• Superman Returns(Sortie Ciné française)

    "Superman Returns" de Bryan Singer ("Usual Suspect", "X-Men 1 & 2"...):

    Synopsis:   Alors qu'un ennemi de longue date, Lex Luthor, tente de l'affaiblir en lui dérobant tous ses superpouvoirs, Superman doit faire face à un problème d'un autre genre : Lois Lane, la femme qu'il aime, est partie mener une nouvelle vie loin de lui. Mais l'a-t-elle vraiment oublié ? Le retour de Superman sera donc ponctué de nombreux défis puisqu'il devra se rapprocher de son amour tout en retrouvant sa place au sein d'une société qui semble ne plus avoir besoin de lui. En tentant de protéger le monde qu'il aime de la destruction totale, Superman se retrouve au centre d'une aventure incroyable qui le mènera des fonds de l'océan à des milliers d'années lumière de notre galaxie...

    Critique:   Bryan Singer avait une très lourde tache, continuer et réussir la franchise Superman, qui était devenu vraiment mauvaise après deux épisodes ridiculement Kitsch ("Superman III & IV"), qui faisaient suite à l'une des meilleurs adaptations de super héros qui soit.Mission accomplie, car en plus de nous replonger avec délectation dans l'esprit des deux premiers films, Bryan réalise rien de moins qu'un pur phantasme de fan, comme Peter Jackson avec son "King Kong"."L'homme d'acier" est donc de retour pour le meilleur, et non pour le pire.

    Avec un esthétisme irréprochable (des effets spéciaux incroyables, des décors pseudo rétro/moderne séduisants, une photographie sublime -les couleurs des plans poétiques font réver- et une mise en scène appliquée qui alterne gros plan et plan large -lors des virées en plein ciel de Superman- dans un montage percutant lors des scènes à gros spectacle et plus calme lors des moments dialogués), Bryan Singer préfère se focaliser sur les relations humaines des personnages, plutôt que sur les scènes d'actions à outrance.Elles sont tout de même bien présente et d'un rare gigantisme, il n'y a qu'a voir la scène du sauvetage de l'avion, où l'émergence d'un nouveau continent pour s'en convaincre, mais le réalisateur ne s'en sert pas gratuitement (un peu comme dans les deux premiers "X-Men").Ce choix est plus que judicieux (le dosage entre scènes intimistes/actions est très bon), car l'on ne peut que s'attacher à ce super héros que Bryan Singer semble aimer plus que tout (l'on sent les yeux du fan posés derrière la caméra, l'intro est d'ailleurs un super clin d'oeil au film de Richard Donner).

    En effet, le héros qu'il nous présente en multipliant les références christiques (l'unité entre le père et le fils, le sauveur revenu sur terre pour laver les pêchés de l'homme...) et mythologiques (une séquence ou Superman porte un globe, tel Atlas...), est plus que jamais une icône, que l'on se surprend, à adorer (Superman étant pourtant à la base bien lisse).Son déguisement (Clark), n'est pas oublié et est comme à son habitude, toujours aussi "gauche" (surtout lorsqu'il est avec Loïs Lane).

    Le jeune Brandon Routh, y est d'ailleurs pour quelque chose dans cette alchimie.Pour sa première apparition sur grand écran, c'est un coup de maître.Touchant en Clark maladroit et puissant en Kal-El, son interprétation (un peu limité à cause de son personnage) est juste et toujours dans le ton (un futur grand?).Il nous fait, de plus, penser à plusieurs reprises à Christopher Reeve (le film est dédié à lui est à sa femme).L'ensemble de la direction d'acteurs est du même niveau, si ce n'est la jeune Kate Bosworth qui a du mal à donner de l'ampleur à son personnage de Loïs Lane (c'est un peu dommage, car sa relation avec Superman a bien changé à cause de son enfant et de son copain).Kevin Spacey est de la sorte égal à lui même, c'est à dire excellent (son numéro de cabotinage en Lex Luthor est succulent), Parker Posey (l'élément comique du film, comme l'ensemble des associés bras cassés de Luthor) est tordante et James Marsden est bien moins fade ici que dans son rôle de Cyclope dans les "X-Men".

    Le scénario, plus élaborée, sombre et sérieux que ses prédécesseurs, est par contre un peu trop simple, même s'il tient en haleine et qu'il est éfficace (quelques rebondissements totalement surprenants...).Il possède également quelques longueurs, ce qui se ressent sur le rythme du film, qui aurait donc dû être amputé d'un bon quart d'heure.Ce n'est pas très génant, mais le film n'en aurait été que meilleur.

    Au final, "Superman Returns" est un divertissement haut de gamme au doux parfum rétro, porté par un esthétisme bluffant, qui n'oublie, ni les moments romantiques mâtinés d'humour toujous bien placé, ni les scènes d'actions incroyables .Un grand moment de cinéma.

    (4G)(5C-John Ottman nous a concocté une partition bien symphonique et héroïque, et a surtout eu, la très bonne idée de conserver le thème mythique de John Williams, composé à l'occasion du premier "Superman".Une très très belle réussite-)

    USA/Couleurs/2005/154'/Warner Bros. France/Visible depuis le 12 juillet 2006.

    La Bande-annonce.

     

    « Match Point(DVD Zone 2 français)Casshern(DVD Zone 2 français) »