• [Réglage matériel] LG OLED55C8

    [Réglage matériel] LG OLED55C8

    Pour les effectuer, je me suis servi d'une sonde (Spyder5Elite Datacolor) avec plusieurs mires (dont COLOR HCFR), puis j'ai affiné selon les possibilités de l'écran et mes goûts (surtout concernant les jeux vidéo). Par respect pour les professionnels dont le métier est la calibration, je ne communique volontairement pas dans les détails les réglages avancés de couleurs (la Balance des blancs et le Système de gestion des couleurs). De plus, il faut savoir que même en sortie de carton le résultat est trop variable d'une TV à l'autre. Nous n'obtiendrons donc jamais les mêmes valeurs.

    [Réglage matériel] LG OLED55C8Si avec les vidéos SDR (SVOD, Blu-ray) je me suis basé sur les standards du cinéma professionnel (en ISF Expert) pour réaliser mes réglages (une petite folie néanmoins en augmentant un peu la LUM. OLED), je ne fonctionne pas de la même façon pour les contenus HDR (SVOD, Ultra HD Blu-ray). Comme il n'y a pas encore de véritables normes (en HDR10), je suis partie sur des bases ISF (technicolor Expert) en activant le Mappage ton dynamique (pour bénéficier d'une luminosité optimale image par image) et en passant sur Étendue la Gamme de couleurs (pour profiter de toute la palette de couleurs disponible sur l'écran). Je n'ai donc absolument pas le même rendu que sur un Blu-ray et c'est le but. Néanmoins, les canons « imposés » sont respectés avec le HDR Dolby Vision (en HDR10, l'activation du Mappage ton dynamique permet d'ailleurs de s'en approcher).

    Enfin, chaque chaîne TV ayant ses propres réglages, je me suis attelé à obtenir un rendu pouvant convenir dans la grande majorité des cas.

    P.S. : Ils seront certainement affinés (l'écran est encore en rodage) dans les jours/semaines/mois qui viennent.

    [Réglage matériel] LG OLED55C8TNT et Décodeur TV
    Conditions d'éclairage : Lumière du jour ou éclairage artificiel d'appoint (dans mon cas un ruban à LED blanc chaud situé derrière le meuble TV)

    Mode Image : Standard
    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé

    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Activé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 80
    Contraste : 85
    Luminosité : 50
    Netteté : 18 (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 50
    Teinte : 0
    Température de couleur : C20

    • Contrôles avancés
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Couleur dynamique : Désactivé
    - Couleur préférée : Couleur de peau 2, Couleur de l’herbe -1, Couleur du ciel 1
    - Gamme de couleurs : Étendue
    - Résolution élevée : Faible
    - Gamma : Élevé 1

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Désactivé
    - Réduction du bruit MPEG : Auto
    - Niveau noir : Auto (Faible si la source est connectée en HDMI)
    - Cinéma véridique : Désactivé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Désactivé

    [Réglage matériel] LG OLED55C8Vidéos multiples (YouTube, etc.) et SVOD (Netflix, etc.)
    Conditions d'éclairage : Lumière du jour, éclairage artificiel d'appoint (dans mon cas un ruban à LED blanc chaud situé derrière le meuble TV) ou noir complet

    • SDR
    Mode Image : ISF Expert (pièce lumineuse) // ISF Expert (pièce sombre)
    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé

    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Désactivé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 60 // 40
    Contraste : 80 // 85
    Luminosité : 50
    Netteté : 10 (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 50
    Teinte : 0

    • Contrôles expert
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Résolution élevée : Faible
    - Gamme de couleurs : Auto
    - Filtre Couleur : Désactivé
    - Gamma : 2.2 // BT.1886
    - Balance des blancs : Température de couleur sur Effet2
    - Système de gestion des couleurs : Par défaut

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Désactivé
    - Réduction du bruit MPEG : Auto
    - Niveau noir : Auto (Faible si la source est connectée en HDMI)
    - Cinéma véridique : Activé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Utilisateur (Saccade à 0 et Tâche/zone flou à 0)

    • HDR10
    Mode Image HDR : technicolor Expert
    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé
    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Désactivé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 100
    Contraste : 100
    Luminosité : 50
    Netteté : 15
    (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 55
    Teinte : 0

    • Contrôles expert
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Mappage ton dynamique : Activé
    - Résolution élevée : Faible
    - Gamme de couleurs : Étendue
    - Filtre Couleur : Désactivé
    - Gamma : 2.2
    - Balance des blancs : Température de couleur sur Effet2
    - Système de gestion des couleurs : Par défaut

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Désactivé
    - Réduction du bruit MPEG : Auto
    - Niveau noir : Auto (Faible si la source est connectée en HDMI)
    - Cinéma véridique : Activé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Utilisateur (Saccade à 0 et Tâche/zone flou à 0)

    • Dolby Vision
    Mode Image Dolby Vision : Accueil cinéma
    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé
    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Désactivé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 50
    Contraste : 100
    Luminosité : 50

    Netteté : 20
    (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 50
    Teinte : 0

    • Contrôles expert
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Résolution élevée : Faible
    - Gamme de couleurs : Étendue
    - Filtre Couleur : Désactivé
    - Gamma : 2.2
    - Balance des blancs : Température de couleur sur Effet2
    - Système de gestion des couleurs : Par défaut

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Désactivé
    - Réduction du bruit MPEG : Auto
    - Niveau noir : Auto (Faible si la source est connectée en HDMI)
    - Cinéma véridique : Activé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Utilisateur (Saccade à 0 et Tâche/zone flou à 0)


    [Réglage matériel] LG OLED55C8Blu-ray
    Conditions d'éclairage : Noir complet

    Mode Image : ISF Expert (pièce sombre)
    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé

    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Désactivé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 40
    Contraste : 85
    Luminosité : 50
    Netteté : 10 (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 50
    Teinte : 0

    • Contrôles expert
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Résolution élevée : Faible
    - Gamme de couleurs : Auto
    - Filtre Couleur : Désactivé
    - Gamma : BT.1886
    - Balance des blancs : Température de couleur sur Effet2
    - Système de gestion des couleurs : Par défaut

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Désactivé
    - Réduction du bruit MPEG : Désactivé
    - Niveau noir : Faible
    - Cinéma véridique : Activé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Utilisateur (Saccade à 0 et Tâche/zone flou à 0)

    Avec le lecteur Oppo UDP-203 Audiocom Reference, la Résolution de sortie est sur Sortie directe, l'Espace colorimétrique est en YCbCr 4:4:4 et la Profondeur couleur en 12-bit.

    [Réglage matériel] LG OLED55C8Ultra HD Blu-ray
    Conditions d'éclairage : Noir complet

    • HDR10
    Mode Image HDR : technicolor Expert
    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé
    • Paramètres supplémentaires
    - HDMI ULTRA HD Deep Colour : Activé

    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Désactivé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 100
    Contraste : 100
    Luminosité : 49 (à adapter en fonction de la dalle et de la source, 50 étant la valeur de base)
    Netteté : 15 (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 55
    Teinte : 0

    • Contrôles expert
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Mappage ton dynamique : Activé

    - Résolution élevée : Faible
    - Gamme de couleurs : Étendue
    - Filtre Couleur : Désactivé
    - Gamma : 2.2
    - Balance des blancs : Température de couleur sur Effet2
    - Système de gestion des couleurs : Par défaut

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Faible
    - Réduction du bruit MPEG : Désactivé
    - Niveau noir : Faible
    - Cinéma véridique : Activé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Utilisateur (Saccade à 0 et Tâche/zone flou à 0)

    Avec le lecteur Oppo UDP-203 Audiocom Reference, la Résolution de sortie est sur Sortie directe, l'Espace colorimétrique est en YCbCr 4:4:4 et la Profondeur couleur en 12-bit.

    • Dolby Vision
    Mode Image Dolby Vision : Accueil cinéma
    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé
    • Paramètres supplémentaires
    - HDMI ULTRA HD Deep Colour : Activé
    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Désactivé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 50
    Contraste : 100
    Luminosité : 47 
    (à adapter en fonction de la dalle et de la source, 50 étant la valeur de base)
    Netteté : 20
    (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 50
    Teinte : 0

    • Contrôles expert
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Résolution élevée : Faible
    - Gamme de couleurs : Étendue
    - Filtre Couleur : Désactivé
    - Gamma : 2.2
    - Balance des blancs : Température de couleur sur Effet2
    - Système de gestion des couleurs : Par défaut

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Faible
    - Réduction du bruit MPEG : Désactivé
    - Niveau noir : Faible
    - Cinéma véridique : Activé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Utilisateur (Saccade à 0 et Tâche/zone flou à 0)


    Avec le lecteur Oppo UDP-203 Audiocom Reference, la Résolution de sortie est sur Sortie directe, l'Espace colorimétrique est en YCbCr 4:4:4 et la Profondeur couleur en 12-bit.

    [Réglage matériel] LG OLED55C8Jeu vidéo
    Conditions d'éclairage : Noir complet ou éclairage artificiel d'appoint (dans mon cas un ruban à LED blanc chaud situé derrière le meuble TV)

    • SDR
    Mode Image : Jeux

    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé

    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Désactivé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 70
    Contraste : 95
    Luminosité : 50
    Netteté : 10 (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 55
    Teinte : 0
    Température de couleur : C20

    • Contrôles avancés
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Couleur dynamique : Désactivé
    - Couleur préférée : Couleur de peau 0, Couleur de l’herbe 0, Couleur du ciel 0
    - Gamme de couleurs : Étendue
    - Résolution élevée : Faible
    - Gamma : Moyen

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Désactivé
    - Réduction du bruit MPEG : Désactivé
    - Niveau noir : Faible
    - Cinéma véridique : Désactivé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Désactivé

    • HDR
    Mode Image HDR : Jeux
    • Paramètres de format de l'image
    - Format de l'image : Original
    - Analyse seule : Activé
    • Paramètres supplémentaires
    - HDMI ULTRA HD Deep Colour : Activé
    • Paramètres du panneau Oled
    - Changement d'écran : Désactivé
    - Réglage de la luminosité du logo : Faible


    LUM. OLED : 100
    Contraste : 100
    Luminosité : 50
    Netteté : 20
    (à ajuster en fonction de la distance de recul)
    Couleur : 65
    Teinte : 0
    Température de couleur : C20

    • Contrôles avancés
    - Contraste dynamique : Désactivé
    - Mappage ton dynamique : Activé
    - Couleur dynamique : Désactivé
    - Couleur préférée : Couleur de peau 0, Couleur de l’herbe 0, Couleur du ciel 0
    - Gamme de couleurs : Étendue
    - Résolution élevée : Faible
    - Gamma : Moyen

    • Options d’image
    - Réduction du bruit : Désactivé
    - Réduction du bruit MPEG : Désactivé
    - Niveau noir : Faible
    - Cinéma véridique : Désactivé
    - Protection des yeux : Désactivé
    - TruMotion : Désactivé

    [Réglage matériel] LG OLED55C8


    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste

    « [Test 4K Ultra HD] The Amazing Spider-Man[Test Blu-ray] The Villainess »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Avril à 14:37

    J'ai eu en ma possession une LG OLED55C6V et j'ai actuellement une Philips 55POS9002 (dans la chambre) et une LG OLED55C8 (au salon). J'ai aussi pu tester durant de longues heures une Sony KD-55A1. Je vais donc m'amuser à les comparer. he

    Concernant la Philips 55POS9002, c'était en février 2018 le meilleur téléviseur OLED que j'avais testé (malgré une plateforme multimédia en deçà de la concurrence, un système audio limite et une télécommande décevante), et c'est encore selon moi le meilleur rapport qualité-prix du marché. Son processeur vidéo P5 (mise à l'échelle, compensation de mouvement, conversion SDR/HDR, upsampling RGB 4:4:4 en 17bits) étant vraiment de très grande qualité. Mais aujourd'hui, j'ai une LG OLED55C8 (et son processeur Alpha 9) qui va plus loin dans de nombreux domaines...

    - Sa dalle est plus propre. Déjà il faut bien l'avouer, aucune des deux ne souffrent de banding (j'en avais une toute petite visible dans moins de 5% des cas avec la 55C6V) ou de DSE. Mais là où la dalle du Philips présente un tout petit peu de vignetting dans les bas IRE (5%), celle de la LG est propre. Est-ce la loterie ou les dernières dalles sorties d'usine qui ont été améliorées ? Je ne sais pas mais les faits sont là. Quant à la Sony testée, elle souffrait de la présence de deux bandings verticaux, d'un peu de DSE (en haut à gauche de la dalle) et de vignetting dans les bas IRE (le trio gagnant en fait).

    - Sa gestion ultra-naturelle du HDR (et surtout sa compatibilité Dolby Vision). Car si celle de la Philips est plus impressionnante du côté des sources lumineuses (grâce à l'activation du HDR Perfect), elle manque de lisibilité en-dessous de 5% (dans le voisinage du noir) et perd des nuances dans les hautes luminances. Mais sur la LG 55C8, l'activation du Mappage ton dynamique (pour profiter d'une luminosité optimale image par image) permet de régler ces problèmes, car il transforme les métadonnées statiques du HDR10 en dynamiques (comme le Dolby Vision et le HDR10+). Inutile donc maintenant d'avoir une batterie de réglages pour les contenus en HDR10 (l'un favorisant les détails en basse lumière, l'autre ceux dans les hautes luminances et le dernier pour avoir une moyenne acceptable). Mais là où je suis le plus impressionné, c'est qu'il y a beaucoup moins de grains sur les UBD qui en sont pourvus (en comparaison avec la 55C6V et la POS9002) !!! Avec Tigre et Dragon par exemple, c'est le jour et la nuit. oh oh oh

    - Son pic lumineux est très puissant pour de l’OLED, encore un peu plus que celui de la Philips.

    - Contrairement à mon ancienne 55C6V, la nouvelle LG ne présente ni bruit vidéo ni fourmillement non désirés dans le voisinage du noir. C'est pareil sur la Philips d'ailleurs.

    - Son upscaling vidéo a fait un énorme bond en avant, et le mot est faible car c'était vraiment le gros point noir de la marque. Il n'est ni moins bon ni meilleur à celui de la Philips, car différent. Sur la Philips, le piqué est un peu plus agressif mais sur la LG l'image est plus propre. En fait, ce qui me vient à l'esprit, c'est que le rendu s'apparente à celui de chez Sony. Dans les deux cas (LG et Philips), ils sont d'une très grande efficacité sur les contenus SD et HD, qu'ils soient progressifs ou entrelacés. Et toujours dans les deux cas, les paramètres DNR (en quatre étapes chez LG parmi lesquelles on trouve le de-contouring, un procédé qui consiste à détourer les objets pour éviter les effets d’artefacts) corrigent les artefacts de compression Mpeg sans engendrer d’effets de flottement, ainsi que le bruit numérique et le fourmillement sans perdre en piqué (un tout petit brin sur la Philips). C’est très impressionnant.

    - Son post-traitement vidéo est moins puissant que sur la Philips, ce qui n'est pas une mauvaise chose. Il améliore la sensation de relief (remercions l’Objet Depth Enhancer qui est chargé d’identifier une personne ou un objet au premier plan pour qu’il se détache plus fortement encore de l’arrière-plan de l’image) en accentuant sans en faire trop les contours et les détails sans pour autant appuyer sur le bruit résiduel (ce que la Philips ne parvient pas à parfaitement faire sur les sources moyennes ou de mauvaises qualités). Comme dit auparavant, le piqué est un peu plus doux que sur la Philips, mais sur cette dernière il devient un poil dur si l’on pousse trop les curseurs de netteté que sont Définition et Ultra resolution. Les images sont en fait plus typées ciné sur la LG.

    - Sa colorimétrie est plus riche avec une meilleure gradation que chez Philips (pourtant excellente avec son upsampling RGB 4:4:4 en 17bits). Le colour banding est derrière nous (sauf s'il est malencontreusement très présent sur la source) et c'est une bonne chose. L’Enhanced Tone Mapping (une correction de la colorimétrie selon 36 000 points contre 5000 auparavant) fait ainsi des merveilles. Chez Philips néanmoins, si l’on accepte de sortir légèrement des clous, les couleurs crèvent un peu plus l’écran.

    - Pour les Gamers, son input lag est bien plus bas (21 ms contre 37 ms). Et en parlant de temps de réponse, sa dalle est celle qui présente les meilleurs résultats du marché (pour de l'OLED s'entend). Les spectateurs sujets à la rémanence rétinienne, bien visible lors des scènes en nuit américaine ou baignées de rouges/oranges, seront aux anges.

    - Quant au sujet qui fâche, le moteur de compensation de mouvement a aussi été sensiblement amélioré cette année. Fini donc les artefacts made in LG des modèles de 2016 et 2017. Attention, je ne dit pas qu'il n'y en a plus, mais ceux qui restent lorsqu'on abuse des curseurs ressemblent à ceux des autres marques, ils sont de la sorte plus acceptables. Ensuite tout est une question de sensibilité. De mon côté je ne jure que par le 24p et je fuis les compensateurs qui fluidifient les images comme dans un reportage. Chez Philips, le Perfect Clear Motion parvient à améliorer la précision des images en mouvement sans scintillement, artefact ou effet « caméscope ». Et si vous adhérez aux images ultra-fluides, le Perfect Natural Motion devrait vous ravir, surtout qu’il engendre très peu d’artefacts sur son palier le plus bas. Chez LG, le TruMotion dernière génération ressemble au mode Film de chez Philips lorsqu'il est positionné sur Utilisateur avec Saccade à 0 et Tâche/zone flou à 0. La précision des images est donc accrue avec bien moins de scintillements et une petite fluidité qui ne dénature par le 24p. Et pour ceux qui veulent des images vraiment très fluides, façon 60p et +, vous pourrez enfin monter sur les paliers 3 et 4 sans souffrir des anciens artefacts dégueulasses des précédentes générations. Et chez Sony, tout le monde sait que le MotionFlow est une référence dans le domaine, car sur son palier le plus bas, il fluidifie les mouvements (il n'y a plus de scintillements) sans remontée d'artefacts. Le problème pour moi, c'est que c'est déjà un peu trop fluide et ça me gène. Aujourd'hui, je préfère donc le Perfect Clear Motion de chez Philips et le TruMotion de chez LG sur ses valeurs les plus basses.

    Ne manque qu'à LG la technologie Ambilight et la conversion SDR/HDR (capable de transformer n’importe quel contenu en HDR avec un naturel désarmant, le X-Tended Dynamic Range de Sony peut même aller se rhabiller) de la Philips.

    D'un point de vue strictement visuel, si je devais faire un classement entre ces trois excellents modèles, le grand vainqueur serait la LG OLED55C8 et la seconde position reviendrait à la Philips 55POS9002 suivie de la Sony KD-55A1 (son processeur maison s'étant fait dépasser par ses petits copains et sa dalle étant moins propre).

    2
    Arone
    Mercredi 25 Avril à 20:17

    Merci pour ce test très détaillé le loup :) 

    Possesseur d'une 55C6V, le gain est vraiment notable sur cette C8 ou attendre les prochaines versions est conseillée ?

     

    merci à toi ;) 

      • Mercredi 25 Avril à 22:59

        Il y a des améliorations d'années en années, donc attendre encore permettra toujours d'avoir mieux par la suite. Mais si la perte de la 3D n'est pas trop grave pour toi, cette C8 va bien au-delà de la C6 dans tous les domaines (surtout l'upscale, la compensation de mouvement et la gestion du HDR).

        Bonne fin de soirée Arone.

    3
    Arone
    Jeudi 26 Avril à 21:02

    Merci pour ton retour, la perte de la 3D est tout de même un handicap pour moi vu le nombre de Blu ray que je possède. Je suis tout de même curieux de tester cette C8 ;) 

     

    Bonne soirée le loup et à bientôt :) 

    4
    Laast
    Lundi 30 Avril à 18:01

    hello Le Loup!

     

    Merci pour ce partage. Comment tu situes ce LG C8 par rapport aux OLED Panasonic 2017? Beaucoup disent que le pana est une référence en terme de colorimétrie et de gestion des mouvements. Ton avis?

      • Lundi 30 Avril à 18:22

        Non testés donc difficile à dire. Disons néanmoins qu'en sortie de carton, Panasonic est toujours la référence au niveau justesse colorimétrique. Pour la gestion des mouvements je suis surpris par contre, car ce n'est pas une marque réputée dans le domaine (à l'inverse de Sony ou Philips par exemple), mais elle a peut-être progressé. Un gros problème selon moi cependant, l'absence de compatibilité avec le Dolby Vision. Bonne soirée Laast.

    5
    Lansker
    Lundi 30 Avril à 20:29

    Bonjour, je viens de voir que tu avais acquis le nouveau modèle C8. Pas de regret d'avoir revendu le C6? Et sinon par quel site marchand es-tu passé? Merci d'avance.

      • Mardi 1er Mai à 23:43

        Si tu lis mon comparatif ci-dessus, tu verras que je n'ai aucun regret d'avoir revendu mon ancienne C6 (si ce n'est la 3D qui va un peu me manquer). Concernant ta seconde question, j'ai acheté ma C8 auprès du revendeur Futureland. Bonne fin de soirée Lansker.

    6
    Brice
    Lundi 14 Mai à 00:25
    Salut

    Je cherchais les réglages pour la C8...et la je tombe ici.. wow ! Y'en a trop ...

    Utilisation principale : un peu de tnt, beaucoup de films/series en hdmi via le PC...

    Je choisis quoi ??
      • Mardi 15 Mai à 15:59

        Il te faut donc utiliser ceux sous les catégories TNT et Décodeur TV et Vidéos multiples (YouTube, etc.) et SVOD (Netflix, etc.). Si programmes en SDR, ceux en SDR, et si programmes en HDR (HD10 ou Dolby Vision), ceux alloués à cette techno. wink2
        Bon après-midi Brice.

      • brice
        Mardi 15 Mai à 17:30

        merci beaucoup d'avoir répondu :) j'adapterais mes reglages a partir de ceux la... de ce que j'ai compris, chaque dalle est différente.

      • Mardi 15 Mai à 17:38

        C'est surtout concernant les réglages avancés de couleurs (la Balance des blancs et le Système de gestion des couleurs), l'une des raisons pour laquelle je ne les communique pas.

    7
    Fspirit
    Vendredi 18 Mai à 11:18

    Salut, merci pour tes réglages. Je cherche ceux pour remettre la dalle à 0 après chaque utilisation. Peux-tu me dire où les trouver et ce quil faut mettre.

    en sachant que pour lire les bluray et bluray hdr on passe par le meme lecteur, il faut les changer à la main à chaque fois?

    Si il y a d'autres réglages indispensables en dehors de ceux que tu as partagés peux-tu nous les communiquer. Merci encore pour ton boulot.

      • Samedi 19 Mai à 08:40

        La dalle ne se remet pas à 0 après chaque utilisation. Je pense que tu parles du nettoyage de la dalle. Contrairement aux anciennes générations, il est inutile de lancer un premier cycle manuel. Il faut d'ailleurs savoir qu'après chaque utilisation, la TV enclenche un nettoyage automatique de 5-15 minutes en fonction du temps passé dessus. Si elle venait à avoir besoin d'un gros nettoyage, elle te demandera d'elle-même l'autorisation de lancer un nettoyage manuel d'une heure.

        Non car sur la même entrée HDMI, la TV garde en mémoire les réglages pour les contenus SDR, les contenus HDR10 et les contenus Dolby Vision. En fonction du programme lancée, elle activera le réglage adéquat.

        Rien d'autre n'est indispensable, j'ai tout communiqué. wink2

        Bon week-end Fspirit.

    8
    Fabrice
    Vendredi 18 Mai à 14:17

    Bonjour LC,

    C'est vraiment très impressionnant ce que tu mets en ligne. Merci. J'ai le C8 depuis 10 jours et je ne suis pas totalement satisfait et même un peu déçu. Possesseur d'un plasma Kuro Pioneer en 40 (720 lignes), je voulais franchir le pas OLED cette année au vu de tout ce que j'ai pu lire. Pour moi l'objectif était triple : augmenter la taille, le rendu pour le sport et passer à la TV connectée en gardant la qualité image cinéma y compris sur des sources moyennes comme mon décodeur sat C+. Très satisfait pour les images reportages, sport et la vidéo de la galerie, ouah terrible les images de surf. Première mauvaise surprise, l'effet "théâtre ou camescope" quelle horreur ! et les réglages par défaut "cinéma" sont insuffisants, heureusement j'ai trouvé tes réglages et c'est beaucoup mieux. Seulement, je trouve que l'arrière plan est souvent flou avant de se préciser et surtout que les scènes dans le peu éclairé sont trop sombres. Je ne sais pas si c'est lié (est ce que je force visuellement) mais j'ai la vue fatiguée (et pas question de mettre le mode confort des yeux, le rendu est très affecté). Autre chose qui me chagrine ce sont les mouvements parfois accélérés. Pour finir, les scènes d'action ce n'est pas exceptionnel non plus. Bref amateur de cinéma et de séries, je reste sur ma faim, est ce que le fait de passer par exemple sur le nouveau décodeur C+ permettrait à ton avis (plus globalement aller vers les sources HD) de corriger ces défauts ? Mon plasma me manque pour l'instant... En tout cas, félicitation pour ton travail et la qualité de tes échanges.

      • Samedi 19 Mai à 09:08

        Bonjour Fabrice et toutes mes félicitations pour ton achat,

        Les réglages que je communique sont basés sur les normes ISF. C'est donc pour respecter les choix photographiques du réal et du chef op. Tout le monde n'aime pas, mais si l'on veut respecter l’œuvre telle qu'elle a été conçue, c'est comme ça qu'il faut la visionner.

        Les mouvements ne peuvent pas être accélérés avec le TruMotion désactivé ou positionné sur Utilisateur avec Saccade à 0 et Tâche/zone flou à 0. En effet, cela respecte la cadence originale, en gros le 24p pour les films. Je n'aime pas activer les compensateurs de mouvement car ça dénature complètement la cadence pour une sensation de fluidité que je trouve vraiment gênante. Après certains ne jurent que par ça, chacun étant libre de régler en fonction des ses goûts et attentes personnelles.

        Concernant les arrière-plans flous, je pense surtout que le fait d'avoir une meilleure résolution et une taille de dalle plus importante doit y jouer dans ton ressenti. Et puis, les plans ne sont pas toujours parfaitement définis dans l'ensemble du cadre, là aussi une volonté artistique ou des limitations techniques lors du tournage.

        Et pour le décodeur C+ (beaucoup d'upscal pour l'instant) je n'en suis pas certain. Mais sache que plus la source sera bonne (un lecteur Ultra HD Blu-ray avec des disques 4K par exemple), plus l'écran donnera ce qu'il a dans le ventre.

        Bon week-end.

    9
    Fabrice
    Hier à 11:44

    Bonjour LC,

    Merci pour ce retour plein de bon sens et de précisions utiles. Tu as donc opté pour des réglages qui respectent l'oeuvre initiale (l'ISF), c'est un point effectivement important à savoir. Le réalisateur va travailler l'image à sa manière avec des effets volontaires à prendre en compte bien sûr (je fais une petite digression : je  te conseille l'émission "profession" de Denisot qui a reçu 6 réalisateurs,un grand moment pour les amoureux du cinéma). Donc en théorie, je vais voir le film au cinéma puis sur mon C8 et je vois la même chose.

    Pour les effets accélérés, j'ai un doute quand même, n'est ce pas en partie "natif" ? Initialement, j'avais pris les réglages des numériques (saccade à 4 et zone flou à 7), une horreur... J'ai tout ramené à zéro mais dans certaines scènes, je vois une cadence de pas accélérés ou une bouche qui bouge trop vite. Après tu as raison, je suis passé sur plus grand, même chose pour l'arrière plan que je trouve parfois flou (est ce la volonté du réalisateur ou une netteté qui met quelques secondes à se faire ?). Après les sources jouent on ne peut pas le nier. Exemple, amateur d'histoire, je regarde beaucoup de séries sur ce thème et les scènes se déroulent parfois dans une pièce éclairée à la bougie. Là, je me dis que le réalisateur ne peut pas trop pousser l'éclairage mais est ce le fait de regarder cela sur Netflix en SD qui accentue le côté très sombre (trop), certainement je pense. Après je n'ai pas pour l'instant poussé la luminosité car les yeux fatiguent vite (NB : nous regardons dans une pièce dédiée sans lumière). Ce qui me conforte j'ai regardé hier soir "Spiderman" sur C+ à la demande en version HD et le rendu est pour moi supérieur à Netflix (même si bien sûr ce n'est pas la même réalisation, raison gardée entre une série historique et un film à effets spéciaux).

    En fait, le grand reproche est lié au marketing : On te vend un produit "extraordinaire" avec des réglages d'usines moches et un SAV nul car j'ai posé la question à LG sans avoir de réponse sur ce sujet (entre autre aussi parce que livreurs m'ont dit de laisser le mode image éco pendant 15 jours, super pour te faire une idée sachant que cela ne figure nul part dans la notice...). Après pour être tout à fait honnête mon pioneer au début me laissait sur ma faim pour le sport (trace du ballon), je me disais que ce n'était pas normal en 2008 pour un écran de plus de 2000 € (à ma grande surprise, il est encore côté...).

    Vivement que les sources progressent ! Notamment C+, c'est quand même dingue qu'il ne soit pas fichu de faire un décodeur performant. Tu évoques des problèmes de mise à l'échelle, comment ça se passe d'ailleurs entre le décodeur et la TV qui fait quoi ? 

    Ton site est très utile, que de bons conseils. Merci pour le temps consacré aux autres.

    Bon week end.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :