• [Test 4K Ultra HD] Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi

    [Test 4K Ultra HD] Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi

    [Test 4K Ultra HD] Star Wars, épisode VIII : Les Derniers JediGenre : Science-fiction
    Année : 2017
    Réalisateur : Rian Johnson
    Acteurs : Daisy Ridley, Adam Driver, John Boyega, Oscar Isaac, Mark Hamill, Carrie Fischer, Kelly Marie Tran
    Compositeur : John Williams

    Éditeur : Disney France
    Format image : 2.39 Cinémascope
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1), Anglais Dolby Digital Plus 7.1, 
    Français Dolby Digital Plus 7.1



    Rey qui a retrouvé Luke Skywalker sur une planète isolée, veut toujours découvrir ses origines, apprendre à maîtriser la Force qui se développe en elle, et surtout, cherche toujours à le convaincre de quitter son île où il s'est retiré, pour combattre le Premier Ordre qui assoit sa mainmise sur la galaxie sous le joug de Snoke et de Kylo Ren. Ces derniers cherchent toujours à attirer Rey du côté obscur de la Force afin d'en finir avec la rébellion. Mais Rey ne s'en laisse pas compter, et veut à la fois sauver la rébellion avec l'aide de ses amis, faire revenir Kylo Ren du bon côté de la Force et redonner espoir à la refondation de la République. Chaque camp est déterminé à en finir et jette toutes ses forces dans la bataille intergalactique qui s'annonce...



    [Test 4K Ultra HD] Star Wars, épisode VIII : Les Derniers JediEn préambule, avant de vous dévoiler ce que j'ai pensé de ce film, je voudrais quand même pousser une petite gueulante. Oh rien de bien méchant, mais quelque chose m'a profondément agacé ces derniers mois et en général d'ailleurs pour beaucoup de films qui sortent. Jusqu'à la sortie du dernier Star Wars ici présent, ça a spoilé sévère sur la toile, tellement d'ailleurs qu'on n'avait presque plus besoin d'aller voir le film tellement on avait de détails sur le déroulement du film et tout le tralala. De toute façon, je ne mets plus les pieds dans les salles de ciné depuis des années, et je lis très peu les critiques ou pseudo-critiques qui fusent de partout avant la sortie d'un film. J'attends donc la sortie vidéo tranquillement, j'aime me faire ma propre opinion, quitte à être déçu, mais au moins je prends un peu de recul devant parfois ce déchaînement médiatico-événementiel qui donne des bouffées de chaleur à certains et à certaines (respectons la parité, lol) dans des proportions parfois exagérées. Donc ça a glosé, débattu, débité de la prose à n'en plus finir, ça s'est parfois écharpé sur les forums pour parler d'un film avant de l'avoir vu, puis ça s'est fritté sévère une fois le film sorti pour savoir si ce film était digne de la saga Star Wars ou une daube intersidérale. Non mais, oh, hé, les gars, les filles, du calme, ce n'est que du cinéma. "Relax, relax, soyez relax" (Louis de Funès). Arrêtons de couper les cheveux en quatre, en huit ou en seize (pourtant Chewbacca aurait bien besoin d'une coupe en brosse, lol), mais qu'est-ce qui se passe non d'un petit bonhomme, avez-vous seulement oublié que le cinéma ce n'est que de l'Entertainment, du divertissement, un moment de pure distraction ? Que ce soit bon ou mauvais, chacun est libre d'en débattre, mais de là à en faire de la littérature à n'en plus finir, des tirades philosophiques sur le sexe des anges initié par la Force, à un moment, il faut se détacher un peu de tout ça. Qu'on aime ou pas, qu'on déteste ou pas, relativisons, il y a tellement de choses plus importantes. Bon, maintenant que je me suis un peu défoulé, revenons au sujet qui nous préoccupe. Je suis un fan de Star Wars depuis l'origine de la saga, mais je ne dirai pas que je suis un geek qui va aller chercher la petite bête sur un détail de l'univers Star Wars, tellement cet univers foisonnant aurait besoin de plus d'une vie pour le décrire. Mais certains apparemment abusent du jus de « Jawa Arkanian sweet milk » qui leur monte vite à la tête pour partir dans des délires intergalactiques. Bon mais alors, ce nouvel opus, est-il à la hauteur de toutes les critiques positives, de la vindicte populaire ou faut-il brûler le mythe Star Wars en place publique ? Pour moi, en tout cas le contrat divertissement est rempli, même si la rupture de ton de cet opus m'a plus que surpris. Rian Johnson, le réalisateur, ayant tout juste l'âge de la saga Star Wars, a voulu donner un coup de jeune à la franchise. Et ça se voit, par des traits d'humour décalés totalement inattendus et incongrus parfois, mais qui démystifient le mythe pour mieux le réinterpréter. Ça peut surprendre, mais ce n'est pas désagréable en soi. Pour les batailles spatiales, que serait la saga sans des combats spatiaux, on retrouve des scènes de combat assez dynamiques comme dans l'épisode 7, avec quelques beaux morceaux de bravoure. Seul reproche que je pourrai faire, c'est que par moment ça manque un peu de souffle épique, façon de dire que renouveler un univers comme Star Wars sur ses presque 50 années d’existence, ce n'est pas si évident. Disney, grand ordonnateur et propriétaire de Star Wars, veut toucher tous les publics, aussi bien les anciens fans que les nouveaux adeptes de l'univers. Difficile alchimie que de réunir toutes les générations, mais ce film est quand même un divertissement haut de gamme, même si tout n'est pas parfait. Je pense qu'il me faudra plusieurs séances pour réévaluer ce film, mais je n'ai pas ressenti cette petite étincelle qui me fait dire que cet opus est un grand film qui a fait vibrer mon cerveau, voire mon corps, oui, vous savez, ce petit frisson de contentement qui parcours votre corps quand vous êtes satisfait. En ce qui concerne le casting, chacun fait son job correctement avec parfois un ton shakespearien presque drôle malgré lui, la présence de beaucoup d'acteurs et actrices anglais y est pour beaucoup tel Domhnall Gleeson dans le rôle du Général Hux très premier degré, Mark Hamill est plutôt convaincant en Jedi torturé, et le lot de nouveaux personnages animaliers (impayables Porg), extra-terrestres et jeunes rebelles exaltés est plutôt foisonnant. Une bonne séance donc, mais il va falloir mettre le curseur très haut lors du prochain opus pour que la saga retrouve un nouveau souffle.



    [Test 4K Ultra HD] Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi(Test réalisé sur un écran 2160p non compatible HDR - UBD encodé en Dolby Vision)
    Étonnamment, ce film tout récent n'est pas le meilleur UHD que j'ai vu, la faute à une gestion des noirs discutables (nombreux noirs bouchés), et parfois un manque de piqué flagrant sur certaines scènes. Certaines scènes de jour sont pourtant magnifiques, avec une superbe luminosité. La profondeur de champ est palpable sur certaines scènes-clés, mais ce master n'est pas parfait, et c'est bien dommage pour un film dont l'immersion doit être la principale qualité.



    [Test 4K Ultra HD] Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi(Test effectué en VO 5.1 Dolby TrueHD sous-titrée français)
    Là aussi, petite déception sur la bande-son étonnamment anémiée pour du Dolby TrueHD, que pourtant j'apprécie beaucoup, et qui aurait dû m'en mettre plein les oreilles. Mais non, la dynamique a l'air par moment retenue sur les scènes-clés des batailles spatiales où c'est là que ça devrait envoyer du lourd. Bon ça reste quand même suffisamment percutant pour l'ambiance générale, mais je trouve étrange que sur les dernières productions Disney, il y a une propension à brider les bandes-son, comme pour protéger les oreilles délicates du public-type Disney. Les dialogues sont aussi mixés trop bas à mon goût.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UPB-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou

    « [Test Blu-ray] Mechanic Résurrection[Test 4K Ultra HD] Ferdinand »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Avril à 08:45
    J'ai eu cette même sensation sur le piqué. En revanche, une sensation très argentique sur cette pellicule. J'ai adoré cet aspect argentique mais un peu plus de piqué n'aurait pas été de trop.
    2
    Mercredi 25 Avril à 19:19

    Les sensations argentiques sont effectivement là, mais il est dommage que pour un film aussi récent et aussi attendu on ne puisse pas mettre la note maximale de 10/10 en image (et aussi en son). Les petits soucis que j'ai dans les noirs sur ce film (j'ai du remonté le gamma pour déboucher tout ça), je les ai eu aussi sur d'autres films en UHD, ce n'est pas nouveau. Pourtant, mon écran est parfaitement réglé même s'il n'est pas calibré. Mon écran n'étant pas HDR, je pense que ça joue aussi. Mais ce n'est pas une excuse, car je n'ai jamais de soucis dans les noirs avec les bluray standard, je reverrai d'ailleurs à ce titre SW 8 en bluray standard pour me rendre compte. Donc, je pense que le HDR embellit un master UHD de façon indéniable, agit de façon efficace sur les hautes, les basses lumières et les contrastes, mais que d'un autre côté, ça fausse aussi sans doute la perception entre un master HD et un master UHD. D'ailleurs sur des films que j'ai vu à la fois en HD et en UHD, j'ai des fois préféré le bluray standard à l'UHD.

    Tant que je n'aurai pas de TV UHD HDR, je ne pourrai pas me rendre compte de l'écart entre un même film en HD et UHD, et du gain qualitatif que ça apporte.

    3
    cvanquick
    Jeudi 26 Avril à 11:31
    J'ai pu comparer avec le BR. Tout est dans la subtilité en fait. La différence n'est pas très rentre-dedans mais se fait sentir en permanence et je trouve ça pas plus mal. Mon téléviseur est validé HDR. Reste que son pic de luminosité est loin du nécessaire pour vraiment en profiter à fond. Cependant, en réglant la chose proprement, l'apport du HDR est palpable.
    4
    Jeudi 26 Avril à 21:48

    Je reverrai ce film aussi en bluray standard pour comparer.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :