• [Test Blu-ray 3D] Les Dents de la mer 3

    [Test Blu-ray 3D] Les Dents de la mer 3

    [Test Blu-ray 3D] Les Dents de la mer 3Titre original : Jaws 3-D
    Nationalité : Américain
    Genre : Horreur, Thriller
    Année : 1983
    Durée : 98 min
    Réalisateur : Joe Alves
    Acteurs :
    Dennis Quaid, Bess Armstrong, Simon MacCorkindale, Louis Gossett Jr., John Putch, Lea Thompson

    Provenance :
    France
    Éditeur : Universal Pictures
    Date de sortie : 05 juillet 2016

    Format vidéo : 1920x1080 / 24p - SDR / BT.709 - YCbCr 4:2:0 / 8 bit - Encodage MVC - Format 2.35
    Nature de la 3D : Native

    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 2.0, Français DTS 2.0
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Le nouveau parc d’attraction de Floride « Le Royaume sous-marin », un dédale de tunnels en plexiglas, est attaqué par une femelle requin blanc géante, prête à tout pour assouvir sa soif de vengeance...

     

    [Test Blu-ray 3D] Les Dents de la mer 3Plus attraction de parcs de loisirs qu’œuvre cinématographique, ce 3e opus à l'idée de départ séduisante prend rapidement l'eau et a bien du mal à ne pas couler. De sa mise en scène statique à son casting au rabais, en passant par son requin géant peu vorace et ses attaques soft, Les Dents de la mer 3 ne vaut son ticket d'entrée que pour le spectacle stéréoscopique (le film a été capté en Arrivision 3D) généreusement démonstratif qu'il propose. Inutile donc de préciser que dans sa version plate (aux trucages d'autant plus ringards), cet épisode ne peut que sombrer.



    [Test Blu-ray 3D] Les Dents de la mer 3Je passerai rapidement sur les qualités plastiques de l'image (définition vieillissante, piqué variable, grain omniprésent et couleurs ternes) pour me concentrer sur l'expérience en relief que je qualifierais de type « roller coaster ». Car si elle n'est pas exempt de défauts (des artefacts lumineux, des aberrations chromatiques et un peu de ghosting), elle reste encore aujourd'hui (plus de 30 ans après !) une référence dans le domaine de l'esbroufe. Les plans sont tous pensés pour la 3D, l'utilisation de l'espace est optimale, la fenêtre de profondeur est excellente, les arrière-plans sont toujours nets et les sorties d'écran sont légions. Nous avons donc et sans windows conflicts, des débordements plus ou moins poussés de personnages, objets et décors, mais aussi et surtout des jaillissements/projections ultra-prononcés (un bras, une tête, la faune sous-marine, des drapeaux, une seringue hypodermique, des éclaboussures d'eau, un harpon, etc.) qui donnent parfois envie de fermer les yeux. Si vous acceptez le rendu daté des images, cette 3D excessive vous en mettre plein la vue.



    [Test Blu-ray 3D] Les Dents de la mer 3Forcément limitée dans son ouverture spatiale, la VO ne fait ni plus ni moins que le job. Le mixage est propre, les dialogues clairs, la dynamique convaincante et le score omniprésent. Et si la VF est très correcte, elle reste en retrait du côté de la « vie » acoustique.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur
    [Blu-ray] Conspiracy
    le loup celeste

    « [Test Blu-ray] I, Robot[Test Blu-ray] Hôtel Transylvanie »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :