•  

    logo Blu-ray Disc
    Bruit Vidéo
    : Ce défaut qui consiste en des tâches ou traits de couleurs apparaît le plus souvent lors des plans sombres. Presque totalement absent avec un Blu-ray Disc.

    Contraste:
    Rapport entre les parties les plus foncées (noires) et les parties les plus claires (blanches) d'une image. Pour les écrans LCD / PLASMA, plus le taux de contraste est élevé plus l'image est belle. Les noirs seront plus profonds et les couleurs claires plus nettes. Le réglage s'effectue d’après l’intensité des points représentés par des niveaux de gris.

    Colorimétrie:
    Elle permet de qualifier d'une manière scientifique et rigoureuse la perception des couleurs. La colorimétrie utilise 3 paramètres pour définir une couleur : la teinte, qui désigne en fait la couleur, la saturation, qui mesure la pureté de la couleur, et la luminosité, qui indique si une image est sombre ou claire.

    Fluidité: Une image fluide ne doit présenter aucune trace de saccades. Attention, selon votre installlation vous ne pourrez éviter les saccades (jamais bien importantes). Pour lire un Blu-ray Disc de façon optimale il faut un lecteur compatible 24P et des écrans 120 Hz. Certains diffuseurs seulement 50 Hz et 60 Hz utilisent des procédés pour obtenir des images proches du cinéma.

    Fourmillements
    : Ce sont des pixels minuscules qui clignotent ou changent de teinte. Ce défaut souvent involontaire (parfois un choix artistique) se retrouve le plus souvent dans les arrières plans.

    Grain
    : Volontaire (l'utilisation d'une pellicule argentique) ou non (mauvaise compression), le grain donne à l'image un côté granuleux plus ou moins prononcé (le film "300" est un exemple parfait). Cet effet est accentué en HD et peut parfois réduire la profondeur de champs ou la netteté.

    Pixellisation: Normalement inexistant avec un Blu-ray Disc, la pixellisation est un défaut de compression qui fait apparaître à l'image de nombreux pixels disgracieux.

    Piqué / Définition
    : Lorsque la définition est importante l'on peut parler d'un beau piqué. Plus une image est définie, plus les détails et la profondeur de champs (aidée d'une bonne netteté pour ce point) apparaissent à l'écran.

    Netteté
    : La netteté permet une bonne précision des contours. Couplée à un bon piqué, les détails qui ressortent de l'écran peuvent sembler infinies. A noter qu'une image qui présente une excellente définition peut ne pas être très précise, c'est souvent le cas lorsqu'elle est trop granuleuse (n'oublions pas que cela peut être un choix artistique).

    logo DVD


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique