• [Test Blu-ray] Battleship Island

    [Test Blu-ray] Battleship IslandTitre original : Gun-ham-do
    Nationalité : Sud-coréen
    Genre : Drame, Guerre, Historique
    Année : 2017
    Durée : 132 min
    Réalisateur : Ryoo Seung-wan
    Acteurs :
    Song Joong-ki, Hwang Jeong-Min, Park Mu Yeong, So Ji-Sub, Lee Jong Hyun
    Compositeur : Leo Bang

    Provenance : France
    Éditeur : Metropolitan Vidéo
    Date de sortie : 18 juillet 2018

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.39
    Bande-son : Coréen DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
    Sous-titres : Français

     

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs centaines de Coréens sont emmenés de force sur l’île d’Hashima par les forces coloniales japonaises. L’île est un camp de travail où les prisonniers sont envoyés à la mine. Un résistant infiltré sur l’île élabore un plan d’évasion géant, afin de sauver le plus grand nombre de prisonniers possible...



    [Test Blu-ray] Battleship IslandAvis du loup celeste
    Dotée d'un budget confortable (21 millions de dollars), cette méga-production sud-coréenne qui rend des comptes au Japon (c'est d'ailleurs là son principal défaut car tous les japonais y sont détestables), est un film de guerre radical en milieu simili-carcéral au souffle épique certain (la magistrale rébellion finale) et à la direction artistique somptueuse, où la violence crue côtoie l'humour absurde, la poésie calme et l'émotion à l'état pur. Une réussite majeure !

    [Test Blu-ray] Battleship IslandAvis de WolfWife
    Un peu confus au départ avant de prendre toute son envergure par la suite, ce film de guerre coréen remarquable et spectaculaire est une épopée humaine poignante à la violence frontale et aux belles envolées héroïques.



    [Test Blu-ray] Battleship Island(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image SDR ISF Expert pièce sombre)
    Faisant cohabiter divers rendus (ouverture et fin en noir et blanc, scènes désaturées ou sur-saturées) sans sourciller un seul instant, ce transfert HD sublime délivre une définition impassible, un piqué remarquable, des couleurs chatoyantes (lorsqu'elles sont présentes à l'écran), des contrastes au taquet et des noirs denses. C'est d'ailleurs tellement beau (même si les images sont volontairement crasseuses) et précis, que les CGI (de bonne qualité tout de même) en pâtissent quelque peu.




    [Test Blu-ray] Battleship Island(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et la VF)
    Des prestations acoustiques de haut vol qui prennent aux tripes (la VO et la VF font jeu égal). La dynamique est bourrine à souhait, la spatialisation est ultra-enveloppante, les effets comme les ambiances sont diffusés avec ce qu'il faut d'équilibre, la scène arrière est très régulièrement sollicitée, le score est envoyé avec puissance (surtout lors de l'hommage à Ennio Morricone en fin de métrage) et les basses se déchaînent lorsque l'action le permet (cf. la grande évasion).

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] The Age of Shadows

    [Test Blu-ray] The Age of ShadowsTitre original : Mil-jeong
    Nationalité : Sud-coréen

    Genre : Thriller
    Année : 2016
    Durée : 140 min
    Réalisateur : Kim Jee-woon
    Acteurs : Lee Byung-hun, Song Kang-ho, Gong Yoo, Han Ji-min, Park Hee-soon
    Compositeur : Mowg

    Provenance : France
    Éditeur : Studiocanal
    Date de sortie : 23 janvier 2018
    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.35
    Bande-son : Coréen DTS-HD MA 5.1 (et 2.0), Français DTS-HD MA 5.1 (et 2.0)
    Sous-titres : Français



    Dans ce premier tiers du 20ème siècle, en ces temps d’occupation de la Corée par le Japon depuis l’année 1910, le choix ne peut se faire qu’entre collaborer avec l’ennemi ou s’engager dans la résistance. Un capitaine de police coréen au service des japonais reçoit pour mission de démanteler un réseau de résistance clandestine. Il doit approcher le leader de la résistance tout en feignant d’être lui-même acquis à leur cause. S’ensuit alors un jeu de dupes, du chat et de la souris pour savoir qui va trahir qui...




    [Test Blu-ray] The Age of ShadowsJe suis souvent fan du cinéma coréen qui parfois met les gros moyens dans des productions d’envergure pour donner des spectacles dignes de blockbusters américains. Seule parfois l’interprétation aléatoire et pas toujours juste des acteurs coréens me déconcerte souvent par un jeu parfois énigmatique et figé. Dans ce thriller haletant le niveau est cependant très relevé pour une fois, et l’interprétation suit le déroulement implacable du film pour nous embarquer dans ce jeu de dupes et de faux-semblants, où chaque protagoniste joue sa vie ou sa mort. En tout cas le tempo parfois lent du film ne gâche en rien la virtuosité de la reconstitution historique, les enjeux de l’histoire et l’orchestration de scènes chocs qui vous mettent un uppercut ou parfois mal à l’aise. Le spectacle est à la fois somptueux au niveau des images et de l’intrigue qui est parfois tortueuse. Je dis bravo pour cette mise en image soignée d’une grande beauté esthétique. Attention cependant, certaines images pourraient choquer certaines personnes sensibles, les scènes de torture du film étant particulièrement explicites, tandis que les scènes de violence et d’action sont sans concession aucune. Une belle réussite du cinéma coréen.



    [Test Blu-ray] The Age of Shadows(Test réalisé sur un écran 2160p)
    Une image HD au top du support qui upscalée en 4K se rapproche d’une image UHD. Je ne vois pas comment critiquer une image aux magnifiques contrastes, aux couleurs splendides, à la définition acérée et à la luminosité fantastique. Scènes de nuit absolument magnifiques. C’est très beau et toute la reconstitution d’époque est magnifiée par cette image splendide.




    [Test Blu-ray] The Age of Shadows(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    Dès que les moments d’action arrivent ça claque sec sur les détonations et tous les canaux sont sollicités en restant pourtant très subtils. Accompagnement musical à la fois novateur, classique (utilisation du Boléro de Ravel sur la scène finale) et inquiétant du début à la fin.


    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony BDP-S790
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Memories of Murder

    [Test Blu-ray] Memories of Murder Titre original : Salinui chueok
    Nationalité : Sud-coréen
    Genre : Polar, Drame
    Année : 2003
    Durée : 131 min
    Réalisateur : Bong Joon-ho
    Acteurs :
    Song Kang-ho, Kim Sang-kyung, Kim Roe-ha, Song Jae-ho, Ko Seo-hie
    Compositeur : Tarō Iwashiro

    Provenance : France
    Éditeur : La Rabbia
    Date de sortie : 11 juillet 2018

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 1.85
    Bande-son : Coréen DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 2.0
    Sous-titres : Français

    Édition Ultime limitée à 2500 exemplaires comprenant :
    Un DigiBook avec le Blu-ray du film, le DVD du film, le DVD des bonus et un livret sur l’histoire du tournage du film (40 pages)
    La reproduction du storyboard intégral traduit en français
    • Les bonus suivants :
    - Memories, retour sur les lieux du crime : documentaire de Jésus Castro avec Bong Joon-ho, Song Kang-ho... (exclusivité mondiale - 63’)
    - Bong Sound : entretien avec Choi Tae-youn (14’)
    - Commentaire audio de Bong Joon-ho, Song Kang-ho, Kim Sang-kyung et Park Noh-sik
    - Making-of (2003 - 17’)
    - Entretien avec
    Tarō Iwashiro, compositeur (14’)
    - 7 scènes coupées, avec commentaire audio de Bong Joon-ho
    - Les décors (11’)
    - Les costumes (12’)
    - Les effets spéciaux (5’)
    - Bande-annonce 2017
    - Bande-annonce 2004

     
     

    Dans une petite ville près de Séoul, un tueur en série assassine dix femmes sans laisser le moindre indice. Dès le début de l’enquête, la police locale est dépassée par les événements. Fabrication de preuves, bavures, aveux forcés, recours au chamanisme, tous les moyens sont bons pour arrêter un coupable. Alors que les investigateurs s’enfoncent dans une logique absurde, le sanglant parcours du meurtrier continue...

     

    [Test Blu-ray] Memories of Murder S'inspirant d'un authentique fait divers, ce polar noir dramatique formellement élégant (et virtuose aussi) et narrativement dense (le scénario pourrait alimenter de nombreux films) reste un chef-d’œuvre quinze ans après sa sortie. En effet, difficile de ne pas être happé par le récit de cette traque désespérée où l'incompétence des autorités locales (le duo de flic est attachant) va se heurter à la figure maléfique fantomatique d'un violeur-tueur en série imprenable. D'une finesse d'écriture et d'une justesse de jeu remarquables, Memories of Murder se permet en outre des ruptures de ton multiples (de l'humour burlesque aux montées de violence brutales) et un méchant tacle de la société sud-coréenne (les dérapages policiers,
    la misère sociale, les failles du système de santé et j'en passe). Un classique qui aura marqué son époque (le début de la nouvelle vague du pays) et le cinéma (le Zodiac de David Fincher en est presque un remake).



    [Test Blu-ray] Memories of Murder (Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image SDR ISF Expert pièce sombre)
    Malgré de petits impairs (quelques fourmillements en basse lumière et une petite poignée de points blancs), cette superbe version 4K restaurée par Bong Joon-ho lui-même rend justice à l'ambiance poisseuse de l’œuvre. Ne vous attendez néanmoins pas à de belles images, dans le sens où elles ne sont pas là pour briller de mille feux, mais il faut savoir qu'elles sont en tout point conforme avec les volontés artistiques du chef op, à savoir nous plonger dans la campagne morne des abords de Séoul au cœur des années 80. Les plans sont donc sombres, le piqué globalement doux, les couleurs peu vives (si ce n'est les dernières minutes) et les contrastes assez naturels. Mais n'allez pas vous inquiéter, la clarté reste agréable et les détails bien visibles.



    [Test Blu-ray] Memories of Murder (Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et la VF)
    Comme le son joue un rôle prépondérant dans l'atmosphère véhiculée par l’œuvre, il était important que les présentes pistes sonores assurent. Si ce n'est pas le cas de la VF qui se cantonne à un mixage 2.0 trop frontal et étriqué pour permettre une quelconque immersion, ce n'est pas la même chose du côté de l'impressionnante VO. Équilibrée, claire et puissante, elle distille des ambiances très réalistes (la présence plus ou moins continue du vent et de la pluie) en usant intelligemment des surrounds et véhicule un score poétique dévasté avec ce qu'il faut de présence. Dommage néanmoins que l'éditeur n'est pas proposé le mixage 7.1 disponible sur le Blu-ray sud-coréen édité par CJ Entertainment.
     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


    votre commentaire
  • [Test Blu-ray] Memories of War

    [Test Blu-ray] Memories of WarTitre original : Battle for Incheon : Operation Chromite
    Nationalité
     :
    Sud-coréen
    Genre : Guerre
    Année : 2016
    Durée : 106 min
    Réalisateur : John H. Lee
    Acteurs : Lee Jung-jae, Lee Beom-su, Jin Se-yeon, Liam Neeson
    Compositeur : Lee Dong-joon

    Provenance : France
    Éditeur : Wild Side Video
    Date de sortie : 27 septembre 2017
    Format vidéo : 1920x1080 / 50i - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.40
    Bande-son : Coréen DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
    Sous-titres : Français imposés sur la VO



    En 1950, la Corée du Sud est entièrement envahie par la Corée du Nord avec l'appui des Chinois. La Guerre de Corée vient de commencer, et elle est loin d'être finie. Le général McArthur, héros de la Seconde Guerre Mondiale est envoyé pour inverser le cour des choses et reconquérir la Corée du Sud. Un commando sud-coréen de 8 hommes est envoyé en territoire ennemi pour récupérer des plans cruciaux indiquant les défenses et l'emplacement des mines sous-marines verrouillant le port d'Incheon, porte d'entrée pour la reconquête militaire. L'Opération Chromite pourra débuter si les 8 hommes réussissent leur mission. Mais à chacun de leur pas, des dangers mortels les guettent en territoire hostile...



    [Test Blu-ray] Memories of WarSi la reconstitution historique de ce film de guerre sud-coréen est correcte, le manque de souffle de celui-ci pourra en décevoir plus d'un ou d'une. On ne peut pas dire que les morceaux de sacrifices et de bravoure guerrière soient toujours percutants, et n'arrachent pas toujours des moments de franche émotion, la faute au jeu un peu figé des acteurs et actrices sud-coréens. Ce n'est donc pas toujours bien joué malheureusement. Les personnages manichéens et une pointe de propagande à la gloire des soldats sud-coréens sont parfois trop caricaturaux. Quant à la présence de Liam Neeson en général McArthur, je l'ai trouvé un peu trop monolithique et engoncé dans ce rôle, certes difficile à porter. Un divertissement correct mais qui ne m'a pas fait vibrer. Un autre film sur la guerre de Corée, Frères de sang, est autrement plus prenant et époustouflant dans la reconstitution des combats fratricides qui ont opposés les 2 Corées.



    [Test Blu-ray] Memories of War(Test réalisé sur un écran 2160p)
    L'image proposée par ce film de guerre est loin d'être idyllique. Elle est très correcte certes, surtout sur les scènes de jour, mais dès qu'il y a des scènes sombres, on a, soit des noirs bouchés, soit des noirs trop éclairés. Les couleurs assez froides tirent vers le jaune (rien à voir avec la couleur de peau des soldats coréens). La définition n'est pas toujours au top, avec quelques scènes pas toujours très nettes et une sorte de voile un peu gênant, et le caractère trop numérique et maladroit des effets spéciaux apparaît de façon très visible lors des scènes de batailles navales.




    [Test Blu-ray] Memories of War(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    Une piste suffisamment costaude lors des moments-clés (combats, bombardements, fusillades, etc.), rien de plus normal pour un film de guerre, mais rien de plus qui fera vibrer votre installation au-delà de vos espérances. Musique de la B.O. un peu plombante.
     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony BDP-S790
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou


    2 commentaires
  • [Test Blu-ray] Tunnel

    [Test Blu-ray] TunnelTitre original : Teo-neol
    Nationalité
     : Sud-coréen
    Genre : Catastrophe, Drame
    Année : 2016
    Durée : 126 min
    Réalisateur : Kim Seong-hun
    Acteurs : Ha Jung-woo, Bae Doona, Oh Dal-su


    Provenance : France
    Éditeur : Condor Entertainment
    Date de sortie : 07 novembre 2017

    Format vidéo : 1920x1080 / 50i - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage AVC - Format 2.35
    Bande-son : Coréen DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
    Sous-titres : Français imposés sur la VO



    Alors qu’il rentre retrouver sa famille, un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel, au volant de sa voiture. Pendant qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition. Les secours parviendront-ils à le sortir à temps ?



    [Test Blu-ray] TunnelUne tension de tous les instants pour ce film catastrophe réaliste où le suspense se fait étouffant et où la mise en scène à hauteur d'homme participe au sauvetage. Si le genre n'est certes pas renouvelé (les clichés ne sont pas évités), cette proposition venant de Corée du Sud reste une brillante réussite.



    [Test Blu-ray] TunnelSi ce n'est quelques couacs de mouvements (dû au passage 24p → 50i ?) et petites baisses de régime de la compression (des portions du cadre parfois bruitées), ce transfert HD restitue avec beaucoup de minutie les images qui sont la plupart du temps plongées dans l'obscurité et/ou accompagnées de poussières/fumées. La définition ne faiblit guère, le niveau de détails est excellent, les couleurs mesurées sont réalistes, les contrastes sont bien gérés et les scènes sombres parfaitement lisibles.



    [Test Blu-ray] TunnelMalgré un léger déséquilibre acoustique (un silence de mort quand c'est calme et l'apocalypse auditif lorsque ça bouge), ce mixage très solide est particulièrement immersif (l'impression d'être bloqué dans la voiture à côté de la victime est prégnante). Les voix sont claires, la dynamique est assez redoutable et tous les canaux sont sollicités pour nous plonger au cœur de la catastrophe (baissez la tête lors de l'effondrement du tunnel). Une fois n'est pas coutume, le doublage de la VF est de plutôt bonne facture même si la VO est à privilégier pour le jeu d'acteurs et la précision accrue des ambiances.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique