• [Test 4K Ultra HD] Divergente 2 : l'insurrection

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 2 : l'insurrection

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 2 : l'insurrectionTitre original : Insurgent
    Nationalité : Américain

    Genre : Science-fiction, Action, Romance
    Année : 2015
    Durée : 119 min
    Réalisateur : Robert Schwentke
    Acteurs : Shailene Woodley, Theo James, Kate Winslet, Naomi Watts, Milles Teller

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : Lionsgate Films
    Date de sortie : 12 juillet 2016
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 2K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 4000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (Dolby TrueHD 7.1)
    Sous-titres : Anglais, Anglais pour malentendants



    Après avoir mis au jour un complot mené par Jeanine, la dirigeante des Érudits, Tris et Quatre sont à la recherche d'alliés. Alors qu'ils sont traqués par les autorités qui veulent anéantir les Divergents, la guerre entre les factions prend de l'ampleur...


      

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 2 : l'insurrectionAvis du loup celeste
    S'il gagne en intensité (aucun temps morts), ce second opus plus riche en action, cascades et effets spéciaux perd en qualité d'écriture (et donc en intérêt), même si l'intrigue (qui
    traite en sous-texte de l'acceptation de soi tout en continuant de s'interroger sur le cloisonnement des classes sociales et la quête de liberté) est forte en rebondissements et que les personnages (incarnés par un casting toujours aussi efficace) continuent d'être étoffés. La suite, et vite !

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 2 : l'insurrectionAvis de WolfWife
    T
    oujours aussi visuelle, spectaculaire et intrigante, cette suite ambitieuse s'avère moins charismatique et plus fugace que ce que laissait présager le très prometteur 1er opus.

     

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 2 : l'insurrectionÀ proprement parler, il y a zéro défaut à l'horizon sur ce transfert UHD. La précision est chirurgicale, il y a des détails à foison, les couleurs vives (le territoire des Fraternels) ou ternes (la planque des sans-factions) sont bien restituées et les contrastes sont très en forme. Mais s'il creuse la différence du côté de la profondeur des ombres (une meilleure délimitation des noirs), du spectre colorimétrique (des teintes grises-bleues plus larges) et des sources lumineuses (les lampes lors du dîner avec la mère de Quatre, les néons dans le labo des Érudits), l
    es différences avec son homologue HD sont moindres en termes de résolution. Il y a bien des détails plus subtils (les pores de la peau, la texture des tissus, les murs délabrés), mais il ne faut pas cligner des yeux pour s'en apercevoir.

    [Test 4K Ultra HD] DivergenteComme sur les UBD des films Divergente, Expendables 3 et La Stratégie Ender, l'espace colorimétrique utilisé est 0-255 (spectre destiné à l'informatique) et non l'habituel 16-235 (attribué à la vidéo). Pour éviter d'avoir des noirs délavés, pensez donc à régler l'ensemble de votre chaîne vidéo en conséquence (RGB étendu en lieu et place du modèle YCbCr). Autre solution, baissez la luminosité de votre diffuseur vidéo au risque néanmoins de boucher certains noirs.

     

    [Test 4K Ultra HD] Divergente 2 : l'insurrectionBeaucoup plus puissante et vivante que les pistes sonores présentes sur l'édition BD française (qui manquent de créativité et de précision), cette piste Atmos remplie à craquer d'ambiances et effets sonores multiples (les sons pyrotechniques se déchaînent régulièrement) est une tuerie acoustique. De l'excellente spatialisation à la largeur extrême de la gamme dynamique, en passant par la sollicitation ininterrompue des surrounds, l'activation régulière de la scène aérienne (des oiseaux, des coups de feu, des débris de verre, un compartiment en flamme, etc.) et l'emprise écrasante des basses (bien dosées d'ailleurs), les fans de « gros sons » seront largement comblés.

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C6V Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife

    « [Test 4K Ultra HD] Divergente[Test Blu-ray] Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Piksimou
    Samedi 3 Mars à 12:07
    Bonjour le loup,

    Comment détermines tu que l'espace colorimétrique est en 0-255 sur un blu ray uhd ? Ton oppo te le dit dans les infos du disque ?
      • Lundi 5 Mars à 14:25

        L'Oppo n'est pas capable de déterminer l'espace colorimétrique utilisé, c'est bel et bien en effectuant des tests que je m'en aperçois. wink2
        Bon après-midi Piksimou.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :