• Replicant(DVD Zone 2 français)

    "Replicant" de Ringo Lam ("Victim", "Risque Maximum", "In Hell"...):

    Synopsis:   Un policier traquant un serial killer se voit adjoindre un clone du tueur comme coéquipier forcé...

    Critique:   Deuxième rencontre du tandem Ringo Lam-Van Damme, unanimement salué par la critique, cette série B de luxe est un pur bijou, où JCVD nous gratifie d'une interprétation bluffante.

    En effet Van Damme dans le rôle de sa vie est superbe dans ses deux rôles, tantôt imposant de violence en tueur implacable, où rien ne semble pouvoir l'arrêter, et émouvant (et le mot est faible) en clone sans repère maltraité par son "dresseur"(incroyable violence mentale).Il est ainsi tour à tour inquiétant, drôle (la scène du bordel), sensible, touchant, émouvant et nous gratifie de la sorte, de sa meilleur interprétation (avec "L'empreinte de la mort").Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que Van Damme à reçu pour ce film la récompense du "meilleur acteur de films d'actions".Mais il n'y a pas que lui dans le métrage et Michael Rooker attisé par la vengeance et qui maltraite son "replicant" fait son travail consciencieusement.Ces deux personnages sont la clé du film (dans des notions d'humanisation pour le Replicant et de déshumanisation pour Riley) et permettent de prouver que le traitement social, culturel et affectif sur un individu ne le définit pas forcément en tant que personne.

    Le film a également reçu le prix du "meilleur film d'actions" devant "Die Hard" (imaginez donc), et pour cause, réalisé par Ringo Lam de manière sèche et nerveuse, sans concession aucune, (où, comme à son habitude, le cinéaste se dévoue entièrement au mal et à la déviance humaine) ce film à l'ambiance très sombre, regorge de scènes d'actions jamais inutiles et qui accompagnent merveilleusement le propos, toutes plus folles et imaginatives les unes que les autres (la course folle de l'ambulance dans le parking, l'anthologique combat mimétique du tueur et de son clone, dans une chorégraphie qui fonctionne sur un concept rare et non sur le découpage, qui en devient du cout, carrément novateur...).De plus,les SFX sont brillants car toujours invisibles.Du travail très appliquée au service d'un scénario simple, mais bien écrit, qui met en valeur comme jamais un acteur souvent sous-estimé.

    Au final, Van Damme fait des merveilles dans cette série B incroyablement nerveuse, où l'acteur démontre véritablement l'étendue de son immense talent, ce qui lui a permis de revenir sur le devant de la scène grâce à ce qui reste comme son meilleur film.Un incontournable qui plaira même aux plus incrédules.Je vous le recommande chaudement.

    (4G)(4C-Guy Zerafa avec une partition d'ambiance qui se marie fort bien au métrage, tantôt dure, émouvante et légère-)(4T-un peu de grain dans certains plans-)

    USA/Couleurs/2001/96'/Metropolitan-TF1 Vidéo/DVD-9/VF et VO D.D 5.1

    « Alone in the Dark(DVD Zone 2 français)Samouraï 7(DVD Zone 2 français) »