• [Test Blu-ray] Au revoir là-haut

    [Test Blu-ray] Au revoir là-hautNationalité : Français
    Genre : Drame, Comédie, Historique
    Année : 2017
    Durée : 117 min
    Réalisateur : Albert Dupontel
    Acteurs :
    Nahuel Perez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Lafitte, Niels Arestrup, Emilie Dequenne, Mélanie Thierry
    Compositeur : Christophe Julien

    Provenance : France
    Éditeur : Gaumont
    Date de sortie : 28 février 2018

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
    Bande-son : Français Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français DTS-HD MA 2.0, Français Audiodescription
    Sous-titres : Anglais, Français pour malentendants


     
    Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire...



    [Test Blu-ray] Au revoir là-hautAvis du loup celeste
    Auréolée de cinq Césars (meilleure réalisation, adaptation, photo, décors et costumes), cette adaptation du Prix Goncourt de Pierre Lemaitre est un grand film populaire qui mêle la tragédie à l'humour et la poésie au burlesque. Portée par des acteurs impeccables (la savoureuse malice du méchant joué par Laurent Lafitte) et drapée d'une mise en scène inventive, cette fresque sociale picaresque qui n'hésite pas à se la jouer pamphlet politique par endroits, respire la créativité et l'espièglerie libertaire. Voilà donc une œuvre rocambolesque particulièrement enthousiasmante.

    [Test Blu-ray] Au revoir là-hautAvis de WolfWife
    Ce conte rétro à l'ambiance poétique, à la mise en scène et visuels soignés et aux acteurs habités, est un film brillant aussi inspiré qu'imprévisible.



    [Test Blu-ray] Au revoir là-hautFidèle aux intentions du réal et de son chef op (images recolorisées - façon autochrome - parcourues d'un grain assez intense), ce transfert HD au rendu patiné « d'époque » souffre néanmoins d'une compression parfois visible avec des fourmillements disgracieux dans certaines ombres. Si ce n'est ce couac dommageable qu'un Ultra HD Blu-ray aurait sans aucun doute contourné, il n'y a rien à reprocher à ce master qui restitue le cachet atypique de l'élégante photographie de Vincent Mathias (un César amplement mérité). En effet, la définition est de bonne tenue, le piqué subtil, la palette chromatique (des teintes brunes jaunies) peu saturée (si ce n'est pour les rouges) élaborée, les contrastes joliment fantasmés et le tout est ornementé d'une texture granuleuse pleinement assumée. Pour qui sait de quoi je parle, les images s'apparentent au final aux photos couleurs de la Première Guerre Mondiale !



    [Test Blu-ray] Au revoir là-hautAussi à l'aise dans le rentre-dedans (l'assaut inaugural dans les tranchées avec ses bombes et autres balles qui fusent violemment de toutes parts en omettant pas d'user des canaux en hauteur) que le feutré (les grincements du parquet, les ouvertures de portes), ce mixage Atmos se montre dynamique, clair (l'authenticité des voix), précis et enveloppant. Il n'est pas rare effectivement que la musique, la foule (cf. la salle de boites postales), le vent et la pluie remplissent l'espace acoustique (bon usage des arrières pour le hors-champ) en profitant de la partie aérienne (avec en plus des boulets de canon, des tirs d'artillerie, l'écho d'un carillon, une cloche et une chute de terre). Toutefois, les fréquences basses sont restées bloquées au front !

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] HHhH : L'assassinat d'Heydrich

    [Test Blu-ray] HHhH : L'assassinat d'HeydrichGenre : Guerre
    Année
     : 2017
    Réalisateur : Cédric Jimenez
    Acteurs : Rosamund Pike, Jason Clark, Jack O'Connell, Mia Wasikowska, Jack Reynor

    Compositeur : Guillaume Roussel

    Éditeur : TF1 Vidéo
    Format image : 2.40 Cinémascope

    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1



    Durant la Seconde Guerre Mondiale, Reinhard Heydrich, ex-officier de la marine allemande renvoyé pour manquement à l'honneur après la première guerre mondiale, se retrouve propulsé au cœur de la montée du Nazisme et de la machine de destruction du IIIème Reich, en tant qu'instigateur de la solution finale et d'élimination de toute résistance auprès de son mentor Himmler et du Führer Adolf Hitler. Un commando de soldats tchèques basés en Angleterre est envoyé à Prague pour éliminer Heydrich, et ainsi atteindre au cœur les instances dirigeantes de l'Allemagne nazie...



    Cet excellent film de guerre extrêmement bien mis en place, vous placera au cœur d'enjeux majeurs de la deuxième Guerre Mondiale, en narrant de façon froide mais extrêmement bien documentée et passionnante, la montée au firmament de l'ambition d'un zélateur extrême du IIIème Reich (y compris sur son lit de mort), ambition qui n'avait qu'un seul but, la destruction d'hommes et de femmes par tous les moyens, y compris les plus horribles, extrêmes et cruels, le tout, motivé par une haine de l'humanité dont les raisons sont difficilement compréhensibles pour certains d'entre nous. En tout cas, bravo à Cédric Jimenez, le réalisateur français, qui hisse sans problème son film au même niveau que les meilleurs films de guerre produits avec des moyens autrement plus conséquents. Chaque détail de mise en scène, chaque décors et le contexte de cette époque tourmentée sont extrêmement bien rendus et respectés. Je retiendrai, outre l'excellent casting de jeunes acteurs et actrices impliqués dans cette mission suicide, le rôle absolument parfait et glaçant de réalisme de Jason Clarke en Heydrich, donnant à de nombreuses reprises la chair de poule avec son regard froid, sans vie, empli de haine et de rage destructrice, presque mécanique. Un divertissement de haute qualité qui permet de comprendre l'Histoire avec un grand "H", mais aussi un beau moment de cinéma.



    (Test réalisé sur un écran 2160p)
    Une image quasi parfaite, avec une grande précision, des décors très réalistes aux couleurs justes, contexte historique oblige. Juste quelques scènes de nuit un peu trop éclairées viennent perturber un beau cinémascope.



    (Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    De nombreuses scènes de guérilla urbaine, des scènes d'action fortes donnent l'occasion à tous les canaux de s'exprimer. Belle musique sur la B.O.


    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UBP-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Overdrive

    [Test Blu-ray] OverdriveNationalité : Français, Belge, Américain
    Genre : Action, Thriller
    Année : 2017
    Durée : 93 min
    Réalisateur : Antonio Negret
    Acteurs : Scott Eastwood, Freddie Thorp, Ana de Armas, Gaia Weiss, Simon Abkarian, Clemens Schick


    Provenance : France
    Éditeur : TF1 Vidéo
    Date de sortie : 26 décembre 2017

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1, Français Audiodescription
    Sous-titres : Français imposés sur la VO, Français pour malentendants



    Les frères Andrew et Garrett Foster sont des pilotes d’exception, mais aussi des voleurs d’exception. Leur spécialité : voler les voitures les plus chères au monde. À Marseille, ils parviennent à dérober une sublime Bugatti 1937, joyau de l’exceptionnelle collection de Jacomo Morier, parrain de la Mafia locale. Ce dernier décide alors d’utiliser leur talent à son profit contre son ennemi juré, Max Klemp. Mais s’ils acceptent de rentrer dans ce jeu, c’est qu’ils ont en réalité conçu un coup d’une audace inégalée...



    [Test Blu-ray] OverdriveAvis du loup celeste
    Produit par Pierre Morel, le réalisateur de Taken, et écrit par les scénaristes de 2 Fast 2 Furious (le pire de la saga), ce croisement en sous-régime entre le 1er Fast & Furious et le 60 secondes chrono des années 2000 est un divertissement d'action routinier (scénario classique, personnages clichés et situations maintes fois vues), où les amateurs de belles mécaniques seront néanmoins ravis de retrouver autant de cylindrées légendaires dans des courses-poursuites à l'ancienne qui font fumer le bitume.

    [Test Blu-ray] OverdriveAvis de WolfWife
    Un divertissement à la Fast & Furious version low cost dans un Marseille de carte postale, aux scènes d'action qui tiennent la route mais au scénario et acteurs bien trop fadasses.



    [Test Blu-ray] OverdriveRichement détaillées, chaleureusement colorées, fortement contrastées et lumineusement étalonnées, ces images gorgées de soleil font briller les carrosseries fort bien lustrées de ces voitures de luxe.



