• [Test 4K Ultra HD] Mother !

    [Test 4K Ultra HD] Mother !

    [Test 4K Ultra HD] Mother !Nationalité : Américain
    Genre : Drame, Horreur, Fantastique
    Année : 2017
    Durée : 121 min
    Réalisateur : Darren Aronofsky
    Acteurs : Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris, Michelle Pfeiffer, Stephen McHattie

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Paramount Pictures
    Date de sortie : 19 décembre 2017
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.39 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Anglais, Français, Anglais pour malentendants



    Un couple voit sa relation remise en question par l’arrivée d’invités imprévus, perturbant leur tranquillité...




    [Test 4K Ultra HD] Mother !Avis du loup celeste
    Ce drame fantastique extrêmement oppressant
    et parsemé de visions démentes (l'Apocalypse du final) qui repousse les limites du genre, est un huis clos unique en sa nature qui superpose les symboliques (difficile d'en dire plus sans spoiler l’œuvre) au sein d'un récit parfaitement orchestré, où la mise en scène brillante de Darren Aronofsky et le jeu complexe de Jennifer Lawrence servent avant tout la richesse allégorique du propos. Un étrange objet filmique aux grilles de lecture multiples qui ne laissera personne indifférent.

    [Test 4K Ultra HD] Mother !Avis de WolfWife
    Ce thriller mêlant angoisse et symbolique est une expérience cinéma aussi déconcertante que déstabilisante, dont l'intensité ne suffit pas à combler la trop grande étrangeté.




    [Test 4K Ultra HD] Mother !Je vais être très clair dès le départ, l'image ultra-typée de ce film concoctée par Matthew Libatique ne plaira pas à tout le monde (comme l’œuvre finalement), la « faute » à une texture granuleuse très prononcée (
    c'est âpre mais moins dans la dernière ligne droite), à une douceur certaine (un tournage en Super16) et à des couleurs lessivées, mais ne vous y trompez surtout pas, ce rendu particulier n'est là que pour mettre en exergue les thèmes abordés par l'intrigue. Et quoi de mieux qu'un Ultra HD Blu-ray pour refléter la vision d'un réalisateur ? À ce jour, rien ! Tout d'abord, la définition est plus forte et les détails clairement affinés (les visages, les vêtements, les murs de la maison). Ensuite, même si les contrastes sont volontairement restreints (moins sur la fin), les blancs sont plus éclatants et les noirs (ternes au début) plus profonds (c'est très appréciable dans les recoins sombres de certaines pièces). Puis, si la palette colorimétrique est globalement atténuée pour que l'expérience visuelle soit plus douce (les teintes terreuses), les primaires sont beaucoup plus riches (le sang rouge, les feuillages verts, le ciel bleu et la photographie ambrée). Enfin, la luminosité est un peu relevée et les sources lumineuses plus intenses (toutes les lampes de l'habitation sont plus chaudes et vives).


     
    [Test 4K Ultra HD] Mother !C'est dans un véritable purgatoire que ce mixage Atmos (qui complète idéalement les images) nous transporte.
    Entre un score expérimental de Jóhann Jóhannsson (qu'il repose en paix) qui plonge la pièce d'écoute dans un épais mystère, des sons étranges émanant de la vielle bâtisse (et elle aime bien « vivre » au-dessus de nos têtes), des déplacements précis et inattendus de personnages dans l'espace sonore (les gens qui montent à l'étage dans notre dos, le bruit des pas venant du plafond), des ambiances et/ou effets de plus en plus prégnants (les horreurs de la Guerre) et inquiétants venant de toutes les directions, des basses corsées et des voix (qui n'hésitent pas à se déplacer hors de l'écran) distinctes malgré le chaos environnant, le spectacle acoustique fait son office. Très étonnamment, la VF (quand même moins dynamique et enveloppante) se bat comme une grande !

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife

    « [Test Blu-ray] Colombiana[Test Blu-ray] Baby Driver »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :