• [Test 4K Ultra HD] The Greatest Showman

    [Test 4K Ultra HD] The Greatest Showman

    [Test 4K Ultra HD] The Greatest ShowmanNationalité : Américain
    Genre : Comédie musicale, Biopic
    Année : 2017
    Durée : 104 min
    Réalisateur : Michael Gracey
    Acteurs : Hugh Jackman, Zac Efron, Michelle Williams, Zendaya, Rebecca Ferguson, Keala Settle
    Compositeurs : John Debney, Joseph Trapanese

    Provenance : États-Unis
    Éditeur : 20th Century Fox
    Date de sortie : 10 avril 2018
    Format vidéo : 3840x2160 / 24p - HDR10 / BT.2020 - YCbCr 4:2:0 / 10 bit - Encodage HEVC - Format 2.40 - 4K DI
    Luminance HDR : De 0.005 à 1000 nits
    Bande-son : Anglais Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1), Anglais DTS-HD MA 2.0, Français DTS 5.1, Anglais Audiodescription
    Sous-titres : Français, Anglais pour malentendants



    Dans les années 1870, la vie pour les gens ordinaires n’était pas toujours rose. Après la faillite de son employeur, Phineas Taylor Barnum décide de se lancer dans un business qui n’est pas gagné d’avance. Il rachète un musée de curiosité. Malheureusement, le succès n’est pas au rendez-vous. Après une conversation avec ses deux filles, il a une idée : monter un spectacle exceptionnel avec des talents atypiques. Déterminé à faire de son projet une réalité, il va recruter des hommes et des femmes qui jusqu’ici, vivaient dans l’ombre et le mépris des autres pour former un cirque de l’étrange...




    [Test 4K Ultra HD] The Greatest ShowmanAvis du loup celeste
    Inspirée de faits réels même si volontiers très romancée, cette comédie musicale enlevée et colorée est composée de chansons inédites entraînantes, parsemée de numéros musicaux bluffants, accoutrée d'une kitscherie charmante, occupée par un casting rutilant (mené par un véritable showman en la personne de Hugh Jackman) et porteur d'une belle ode à la différence. Un spectacle qui donne la pêche !

    [Test 4K Ultra HD] The Greatest ShowmanAvis de WolfWife
    Au détriment de toute véracité historique, cette comédie musicale pleine d'enthousiasme assure le show malgré les grosses ficelles et une surdose de bons sentiments.

     

    [Test 4K Ultra HD] The Greatest Showman(Condition de test : Écran OLED 2160p en mode image HDR10 technicolor Expert avec activation du Mappage ton dynamique)
    Malgré deux plans où du grain numérique fait son apparition, aucune plainte ne peut être portée à l'encontre de cet extraordinaire transfert UHD. La définition est fabuleuse et n'endure aucune baisse de régime, le piqué est incisif en diable pour ne rien louper des micro-détails (difficilement percevables sur la copie HD) des costumes, décors et maquillages, la profondeur de champ est fantastique, les couleurs émerveillent durablement (elles sont d'une vivacité rare et nettement plus somptueuses que sur le Blu-ray) et l'apport du HDR est plus qu'évident. Les contrastes sont en effet plus spectaculaires (les blancs sont plus étincelants et les noirs bien plus luxueux) pour une visibilité juste exceptionnelle en toutes circonstances, et les sources lumineuses rayonnent d'un éclat rarement atteint (cf. l'intensité ultra-élevée des éclairages de la scène, les reflets brillants sur les objets métalliques ou encore l'ardeur irréelle des flammes).


     

    [Test 4K Ultra HD] The Greatest Showman(Condition de test : Config 7.1.4 sur ampli HC 11.2 en mode d'écoute Dolby Atmos pour la VO et avec post-traitement DTS Neural:X pour la VF)
    Quelle fougue ! Quel rythme ! Quelle élégance ! À n'en point douter, l'extravagante bande-son Atmos est une authentique piste de démonstration qui donne une irrésistible envie de chanter et de se lever pour danser. Bénéficiant d'une puissance notable et d'une répartition harmonieuse, elle n'hésite pas à envoyer les watts et à balancer de nombreux effets pour un déferlement acoustique proprement scotchant lors des passages musicaux. Et il faut bien le dire, la chaleur de l'orchestration, la fidélité de la moindre petite note, la clarté des voix et le punch étonnant des basses (qui va ébranler à plus d'une reprise votre home-cinéma), sont exceptionnels. Quant à la scène aérienne, si elle n'est pas là pour s'exciter à la moindre occasion, elle donne de la hauteur avant à la musique (une sensation de demi-dôme marquante) et s'active pleinement lors des acclamations de la foule (l'écho des applaudissements) et des numéros de trapèze volant. Bien réparti et tout aussi enjoué, le mixage français n'est cependant ni aussi vigoureux ni aussi précis. De plus, les dialogues parlés sont un peu trop bas et ont du mal à se détacher des ambiances.
     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : LG OLED55C8 Source : Oppo UDP-203 Audiocom Reference Amplification : Pioneer SC-LX901
    Enceintes : Focal Chorus CC700V, Chorus 716V, Chorus 706V, Chorus B8V W, Sub 300P; Klipsch RP-140SA (7.1.4)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteurs
    [Blu-ray] Conspiracy [UHD Blu-ray] Atomic Blonde
    le loup celeste & WolfWife

    « [Test Blu-ray] Le Bonhomme de neige[Test 4K Ultra HD] Fury »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :