• [Test 4K Ultra HD] Prédictions

    [Test 4K Ultra HD] Prédictions

    [Test 4K Ultra HD] PrédictionsTitre original : Knowing
    Nationalité : Américain, Britannique

    Genre : Thriller, Drame, Science-fiction
    Année : 2009
    Durée : 121 min
    Réalisateur : Alex Proyas
    Acteurs : Nicolas Cage, Chandler Canterbury, Rose Byrne, Lara Robinson, D.G. Maloney, Nadia Townsend
    Compositeur : Marco Beltrami


    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Lionsgate Films
    Date de sortie : 10 avril 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - Dolby Vision / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 12 bit - Encodage HEVC - Format 2.35 - 2K DI
    Luminance HDR :
    Adaptée aux caractéristiques techniques spécifiques du dispositif d'affichage utilisé
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Français (VFQ) Dolby Digital 5.1
    Sous-titres : Anglais pour malentendants



    Pour fêter l'anniversaire d'une école, une cérémonie est organisée au cours de laquelle une capsule temporelle contenant des messages écrits par des enfants cinquante ans auparavant est déterrée et ouverte. Le petit Caleb reçoit une série incohérente de chiffres qui correspond à la date exacte des catastrophes passées et à venir...


     

    [Test 4K Ultra HD] PrédictionsPorté par un Nicolas Cage plus sobre qu'à l'accoutumée (belle justesse de l'ensemble du casting
    ) et dirigé par le talentueux réalisateur de The Crow et Dark City, ce thriller catastrophe viscéral (en plus d'être inspirées, les scènes chocs sont tétanisantes) et émouvant nous présente une variation autour de la fin du monde. Le scénario est angoissant, les SFX spectaculaires et le final science-fictionnel détonant. Et malgré son évidente propagande scientologue, Prédictions reste un moment de cinéma assez mémorable.



    [Test 4K Ultra HD] PrédictionsCompression invisible, colorimétrie saisissante, piqué redoutable et profondeur de champ hallucinante pour un plaisir visuel jamais pris à défaut. Là était mon jugement lors de la parution du présent titre en Blu-ray, et aujourd'hui, avec ce solide 4K Ultra HD, je peux dire qu'il y avait encore matière à amélioration. Lorsque de jour, les couleurs plus ambrées (hors séquence introductive se déroulant 50 ans dans le passé qui est encore plus désaturée ici) apportent de la crédibilité à l'intrigue, les séquences nocturnes plus bleutées permettent de bien s'apercevoir des écarts de température. Et même si les teintes secondaires sont toujours délibérément limitées, les primaires gagnent en richesse (le ciel bleu et les multiples nuances de rouge). La définition est aussi en hausse et permet de distinguer les détails les plus fins (les pores de la peau, les ridules d'un parquet, la fourrure des lapins) jusqu'alors invisibles. Les contrastes témoignent d'un sentiment de supériorité avec des blancs plus brillants et des noirs plus luxueux qui supportent l'obscurité implacable de nombreuses scènes sans pour autant masquer les éléments du cadre (cf. l'exploration du mobil-home dans les bois). Enfin, les sources lumineuses sont quand même nettement plus éclatantes (un soleil plus brûlant, des phares plus aveuglants, des explosions plus vives et des éclairages artificiels plus intenses) et impressionnent durablement. Néanmoins, j'ai parfois deviné l'usage d'un léger DNR pouvant faire varier la texture argentique des images. Rien de trop visible mais je devais le mentionner.



    [Test 4K Ultra HD] PrédictionsDes mixages sonores redoutables (VF comprise) et hyper-dynamiques où les effets surround, les basses et la balance des voix sont d'une efficacité à toute épreuve. Notons que les scènes catastrophes sont d'une puissance monumentale. Quant à parler plus précisément de la VO Atmos, en plus d'améliorer la répartition des effets/ambiances grâce à une spatialisation exceptionnelle, elle s'étend encore plus généreusement à l'arrière et sait tirer profit des canaux de hauteur (la pluie, les craquements de la toiture du mobil-home), surtout lors des passages les plus mouvementés (les réacteurs d'un avion avant son crash, le souffle des explosions, l'accident de métro).

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste

    « [Test Blu-ray] Au revoir là-haut[Test 4K Ultra HD] L'Odyssée de Pi »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :