• [Test Blu-ray] Intraçable

    [Test Blu-ray] Intraçable

    [Test Blu-ray] IntraçableActeurs : Diane Lane, Billy Burke, Colin Hanks, Joseph Cross, Mary Beth Hurt
    Réalisateur : Gregory Hoblit
    Durée : 97 minutes 
    Public : 16 ans et plus

    Date de sortie : 30/09/2008
    Format image
     :
     2.35:1
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1

      

    Un Prédateur d'un style inédit se met à diffuser sur la Toile les images des tortures infligées à ses victimes, tout en invitant les spectateurs à participer à leur exécution. Plus les internautes cliqueront, plus vite la victime mourra. L'agent Jennifer Marsh, chasseuse de "hackers", se lance à sa recherche. Mais la traque prend bientôt une tournure personnelle...



    [Test Blu-ray] IntraçableIntraçable est un thriller intense et prenant qui nous raconte les dérives d'internet et surtout le voyeurisme malsain des internautes qui demandent encore plus d'horreur. L'histoire est bien ficelée et la mise en scène très efficace d'où le personnage de Diane Lane (excellente au passage) ressort à merveille. Les scènes de torture sont incroyablement efficaces et donnent froid dans le dos, surtout qu'elles surprennent par leur mise en scène et diversité. Film à voir qui sort des sentiers battus et qui ne nous laisse pas indifférent quand on voit la réaction des internautes au moment de la scène finale !



    [Test Blu-ray] IntraçableLe transfert du Blu-ray propose un encodage de qualité. Le piqué est précis, les détails en nombre et fins, la colorimétrie valorise les scènes proposées et met en valeur des teintes éclatantes lors des scènes diurnes et légèrement désaturée lors des scènes nocturnes (nombreuses), les noirs sont intenses et les contrastes bien équilibrés. Petit bémol, les arrière-plans sur les scènes nocturnes sont affligés de bruit vidéo ou de grain trop prononcé. Dans l'ensemble, le Blu-ray reste de bonne facture.



    [Test Blu-ray] IntraçableLa VF est pourvue d'une simple piste en DTS et reste globalement efficace. Tous les canaux sont utilisés comme il se doit et arrivent à nous plonger au cœur de l'action avec des effets surround omniprésents, et des dialogues clairs et distincts. Seul le caisson de basse est un peu oublié, mais le film ne se prête à une déferlante d'infra-basse.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo :
     Samsung UE55D8000 Source : Panasonic DMP-BDT310

    Amplification : Onkyo TX-RZ800 Enceintes : DALI Zensor Vokal, Zensor 7, Zensor 1; Energy S-10.3 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] La Planète des Singes : Suprématie

    neo4

    « [Test 4K Ultra HD] La Forme de l'eau[Test 4K Ultra HD] Kingsman : Le Cercle d'or »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :