• [Test 4K Ultra HD] Predator

    [Test 4K Ultra HD] Predator

    [Test 4K Ultra HD] Predator[Test 4K Ultra HD] PredatorNationalité : Américain
    Genre : Action, Science-fiction
    Année : 1987
    Durée : 107 min
    Réalisateur : John McTiernan
    Acteurs : Arnold Schwarzenegger, Carl Weathers, Elpidia Carrillo, Bill Duke, Jesse Ventura
    Compositeur : Alan Silvestri

    Provenance : Royaume-Uni
    Éditeur : 20th Century Fox
    Date de sortie : 06 août 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 1.85 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais DTS-HD MA 4.0, Français DTS 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Dutch et ses hommes ont été envoyés en Amérique Latine pour sauver trois hommes, otages de la guerilla. Largués dans la jungle, ils exécutent sans accroc la première partie de leur mission et s’apprêtent à se replier lorsqu’ils découvrent le corps étripés et atrocement mutilés de trois soldats. Ils s'aperçoivent alors qu’ils ne sont pas seuls et que l’être qui les traque vient d’un autre monde...




    [Test 4K Ultra HD] PredatorAvec son scénario simple mais terriblement accrocheur et sa mise en scène parfaite (une véritable leçon de cinéma !), Predator reste encore aujourd'hui la référence dans le domaine du survival primal (pour preuve, le dernier tiers du film Apocalypto est un remake de ce film) où la silencieuse créature toujours camouflée est un chasseur redoutable qui semble occuper tout l'espace sans pourtant jamais y apparaître. La tension est palpable et les scènes percutantes affusent tout du long, surtout dans la dernière partie où la créature au design incroyable apparaît enfin aux yeux de tous. Et que dire de la traque finale avec un Schwarzenegger (au sommet de son art) habité comme jamais ou encore de la somptueuse BO d'Alan Silvestri. Incontournable, ce chef-d'œuvre du cinéma d'action fantastique passe les années avec brio.

     

    [Test 4K Ultra HD] Predator(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image HDR10 technicolor Expert avec activation du Mappage ton dynamique)
    Tirées d'un scan 4K flambant neuf, les images de cet Ultra HD Blu-ray vont venger les déçus (à raison) du master HD utilisé en 2010 dans la Ultimate Hunter Edition. Aux oubliettes donc la trop grande propreté, l'usage abusif de DNR (rappelez-vous des visages cireux), les contrastes artificiellement sur-boostés et la luminosité trop rehaussée qui dénaturés complètement la photographie d'origine. Grâce à ce transfert UHD / HDR de qualité, l'aspect véritable de l'œuvre est ENFIN retrouvée. Le rendu argentique est de retour avec son grain omniprésent, les détails sont sensiblement améliorés (la jungle est encore plus palpable qu'en version 3D !) même lorsque les conditions climatiques ne s'y prêtent guère, les couleurs sont beaucoup plus nuancées (les verts) et pêchues (les rouges), la lumière du jour, les reflets du soleil (sur l'eau notamment) et les explosions gagnent en brillance et en éclat, et les plans naturellement peu éclairés redeviennent pleinement sombres (il ne faisait jamais vraiment nuit dans la Ultimate Hunter Edition) même si certaines ombres sont à présent un peu bouchées.

     

    [Test 4K Ultra HD] Predator(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 avec post-traitement DTS Neural:X pour la VO et la VF)
    La piste sonore anglaise DTS-HD Master Audio 5.1 à la puissance ravageuse, aux voix claires, aux graves solides et à la spatialisation impressionnante pour l'époque (une multitude d'effets sonores sur toutes les enceintes), enterre la pauvre version française DTS 5.1 (identique au DVD) à la dynamique faiblarde et qui a tendance à étouffer toutes les ambiances (surtout du côté des surrounds). Il faut cependant avouer que dans les deux cas, à cause de sonorités datées, le mixage est aujourd'hui dépassé.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste

    « [Test Blu-ray] Mr. Wolff[Test Blu-ray] Voice from the Stone »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :