• [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut

    [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut


    ♦ Nationalité : Américain
    ♦ Genre : Polar, Science-fiction
    ♦ Année : 1982 (version cinéma) / 1997 (The Final Cut)
    ♦ Durée : 117 min
    ♦ Réalisateur : Ridley Scott
    ♦ Acteurs : Harrison Ford, Rutger Hauer, Sean Young, Daryl Hannah, Edward James Olmos

    • Provenance : Royaume-Uni
    • Éditeur : Warner Bros.
    • Date de sortie : 04 septembre 2017



    Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes partent à la conquête de l’espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d’esclaves voit le jour : les "répliquants", des androïdes que rien ne peut distinguer de l’être humain. Mais suite à une révolte, ces derniers sont peu à peu retirés. Quatre d’entre eux parviennent cependant à s’échapper et à s’introduire dans Los Angeles. Un agent spécial, un Blade Runner est chargé de les exterminer...

    [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut

    Avis du loup celeste : [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut
    Dans ce polar noir de SF situé dans un univers futuriste pourrissant et déglingué (la ville, cinématographiquement splendide, est un acteur à part entière), Ridley Scott s'intéresse aux relations entre les différents personnages qui animent ce futur où plus personne n'arrive véritablement à savoir qui il est (les créatures artificielles sont parfois plus humaines que les humains qui les traquent). Les acteurs ont ainsi une place primordiale dans le métrage et les interprétations de Harrison Ford en flic désabusé et de Rutger Hauer (dans le rôle de sa vie) en "répliquant" cynique sont remarquables. La mise en scène est millimétrée (des travellings planants) et l'on se rend vite compte qu'un soin tout particulier a été porté à l'ambiance (le clair-obscur de la photographie, la pluie incessante) très sombre et mélancolique du métrage. La musique enivrante de Vangelis finit de donner tout son charme à ce film d'exception. Sur le fond (une esthétique incroyable) comme sur la forme (une puissante méditation sur la vie), "Blade Runner" est un chef-d’œuvre absolu du 7e art !!!

    Avis de WolfWife : [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut
    Pionnier d'un univers SF à l'inventivité fascinante, ce grand film intemporel du genre rythmé par une BO 80's électrisante, est porté par une histoire humaine forte et une atmosphère unique.



    Qualité vidéo : [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut
    • Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 4K DI
    D'une beauté à couper le souffle, ce transfert UHD fabuleux délivre un grain 35mm exquis, une définition miraculeuse (le Blu-ray semble flou à côté !), un piqué de folie (quantité d'informations nouvelles comme les détails sur les jouets génétiquement modifiés de J.F. Sebastien), des couleurs resplendissantes et des contrastes extrêmement vigoureux. Une restauration historique qui donne l'impression de voir pour la première fois (et les yeux écarquillés tellement c'est beau) ce classique indémodable de la science-fiction.

    Apport HDR : [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut

    • Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Une palette colorimétrique plus large (les teintes bleues) et saturée (les néons fluorescents, les rampes de signalisation des véhicules de police)
    , une luminosité nettement accrue, des éclairages beaucoup plus intenses (la brillance des étoiles, les lumières aux fenêtres, la puissance des projecteurs, la vivacité des enseignes), des reflets largement plus luisants (le carrelage de la Tyrell Corporation) et des noirs clairement plus profonds.

    [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut[UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut

    Qualité audio : [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut
    • Pistes sonores : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1
    • Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants
    Une VO Atmos remixée avec grand soin où les enceintes latérales (les passages de Spinner) et verticales (
    les pluies constantes) créent une sensation d'immersion ultra-réaliste (le brouhaha incessant de la foule) pour un paysage audio jusqu'alors inédit sur ce film. Pour le reste, les dialogues sont clairs, la dynamique appropriée et le score de Vangelis chargé en basses. Si la piste française est plus agressive, elle respire beaucoup moins (l'espace sonore est étriqué) et perd énormément d'ambiances.

    [UHD Blu-ray] Blade Runner - The Final Cut

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203EU MRZ Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)

    « [Blu-ray] Black Death[Blu-ray] Braquage à l'italienne »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    luke9401
    Lundi 16 Octobre à 10:54

     

    Bjr

     

    Peu de bémol que sur la qualité vidéo alors qu’il y a sur certaines du grain qui rend l image degueu…

     

    J avais l impression de voir le film sur une chaine analogique comme avant la TNT avec mauvaise reception.

     

    A-t-on vu la même chose ? je me pose des questions sur la calibration de la TV ou j ai suivi vos conseils de réglages.

     

    Merci

     

      • Lundi 16 Octobre à 11:22

        Ce que j'adore avec les UBD, c'est justement le retour du vrai grain argentique qui ne pouvait être pleinement conservé sur les BD (comme je l'ai déjà dit par le passé, les éditeurs ont toujours appliqué et continuent d'appliquer un DNR plus ou moins visible sur les éditions Blu-ray des films à l'image granuleuse), pour une sensation ciné palpable (et plus dynamique aussi grâce à l'apport du HDR) qui était jusqu'alors impossible en HC (tout du moins c'est ce que je ressens sur mon OLED). Et c'est manifeste sur les 4K DI des films tournés en Super 35mm (comme "Le Cinquième Élément", "Starship Troopers", "Tigre et Dragon", etc.). Entre une résolution accrue, un espace disque plus important et une compression mieux maîtrisée, ils ont ENFIN pu retrouver de leur superbe d'antan. Après, que l'on aime ou pas le rendu (je préfère mille fois ça que l'aspect lisse et sans vie des productions récentes tournées en numérique), c'est une toute autre histoire avec le débat éternel du j'aime ou j'aime pas le grain. sarcastic

        Dans le cas de "Blade Runner" l'image n'est en rien "dégueu" comme tu dis mais bien au contraire juste magnifique. Il ne faut donc surtout pas confondre un choix artistique avec un défaut de master. Le grain 35mm faisant partie de l'œuvre (avec des plans plus granuleux dus à l'usage d'une pellicule plus sensible), à toi de t'en accommoder.

        Tes réglages n'ont ainsi rien à voir dans l'histoire. wink2

        Bonne journée l'ami.

      • luke9401
        Lundi 16 Octobre à 12:49

        merci pr cette précision

        pk y a t il ce grain ? cela vient de la pellicule ?

      • Lundi 16 Octobre à 13:07

        Dans le cas présent oui.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :