• [Test Blu-ray] Silence

    [Test Blu-ray] Silence

    [Test Blu-ray] SilenceGenre : Drame historique
    Année
     : 2016
    Réalisateur : Martin Scorsese
    Acteurs : Andrew Garfield, Adam Driver, Liam Neeson
    , Tadanobu Asano
    Compositeur : Kim Allen Kluge

    Éditeur : Metropolitan Vidéo

    Format image : 2.35 Cinémascope
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1



    Dans le Japon du XVII siècle en proie aux persécutions de tous les chrétiens présents sur l’île, 2 prêtres jésuites portugais veulent se rendre dans ce pays pour retrouver leur mentor, prêtre jésuite lui-aussi, disparu semble-t-il sans laisser de trace. Persuadé qu'il est encore vivant, les 2 hommes entreprennent un périlleux voyage dans des contrées hostiles, où la foi chrétienne met en danger tous ceux qui n'abjurent pas leur religion. Confrontés aux souffrances, aux tortures mentales et physiques, les 2 prêtres devront combattre leurs propres démons, leurs faiblesses, leur capacité de résistance pour renoncer ou pas à croire en Dieu, en l'homme et en eux-mêmes...




    [Test Blu-ray] SilenceMartin Scorsese a balisé sa filmographie de films toujours empreints d'un certain sens religieux, confrontant ses personnages en des croyances diverses, des notions de la foi catholique du bien et du mal ou encore de la culpabilité, de la rédemption, le machisme, la grandeur et la décadence, la perdition et la violence. De la famille mafieuse où la foi chrétienne tient une place importante pourtant empêtrée dans ses contradictions, des fondements même du christianisme confronté à « l'Humanité » du fils de Dieu (La Dernière Tentation du Christ), de la confrontation à d'autres religions (Kundun), de l'affrontement violent de gangs « chrétiens » dans une Amérique en devenir (Gangs of New York) où la croix est omniprésente, même l'affiche du film Les Nerfs à vif a une croix au beau milieu, tous les films de Martin Scorsese baignent dans une ambiance mystique, à la recherche d'une quête de sens, d'une place de l'humain dans sa communauté, dans son pays, sur Terre comme au Ciel si je puis dire. Son film Silence serait en quelque sorte l'aboutissement d'une recherche spirituelle sur comment on se définit par rapport à ses propres croyances, sur son rapport à Dieu, aux religions, à la foi des autres. Confronté aux souffrances d'autres hommes et femmes, la question est doit-on renoncer à ses propres croyances pour sauver d'autres hommes et femmes, où continuer à croire en sa foi en Dieu jusqu'au bout au risque de précipiter la fin de ces mêmes hommes et femmes. Vaste question existentielle qui nous soumet à nos propres croyances ou incroyances. Ce film répond en grande partie à la question, tout en laissant chacun libre d'interpréter celle-ci. Le côté très mystique et religieux se retrouve dans l'interprétation très introspective des acteurs du film avec un excellent Andrew Garfield qui confirme que c'est un grand, un Liam Neeson ambiguë, et un Adam Driver très éloigné de son personnage de Kylo Ren dans Star Wars VII et VIII. Autant vous le dire tout de suite, ceux qui voudraient des scènes d'action débridées, des explosions dans tous les sens et des traits d'humour trash doivent passer leur chemin. Ici on réfléchit, on pense, on médite (lol). Quelques scènes assez dures sont quand même à déconseiller aux âmes sensibles dans ce film, mais la dureté de certaines images n'est là que pour illustrer le propos et non pas pour faire preuve de complaisance. Un film au tempo lent, très lent, qui peut presque sembler incongru par rapport aux productions surexcitées de ces dernières années. De temps en temps, ça fait du bien à l'esprit de se reposer et de réfléchir.



    [Test Blu-ray] Silence(Test réalisé sur un écran 2160p)
    L'image est d'une grande précision, avec un côté froid qui sied bien à l'ambiance contemplative du film. Une image veloutée, vaporeuse parfois, aux beaux paysages panoramiques sur les campagnes et les vues maritimes du Japon.



    [Test Blu-ray] Silence(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)

    Cette bande-son presque évanescente, en accord là-aussi avec le film, distille une ambiance presque monacale (le silence), est toute en nuance sans grande envolée multicanale. Musique presque retenue et très aérienne.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UBP-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou

    « [Test Blu-ray] Joe Kidd[Test Blu-ray] Je suis une légende »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :