• [Blu-ray 3D] Vikingdom - L'éclipse de sangAnnée : 2013
    Durée : 114 min
    Réalisateur : Yusry Abd Halim
    Acteurs : Dominic Purcell, Natassia Malthe, Conan Stevens, Jon Foo, Craig Fairbrass

    Le synopsis :

    À la demande du dieu Frey, le légendaire roi Eirick part à la recherche de la corne d'Odin afin de pouvoir vaincre le dieu Thor...

    Le film : ♥♥♥♥♥

    Lorsqu'un réalisateur malaisien décide de mixer "300", "Conan" et "Thor" cela donne "Vikingdom - L'éclipse de sang", une production d'héroic fantasy visuellement ambitieuse riche en affrontements et en effets spéciaux, malheureusement desservie par le côté cheap de ses décors (construits en carton-pâte), de ses costumes/perruques (des déguisements) et de ses armes (le marteau de Thor ressemble vraiment à un jouet !), mais aussi par l'interprétation peu inspirée de ses comédiens. Pourtant, l'envie évidente de bien faire, le rythme du récit (simple mais efficace) et l'avalanche d'actions font passer un petit moment bis pas désagréable.

    Le Blu-ray Disc : [Blu-ray 3D] Vikingdom - L'éclipse de sang  ///  [Blu-ray 3D] Vikingdom - L'éclipse de sang

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (MVC) / [1.85] - Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    Français imposés sur la VO

    • Image : Très variable d'un plan à l'autre car entièrement ré-étalonnée en post-production, l'image est certes recherchée mais n'est pas toujours agréable à l’œil, néanmoins, le présent Blu-ray Disc restitue correctement les choix esthétiques du réalisateur et de son chef opérateur. En gros, le piqué peut être acéré puis mou le plan d'après, la définition n'est pas toujours tranchante et les couleurs aussi variées que saturées ne sont pas constamment maîtrisées, mais les contrastes et les noirs restent solides.
    • Audio : Que vous choisissiez la VO ou la VF au doublage caricatural, le résultat reste le même avec un mixage dynamique, puissant et correctement spatialisé qui diffuse avec vigueur la musique et les effets sur toutes les enceintes.
    • La 3D : Une première conversion malaisienne qui ne brille vraiment pas par sa régularité. En effet, la perception du relief est comme faussée sur près de 3/4 du métrage, la faute à un détourage plus qu'approximatif des différents calques mais aussi à cause d'erreurs de profondeur sur certains plans, alors que sur le tiers restant la 3D fonctionne carrément bien avec un détachement concluant et des vues plongeantes réussies. Pour le reste, la fenêtre de profondeur est plutôt moyenne, la sensation de volume n'officie que trop rarement et les débordements (deux ou trois torses, deux planches en bois et des flocons de neige lors d'une séquence isolée alors qu'il neige souvent dans le film !) comme les jaillissements (deux haches et quelques flèches lancées vers le spectateur) de faible intensité sont rarissimes.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) First International Production 08 janvier 2014

    [Blu-ray 3D] Vikingdom - L'éclipse de sang


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique