• [Blu-ray 3D] L'Honneur du Dragon 2 (Tom yum goong 2 )

    ♦ Nationalité : Thaïlandais
    ♦ Genre : Arts martiaux, Action
    ♦ Année : 2013
    ♦ Durée : 105 min
    ♦ Réalisateur : Prachya Pinkaew
    ♦ Acteurs : Tony Jaa, RZA, JeeJa Yanin, Marrese Crump, Yayaying Rhatha Phongam
    Note artistique [Blu-ray 3D] L'Honneur du Dragon 2 (Tom yum goong 2 )
    Qualité vidéo [Blu-ray 3D] L'Honneur du Dragon 2 (Tom yum goong 2 ) Qualité audio [Blu-ray 3D] L'Honneur du Dragon 2 (Tom yum goong 2 )
    Qualité relief (3D native) [Blu-ray 3D] L'Honneur du Dragon 2 (Tom yum goong 2 )

    ► Le synopsis :

    Kham est le dernier d’une longue lignée de gardiens traditionnels qui veillent sur les éléphants de guerre considérés comme sacrés. Quand un de ses éléphants est volé, il découvre que le responsable est un puissant syndicat du crime dirigé par le dangereux LC. Avec l’aide d’un agent d’Interpol, Kham va devoir affronter les redoutables combattants à la solde de LC pour espérer récupérer son éléphant...

    ► Le film :

    Cette séquelle de "L'Honneur du Dragon" s'apparente plus à un « vrai film » d'arts martiaux qu'au beat'em all décérébré qu'était son aîné, mais n'est pas encore une réussite pour autant. Le montage est cette fois-ci compréhensible et le scénario un peu moins prétexte à enchaîner bêtement les scènes d'action même s'il est encore une fois inepte et burlesque, mais la mise en scène est toujours aussi hystérique (et il n'y a plus de plans-séquences), les acteurs surjouent (RZA) et les CGI sont moches (les fonds vert sont archi-visibles). Du côté des affrontements par contre les chorégraphies sont nerveuses et les prouesses techniques de Tony Jaa mais aussi (et surtout) de Marrese Crump sautent aux yeux. De nombreuses séquences sont même épatantes (l'attaque des motos) même si certaines souffrent d'idées un peu trop saugrenues comme le combat sur les rails où chaque geste sonne comme le bruit des sabres laser de Jedi ! Seuls les fans d'arts martiaux apprécieront l'exercice.

    ► Le Blu-ray Disc :

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (MVC) / [2.35] - Thaïlandais DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    Français

    • Image : La photographie assez laide, les couleurs plutôt ternes et les contrastes en dents-de-scie sont contrebalancés par une luminosité bien gérée, une définition solide, des détails rigoureux et des noirs profonds.
    • Son : Ces deux pistes sonores, particulièrement musclées, sont le point fort de cette édition avec une bonne clarté des voix, une dynamique intense, des ambiances affirmées sur tous les canaux, des coups portés violents, un score électronique entraînant et des basses (fréquences) robustes.
    • 3D : Elle souffle le chaud et le froid en permanence à cause d'une conversion bâclée alors que les plans captés nativement en 3D sont globalement très bons. La fenêtre de profondeur varie donc en permanence de bonne lors des plans larges à mauvaise lors des plans rapprochés, il y a de plus de nombreux flous sur les arrières-plan, les séquences converties souffrent d'un détourage des calques approximatif et d'un mauvais détachement, et de nombreux plans accusent un aspect terriblement fake (fonds vert archi-visible et/ou spatialisation bancale). Il y a heureusement de nombreux débordements (personnages et décors) et jaillissements (un long coup de pied sauté, des jaillissements d'armes de jet et le flottement de particules diverses comme de la braise) mais les windows conflicts ne sont pas évitées. Le résultat est donc bien trop hétérogène pour convaincre.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) Metropolitan Vidéo 1er octobre 2014

    [Blu-ray 3D] L'Honneur du Dragon 2 (Tom yum goong 2 )


    votre commentaire
  • [Blu-ray] L'Honneur du dragon (Tom yum goong)Année : 2005
    Durée : 93 min
    Réalisateur : Prachya Pinkaew
    Acteurs : Tony Jaa, Petchtai Wongkamlao, Bongkoj Khongmalai

    Le synopsis :

    Le jour où des trafiquants capturent et enlèvent les deux éléphants avec lesquels il a grandi, Kham fait le serment de les retrouver pour l’honneur de son peuple. Sa promesse l’amène jusqu’en Australie où il doit affronter un puissant gang sans scrupules. Heureusement, sa maîtrise du Muay-Thaï, un art martial d’une rare violence, va lui permettre de surmonter les obstacles...

    Le film : ♥♥♥♥♥

    Après un "Ong-bak" très remarqué, l'équipe du film (le scénariste/réalisateur, le coordinateur des cascades et l'acteur) a collaboré sur "L'Honneur du dragon" mais le résultat se situe bien en-dessous de son prédécesseur.

    La réalisation est névrosée (en dehors des deux plans-séquences), le montage est chaotique (l'incompréhensible poursuite en bateau), les acteurs sont consternants (Tony Jaa est monolithique) et le scénario est d'une rare bêtise même s'il n'est qu'un prétexte à enchaîner une multitude de scènes d'action qui bénéficient de chorégraphies très spectaculaires. De ce côté là par contre le film en donne pour son argent (heureusement), surtout lors de la dernière demi-heure qui est une succession de trois séquences anthologiques dont la plus remarquable, un plan-séquence de près de 05 minutes qui voit le héros corriger à tour de bras une trentaine d'adversaires alors qu'il est en train de grimper les étages en rotonde d'un restaurant clandestin, mérite à elle seule le coup d’œil.

    "L'Honneur du dragon" s’apparente donc à un gros beat'em all cinématographique qui aligne sans consistance les courses-poursuites et les bastons plus impressionnantes les unes que les autres. Tout dans les bras rien dans la tête !

    >>> Découvrez d'autres films d'action sur cinetrafic ainsi que la sélection des meilleurs films 2013  <<<

    Le Blu-ray Disc : [Blu-ray] L'Honneur du dragon (Tom yum goong)

    Format vidéo Pistes sonores Sous-titres
    1080p24 (AVC) / [1.85] - Thaïlandais DTS-HD Master Audio 5.1
    - Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1
    Français

    • Image : Une granulosité élevée, quelques fourmillements et de nombreux flous artistiques viennent quelque peu entacher un transfert HD loin d'être vilain. Le master est enfin nettoyé, il y a beaucoup de détails (dans les zones non floutées), les couleurs ne souffrent d'aucune déviance et les contrastes sont plutôt solides.
    • Audio : Essentiellement accès sur la façade avant, les deux pistes sonores sont pêchues et possèdent une ouverture frontale dynamique et nette qui permet aux voix, aux bruitages (le craquement des os) et à la musique de bien s'exprimer.

    Région Éditeur Date de sortie
    B (France) TF1 Vidéo 19 juin 2013

    [Blu-ray] L'Honneur du dragon (Tom yum goong)


    votre commentaire
  • Slice Slice de Kongkiat Khomsiri:

    Bangkok est le théâtre d’une série de meurtres terrifiants, dont les victimes sont à chaque fois retrouvées dans des valises rouges. La police, impuissante, décide alors d’engager un ex-tueur à gages aujourd’hui emprisonné pour retrouver l’auteur de ces crimes. Entre l’ancien assassin professionnel et le tueur en série, le face-à-face va devenir inévitable...


    Quelque part entre le thriller noir coréen et l'heroic bloodshed hongkongais, "Slice" est un thriller thaïlandais pervers à l'ambiance glauque, qui raconte une histoire particulièrement dramatique (le final émotionnellement tétanisant) avec une grande brutalité graphique, qui met en scène un ange de la mort drapé de rouge lors de séquences chocs (le carnage au bordel) et qui s'impose comme un véritable uppercut malgré quelques maladresses (des acteurs et des effets spéciaux moyens). Une descente en enfer éprouvante !

    *****
    Blu-ray Disc Région B Français.
    Éditeur: Wild Side Video.

    - Pistes sonores: Thaïlandais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF) Audio-3D.
    - Sous-titres: Français.

    Critique support: BBBBB
    -Image: Déroutante, voilà le mot qui décrit le mieux l'image de ce transfert qui respecte la volonté artistique de son réalisateur et de son chef opérateur. En effet, toutes les scènes se déroulant à Bangkok sont extrêmement granuleuses, peu définies et violemment saturées pour un effet craspec bien rendu. A la campagne au contraire, les plans sont d'une grande précision, grandement définis et possèdent des couleurs plus naturelles. Dans tous les cas les noirs et les contrastes sont d'un très bon niveau.
    -Audio: Des pistes sonores dynamiques et très méritantes sur le rendu réaliste et immersif des ambiances aussi bien en ville qu'à la campagne.


    votre commentaire
  • Ong Bak 3 The Final Battle Ong-Bak 3 - La bataille finale de Tony Jaa et Panna Rittikrai:

    Tien, laissé pour mort, est sauvé par Pim, Mhen et les villageois de Kana Khone. Grâce à la méditation apprise aux côtés de Phra Bua, il parvient enfin à accomplir le Natayuth et se dresse contre les oppresseurs de son peuple...


    Prenant place directement après le très spectaculaire mais peu compréhensible et inachevé second opus, "Ong-Bak 3" rectifie le tir même s'il pourra paraître hermétique à bon nombre de spectateurs occidentaux.

    En effet, il est question ici de la rédemption d'un guerrier à travers l'aspect culturel de la Thaïlande. On y parle donc de bouddhisme, de karma, de tradition (comme la danse traditionnelle nommée Ram Thaï) et quiconque ne s'intéressant pas un minimum à la culture de ce pays se sentira vite perdu. En dehors de cet aspect au demeurant très intéressant, "Ong-Bak 3" conserve la magnifique photographie cuivrée et la reconstitution à l'ambiance barbare de son aîné, il présente des scènes de combats toujours aussi jouissives, violentes et spectaculaires (peut-être un peu moins que dans le deux) et il termine en apothéose la grande destinée de Tien avec un scénario beaucoup moins chaotique.

    Ce dernier opus clôture donc la trilogie "Ong-Bak" avec réussite, mais l'aspect culturel de la Thaïlande y est tellement représenté que certains spectateurs seront vite largués.

    *****
    Blu-ray Disc Région A,B,C Canadien.
    Éditeur: Entertainment One.

    - Pistes sonores: Thaïlandais, Anglais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1.
    - Sous-titres: Anglais et Français.

    Critique support: BBBBB
    -Image: La palette colorimétrique d'une grande richesse est totalement fidèle à l'esthétique du film (des tons cuivrés), les contrastes sont bien découpés, la profondeur de champ est concluante, le piqué est très pointu (la sueur sur les corps) et la fluidité est exemplaire. Mais la présence à plusieurs reprises d'un important bruit vidéo et l'utilisation d'un master loin d'être immaculé (beaucoup de points blancs parasites), viennent à gâcher quelque peu le spectacle.
    -Audio: Même si les effets arrières se font assez discrets (en dehors d'un passage stressant mais volontaire, où toutes les enceintes diffusent un bruit aigu / strident), les pistes sonores restituent tout le punch des scènes de combat.


    votre commentaire
  • Red Eagle Red Eagle de Wisit Sasanatieng:

    Une mystérieuse confrérie d’hommes politiques va signer un contrat mirobolant pour la construction d’une centrale nucléaire. Les riverains menacés restent impuissants face à l’hégémonie de cette organisation. Mais un justicier veille sur la cité. Violent et sans pitié, il ne laisse sur les corps de ses victimes qu’une simple carte signée RED EAGLE…

    Popularisé dans les années 60 par l'icône Mit Chaibancha mais oublié depuis, "Red Eagle" le super-héros venu de Thaïlande est aujourd'hui remis au goût du jour avec cette superproduction d'action violente, qui prend place dans un bangkok moderne du plus bel effet.

    Le scénario politico-écolo est prenant et se réfère judicieusement à l'actualité (la construction d'une centrale nucléaire proche des habitations), les personnages sont intéressants et développés (le héros accroc à la morphine), les acteurs sont crédibles, la mise en scène à l'esthétique plus que léchée est efficace et les nombreuses scènes d'actions sont gores et brutales. Un regret tout de même pour le montage trop cut lors des combats et une déception concernant la fin abrupte avec un dérangeant "A Suivre" (vivement le second opus).


    Pour conclure, "Red Eagle" est un film de super-héros thaïlandais plus que sympathique qui comblera les amateurs du genre.

    *****
    Blu-ray Disc Région B Français.
    Éditeur: Wild Side.


    - Pistes sonores: Thaïlandais et Français (VFF) DTS-HD Master Audio 5.1; Français (VFF) Audio-3D.
    - Sous-titres: Français imposés sur la VO.

    Critique support: BBBBB
    -Image: Un transfert HD globalement très satisfaisant (piqué, définition, noirs, contrastes et couleurs au top du support) mais pas irréprochable, la cause à la présence inopportune d'un bruit vidéo discret mais bien présent.
    -Audio: Là on est dans le top du top, avec des pistes sonores dynamiques en diable et très étudiées, où les moindres petits effets (et ils sont très nombreux) sont restitués à 360° avec autant de finesse que de puissance pour un découpage sonore de folie. Top démo.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique