• [Test 4K Ultra HD] Moi, moche et méchant 3

    [Test 4K Ultra HD] Moi, moche et méchant 3

    [Test 4K Ultra HD] Moi, moche et méchant 3Titre original : Despicable Me 3
    Nationalité : Américain

    Genre : Animation, Comédie, Aventure
    Année : 2017
    Durée : 90 min
    Réalisateurs : Pierre Coffin, Kyle Balda, Eric Guillon
    Doubleurs : Steve Carell, Kristen Wiig, Trey Parker (VO), Gad Elmaleh, Audrey Lamy, David Marsais, Arié Elmaleh (VF)
    Compositeur : Heitor Pereira, Pharrell Williams

    Provenance : France
    Éditeur : Universal Pictures
    Date de sortie : 07 novembre 2017
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
    Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
    Bande-son : Anglais DTS:X (core DTS-HD MA 7.1), Anglais DTS Headphone:X, Français DTS-HD HR 7.1
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Alors que Gru, totalement déprimé par sa mise à pied, tente de trouver une nouvelle voie, un mystérieux individu se présente pour l’informer du décès de son père. Dans la foulée, il lui annonce l’existence d’un frère jumeau prénommé Dru qui a exprimé le désir d’une rencontre...




    [Test 4K Ultra HD] Moi, moche et méchant 3Avis du loup celeste
    S'il reste réjouissant, ce troisième volet (rythmé par une BO des 80's) plein d'humour (des gags à la pelle), d'énergie (un rythme endiablé) et de Minions au taquet (les armes de séduction massives de la saga), refrène la folie cartoonesque de ses origines à travers un scénario peu inspiré. Mais si la franchise commence à s’essouffler, tous les espoirs sont permis quant à la suite si le twist final de cet épisode y est tenu.
     

    [Test 4K Ultra HD] Moi, moche et méchant 3Avis de WolfWife
    Un divertissement agréable et amusant à l'ambiance des 80's kitsch, aux situation loufoques et aux personnages décalés, même si la franchise commence à s’essouffler.

     

    [Test 4K Ultra HD] Moi, moche et méchant 3(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image Dolby Vision Accueil cinéma)

    Si la différence de résolution reste minime, il faut dire que le master HD regorge déjà de détails parfaitement visibles, les contrastes vont plus loin (le noir charbon de la veste de Gru, le blanc immaculé du costume de Dru), les couleurs sont encore plus explosives (le jaune des Minions, le rose des bulles de chewing-gum, le vert des pelouses, le bleu du ciel), les sources lumineuses sont autrement plus éclatantes (cf. les brillances sur la voiture transformable dorée ou encore les éclairages lors du concours de chant) et la luminosité globale gagne en intensité. Cependant, ce transfert UHD laisse poindre un léger flou cinétique (lors des mouvements surtout) pourtant absent du Blu-ray. Et oui, trop de netteté et de peps visuel peuvent faire ressortir les défauts (ou astuce d'animation dans le cas présent) de la source.


     

    [Test 4K Ultra HD] Moi, moche et méchant 3(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 en mode d'écoute DTS:X pour la VO et avec post-traitement DTS Neural:X pour la VF)
    Concernant la VO proposée en DTS:X, les voix sont précises et bien priorisées à l'avant, l'imagerie sonore est large grâce à une grande variété de bruitages qui s'étendent de l'avant à l'arrière avec une présence notable, la scène aérienne n'est pas sur-exploitée mais s'active occasionnellement lorsque l'action l'exige (les Minions qui descendent du ciel, les trajectoires des roquettes, l'essaim de figurines Bratt et quelques ambiances climatiques) et la musique est envoyée avec une énergie grisante (souvent en demi-dôme d'ailleurs grâce à l'usage des front heigh). Mais des basses plus imposantes et une dynamique plus punchy n'auraient pas été de trop. Quant à la VF, elle assure quasi tout autant (spatialisation fofolle et canaux arrières bien agités) malgré l'absence du plan vertical.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife

    « [Critique film] 6 Days[Test Blu-ray] Insidious : La dernière clé »

    Tags Tags : , , , , , ,