    [Test Blu-ray] OverdriveAu sein de ce mixage fougueux la dynamique a de la reprise, les ambiances se répandent largement (les surrounds sont très sollicités), les effets sont fracassants (la tôle froissée, les coups de feu), la musique fait du rentre-dedans et les (infra-)basses rugissent à la moindre occasion (un peu trop même). La VO est à privilégier pour ne pas « subir » l'intégration perfectible des voix (trop lointaines et détachées du reste) sur la VF.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Colombiana

    [Test Blu-ray] ColombianaActeurs : Zoe Saldana, Michael Vartan, Cliff Curtis, Jordi Molla, Amandla Stenberg, Lennie James
    Réalisateur : Olivier Megaton
    Durée : 108 minutes
    Public : Tous publics

    Date de sortie : 03/12/2011
    Format image
     :
    2.35:1
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1



    1992. Colombie, Cataleya, 9 ans, assiste au meurtre de ses parents. Échappant de justesse au massacre, elle se réfugie aux États-Unis chez son oncle Emilio, un gangster. 15 ans plus tard, elle travaille pour lui comme tueuse à gages. Elle signe ses meurtres d'une orchidée sur le torse de ses victimes : un message à l'intention des assassins de ses parents. Car Cataleya est bien décidée à aller jusqu'au bout de sa vengeance...



    [Test Blu-ray] ColombianaPetit film sans prétention, Colombiana possède un scénario certes dès plus basique (une histoire de vengeance) mais reste assez efficace pour nous maintenir devant sans décrocher. Zoe Saldana campe cette tueuse à gages avec prestance et force, et les scènes d'action sont bien tournées et présentent pour maintenir un bon rythme au film. Une des dernières bonne production de Besson pour ma part.



    [Test Blu-ray] ColombianaLe transfert du Blu-ray reste dans la moyenne proposée par le format sans non plus être transcendant. Le contraste trop prononcé a tendance à boucher l'image lorsque la lumière se fait plus rare, c'est d'autant plus dommage car le piqué et la netteté sont de qualité, les détails en nombre, la colorimétrie riche et le découpage de chaque plan bien travaillé.



    [Test Blu-ray] ColombianaLa VF est dotée d'une piste en HD correcte mais pas sans défaut. Il manque de l'impact lors des scènes d'action pour nous plonger vraiment au cœur de celles-ci. Autrement la totalité des canaux est bien exploitée proposant un canal de basse bien géré malgré ce petit manque de dynamique.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo :
     Samsung UE55D8000 Source : Panasonic DMP-BDT310

    Amplification : Onkyo TX-RZ800 Enceintes : DALI Zensor Vokal, Zensor 7, Zensor 1; Energy S-10.3 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] La Planète des Singes : Suprématie

    neo4


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Le Serpent aux mille coupures

    [Test Blu-ray] Le Serpent aux mille coupuresNationalité : Français, Belge
    Genre : Polar, Action
    Année : 2017
    Durée : 104 min
    Réalisateur : Eric Valette
    Acteurs : Tomer Sisley, Terence Yin, Pascal Greggory, Stéphane Debac, Erika Sainte, Carlos Cabra


    Provenance : France
    Éditeur : Condor Entertainment
    Date de sortie : 07 octobre 2017

    Format vidéo : 1920x1080 / 50i - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.35
    Bande-son : Français DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 2.0, Français Audiodescription
    Sous-titres : Aucun




    Un mystérieux fugitif se voit contraint de se barricader dans une ferme isolée en compagnie de la petite famille qui l’occupe. Ce qu’il fuit ? Un tueur à gages quasi inhumain, lancé à ses trousses pour lui faire payer le meurtre d’un parrain sud-américain...



    [Test Blu-ray] Le Serpent aux mille coupuresAvis du loup celeste
    Adapté d'un roman de D.O.A., ce polar rural à la noirceur implacable, à la violence sèche, à l'atmosphère oppressante, à la musique atmosphérique
    , à l'intrigue touffue, aux acteurs habités et à la mise en scène au cordeau (John Carpenter n'est pas loin), est un film mystérieux qui secoue durablement. Ce néo-western est donc une vraie petite bombe.

    [Test Blu-ray] Le Serpent aux mille coupuresAvis de WolfWife
    Un polar à la française un brin nanar plombé par une intrigue confuse, des personnages peu crédibles et des dialogues caricaturaux.



    [Test Blu-ray] Le Serpent aux mille coupuresLes détails sont fins, la profondeur de champ marquée, les couleurs macabres soignées et les contrastes solides. Néanmoins, la compression qui est loin d’être discrète laisse poindre un bruit plus ou moins envahissant sur les arrière-plans peu éclairés.




    [Test Blu-ray] Le Serpent aux mille coupuresTrès immersive grâce à une spatialisation surprenante et à une clarté de tous les instants (le détachement ultra-précis de la moindre petite ambiance), la VF multicanale n'hésite pas à faire parler la poudre (bonne plage dynamique, détonations sèches et basses percutantes) lorsque l'action le réclame.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique