• Sondage sur les sagas "Alien" et "Predator"...

    Ma question sera simple, quel film des deux sagas préférez-vous?

    J'ai besoin de vous pour l'effectuer
    , n'hésitez donc surtout pas à laisser des commentaires, je vous en serez même très reconnaissants, puis dans quelques semaines ce dossier remontera en première page, avec le résultat de vos réponses. Merci beaucoup pour votre participation.

    Dans ce dossier vous trouverez une critique rapide des 4 films "Alien" des 2 "Prédator" et des 2 "AVP".

    -"Alien"  Etats-Unis, 1979  De Ridley Scott

    Première apparition de la créature la plus effrayante de l'histoire de la SF et fondateur d'une mythologie énorme, ce film très raffiné (la réalisation de Scott est toujours une référence plus de 25 ans après) au rythme assez lent, procure des moment d'épouvante hors norme dès lors que son espèce vedette fait son apparition. Notons également l'apparition d'un héros inhabituelle pour l'époque, une femme, qui deviendra aussi une icone du cinéma d'horreur dans ses 3 suites. Une réussite incontestable.

    -"Aliens" Etats-Unis, 1986 De James Cameron

    Comment réussir une suite et surpasser l'original, "Aliens" est sans aucun doute la réponse. Le métrage de Cameron ne met plus en scène 1 alien, mais des centaines face à des marines surarmés (excellente équipe à la sympathie indéniable) , dans ce film de guerre camouflé dans de la science fiction d'horreur. Exit donc le huit clos claustrophobique. Le spectacle est total et toutes les scènes où apparaisent les xénomorphes font mouches. Notons une création à tout jamais encrée dans nos mémoires, la mémorable "Reine" des aliens. Incontestablement une petite merveille.

    -"Alien3" Etats-Unis, 1992 De David Fincher

    Après la guerre, cet opus reviens au source, avec 1 seul alien, aucune arme à feu (ou presque, cf la fin) et beaucoup plus d'angoisse. Meilleur opus de toute la saga, le savoir faire de son jeune réalisateur (le génie David Fincher) nous entraine dans un survival en milieu carcéral où son alien au design ravageur (naît dans un animal, d'où un aspect plus bestial) est représenté comme un antéchrist, tout comme Ripley qui devient ici une prométhée post-moderne. La grandeur humaniste de cette épisode est également à signaler. Un chef d'oeuvre tout simplement.

    -"Alien Resurrection", Etats-unis, 1997 De Jean-Pierre Jeunet

    Très esthétique, ce film met en scène ses créatures vedettes, essentiellement de synthèses de façon spectaculaire (cf l'énorme séquence aquatique) et que l'on peut enfin voir et apprécier dans leurs totalités. Ce dernier est volontiers plus gore que ces prédécésseurs, et est également saupoudré d'un humour noir inédit dans la saga. L'on retrouve également dès séquences d'action non-stop comme dans "Aliens". Atypique et réussi.

    Predator -"Predator", Etats-Unis, 1987 De John Mc Tiernan

    Sur un scénario simple mais accrocheur, le film est la référence de ce qui s'est fait de mieux dans le domaine du survival primal (pour preuve, le dernier tiers de "Apocalypto" est un remake de ce film). La créature silencieuse et toujours camouflée et un chasseur redoutable qui semble occuper tout l'espace sans pourtant jamais y apparaitre. La tension est palpable et les scènes percutantes affusent tout du long, surtout dans la dernière partie où la créature apparait enfin aux yeux de tous. Et que dire de la traque final avec un Schwarzeneger habité comme jamais, où même de la somptueuse BO de Alan Silvestri. Un incontournable, qui passe les années avec brio.

    -"Predator 2", Etats-unis, 1990 De Stephen Hopkins Predator 2

    Transportant son univers de la jungle végétale, à la jungle urbaine de Los Angeles, ce "Predator" s'offre quelques moments de bravoure absolument culte (le combat dans l'abattoir, ou la rencontre entre Harrigan et King Willie entre autres), mais perd quelque peu en souffle. Qu'importe, le spectacle est là est construit un mythe solide autour de son monstre. Un très bon film de série B, digne des meilleurs films d'actions des années 90.

    Alien vs Predator -"Alien vs Predator", Etats-Unis, 2004 De Paul W.S. Anderson

    Série B à l'esthètique réussi, "AVP" est malheureusement édulcoré dans sa violence et démarre trop lentement à cause d'une exposition bien trop importante qui expose des personnages sans épaisseur. Les créatures vedettes font leurs apparitions que trop tardivement, c'est dommage, car la dernière demi-heure est plutôt trépidante, surtout sa conclusion digne des comic's book qui exhume la "Reine" Alien qui n'a jamais été aussi impréssionnante. Notons tout de même que l'univers des 2 races est joliment développés, pour une connaissance accrue de ces dernières.

    -"Aliens vs Predator Requiem", Etas-Unis, 2007 De Colin et Greg Strause AVP 2

    "AVP-R" est un spectacle brut de décoffrage à la réalisation parfois bancale, où la violence et les morts s'enchainent à vitesse grand V, qui respecte bien mieux les 2 franchises que le poseur "AVP" et qui surtout les fait s'affronter tout du long. Un film pop-corn (c'est bien de ça dont il s'agit) qui s'adresse avant tout aux fans et aux geeks, qui fait plaisir là où sa passe, même si un développement plus conséquent des personnages humains aurait permis de s'identifier et donc de ressentir des émotions.

     

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Sondage sur la saga "Highlander"...

    Ma question sera simple, quel film de la saga "Highlander" préférez-vous?

    There can be only one...



    J'ai besoin de vous pour l'effectuer
    , n'hésitez donc surtout pas à laisser des commentaires, je vous en serez même très reconnaissants, puis dans quelques semaines ce dossier remontera en première page, avec le résultat de vos réponses. Merci beaucoup pour votre participation.


    Dans ce dossier vous trouverez une critique rapide des 6 films, dans leurs meilleures version
     (j'omet de mettre volontairement la série télévisuelle, car chaque épisode est de qualité variable, passant de l'excellent au mauvais).

    -"Highlander"  Etats-Unis, 1986  De Russel Mulcahy

    Plus grop clip vidéo de l'histoire du cinéma, porté par la musique du groupe "Queen", "Highlander" est un film novateur et original. A la fois mystique (immortalité) et romantique, le spectacle est inoubliable. Christophe Lambert avait trouvé le meilleur rôle de sa carrière, et Sean Conney est juste parfait. Un chef d'oeuvre, qui passe les années avec succés.

    -"Highlander 2 - Renegade Version"  Etats-Unis, 1991( première version) et 2004  ("Special Edition", ici critiqué),  De Russel Mulcahy

    Cette suite qui se veut innovante en changeant radicalement de ton (nous sommes dans de la science-fiction pur jus) et d'esprit (l'origine des immortels dans la première version est une horreur, et celle de la seconde version acceptable), ne peut qu'entrainer un rejet en masse des fans. Il est dommage pourtant d'oublier que les qualités visuelles du film (surtout la seconde version, avec des SFX modernes et cohérents) sont évidentes (Russel Mulcahy, réalisateur du premier film possède un sens de l'image hors norme). Cet opus est ainsi une série B plus qu' honnête qui patît d'un scénario trop en désaccord avec le premier "Highlander".

    -"Highlander 3"  Etas-Unis, 1995  De Andrew Morahan

    Le second film avait pris tout le monde à contre-pied, alors que ce troisième opus est presque un remake du premier métrage. Le développement des personnages et l'agencement des évènements sont proches du premier film, tout comme l'ambiance (la scène en écosse, meilleur moment du film, est une reprise quasi copié-collé de la scène avec Ramirez dans "Highlander"), mais le résultat est moins bon, la faute à une réalisation assez plate. Notons l'apparition de la sublime chanson de Loreena McKennitt, "Bonny Portmore". Au final, c'est la suite la plus proche du premier opus, mais aussi la plus quelconque. Un bon moment tout de même.

    -"Highlander Endgame"  Etats-Unis, 2001  De Douglas Aarniokoski

    "Highlander Endgame", suite de la série et non des autres films (les années et évènements ne collent pas) possède un scénario qui respecte les codes et l'univers de "Highlander", tout en se démarquant de son illustre ainé (rajout des guetteurs...). Les personnages sont dévellopés, les flash-backs abondent et le retour des persos mythiques fait plaisir à voir. Pourtant, si sur le fond le film est réussi, c'est sur la forme que sa coince. Les acteurs souvent mauvais (pauvre Christophe Lambert) ne sont pas aidés par des dialogues souvent risibles, les SFX sont dignes d'un téléfilm, et le montage multiplie les faux raccords, donnant l'impression réelle que tout  a été fait à la va vite. Le film semble ainsi inaboutit, dommage car l'esprit "Highlander" est enfin retranscrit.

    -"Highlander - The Source"  Etats-Unis, 2005  De Brett Leonard (-Critique complète dispo sur le site-)

    Doté d'un budget restreint, le résultat ne démérite pas, même s'il souffre de beaucoup de maladresses, cet opus a pour but affiché d'innover au sein de la franchise. Son côté fantastique et sa réalisation sous acide ne conviendront pas à tout le monde, mais le plaisir de retrouver nos personnages fétiches reste intact. A voir, ne serait-ce que pour se faire une idée...

    -"Highlander - Search for Vengeance"  Japon, 2006  De Kawajiri Yoshiaki

    Meilleure suite de "Highlander", "Search for Vengeance" est pourtant un manga. Très dynamique et visuellement percutant, le résultat est inespéré. L'esprit d'origine est là, tout comme les affrontements titanesques. Les personnages sont diversifiés, tout comme leurs développements. Une réussite en tout point supérieur aux autres suites de la saga, qui prouve que transporter le mythe dans un univers futuriste ("Highlander 2" et "The Source") peut être une franche réussite ne divisant pas le coeur des fans.

     

    1 commentaire
  • Cet article dévoué à notre américano-belge préféré Jean Claude Van Damme, va, je l'espère, m'aider à faire un sondage sur,  quel est votre film préféré et vos coups de coeur de l'acteur?

    J'ai donc vraiment besoin de vous pour l'éffectuer
    , n'hésitez donc surtout pas à laisser des commentaires, je vous en serez même très reconnaissants, puis dans quelques semaines ce dossier remontera en première page, avec le résultat de vos réponses.Merci beaucoup pour votre participation.

    P.S: Cet article va rester quelques temps en première page.

     

    Dans ce dossier vous trouverez la fiche d'identité de l'acteur et de ses films
    (en tant que rôle important, je ne met donc pas volontairement "Monaco Forever", "Break Street 84", "Last Action Hero" et "Narco").

    Pour trouver la Fiche d'identité, allez sur ce lien(http://www.jeanclaudevandamme.be/biographie/biographie.php), provenant du site http://www.jeanclaudevandamme.be/ .

    Ses films déja disponible


    -"Karate Tiger"   Chine, 1986   De Corey Yuen
    Le début de JCVD, dans un petit film de Corey Yuen qui n'existe que par la présence de sa star et par quelques combats plutôt sympathique.

    -"L'arme Absolue"   Etats-Unis, 1987   De Eric Karson
    Petite production Z lamentablement ringarde, où seul la démonstration des talents de JCVD est intéréssante.

    -"Bloodsport"   Etats-Unis, 1988   De Newt Arnold
    Le plus grand film de combat des années 80, malgrès une interprétation assez approximative, mais les combats sont merveilleusement chorégraphiés et permettent à l'acteur de multiplier les performances martiales.

    -"Cyborg"   Etats-Unis, 1988   De Albert Pyun
    Une série B fauchée extrèmement culte, qui, grâce à sa nervosité, som ambiance, et sa galerie de méchants, est aujourd'hui l'un des meilleurs sous-"Mad Max".

    -"Kickboxer"  Etats-Unis, 1988   De Mark DiSale
    L'autre plus grand film d'arts martiaux des années 80, où les séquences sur le ring et les magnifiques scènes d'entrainements sont tout simplement anthologiques, et cette musique, cette musique.Une perle.

    -"Full Contact"   Etats-Unis, 1989   De Sheldon Lettich
    Encore un perle du cinéma d'arts martiaux avec une immense diversité de combat impressionnants et où, pour la première fois,  Van Damme fait preuve d'un certain talent d'acteur.

    -"Coups pour coups"   Etats-Unis, 1990   De Deran Serafian
    Une description d'un monde carcéral particulier et atypique, filmée avec des tons bleutés très bien rendu.Les scènes d'actions sont par contre décevantes, mais le film est bien filmé.

    -"Double Impact"   Etats-Unis, 1991   De Sheldon Lettich
    Premier gros film de la star, mais quelque peu décevant, en dehors de la payante tentative de Van Damme de se frotter à la performance du double rôle, car il parvient à donner à chacun des jumeaux une véritable personnalité. En dehors de ça, pas grand chose malheureusement.

    -"Universal Soldier"   Etats-Unis, 1992   De Roland Emmerich
    Premier film de l'acteur qui fait vraiment grosse production, "Universal Soldier" est un film de science-fiction très réussi et violent, où l'imposant Dolph Lundgren et le très charismatique JCVD font des étincelles.Une des belles réussites de l'acteur.

    -"Cavale sans Issue"   Etats-Unis, 1992   De Robert Harmon
    Le film le plus attachant de Van Damme qui mise plus sur les sentiments et les personnages que sur le mouvement.

    -"Chasse à l'homme"   Etats-Unis, 1993   De John Woo
    Symbole de l'échec de l'Amérique, Van Damme est ici filmé par le maître John Woo qui confère aux nombreuses scènes d'actions sont caché unique, notamment au niveau du montage.Un film quelque peu quelconque pour son réalisateur, mais un très bon film pour Van Damme.

    -"Timecop"   Etats-Unis, 1994   De Peter Hyams   (Critique dispo sur le site)
    Au final "Timecop" est un film de science-fiction prenant, mais au scénario qui délaisse trop vite le côté futuriste du métrage, pour laisser libre cour aux capacités de la star, toujours aussi en forme, dès qu'il s'agit de nous démontrer ses talents physiques, dans un film d'action sympa, soigné et agréable, mais malheureusement pas inoubliable.

    -"Street Fighter"   Etats-Unis, 1994   De Steven de Souza
    Cette adaptation à gros budget du célèbre jeu vidéo dans laquelle tout semble hyronique, est l'un des plus mauvais film de la star.L'on peut néanmoins l'apprécier au 20ème degrès.

    -"Mort Subite"   Etats-Unis, 1995   De Peter Hyams   (Critique dispo sur le site)
    Voici un très bon plagiat de "Piège de Cristal", grâce à son rythme trépidant, au scénario prenant, à la très bonne utilisation de l'écran large et aux exploits martiaux de Van Damme.Un très bon moment en perspective, même s'il n'évite pas les clichés propre au genre.

    -"Le grand Tournoi"   Etats-Unis, 1996   De Jean-Claude Van Damme
    Ecrivain, réalisateur et acteur, Van Damme réussi "Grand Tournoi" avec un vrai travail appliqué.Misant sur l'aventure, les beaux paysages et les personnages (magnifique Roger Moore), les combats ne sont pourtant pas oubliées et sont extrèmements dynamiques.

    -"Risque Maximum"   Etats-Unis, 1996   De Ringo Lam
    Premier vrai travail d'acteur pour Van Damme, derrière la caméra de Ringo Lam qui le filme comme un être humain et non comme une icône, malheureusement les scènes d'actions sont banals et le film ennuyeux. 

    -"Double Team"   Etats-Unis, 1997   De Tsui Hark   (Critique dispo sur le site)
    Avec une réalisation toujours aussi hallucinante chez Tsui Hark, ce film est un grand cartoon qui joue avec les codes du film d'espionnage pour mieux les transgresser un à un.Particulièrement fun.

    -"Piège à Hong Kong"   Etats-Unis, Chine, 1997   De Tsui Hark   (Critique dispo sur le site)
    Une date dans l'Histoire du cinéma, car le film n'est rien d'autre que la dégénérescence totale du cinéma d'action.Proposant une idée par plan, le film est sans conteste le plus dingue de la star.

    -"Legionnaire"   Etats-Unis, 1998   De Peter McDonald
    Van Damme dans son premier film de guerre est une petite surprise , avec son lot d'actions, mais surtout de bons sentiments et de belles émotions.Un film d'aventure tel qu'on les faisaient dans les années 60.

    -"Universal Soldier: Le Combat Absolu"   Etats-Unis, 1999   De Mic Rodgers
    Même s'il surpasse sans force l'adrénaline du film de Roland Emmerich, le scénario est affligeant de bétise et les interprétations bien trop caricaturales.Nerveux donc mais sans intérêt.

    -"Inferno"   Etats-Unis, 2000   De John G. Avildsen   (Critique dispo sur le site)
    Sorti directement en vidéo, Van Damme s'y révèle modeste et touchant, dans cette très bonne relecture du "Yojimbo" d'Akira Kurosawa, où quelques magnifiques scènes de désert sont magnifiées par une somptueuse BO de Bill Contti.

    -"Replicant"   Etats-Unis, 2001   De Ringo Lam   (Critique dispo sur le site)
    Van Damme fait des merveilles dans cette série B incroyablement nerveuse, où l'acteur démontre véritablement l'étendue de son immense talent, ce qui lui a permis de revenir sur le devant de la scène grâce à ce qui reste comme son meilleur film.Un incontournable qui plaira même aux plus incrédules.Je vous le recommande chaudement.

    -"The Order"   Etats-Unis, 2002   De Sheldon Lettich   (Critique dispo sur le site)
    Comédie d'aventure divertissante, ce sous "Indiana Jones" est tout de même sympathique grâce à l'aspect comique et second degrès. 

    -"Point d'impact"   Etats-Unis, 2002   De Bob Misiorowski   (Critique dispo sur le site)
    "Point d'impact",  est un véritable film de série Z (même si supérieur a ses confrères), avec son budget minuscule, qui nous assène des effets spéciaux mauvais, une réalisation au montage bien trop speed (rendant de la sorte les scènes d'actions fun, mais brouillones) et des interprétations a oublier, et seul Jean Claude Van Damme qui s'en tire avec les honneurs et les nombreuses scènes d'actions disponibles sauvent le film du naufrage.Ce n'est donc pas totalement mauvais, surtout que l'on ne s'ennui absolument pas, mais le côté fauché du métrage lui est emputable et c'est dommage.

    -"In Hell"   Etats-Unis, 2003   De Ringo Lam   (Critique dispo sur le site)
    "In Hell" est un très bon film psychologique aux scènes d'actions sèches et sans concesions, qui prouve que JCVD sait faire autre chose que se battre.A découvrir de toute urgence.

    -"L'empreinte de la mort"   Etats-Unis, 2004   De Philippe Martinez   (Critique dispo sur le site)
    Van Damme au meilleur de sa forme, tout en finesse, en noirceur, en larmes, dans le rôle qui reste pour le moment le meilleur de sa carrière.En plus, le film est un sommet de la série B nerveuse.Une merveille, qui est sans conteste, le chef-d'oeuvre de son acteur.

    -"Ultime Menace"   Etats-Unis, 2006   De Simon Fellows   (Critique dispo sur le site)
    "Ultime Menace", malgrè quelques défauts de mise en scène, est  un bon Direct-to-DVD à la réalisation très réaliste misant sur les caméras à l'épaule, qui nous présente un siège grandeur nature très contemporain et qui prouve, encore une fois, que JCVD sait être un bon interprète.Les fans du genre seront conquis.

    -"The hard Cops"   Etats-Unis, 2006   De Sheldon Lettich
    "The Hard Cops" est le premier Van Damme à se passer dans un univers hip-hop. Les scènes de fights et d'actions en générales sont secondaires, tant mieux car elles sont molles. Reste des personnages sympathiques, un Van Damme touchant en soldat traumatisé par la guerre et une histoire d'amour (quoi que vue et revue) intéréssante. Pas le meilleur Van Damme, loin de là d'ailleurs, mais ce Direct-to-DVD est agréable à suivre.

    -"Until Death"   Etats-Unis, 2006   De Simon Fellows (Critique dispo sur le site)
    Toujours inédit en France, "Until Death" peut se vanter d'être l'un des meilleurs films de son acteur, juste derrière "L'Empreinte de la Mort". Sur un scénario où la dualité et la rédemption sont mis en avant (deux thèmes récurrents dans sa filmographie), Van Damme éclipse littéralement le reste du casting pourtant d'un bon niveau et nous livre là sa meilleure prestation (magitral en flic pourri et drogué aux traits marqués). Notons également une réalisation carré, une ambiance sombre et émouvante, des scènes d'actions violentes et une partition magnifique. Une excellente surprise pour un acteur en perpétuel progrès et évolution.

    Projets à venir
    :

    -"The Sheperd"  Etats-Unis, 2007, De Isaac Florentine ("Undisputes 2").

    -"JCVD"  Belgique, 2008, De Mabrouk El Mechri.

    -"Bloodsport 2:New Begining"   Etats-Unis, Sortie indeterminée,  De Jean Claude Van Damme ou Sheldon Lettich.

    Premiers résultats (102 participants), sur la question, quel est votre film préféré de l'acteur?

    "Bloodsport" pour 19,60% des votants.

    "Kickboxer" pour 12.74% des personnages intérogées.

    "In Hell" pour 10.78% des gens.

    "Piège à Hong Kong" et "Réplicant" pour 7.84% des participants.

    "Chasse à l'homme" et "L'empreinte de la mort" pour 5.88% des votants.

    "Universal Soldier", "Timecop" et "Le grand Tournoi" pour 3.92% des internautes.

    "Cyborg", "Double Team" et "Légionnaire" pour 2.94% des personnes ayant éffectuées le sondage.

    "Karate Tiger" pour 1.96% d'entre eux.

    Enfin, "Point d'impact"(!!!), pour 0.98%, soit 1 voie.

    Les 12 autres, n'ont pour le moment pas été cités par les personnes participantes.

    -A suivre-


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique