jean Reno, Natalie Portman, Gary Oldman, Danny Aiello 

    Provenance : Canada
    Éditeur : Sony Pictures
    Date de sortie : 11 juillet 2017
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    Léon est un tueur professionnel, redoutable et insaisissable. Il vit seul à New York avec sa plante verte et ses habitudes jusqu'au jour où Mathilda, une petite orpheline âgée de douze ans, sonne à sa porte et fait irruption dans sa vie...




    [Test 4K Ultra HD] LéonCette œuvre majeure du cinéma de Luc Besson (ici au sommet de son art) qui a permis de révéler la très talentueuse Natalie Portman, est un polar dramatique sombre, touchant et efficace, à la mise en scène sophistiquée, au scénario profondément émotionnel, aux acteurs remarquables (le plus grand rôle de Jean Reno), aux personnages humains et attachants, aux scènes d'action violentes et à la musique inoubliable. Un grand film incontournable et indémodable; surtout dans sa version longue, plus personnelle, intense et touchante, qui approfondit sensiblement la relation Mathilda/Léon.
     



    [Test 4K Ultra HD] LéonRéutilisant l'excellent master 4K exploité sur l'édition Blu-ray de 2015, ce transfert UHD l'emmène bien plus loin qu'auparavant (grâce au HDR mais pas que !) avec des détails plus robustes, des couleurs plus vives et des noirs plus profonds. La texture cinématographique est conservée avec un grain argentique bien présent mais discret, la moindre petite information de l'image se voit révélée (l'usure des appartements délabrés, l'obus guidé par un câble lors de l'assaut final), la palette colorimétrique délivre des teintes globalement plus chaudes mais surtout plus larges (la plante verte, le ciel bleu, le sang rouge), les contrastes sont plus équilibrés avec un gain en luminosité évident et des ombres mieux gradués (c'est très visible lors de l'intro où les contours de l'arme de Léon se dessinent plus nettement dans l'obscurité), et les éclairages ont laissé tomber la basse consommation pour briller d'un éclat nouveau (l'intensité du soleil, les enseignes lumineuses chez Tony). Et pourquoi pas 10 alors ? Parce qu'il y a encore quelques petits points blancs sur le master. Au final je n'ai jamais, ô combien jamais, vu Léon avec une telle qualité !



    [Test 4K Ultra HD] LéonDes pistes sonores équilibrées et d'une grande clarté générale où la partition immersive d'Eric Serra est dans tous les cas puissamment délivrée sur tous les canaux (de hauteur compris sur la VO). Les dialogues sont clairs, la scène frontale est dynamique, les effets comme les ambiances sont spatialisés avec précision, les coups de feu ont du punch et les basses sont très musclées (notamment en VO). Si vous êtes équipés pour le Dolby Atmos, c'est néanmoins ce mixage qu'il faut privilégier pour profiter d'un environnement d'écoute largement plus expansif (c'est notable lors des gunfights), qui use avec discernement des canaux aériens (la fermeture d'un rideau électrique, le retentissement des détonations, le souffle d'une explosion, le déplacement d'une grenade, la réverbération des voix, etc.).

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Underworld

    [Test Blu-ray] UnderworldActeurs : Kate Beckinsale, Scott Speedman, Michael Sheen, Shane Brolly, Bill Nighy
    Réalisateur
     : Len Wiseman
    Durée : 128 minutes
    Public : 12 ans et plus

    Date de sortie : 09/07/2008
    Format image
     : 2.35:1

    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1



    Depuis des centaines d'années, à l'insu des humains, se déroule un combat sans merci entre deux races immortelles : vampires contre lycans, un peuple sauvage proche des loups-garous de nos légendes...



    [Test Blu-ray] UnderworldUnderworld raconte comment a commencé la guerre ancestrale que ce livre les vampires et les lycans et nous plonge au cœur de celle-ci avec efficacité. L'action est présente tout le long du film, les effets spéciaux sont grandioses et Kate Beckinsale campe une Selene toute en beauté et surtout en guerrière vampire sans pitié. Len Wiseman a réussi à dépoussiérer le mythe des vampires et des loups-garous en nous proposant un film monumental et très bien construit.



    [Test Blu-ray] UnderworldLe Blu-ray est doté d'un transfert de haute volée sachant que le film se déroule exclusivement de nuit. L'image reste lisible en toutes circonstances proposant un beau piqué, une colorimétrie monochrome tirant sur le vert bleu, un contraste monstrueux doté de noirs profonds, et de détails fins et précis. Le grain présent est si infime qu'il passe inaperçu.



    [Test Blu-ray] UnderworldLa VF est dotée d'une piste en HD très expressive et dynamique. L'ensemble des canaux est utilisé comme il se doit faisant tournoyer les effets de l'avant vers l'arrière et de gauche à droite sans temps mort, le caisson joue sa gamme avec brio, et le tout nous plonge au centre de l'action tant l'immersion de cette bande sonore est intense. La BO (extra) contribue en grande partie à cette immersion.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo :
     Samsung UE55D8000 Source : Panasonic DMP-BDT310
    Amplification : Onkyo TX-RZ800 Enceintes : DALI Zensor Vokal, Zensor 7, Zensor 1; Energy S-10.3 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] La Planète des Singes : Suprématie

    neo4


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires