• [Test 4K Ultra HD] Hostiles

    [Test 4K Ultra HD] Hostiles

    [Test 4K Ultra HD] HostilesNationalité : Américain
    Genre : Western, Drame
    Année : 2017
    Durée : 134 min
    Réalisateur : Scott Cooper
    Acteurs : Christian Bale, Rosamund Pike, Wes Studi, Jesse Plemons, Ben Foster, Q'orianka Kilcher
    Compositeur : Max Richter

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Lionsgate Films
    Date de sortie : 24 avril 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Anglais pour malentendants



    En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, ancien héros de guerre devenu gardien de prison, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales. Peu après avoir pris la route, ils rencontrent Rosalee Quaid. Seule rescapée du massacre de sa famille par les Comanches, la jeune femme traumatisée se joint à eux dans leur périple. Façonnés par la souffrance, la violence et la mort, ils ont en eux d’infinies réserves de colère et de méfiance envers autrui. Sur le périlleux chemin qui va les conduire du Nouveau-Mexique jusqu’au Montana, les anciens ennemis vont devoir faire preuve de solidarité pour survivre à l’environnement et aux rencontrent qu'ils vont faire...




    [Test 4K Ultra HD] HostilesAvis du loup celeste
    Loin du moindre manichéisme, ce western mélancolico-crépusculaire taiseux au ton solennel, à la reconstitution minutieuse, au casting habité, à la mise en scène méditative, au périple lent (mais pas ennuyeux) et à la violence sèche, est un grand film humaniste qui renoue avec les codes du genre pour mieux parler du poids des remords (les personnages sont prisonniers de leurs propres culpabilités). Émouvant et profondément réflexif.


    [Test 4K Ultra HD] HostilesAvis de WolfWife
    Ce western brutal, puissant et épique au réalisme fascinant, est un grand film qui bouleverse autant par sa subtilité que par son souffle humaniste universel.

     

    [Test 4K Ultra HD] HostilesCommençons par les choses qui fâchent voulez-vous ? De un, il est étonnant pour un film aussi récent de constater la présence de nombreux points blancs qui envahissent régulièrement le cadre. Et de deux, le superbe grain argentique de l’œuvre (un tournage en 35mm) varie étrangement d'un plan à l'autre, preuve d'une compression pas toujours solide (quelques remontées de fourmillements). Mais poursuivons maintenant avec ce qui fait plaisir. Malgré un filtre « dépressif » qui apporte de la douceur et une certaine obscurité aux images, le niveau de détail est beaucoup plus précis (la tunique poussiéreuse des soldats, les motifs sur la chemise du chef Cheyenne), les arrière-plans s'affichent avec une profondeur accrue, les couleurs sont plus richement saturées (toutes les teintes jaunes, le rouge des peintures guerrières des Comanches, le bleu du ciel), les sources lumineuses gagnent en réalisme (les bougies dans la caserne, les feux de camp, les magnifiques couchers de soleil) et les scènes (très) sombres profitent d'un évident gain en lisibilité (meilleur relief + découpe des noirs) grâce à des contrastes plus robustes. Sur le Blu-ray en fait, ces mêmes séquences tournées en éclairage naturel sont artificiellement moins sombres. La compression aurait-elle eu plus de mal à suivre dans le cas contraire ? C'est fort possible oui.

     

    [Test 4K Ultra HD] HostilesBardée d'ambiances environnementales (il faut dire que 90% du film se déroule à l'extérieure) qui font vivre généreusement tous les canaux (le paysage sonore est très immersif) et bercée par le score élégiaque de Max Richter qui s'invite systématiquement à l'arrière, cette VO DTS-HD MA 5.1 aux voix rendues clairement (alors que certains dialogues sont chuchotés) et aux effets pyrotechniques (il y en a quelques-uns) livrés avec force (la dynamique ne ménage pas sa peine), est assez impressionnante alors qu'elle se veut subtilement douloureuse et ne cherche point le rentre-dedans gratuit.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife

    « [Test Blu-ray] Proud Mary[Test Blu-ray] Spider-Man : Homecoming »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :