• [Test 4K Ultra HD] Le Transporteur 3

    [Test 4K Ultra HD] Le Transporteur 3Nationalité : Français
    Genre : Action, Thriller
    Année : 2008
    Durée : 104 min
    Réalisateur : Olivier Megaton
    Acteurs : Jason Statham, Robert Knepper, Natalya Rudakova, François Berléand, Jeroen Krabbé
    Compositeur : Alexandre Azaria

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Lionsgate Films
    Date de sortie : 07 août 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.35 - 2K DI
    Luminance HDR : Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Français (VFQ) Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants



    Spécialiste incontesté des livraisons à haut risque, Frank Martin se voit contraint, sous la menace, de transporter deux sacs imposants et une jeune Ukrainienne depuis Marseille jusqu’à Odessa. Que contiennent les sacs ? Frank ne sait pas grand chose, et surtout pas comment il va sortir de ce piège tendu par un adversaire bien plus redoutable que les précédents...


     

    [Test 4K Ultra HD] Le Transporteur 3Même si un peu moins bon que les deux premiers opus, Le Transporteur 3 reste un film d'action énergique (la caméra agitée et le montage hyper-cut y sont pour quelque chose) qui mêle comme ses prédécesseurs cascades en voitures, bagarres style HK et ton léger par endroit. De plus, à côté d'un Jason Statham qui interprète toujours notre « transporteur » préféré (plus sensible et qui revient sur ses fameuses règles), l'on retrouve le charismatique Robert Knepper dans la peau du bad guy de service. Voilà donc un divertissement plaisant pour les amateurs d'adrénaline, de belles mécaniques et bien évidemment de Jason Statham.


     

    [Test 4K Ultra HD] Le Transporteur 3(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image Dolby Vision Accueil cinéma)
    Pas beaucoup plus net que le Blu-ray et son piqué de haut niveau (même si quelques détails font leurs apparitions), et souffrant d'un grain variable en fonction des plans (ce qui laisse à penser que du DNR a été appliqué de façon variable), ce 4K Ultra HD se rattrape par sa belle clarté (tout est plus lumineux) et se distingue sans mal de son homologue HD par une palette colorimétrique plus dense et profonde (les cheveux roux de
    Natalya Rudakova, la chaleur des explosions), par des contrastes encore plus élevés (blancs éclatants et noirs riches à l'appui) et par des sources lumineuses ultra-intenses (trop parfois mais ça claque bien). S'il en jette un max (WCG et HDR au taquet), ce transfert UHD souffre malheureusement d'un rendu quelque peu hétérogène pour nous satisfaire à 100%.

     

    [Test 4K Ultra HD] Le Transporteur 3(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 en mode d'écoute Dolby Atmos pour la VO et avec post-traitement Dolby Surround pour la VF)
     Des pistes sonores très dynamiques à la scène arrière omniprésente et aux basses turbulentes. Mais pour ressentir toute la puissance du mixage, c'est bien la VO Atmos qu'il faut sélectionner. Activité multicanale surabondante, effets qui déferlent de toutes parts (les canaux de hauteur sont souvent sollicités) et musique palpitante à fond les ballons, étant les éléments clés de ce « brouhaha » parfaitement maîtrisé. Prévenez vos voisins car le spectacle audio est résolument musclé.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


    votre commentaire
  • [Critique film] Épouse-moi mon pote

    [Critique film] Épouse-moi mon poteNationalité : Français
    Genre : Comédie
    Année : 2017
    Durée : 92 min
    Réalisateur :
    Tarek Boudali
    Acteurs :
    Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Charlotte Gabris, Andy Rowski, David Marsais, Philippe Duquesne
    Compositeurs : Maxime Desprez, Michaël Tordjman

    Diffusion : France
    Chaîne : Canal+
    Date de sortie : À la demande



    Yassine est marocain et rêve de venir étudier l’architecture en France. Lorsque tout son village se cotise pour l’y envoyer, il donne le meilleur de lui-même , mais rate l’examen final pour cause de première beuverie de sa vie ! Ne voulant décevoir sa famille, il décide dans l'urgence d’épouser son meilleur pote, Fred, afin de récupérer un visa ! Mais entre un inspecteur bien décidé à démasquer ce mariage blanc, une mère poule invasive qui débarque à l'improviste et Claire, son amour de jeunesse qu’il n’a jamais oublié, rien ne va se passer comme prévu ! Yassine va vite découvrir qu’il n’est pas si facile de mentir, et encore moins sur son orientation sexuelle !



    [Critique film] Épouse-moi mon poteAvis du loup celeste
    Avec son bon esprit, ses blagues politiquement incorrects mais pas trop, ses personnages totalement exagérés, son rythme sans temps mort et son message positif, cette bonne grosse rigolade potache qui s'amuse des clichés éculés sur la communauté homosexuelle, permet aux trublions de « La bande à Fifi » de signer une nouvelle comédie loufoque.

    [Critique film] Épouse-moi mon poteAvis de WolfWife
    Avec cette comédie débridée qui n'évite cependant pas les gros clichés, « La bande à Fifi » fait une fois encore le taf. C'est drôle et efficace avec des vannes et des gags bien sentis.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy
    [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste
    & WolfWife


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Revenge

    [Test Blu-ray] RevengeNationalité : Français
    Genre : Thriller, Action
    Année : 2017
    Durée : 108 min
    Réalisateur : Coralie Fargeat
    Acteurs : Matilda Lutz, Kevin Janssens, Vincent Colombe, Guillaume Bouchède

    Compositeur : Rob

    Provenance : France
    Éditeur : Sony Pictures
    Date de sortie : 13 juin 2018

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.35
    Bande-son : Français DTS-HD MA 5.1
    Sous-titres : Français pour malentendants



    Trois riches chefs d’entreprise, mariés et bons pères de famille, se retrouvent dans une zone désertique pour leur partie de chasse annuelle. Un moyen pour eux d’évacuer le stress et d’affirmer leur virilité, armes à la main. Mais cette fois, l’un d’eux est venu avec sa jeune maîtresse, une séduisante nymphette qui, rapidement, attise la convoitise des deux autres. Les choses dérapent. Dans l’enfer du désert, la jeune femme laissée pour morte reprend vie. Et la partie de chasse se transforme en une impitoyable chasse à l’homme...



    [Test Blu-ray] RevengeAvis du loup celeste
    Sorte de The Crow « Ni putes ni soumises », ce rape and revenge féministe porté par une sexy girl qui a des couilles, sait prendre son temps pour mieux faire naître la violence et la douleur ensanglantée qui va avec. Une grosse claque !

    [Test Blu-ray] RevengeAvis de WolfWife
    Captivant et choquant, Revenge est un super film à la mise en scène « too much » (dans le bon sens du terme), aux personnages détestables (bien interprétés) et aux séquences ultra-gores (un peu trop même). Lorsque une bimbo se transforme en vengeresse, ça remue les tripes !



    [Test Blu-ray] Revenge(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image SDR ISF Expert pièce sombre)
    Hormis deux plans (le plongeon dans la piscine) où des artefacts de compression apparaissent, il n'y a rien à reprocher à ce transfert HD d'une beauté irréelle. La définition est solide, le piqué ciselé (les détails sont d'une finesse rare), la profondeur de champ incroyable, les couleurs « pop » bien pétantes, les contrastes ultra-travaillés et les noirs denses. Ça en jette !



    [Test Blu-ray] Revenge(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X)
    Faisant la part belle à un score électro ample et à des basses malaisantes généreuses, ce mixage extrêmement dynamique et habilement immersif (la faune du désert et les effets pyrotechniques s'invitent aux quatre coins de la zone d'écoute) est aussi habité que sa lolita guerrière.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Carbone

    [Test Blu-ray] CarboneNationalité : Français, Belge
    Genre : Polar, Drame
    Année : 2017
    Durée :104 min
    Réalisateur : Olivier Marchal
    Acteurs :
    Benoît Magimel, Gringe, Idir Chender, Laura Smet, Michaël Youn, Dani, Moussa Maaskri, Gérard Depardieu
    Compositeur : Erwann Kermorvant

    Provenance : France
    Éditeur : EuropaCorp
    Date de sortie : 07 mars 2018

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
    Bande-son : Français DTS-HD MA 5.1, Français Audiodescription
    Sous-titres : Français pour malentendants



    Menacé de perdre son entreprise, Antoine Roca, un homme ordinaire, met au point une arnaque qui deviendra le casse du siècle. Rattrapé par le grand banditisme, il lui faudra faire face aux trahisons, meurtres et règlements de compte.



    [Test Blu-ray] CarboneInspiré de l'arnaque à la taxe carbone qui défraya la chronique judiciaire il y a quelques années (rien de moins que le casse du siècle), ce polar noir servi par un casting impérial (Benoît Magimel bouffe l'écran et Michaël Youn est d'une justesse inattendue) permet une fois encore à son metteur en scène d'ausculter un monde gangrené par la corruption et l'appât du gain. Et c'est avec une maîtrise technique de tous les instants et sa noirceur habituelle qu'il orchestre ce récit intense et haletant de bout en bout, qui a la bonne idée de ne jamais oublier ses personnages plongées dans une spirale infernale. Un grand film.



    [Test Blu-ray] Carbone(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image SDR ISF Expert pièce sombre)
    Nocturne et glamour (la nuit est joliment esthétisée), la superbe photographie d'Antony Diaz trouve en ce Blu-ray un écrin à sa hauteur. Sombres et lumineuses à la fois, les images sont parfaitement définies et véhiculent un piqué de pointe, des couleurs d'une beauté fascinante, des contrastes tranchés et des noirs pesants.



    [Test Blu-ray] Carbone(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X)
    Peu nerveuse (là n'est pas le propos) mais toujours efficiente, cette piste sonore fait entendre son environnement spatial (les ambiances de la rue) et sa signature musicale (Orelsan et la Scred Connexion) en usant de tous les canaux qui lui sont alloués (belle présence arrière).

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Dans la brume

    [Test Blu-ray] Dans la brumeNationalité : Français, Canadien
    Genre : Science-fiction, Catastrophe, Drame
    Année : 2018
    Durée : 89 min
    Réalisateur : Daniel Roby
    Acteurs :
    Romain Duris, Olga Kurylenko, Fantine Harduin, Michel Robin, Anna Gaylor
    Compositeur : Michel Corriveau

    Provenance : France
    Éditeur : TF1 Vidéo (page Facebook)
    Date de sortie : 07 août 2018

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
    Bande-son : Français DTS-HD MA 5.1, Français Audiodescription
    Sous-titres : Français pour malentendants



    Le jour où une étrange brume mortelle submerge Paris, des survivants trouvent refuge dans les derniers étages des immeubles et sur les toits de la capitale. Sans informations, sans électricité, sans eau ni nourriture, une petite famille tente de survivre à cette catastrophe. Mais les heures passent et un constat s’impose : les secours ne viendront pas et il faudra, pour espérer s’en sortir, tenter sa chance dans la brume...



    [Test Blu-ray] Dans la brumeAvis du loup celeste
    Du cinéma de genre français visuellement soigné et scénaristiquement malin quoique balisé, qui s'impose comme un drame fantastique crédible et angoissant aux acteurs habités (une mention spéciale à la prestation athlétique de Romain Duris) et aux effets spéciaux plutôt impressionnants. Préparez-vous donc à retenir votre souffle dans ce Paris chaotique où la mort guette !

    [Test Blu-ray] Dans la brumeAvis de WolfWife
    Un drame fantastique français ambitieux, convaincant et accrocheur grâce à une ambiance pesante, un Paris dans la brume saisissant, des scènes d'action réussies et une histoire humaine touchante même si le dénouement déçoit légèrement.

    Rendez-vous sur
    Cinetrafic pour découvrir le meilleur du cinéma français et de bonnes séries françaises.



    [Test Blu-ray] Dans la brume(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image SDR ISF Expert pièce sombre)
    Malgré quelques arrière-plans un peu mous lorsque la purée de pois est trop intense, ce transfert HD résiste à la brume grâce à un encodage AVC solide. La définition est royale, les contours précis, les couleurs aux teintes un peu jaunes impeccables, les contrastes travaillés et les noirs soutenus.



    [Test Blu-ray] Dans la brume(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X)
    Si la dynamique n'est que rarement mise à rude épreuve (juste lors de la catastrophe initiale), la piste audio proposée en DTS-HD MA 5.1 n'en reste pas moins immersive en diable et très convaincante. Les dialogues sont clairs, la spatialisation est en osmose totale avec les événements, les ambiances et autres effets sont bien inquiétants, la musique respire comme il faut et les basses se font ressentir au besoin.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique