• [Test 4K Ultra HD] 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance

    [Test 4K Ultra HD] 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeanceTitre originalThree Billboards Outside Ebbing, Missouri
    Nationalité
     : Britannique, Américain

    Genre : Drame, Polar
    Année : 2017
    Durée : 115 min
    Réalisateur : Martin McDonagh
    Acteurs : Frances McDormand, Sam Rockwell, Woody Harrelson, Peter Dinklage, Abbie Cornish


    Provenance : États-Unis
    Éditeur : 20th Century Fox
    Date de sortie : 27 février 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Après des mois sans que l'enquête sur la mort de sa fille ait avancé, Mildred Hayes prend les choses en main, affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur trois grands panneaux à l'entrée de leur ville...



    [Test 4K Ultra HD] 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeanceAvis du loup celeste
    C'est dans une Amérique conservatrice et raciste rongée par la haine et la violence que nous plonge ce drame policier peu aimable à l'humour noir corrosif, sur lequel plane l'ombre des frères Coen. Porté par un casting étincelant, le scénario brillant et profond qui se joue développe des personnages complexes au travers de répliques cinglantes et de situations désinvoltes. Et si au départ l'ensemble peut sembler convenu, il n'en est rien car le film s'amuse à faire vaciller les certitudes avec une sensibilité et une humanité inattendues. En quelque sorte, 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance est un western moderne très surprenant.

    [Test 4K Ultra HD] 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeanceAvis de WolfWife
    Un drame admirable, étonnant et plein de force au cœur d'une Amérique en colère, ponctué par des touches d'humour noir bien senties et porté par des personnages torturés mais profondément touchants.



    [Test 4K Ultra HD] 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeanceUn magnifique transfert UHD à la définition solide, aux détails plus subtils (les affiches dans les bureaux du poste de Police), aux textures plus fines, au relief plus marqué, aux couleurs campagnardes plus riches (l'apparition de teintes jaunes), aux contrastes plus nuancés (l'obscurité est mieux gérée) et aux éclairages plus vifs (le ciel, les phares, les flammes, les gyrophares, les lampes torches).



    [Test 4K Ultra HD] 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeanceLa diffusion optimale du score de Cartel Burwell, la répartition discrète des ambiances environnementales, l'énergie des effets distribués de-ci de-là et la clarté des voix, ne font que prouver l'homogénéité et la subtilité d'un mixage en adéquation totale avec l'œuvre qu'il accompagne. Si le doublage de la VF est vraiment très bon, la puissance d'interprétation des acteurs se doit d'être « vécue » en VO.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire
  • [Test 4K Ultra HD] Paddington 2

    [Test 4K Ultra HD] Paddington 2Genre : Aventure, Comédie
    Année : 2017
    Réalisateur : Paul King
    Acteurs : Hugh Grant, Sally Hawkins, Brendan Gleeson, Hugh Bonneville
    Doubleurs : Ben Whishaw (VO), Guillaume Gallienne (VF)

    Compositeur : Dario Marianelli

    Éditeur : Studiocanal
    Format image : 2.39 Cinémascope
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1)



    Paddington vit toujours à Londres chez la famille Brown. Il souhaite faire un cadeau pour les 100 ans de sa tante, mais se retrouve malgré lui mêlé au vol du cadeau qu'il convoitait pour elle, et qu'il s’efforçait d'acheter en travaillant. Il est accusé à tort du vol et est mis en prison, c'est alors que sa famille, la famille Brown, décide de mener son enquête, et se lance alors à la poursuite d'un mystérieux voleur transformiste qui fait tout pour que Paddington reste en prison...



    [Test 4K Ultra HD] Paddington 2Le premier Paddington que j'avais vu était un film franchement réjouissant, combinant habilement aventures, humour, comédie avec un sens du spectacle fantastique aussi bien pour les grands enfants que nous sommes, que pour les petits enfants, le tout avec une bienveillance et une joie de vivre qui faisaient plaisir à l'écran. Faire des spectacles aussi dignes pour toute la famille, ça devient rare de nos jours, et franchement ça fait du bien à l'esprit de se dérider les zygomatiques dans la bonne humeur et sans aucune violence gratuite qui parfois entache les grosses productions à coup de surenchère visuelle. Et miracle, ce deuxième volet est aussi bon que le premier si ce n'est meilleur, avec un sens de la dérision, un humour parfait et une mise en scène des plus réjouissante. Que demander de plus que rire, s'amuser des aventures loufoques de cet ours farceur, mais d'une gentillesse et d'une empathie dont bien des hommes devraient s'inspirer. Avec une certaine magie, on suit donc ces aventures trépidantes sans aucun stress, en se disant qu'on visionne un « feel good movie » qui rend heureux. Dans des décors superbes, avec des effets spéciaux jamais envahissants, dans un monde coloré qui rend la ville de Londres diablement attrayante, on ressort de cette séance léger comme une plume, en se disant que le cinéma quand il est simple, spectaculaire sans en faire trop, est décidément un art qui permet de s'évader un instant. Remercions tout le casting qui s'amuse comme nous des situations avec des scènes très drôles à la clé, qui joue juste sans en faire trop, avec beaucoup de dérision, et avec un Hugh Grant cabotineur qui n'est jamais aussi bon que dans la comédie décalée, avec un humour so british que j'adore. Merci, Mesdames et Messieurs les Anglais, de nous offrir un cinéma aussi fantastique.



    [Test 4K Ultra HD] Paddington 2(Test réalisé sur un écran 2160p non compatible HDR - UBD encodé en Dolby Vision)
    Que dire de cette image quasi parfaite qu'elle est fantastique, avec une féerie de couleurs acidulées, saturées, une définition au poil (d'ours) des plus réjouissante, une luminosité et des contrastes superbes. Un magnifique cinémascope, de beaux décors et de magnifiques paysages.




    [Test 4K Ultra HD] Paddington 2(Test effectué en VF 5.1 Dolby TrueHD)

    La bande-son constamment active vous réjouira par sa puissance constante mais mesurée, son ampleur sur tous les canaux et des dialogues parfaitement audibles. Jolie musique d'accompagnement gaie et entraînante durant tout le film.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Loving

    [Test Blu-ray] LovingNationalité : Britannique, Américain
    Genre : Drame, Romance, Biographie
    Année : 2016
    Durée : 123 min
    Réalisateur : Jeff Nichols
    Acteurs : Ruth Negga, Joel Edgerton, Marton Csokas, Nick Kroll
    , Michael Shannon

    Provenance : France
    Éditeur : Studiocanal
    Date de sortie : 20 juin 2016

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1 (et 2.0), Français DTS-HD MA 5.1 (et 2.0), Français Audiodescription
    Sous-titres : Français imposés sur la VO, Français pour malentendants



    Mildred Jeter, une femme noire, et Richard Perry Loving, un homme blanc, résidents en Virginie. P
    our échapper à une loi interdisant les mariages « interraciaux », ils se marient en juin 1958 dans le District voisin de Columbia. À leur retour en Virginie, ils sont arrêtés et accusés de violation de l’interdiction...



    [Test Blu-ray] LovingAvis du loup celeste
    Loin du pathos larmoyant ou de la lourdeur morale attendus, ce beau mélodrame qui préfère les non-dits à la démonstration choisit donc la sobriété pour nous conter sa sidérante histoire. À savoir, la lutte d'un couple mixte amoureux et discret contre une loi raciste de l’État de Virginie. L'amour plus fort que la haine en somme !

    [Test Blu-ray] LovingAvis de WolfWife
    Cette histoire d'amour vraie et de combat pour l'égalité est subtilement transposée à l'écran dans ce brillant et édifiant mélodrame.



    [Test Blu-ray] LovingLégèrement patinées (un petit voile orangé), les images de ce transfert HD sont élégantes mais pas dénuées de défauts. Car si la définition, les couleurs (naturelles) et les contrastes sont solides, la compression vient parfois perturber les scènes peu éclairées (la présence de bruit vidéo).



    [Test Blu-ray] LovingUn mixage doucereux et riche en silences, où l'apport des canaux arrières (de légères ambiances rurales et citadines) et du canal LFE (le vrombissement des moteurs) n'est pas primordial au sein du récit. Malgré un bon doublage français, la VO est à privilégier pour la justesse d'interprétation des acteurs.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire
  • [Test 4K Ultra HD] Kingsman : Le Cercle d'or

    [Test 4K Ultra HD] Kingsman : Le Cercle d'orTitre original : Kingsman : The Golden Circle
    Nationalité
     : Britannique, Américain

    Genre : Espionnage, Action, Comédie
    Année : 2017
    Durée : 140 min
    Réalisateur : Matthew Vaughn
    Acteurs : Taron Egerton, Colin Firth, Mark Strong, Julianne Moore, Pedro Pascal, Halle Berry, Jeff Bridges, Channing Tatum


    Provenance : France
    Éditeur : 20th Century Fox
    Date de sortie : 12 février 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français DTS 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée STATESMAN, fondée il y a bien longtemps aux États-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice...




    [Test 4K Ultra HD] Kingsman : Le Cercle d'orAvis du loup celeste
    Encore plus folle et survoltée que son aîné, Kingsman : Le Cercle d'or est une suite « bigger and louder » particulièrement fun à la mise en scène survitaminée et inventive, à la galerie de personnages délirante (la barrée Poppy Adams et l’irrésistible Elton John), aux scènes d'action dantesques (la baston pied au plancher de l'intro), aux punchlines succulentes et à la narration dense même si un peu bancale (tout va très vite). Un pop-corn movie vraiment trop cool !

    [Test 4K Ultra HD] Kingsman : Le Cercle d'orAvis de WolfWife
    Toujours aussi excentrique avec son lot d'action, de gadgets, de violence et de parodie d'espionnage, la franchise so british se paye une suite détonante.



    [Test 4K Ultra HD] Kingsman : Le Cercle d'orLa meilleure résolution (moins d'aliasing sur les arrière-plans), la hausse des détails (les costumes, les meubles en bois, le feuillage), la saturation plus poussée des couleurs (une photographie plus chaude aux primaires largement plus vibrantes), les blancs plus punchy (les chemises et la neige), l'intensité accrue des sources lumineuses (les reflets sur les carrosseries, la lumière du jour, les éclairages intérieurs des « commerces » à Poppy Land) et la visibilité supérieure des scènes sombres (des noirs plus intenses), permettent à ce 4K Ultra HD de laisser loin derrière son homologue HD. Attention toutefois, la cinématographie délibérément ultra-stylisée de George Richmond (une certaine douceur, des parties du cadre floues, une texture légèrement granuleuse et des teintes très vives) ne plaira pas à tout le monde



    [Test 4K Ultra HD] Kingsman : Le Cercle d'orUne excellente bande-son Atmos aux voix cristallines (un peu sous-mixées sur la VF), à la dynamique agressive, à la spatialisation enthousiaste, à la scène arrière spacieuse (les ambiances atmosphériques), aux effets aériens immersifs (la radio, des missiles, des débris, etc.), au score tonitruant et aux basses musclées. La VF est toute aussi excitée mais ne peut lutter côté puissance. 

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire
  • [Critique film] Mute

    [Critique film] MuteNationalité : Britannique, Allemand
    Genre : Science-fiction, Thriller, Drame
    Année : 2018
    Durée : 126 min
    Réalisateur : Duncan Jones
    Acteurs : Alexander Skarsgård, Paul Rudd, Justin Theroux, Seyneb Saleh, Robert Sheehan, Noel Clarke


    [SVOD] OkjaDiffusion : France
    Plateforme : Netflix
    Date de sortie : 23 février 2018
    Fiche technique : Ultra HD - Dolby Vision - Dolby Digital 5.1



    Dans un proche avenir, Leo est barman dans un Berlin en pleine ébullition. À cause d’un accident survenu dans son enfance, Leo perd l’usage de la parole et ne vit plus que pour sa séduisante petite-amie Naadirah. Quand elle disparaît sans laisser de trace, Leo se met à sa recherche et se retrouve dans les bas-fonds de la ville. Deux espiègles chirurgiens américains constituent les seuls indices qui le poussent à affronter ce milieu infernal afin de retrouver son amour.



    [Critique film] MuteSi son univers cyberpunk à la Blade Runner (plutôt classe il faut bien l'avouer) et son héros amish et muet (handicap qui a pour mérite de le rendre touchant) ne sont pas forcément justifiés au sein du récit et s'apparentent plus à du décorum, Mute reste un bon film noir (proche du polar urbain dirons-nous) aux ambitions sincères qui nous plonge dans les bas-fonds de son Berlin futuriste à la recherche d'une mystérieuse disparue. L'histoire est prenante, les personnages croisés ne laissent pas indifférent, la direction artistique est fort sympathique (et quelques idées visuelles, comme les écrans animés dans la piscine, carrément géniales) et la fin, qui pose la dernière pierre à la thématique de la paternité croisée tout au long de « l'enquête », apporte de la tendresse à ce monde de brutes.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy

    le loup celeste


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique