• [Test 4K Ultra HD] G.I. Joe : Le Réveil du Cobra

    [Test 4K Ultra HD] G.I. Joe : Le Réveil du Cobra

    [Test 4K Ultra HD] G.I. Joe : Le Réveil du CobraTitre original : G.I. Joe : The Rise of Cobra
    Nationalité : Américain

    Genre : Action, Science-fiction
    Année : 2009
    Durée : 118 min
    Réalisateur : Stephen Sommers
    Acteurs : Channing Tatum, Marlon Wayans, Sienna Miller, Rachel Nichols, Byung-Hun Lee, Ray Park, Dennis Quaid
    Compositeur : Alan Silvestri


    Provenance : Royaume-Uni
    Éditeur : Paramount Pictures
    Date de sortie : 30 juillet 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
    Luminance HDR : 
    Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français Dolby Digital 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    Du désert égyptien aux profondeurs des glaciers en passant par Paris, l’équipe des G.I. Joe utilise des équipements militaires de dernière génération pour lutter contre Destro, un trafiquant d’armes corrompu. Si l’équipe des G.I. Joe échoue dans sa mission, Destro et sa mystérieuse organisation, Cobra, pourront plonger le monde dans le chaos...

     

    [Test 4K Ultra HD] G.I. Joe : Le Réveil du CobraAvec son scénario simpliste mais efficace, ses personnages clichés mais fun et ses situations improbables mais ultra-spectaculaires, ce blockbuster d'action pur et dur où les
    « jouets » de la franchise Hasbro ne cessent d'en découdre, est un divertissement « what the fuck » des plus généreux où il est difficile de s'ennuyer et de ne pas en prendre plein les yeux et les oreilles durant deux heures totalement décoiffantes. Posez votre cerveau à la maison et laissez-vous embarquer par le tourbillon d'action G.I. Joe !



    [Test 4K Ultra HD] G.I. Joe : Le Réveil du Cobra(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image Dolby Vision Accueil cinéma)
    Tiré d'images anamorphosées sur une pellicule 35 mm, ce transfert UHD améliore non sans quelques réserves l'expérience délivrée par l'ancien Blu-ray. Le grain est plus raffiné, la définition est plus uniforme (de nombreux arrière-plans sont donc dé-floutés), les détails sont plus nets (les données sur les moniteurs, l'emplacement des galons sur les tenues militaires), la profondeur de champ est encore plus remarquable, la photographie n'est plus baignée de vert et permet ainsi à la palette colorimétrique de reprendre vie (les tons de la peau sont plus sains, les primaires plus riches et les anciennes flammes jaunes enfin oranges foncées), les contrastes sont plus léchés de jour comme de nuit, les scènes sombres gagnent en profondeur grâce à des noirs plus profonds et les sources lumineuses, très variées (des explosions et écrans aux couleurs multiples, des étincelles, des éclairs, de multiples éclairages d'intérieur, la lumière du jour, les reflets sur le sabre de Storm Shadow, etc.), ne sont plus en basse consommation sans en faire des tonnes (pas d'éléments aveuglants ici). Cependant, les CGI au rendu très « jeu vidéo » sautent à présent plus aux yeux et de petites saletés, pourtant absentes du master HD, se sont invitées sur quelques plans (une poussière sur l'objectif lors de l'assaut inaugural et 2-3 rayures disséminées de-ci de-là).



    [Test 4K Ultra HD] G.I. Joe : Le Réveil du Cobra(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et Dolby Surround pour la VF)
    Un mixage bourré de testostérone à la dynamique vigoureuse, à la spatialisation immersive (belle directivité des effets pyrotechniques), à la scène arrière active (lorsque l'action se fait présente car elle est trop discrète sinon), au score énergique et aux basses profondes. Il faut dire aussi qu'entre les innombrables coups de feu, explosions, tôles froissées et passages d'engins aériens ou maritimes (dommage pour l'absence de pistes audio 3D), il y a moyen de se faire plaisir. Si la VF est plus qu'épanouie, il n’empêche que la scène sonore y est moins large et les ambiances moins précises.


    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste

    « [Test Blu-ray] Detroit[Test 4K Ultra HD] G.I. Joe : Conspiration »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :