• [Test 4K Ultra HD] La Planète des Singes : Suprématie

    [Test 4K Ultra HD] La Planète des Singes : Suprématie

    [Test 4K Ultra HD] La Planète des Singes : SuprématieTitre original : War for the Planet of the Apes
    Nationalité : Américain

    Genre : Science-fiction, Action, Drame
    Année : 2017
    Durée : 140 min
    Réalisateur : Matt Reeves
    Acteurs : Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn, Amiah Miller
    Compositeur : Michael Giacchino

    Provenance : France
    Éditeur : 20th Century Fox
    Date de sortie : 08 décembre 2017
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français DTS 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    À la tête des Singes, César doit défendre les siens contre une armée humaine prônant leur destruction. L’issue du combat déterminera non seulement le destin de chaque espèce, mais aussi l’avenir de la planète...




    [Test 4K Ultra HD] La Planète des Singes : SuprématieAvis du loup celeste
    La trilogie se clôt en apothéose avec cet Apocalypse Now simien qui mêle l'intime (les conflits intérieurs de César) et le spectaculaire (les scènes de guerre brutales) au travers d'un scénario rigoureux bourré de suspense, où le triomphe technique (le réalisme hallucinant des singes) ne prend pas le dessus sur les émotions ressenties. Épique !


    [Test 4K Ultra HD] La Planète des Singes : SuprématieAvis de WolfWife
    Violent, passionnant, émouvant et inspirant, ce final en apothéose au souffle épique et métaphorique spectaculaire est un grand moment de cinéma chargé d'émotions.

     

    [Test 4K Ultra HD] La Planète des Singes : Suprématie
    (Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image HDR10 technicolor Expert avec activation du Mappage ton dynamique)
    Captées sur pellicule 65mm, les magnifiques images de l’œuvre trouvent un écrin à leurs hauteurs avec ce transfert UHD qui atteint les sommets du support. La définition est à son maximum, le piqué est renversant (la finesse des détails, comme le pelage des singes, laisse sans voix), la fenêtre de profondeur semble s'étendre jusqu'à l'infini (facile lorsque les arrière-plans s'affichent avec autant de précision et de netteté), tous les éléments du cadre apparaissent comme plus palpables (le mobilier enneigé, la densité des feuillages), les couleurs restent sobres mais s'avèrent être plus riches (la profondeur du rouge sang, la vivacité du vert forêt, le réalisme du bleu ciel) et variées (de nouvelles teintes orangées lors des scènes prenant place en fin d'après-midi), les contrastes sont mieux dosés (la neige est un poil plus brillante et les noirs largement plus nuancés là où l'obscurité l'est trop sur le Blu-ray), les sources lumineuses sont notablement plus vives (les lasers des armes automatiques, les couchers de soleil, les reflets sur le manteau neigeux, les projecteurs et autres éclairages de la base du colonel) et bonne nouvelle, les impressionnants CGI concoctés par le studio Weta Workshop ne sont en aucun cas desservis par la résolution accrue. De toute beauté je vous dis !

     

    [Test 4K Ultra HD] La Planète des Singes : Suprématie(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 en mode d'écoute Dolby Atmos pour la VO et avec post-traitement DTS Neural:X pour la VF)
    Un mixage Atmos tonitruant à la dynamique fougueuse (cf. le final explosif), aux dialogues parfaitement audibles, à l'activité multicanale incessante (les effets environnementaux peuplent sans discontinuer les enceintes surround), aux informations aériennes vraiment impressionnantes (certaines explosions, le signal d'un cor de guerre, des flèches, la pluie, les résonances de la tranchée souterraine, des hélicoptères, des missiles, etc.), au score délicatement enveloppant et aux basses guerrières. Bien évidemment, la VF ne lutte pas à armes égales (DTS mi-débit oblige), mais elle possède suffisamment de coffre et de propositions spatiales (ne lui manque que les surrounds back et les heigh) pour assurer très correctement le spectacle acoustique.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife

    « [Test Blu-ray] 24H Limit[Test 4K Ultra HD] Les Tontons flingueurs »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Sam
    Mardi 5 Juin à 18:20
    L'un des meilleurs uhd de cette annee ! Pour le film et le transfert
    Dans le top 5 !
      • Mardi 5 Juin à 18:27

        Il fait incontestablement partie des tops du support 4K Ultra HD. cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :