• X-Men: Le Commencement

    X-Men Le commencementX-Men: Le Commencement ("X-Men: First Class") de Matthew Vaughn:

    Avant que les mutants n’aient révélé leur existence au monde, et avant que Charles Xavier et Erik Lehnsherr ne deviennent le Professeur X et Magneto, ils n’étaient encore que deux jeunes hommes et travaillaient avec d’autres mutants pour empêcher la destruction du monde
    ...


    Ce prequel qui s'intéresse à la jeunesse du Professeur Xavier (Charles) et de Magneto (Erik) embarqués dans l'un des épisodes les plus dramatiques de la Guerre Froide, celui de la baie des Cochons, est une fresque fantastique spectaculaire et riche en effets spéciaux.

    La relecture de l'Histoire est prenante et se concentre avant tout sur ses protagonistes (piliers de l'univers "X-Men") interprétés par des acteurs remarquables (James McAvoy, Michael Fassbender, Kevin Bacon...), les nouveaux venus sont attachants, le design à la mode sixties renoue avec les bases du Comic-Book, la mise en scène est inspirée, les scènes d'actions ne manquent pas (la confrontation final avec le sous-marin) même si quelques effets spéciaux ne sont pas à la hauteur (le maquillage du Fauve) et pour ne rien gâcher, le film s'interroge sur l'acceptation de soi et sur le sentiment d'exclusion quand on est (né) différent.

    Pour faire simple, "X-Men: Le Commencement" est tout simplement le meilleur film de la saga.

    *****
    Blu-ray Disc Région B Français.
    Éditeur: 20th Century Fox.

    - Pistes sonores: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF) et Allemand DTS 5.1.
    - Sous-titres:
    Français, Anglais, Néerlandais, Allemand.

    Critique support
    :
    BBBBB
    -Image: Une image très cinéma plus qu'appréciable avec son petit grain qui renforce l'impression d'être devant un film vintage, qui étale une palette colorimétrique "à l'ancienne" d'une belle richesse, des noirs et des contrastes solides, et des plans d'une grande précision riches en détails malgré de légères baisses de définition et la présence de quelques flous qui sont liés aux conditions de tournage
    .

    -Audio: Des pistes sonores d'une ampleur impressionnante qui sont aussi tranquilles (les dialogues sont clairs et d'une grande finesse) que déchaînées (les basses sont dévastatrices, la puissance frontale est désarmante et les surrounds sont submergés d'effets particulièrement bien spatialisés) lors des moments mouvementés
    .

    « [Blu-ray 3D] Casse-NoisetteLes Simpson - Le Film »