• Shadowless Sword (Import TW)

    Shadowless Sword Shadowless Sword de Kim Young-Jun:

    Au 10ème siècle, le royaume de Balhae, replié après la victoire d'un groupe rebelle, tente de reconquérir son territoire. Pour cela les dirigeants doivent retrouver le dernier prince de la lignée royale. Une femme de l'armée impériale est ainsi envoyée pour le retrouver et le protéger, alors que l'ennemi envoi une troupe de mercenaire pour le tuer...


    Après "Bichunmoo", Kim Young-Jun s'attache encore une fois à faire en Corée du Wu-Xia-Pian à la sauce chinoise et "Shadowless Sword" est de loin le meilleur représentant du genre dans son pays.

    Sur un scénario linéaire mais prenant, le film aligne les scènes d'actions (une bonne douzaine d'assauts guerriers) extrêmement bien chorégraphiées (merci Ma Yuk-Sing)  et esthétiques où les acteurs, en plus d'interprétations crédibles, se débrouillent à la perfection. Rajoutons à cela une mise en scène maîtrisée (cadrages qui misent sur l'espace et le mouvement), un rythme soutenu, des décors/costumes magnifiques et une bande originale épique aux savoureuses percussions et vous avez un incontournable pour tous les fans de Wu-Xia-Pian.

    Vous l'aurez donc compris, "Shadowless Sword" mise à fond sur l'action avec succès et n'est rien de moins que le meilleur film de sabre coréen. Une totale réussite du genre.

    *****
    Disponible en DVD Zone 2 et Blu-ray Disc Zone A taïwanais (non zoné).

    Pistes sonores: KOREAN LPCM 5.1 & Dolby Digital 5.1.


    Critique support
    :
    Un Blu-ray Disc pas aussi spectaculaire qu'espéré.
    -En plein jour les images sont toujours éblouissantes (couleurs chaleureuses,
    noirs impériaux, piqué vif, profondeur de champ éloquente) mais de nuit (plus de la moitié du film !) l'on croirait un DVD upscalé (artefacts de compression, définition insuffisante, grain intempestif et contrastes moyens).
    -Des pistes sonores dynamiques aux effets enveloppants et spectaculaires.

    « Where the Wild Things Are (Import CA)Dark World »