• [Test 4K Ultra HD] Tigre et Dragon

    [Test 4K Ultra HD] Tigre et Dragon

    [Test 4K Ultra HD] Tigre et DragonTitre original : Crouching Tiger, Hidden Dragon
    Nationalité
    : Chinois, Hongkongais, Taïwanais, Américain

    Genre : Aventure, Action, Drame, Romance
    Année : 2000
    Durée : 120 min
    Réalisateur : Ang Lee
    Acteurs : Zhang Ziyi, Michelle Yeoh, Chow Yun-Fat, Chang Chen, Cheng Pei-Pei

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Sony Pictures
    Date de sortie : 18 octobre 2016
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Mandarin Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Anglais DTS-HD MA 5.1, Français Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    Dans la Chine ancienne, Li Mu Bai est un combattant de légende dont l’épée Destinée, souple et rapide comme l’éclair, passe pour avoir des vertus magiques. Épris de Yu Shu Lien, il ne peut lui avouer ses sentiments, la jeune femme ayant été jadis fiancée à son frère de sang. Las des combats, il décide de lui confier Destinée pour qu’elle la remette au seigneur Te. Le vieux dignitaire l’accepte mais l’épée est dérobée...




    [Test 4K Ultra HD] Tigre et DragonPoétique, élégant et mélancolique, Tigre et Dragon est un hommage tout autant qu'une relecture moderne au film de sabre chinois (le
    wu xia pian), qui parvient à le rendre plus accessible à un public occidental peu habitué à ce genre admirable. Visuellement splendide, traversé de ballets de sabres (parfois aériens) aux chorégraphies inventives, rythmé par la magnifique musique de Tan Dun, porté par la grâce des acteurs et dicté par des dialogues agréablement littéraires, Tigre et Dragon s'impose comme l'un des films références du cinéma chinois. Un grand classique.



    [Test 4K Ultra HD] Tigre et DragonIl fallait un transfert UHD soigné pour rendre justice à l’œuvre d'art visuel qu'est Tigre et Dragon, et c'est bien heureusement le cas même si, tournage super 35 mm oblige, de nombreux plans (environ 25%) présentent un grain ultra-visible (les autres moins). Ce n'est pas un défaut mais c'est toujours mieux de prévenir. Le master est propre, la compression est tout simplement infaillible (il n'y a aucun artefact), la définition et le piqué sont améliorés avec une montée de détails évidente (l'intimité des gros plans) et des textures plus riches (les tissus des vêtements, les structures en bois), la profondeur de champ est plus grande pour profiter au mieux des splendides décors naturels dont le film regorge (les déserts et les forêts), et les améliorations dus au HDR se font à raison discrètes mais restent manifestes tout du long. Les couleurs sont ainsi toujours naturelles mais sont maintenant fabuleusement équilibrées avec des teintes mieux saturées (les feuillages verts) et/ou profondes (les ambiances terreuses), les blancs gagnent en intensité, les contrastes artistiquement pas très prononcés sont plus marqués, les sources lumineuses s'affichent avec plus de force (la lueur sur les métaux comme l'acier des épées) et les noirs sont à présent d'une pureté réjouissante.



    [Test 4K Ultra HD] Tigre et DragonDes pistes sonores précises et réalistes (les ambiances de la nature) qui, en dehors des scènes d'action où le fracas des armes blanches et les tambours de la musique se font ressentir avec puissance, sont volontairement posées. Le mixage Atmos est néanmoins à cent coudées au-dessus des autres (Anglais DTS-HD MA 5.1 et Français Dolby Digital 5.1) grâce à une sensation d'immersion accrue (meilleure précision et positionnement de l'ensemble des sons), une clarté instrumentale incroyable et une scène supérieure inédite (la bise, la pluie, les échos de voix, le « chant » de Destinée, le score, etc.). Un plaisir de tous les instants.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste

    « [Critique film] Blame![Test Blu-ray] Underworld »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :